Rangement de la nourriture: jusqu’où aller?

Il s’agit d’un garde-manger. Impressionnant. Chacun de ces petits bocaux contient de la nourriture, patiemment transvasée de son emballage d’origine. Organisation ou maniaquerie? Ca vous fait fantasmer ou ça vous stresse?

17 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Astuces pour s'organiser, Comment ranger, Mon avis, S'organiser à la maison

17 réponses à “Rangement de la nourriture: jusqu’où aller?

  1. Vroum-vroum

    Ouahouh ! j’adore !! c’est boooooooooo ! mais est-ce si pratique ?? Et puis, bonjour la poussière !

    ps : auriez-vous les références des luminaires, ils sont à tomber !!

  2. severine

    c’est très esthétique, et ça me laisse rêveuse. 😉

    sauf que la plupart des ingrédients doivent rester dans l’obscurité pour une meilleure conservation, je ne pense donc pas que ce soit très réaliste.

    et puis pour ma part ça suppose aussi que je ne cède pas aux courses « mensuelle » où j’achète un max de produits en promo …
    quid des 3 paquets de café pour le prix de 2 ??
    quid des 2,5 kg de farine en pakaging « spécial grande famille »
    et ne parlons pas des 48 rouleaux de papier- toilette pour le prix de 36 … (bon ok, ceux là ne se rangent pas sur la même étagère ;-))) )

  3. Oui, c’est beau, hein. Mais la maintenance, boudiou! Ah désolée, je n’ai pas les références des luminaires! Cette photo vient d’un magazine américain, c’est tout ce que je peux vous dire…

  4. Il me semble que dans les paniers, en haut et en bas, il y a des produits « bruts d’emballage ». Ah oui, l’obscurité, c’est vrai ça. Moi, ce qui me gênerait le plus, ce serait de ne plus avoir accès aux dates-limite (déformation professionnelle) et aux temps de cuisson… Quant au papier toilette, oui, tout porte à croire qu’il est stocké ailleurs…

  5. Pareil pour les temps de cuissons et les dates limites… et bien sur, les produits qui sont longue conservation et une fois ouverts doivent être stockés au frais… on oublie aussi. Mais il faut avouer que c’est de toute beauté cette organisation… enfin, moi j’adhère…
    d’ailleurs pour tout ce qui est graines, boulghour, blé à cuire etc, j’ai découpé le mode d’emploi et je l’ai mis dans le pot en verre. (je dois avoir 5 pots en tout) ça fonctionne qd même puisque j’ai les infos utiles sous la main. mais en aucun cas je n’ai sous la main ce meuble merveilleux pour une telle presentation… ni la place pour le mettre !

  6. anne-lise

    J’adooore, tous ces pots identiques et classer par taille
    visuellement ça me palit beaucoup.

    Effectivement la problématique des dates limites, des temps de cuisson se pose,
    mais également le côté pratique : les plus usités sont-ils réellement à portée de main ? et si oui merci la corvée de nettoyage de tous ces rayonnages à portée de la vapeur, de la poussière ..!!!!

    Sinon c’est vraiment joli !

  7. Quelle coïncidence! Feuilletant le magazine Marie Claire Maison de juillet/août (ma médiathèque est ouverte en août, j’en ai de la chance), je suis tombée sur une page présentant des suspensions. Page 83. Il me semble que le modèle Aurore de Angel des Montagnes , à 68 euros, est le même que celui du garde-manger américain de la photo.

  8. Vroum-vroum

    Merci !!

  9. Maria

    C’est sûr, c’est la cuisine de Bree Van de Kamp, mon idole, mon modèle absolu d’organisation !
    Bref, un pur fantasme. Aussi inatteignable qu’une galaxie distante de quelques milliards d’années lumière. Ce fut dur mais j’ai réalisé, et accepté, que je n’arriverai jamais à la cheville de Bree. Avant j’étais une Desperate Bordélique, maintenant je suis une Bordélique qui s’assume (enfin ça dépend des jours) – et lutte joyeusement pour modifier ses comportements.

