Je procrastinais, ne vous déplaise …

Quand j’étais petite, je n’aimais guère la fable de la cigale et la fourmi. Ca me semblait normal que la cigale chante sans se préoccuper du couperet de l’hiver. Et je trouvais aussi la fourmi fort déplaisante de lui claquer son insouciance aux mandibules.

Ce n’est que bien plus tard que j’ai mis un nom sur ce comportement qui consiste à repousser les tâches désagréables pour passer du temps sur autre chose. C’est la procrastination.

La – toute simple- définition de la procrastination :

  • je veux faire quelque chose  (ou il le faut)
  • je peux le faire (le démarrage ne dépend que de moi)
  • mais … je me retrouve à ne pas le faire

Ce que l’on croit, lorsqu’on procrastine :

  • je suis fainéant
  • j’ai comme un blocage
  • je travaille mieux sous la pression
  • s’il n’y a pas de date-limite, pourquoi s’en occuper?
  • j’aurai tout le temps de le faire d’ici là
  • ça ne sert à rien de commencer si c’est pour ne pas faire parfait
  • ça ne sert à rien de commencer si je ne peux pas finir dans la foulée
  • j’attends d’être motivé pour démarrer
  • j’ai besoin de travailler sur de nombreux projets en même temps
  • je travaille mieux la nuit, au calme

Bon, tout ça, ce sont des croyances. Pas des vérités. Mais nous, on en est persuadé. Haut les coeurs si votre tendance à repousser toute sorte de tâches vous pourrit la vie ! Comme tout comportement, notre tendance à la procrastination peut être modifiée, si on le veut vraiment.

Et comme ça, cigales que nous sommes, nous chanterons tout l’été ET nous mettrons aussi des grains de côté. Na.
Continuer sur le thème de la procrastination.

4 Commentaires

Classé dans Apprendre à s'organiser, Arrêter de procrastiner, Astuces pour s'organiser, Bordélique?, Comment s'organiser au travail, S'organiser à la maison

4 réponses à “Je procrastinais, ne vous déplaise …

  1. coué

    bonjour,
    voici mon 1er com ici, sans doute pas le dernier. Bon, je suis en train de lire au lieu de passer à l’action……(hum)

    Il y a juste qq jours, j’ai appris un nouveau mot, et qui ne me servira pas qu’à le placer ! 😉

    Maintenant, il faudrait que je copie 200 fois sa définition…ou plutôt une solution :
    « je veux le faire, je peux le faire, et ça…..SERA AGREABLE : car je serai bien fière de moi -> sans délai ! je n’ai aucune excuse. »

    Merci à vous ! (je continue la série)

  2. julie

    A reblogué ceci sur Le Monde de Julie .

  3. lectrice

    « Procrastiner, c’est inscrit en nous :
    (..) Ce dernier trait de caractère bénéficiait probablement à nos ancêtres, en les poussant à agir vite dans un monde incertain, et serait resté dans nos gènes. Sauf qu’il favorise les buts immédiats… aux dépens des objectfs à long terme, repoussés à plus tard ».
    Extrait du « Sience & Vie » de juillet 2014.

  4. Incroyable… C’est exactement moi!
    j’ai comme un blocage
    je travaille mieux sous la pression
    je travaille mieux la nuit, au calme
    ce sont exactement mes mots!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s