Les Evangiles de la consommation

Me prenant pour un prophète, aujourd’hui, voici que je vous annonce l’Evangile selon Sainte Consommation:

A la moindre émotion tu consommeras

Fêtes, anniversaire, enterrement de vie de garçon, Saint Valentin, mariage, commémoration, pots de départ, pot d’arrivée au bureau, baptême, Bar Mitsva… bref, quoiqu’il arrive, une dépense tu feras.

Et si tu as du vague à l’âme? Des clients pénibles? Un chef odieux? Pas de petit ami? Des kilos en trop? Consomme, ça te consolera!

A la pression des autres tu succomberas

« Comment? Tu es la seule du bureau à ne pas avoir ton trench du Comptoir des Cotonniers ?… Il a quel âge, ton portable?… Il faut qu’on change de voiture… Achetons une maison plus grande… Ca fera ma dixième montre, mais j’aime bien en changer… Je ne peux pas me permettre de ne pas avoir….Tout le monde a un écran plat, c’est vrai que ça prend moins de place… »

Sois comme les autres et consomme comme eux. Même un peu plus, si tu peux. Ils n’ont pas les mêmes revenus? Ah ça, tant pis pour toi!

Un crédit à la consommation tu prendras

Carte Ornithorynque Gold, carte « Faites-vous plaisir vous l’avez bien mérité », crédit « Pourquoi ne partiriez-vous pas en vacances, vous aussi »… dès qu’une envie montre le bout de son nez, le crédit est là, tout chaud, disponible. Ne résiste pas à la tentation!

Aux objets ta valeur tu associeras

  • Des livres, des disques, des DVD et te voilà intellectuel ou incollable sur les blockbusters.
  • Des objets de décoration sur chaque surface libre et te voilà une femme de goût
  • Des fringues de marque et des sacs à main par dizaine et te voilà femme jeune et séduisante
  • Les derniers objets électroniques au bout de tes doigts et te voilà homme moderne

Sois persuadé que tu ne vaux rien sans ces objets.

En shoppant tu te détendras

Seul, en famille ou avec des copines, le shopping du samedi après-midi, c’est sacré. Il te faut toujours quelque chose : un nouveau short pour Bastien qui a perdu le sien; un « petit quelque chose » pour faire plaisir à Cécile; une gaufre parce que là, on a faim… Tu as besoin de te détendre, je comprends ça. Qui parle de lecture, de travaux manuels, de jeux de société en famille, de conversation en faisant la cuisine?

Non, achète! Tu verras, c’est souverain.

En consommant, tes relations familiales amélioreras

Ton ado est maussade, capricieuse et ronchon? Emmène-la donc dans une boutique de vêtements. Dès que tu dégaineras ta carte bleue, son sourire et son amour pour toi reviendront comme par magie! Le shopping est devenu la seule activité que vous partagez? Ne te plains pas, c’est déjà ça.

Au temple, avec régularité, tu te rendras

Pas de religion sans lieu de culte. Au centre commercial ou dans les rues marchandes tu te rendras. Avec les autres, en même temps. Et deux fois par an  à la  Sainte Cérémonie des Soldes tu sacrifieras. Et soulagé(e) de tes euros, tu pourras enfin rentrer chez toi.

5 Commentaires

Classé dans Budget, Comment faire des économies, Home organiser ou home organizer, Mon avis, S'organiser à la maison

5 réponses à “Les Evangiles de la consommation

  1. Bérengère

    J’adore!
    Dans la série des livres qui m’ont beaucoup aidée à prendre la distance avec tous ces objets et diktats de la consommation (et qui m’ont aidée à convaincre mon mari, car de nous deux, c’est lui qui accumule le plus…par atavisme familial, clin d’oeil affectueux à ma belle-mère!), ceux de Dominique Loreau, en tout cas celui-ci: l’Art de l’essentiel; je me permets de le citer car vous en faites mention dans l’une de vos rubriques, et que je le, trouve très complémentaire de S’Organiser c’est facile et de votre blog.
    Bérengère

  2. superdahut

    bravo bravo bravo! bien dis! article qui fait réfléchir..

  3. Il est vrai que ce n’est pas toujours facile de résister à certaines pressions. Quand les collègues nous disent que l’on est habillé comme un sac cela ne fait pas plaisir, même si je leur dis que je suis bien comme ça.C’est comme les souliers, je me chausse avec mes pieds et pas avec ma tête,une paire dans laquelle je suis bien je la garde longtemps. Mais il est facile de se laisser tenté si on est fatigué….Bonne journée.

  4. Valérie

    Amen ma Soeur ! Tous ensemble  » ho happy day … »

    Plus sérieusement, depuis que j’évite de dégainer ma carte bleue à chaque ennui, désœuvrement, dispute, contrariété, « c’est à la mode » ou « tout le monde l’a et pas moi », le budget familial se porte beaucoup mieux et moi, pas plus mal !
    Par contre, ça m’attire quelques remarques et regards du genre  » aurait-elle des soucis d’argent ? » C’est triste de voir que pour certains on existe que par rapport à son caddy !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s