  10. Thaliane

    C’est très beau. Mais à ce niveau-là, c’est un vrai travail : déballage des aliments après les courses, évaluation de ce qui reste – est-ce qu’on peut mettre le contenu entier d’un nouveau paquet ou pas ? -, nettoyage des pots et même repérage de l’aliment qu’on cherche (c’est une des fonctions des packagings : s’il y a le logo Uncle Ben’s, c’est du riz ! là, il faut regarder vraiment à l’intérieur du pot)
    Bref, n’ayant pas choisi le métier d’ordonnateur hebdomadaire d’arrière-cuisine, c’est non pour moi (d’ailleurs, j’avais des jolis pots en verre parce que cuisine très ouverte. Je me suis débarrassée des 3/4…)

  11. Nelly

    c’est très joli mais les défauts… enfin tout à été déjà dit 😉 ça me rappelle chez ma marraine, son couloir était long et pas large, elle avait une étagère comme ça, y’avait les épices, mais aussi les boutons, (elle cousait beaucoup) mélangés aux bouquins… alors oui ça fait beau, ça fait bobo mais juste en photo! (Bree est mon idole aussi! alors que si je devais me comparer je suis aussi débordée que Lynette et aussi tête en l’air que Susan! bref c’est pas gagné lol)

  12. orangette

    AH, j’avais ça aussi un moment chez moi… bon, 7 ou 8 pots seulement. J’ai arrêté le jour où faisant un gâteau en vitesse, après avoir extrait le jus et le zeste de 4 citrons (ce qui prend déjà un certain temps) j’ai versé 200 g de gros sel à la place du sucre : ça m’a guérie à tout jamais…

  13. Pour tout vous dire, Orangette, mon amour des étiquettes vient de bêtises comme celle-là. Merci de nous faire rire.

  14. siamoisecramoisie

    Bonjour!

    Je trouve ça drôlement joli !!
    Chez moi, c’est loin (…) d’être aussi rangé, mais j’ai moi aussi choisi de virer les emballages, et de les remplacer par de jolis pots opaques ou bocaux, selon les cas: terre, ou verre.
    La question des temps de cuisson et des dates de péremption, je ne me la pose pas spécialement. En effet, j’utilise suffisamment souvent ces denrées de base pour ne plus avoir besoin de regarder un mode d’emploi, ou pour avoir peur qu’elles ne soient périmées.
    (Au fait, sucre et sel sont dans des bocaux très différents, et pas rangés au même endroit !!! je n’ai jamais eu d’accident…)

    Lorsqu’un pot est enfin vide, hop je le lave à l’eau chaude en faisant ma vaisselle.
    Je n’ai jamais trouvé l’entretien de ma cuisine vraiment compliqué … Rien ne devient vraiment sale lorsqu’on fait le tour régulièrement, en fait.

    Le seul stress que j’éprouve, à vrai dire, c’est de laisser tomber un jour l’un de ces pots, et qu’il n’explose en mille morceaux sur le sol carrelé. Mais là encore , cela ne s’est jamais produit.
    Peut-être suis-je une chanceuse?

  15. siamoisecramoisie

    ah y est, c’est arrivé ^^

  16. Sharra

    J’ai eu l’occasion d’essuyer (pas le même jour) une bouteille de sirop, et une bouteille d’huile d’olive. Je pense qu’un bocal de farine ça dont être plus gérable…

    Sinon, j’ai moi aussi des pots pouretout (des boîtes en plastique, question de coût). c’est le seul moyen pour lutter contre les mites alimentaires, et éviter un 3e vidage complet des placards.

  17. Valerie

    Pour ma part il y’a longtemps que j’utilise les bocaux en verre afin de ranger tout ce qui est sec. D’autant que j’achète souvent ces produits en vrac et parfois dans des petits sachets fin qui ne sont pas solides. Ces produits sont encore utilisables après la date de péremption ! Le gros sel se trouve dans un gros bocal à côté de la gasinière à portée de main et le sucre dans un tiroir sous le plan de travail dans le meme tiroir se trouve la farine de blé classique.
    Les autres farines dans les bocaux avec le nom dessus. Ainsi les sachets ne s’é latent pas, je vois ce que j’ai et lave les bocaux lorsqu’ils sont vides.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s