Procrastination: mais enfin, pourquoi? Partie 2

La dernière fois, je vous ai proposé trois croyances. Elles vous guident dans votre vie de tous les jours. Mais elles nourrissent et entretiennent aussi votre tendance à repousser les choses à plus tard.

Aujourd’hui, en voici deux autres. Je rappelle que ces croyances se présentent à nous comme des dialogues intérieurs très rapides.

Reprenons l’exemple de mon rangement de bureau.

1. Les tyrans

  • Sois fort.
    Ca veut dire: débrouille-toi tout seul, les grands garçons/les grandes filles n’ont pas besoin d’aide et sont censé(e)s savoir quoi faire. Tu ne dois pas montrer de faiblesse.
    Ca donne: « je ne peux pas commencer à ranger mon bureau parce que je ne sais pas comment faire. Il doit bien avoir une technique  mais pas question que je m’abaisse à lire un guide pratique sur l’organisation. C’est pour ceux qui sont bien plus bordéliques que moi, ces choses-là! D’ailleurs, je ne suis pas bordélique mais juste légèrement débordé, en ce moment. »
  • Va vite.
    « Je n’ai pas le temps de…, ça va me prendre du temps de…, il faut que j’optimise mon temps… « .
    Un petit côté Lapin Blanc d’Alice au Pays des Merveilles, en quelque sorte. Mais hélas, toute activité humaine « prend du temps ». Vous bourrez votre emploi du temps, vous vous épuisez à « multitâcher ». Mais en profitez-vous? Ca, c’est une autre histoire.
    Ca donne:  » je ne peux pas ranger mon bureau parce que ça va me prendre du temps et que là, je n’en ai pas (pour ça). Il faut d’abord que je …. (remplissez les blancs) et que je… (remplissez encore). »
  • Sois gentil, sois serviable
     » Il faut conserver de bonnes relations avec les gens, on ne sait jamais. Tu dois aider tes proches, tes amis (même si cela ne te convient pas). Ce n’est pas bien de déclencher un conflit. »
    Sauf que, dans votre cas, vous pensez « conflit » là ou d’autres pensent « simple mise au point ». Votre beau-frère ne vous rend pas les 2000 euros que vous lui avez prêtés? Le garagiste vous arnaque? Vous devez expliquer au stagiaire qu’il exagère? Autant de situations que vous allez repousser.
    Ca donne: « je ne peux pas ranger mon bureau parce qu’il faudrait que je demande à mon conjoint de m’aider à porter les cartons. Or il est  débordé par son travail, le pauvre. Je ne veux pas le contrarier. Et puis j’ai promis à Julie de l’aider à refaire son CV et… n’est-ce pas Petit Dernier que j’entends chouiner là-bas? Vite, allons voir. »

2. Le raisonnement émotionnel

  • je n’ai pas envie,
  • je ne le sens pas,
  • je suis fatigué,
  • ce n’est pas urgent,
  • je vais attendre un peu,
  • je ne suis pas motivée, ….

C’est tout. C’est simple, hein? Eh bien, figurez-vous que cela nous suffit comme « raisonnement ». On utilise une émotion comme raison suffisante pour procrastiner.

Alors, vous aussi, vous vous tyrannisez tout(e) seul(e)? Ou vous prenez vos émotions pour des raisons (ça ne ferait pas plaisir à votre prof de philo qui s’est acharné à vous expliquer la différence entre les deux)?

Je vous encourage à écouter de temps en temps vos « petites voix » pour mieux repérer ce qui nourrit votre tendance à procrastiner.Vous remarquerez sans doute que ces fameuses petites voix sont loin d’être tendres avec vous. Plus on procrastine, plus on se parle méchamment!

Nous verrons bientôt (Enfin! Enfin! s’impatientent les Lapins Blancs) quels outils utiliser pour en venir à bout.

Note: cet article fait partie d’une série qui démarre ici.

6 Commentaires

Classé dans Arrêter de procrastiner, Coach en organisation, Comment s'organiser au travail, Conseil en organisation personnelle, Les autres et moi, S'organiser à la maison

6 réponses à “Procrastination: mais enfin, pourquoi? Partie 2

  1. coué

    Je me retrouve beaucoup plus dans ces tyrans et émotions que dans les 3 croyances précédentes.
    …En plus, ces petites voix ne sont pas que « rapides », elles sont aussi permanentes, et lancinantes…

    Mais en effet, en commençant -effectivement et concrètement- un programme pour me « coacher » d’une part et, d’autre part, à la lecture de cet article, en les identifiant, on peut mieux les combattre !

    > SI, je peux y arriver, même à tous petits pas de souris, mais commencer ! FAIRE quelque chose, juste un début, pour être sûr d’y arriver 🙂

    > Non, je ne suis pas pressée, j’ai bien tout mon temps… à partir du moment où, si je veux faire une chose, je dois déjà la commencer : cela sera déjà ça de fait… et de moins à faire !

    > et si j’étais gentille, serviable, avec moi-même aussi ? Peut-être même que ça leur rendrait également service, aux autres ? (que je me rende disponible en ME respectant !…)

    et surtout (mais c’est bien sûr ! sauf qu’heureusement que c’est ici écrit – merci !)
    non, mon ressenti N’EST PAS une bonne raison, encore moins des excuses !

    Et en plus, ce raisonnement m’a déjà prouvé qu’il n’en est pas un, puisque 5mn plus tard (sinon 8 jours… enfin tout dépend des cas), je me retrouve toujours dans la même situation, voire juste légèrement amplifiée (encore moins envie, encore plus fatiguée, encore plus besoin d’avoir des motifs pour continuer à procrastiner !) :((

    et si on utilisait les émotions inverse (C’EST le bon moment, j’en suis capable, je serai contente -car ça ira mieux- dès que cela sera « bouclé »… ?

    Oh oui, vivement la suite ! ❤

  2. Maria

    Pour se décomplexer et s’alléger un peu du boulet procrastination, faire un tour sur le site :

    http://www.demaincestbienaussi.com/

    Ouuuf, on est loin d’être seuls dans cette situation ! Sur ce site chaque internaute y va de son anecdote, souvent humoristique, sur ce qu’il a repoussé.

    Exemples choisis dans la thématique travail (ça me rappelle quelqu’un) :

    « Je suis en vacances dans 5 heures et j’ai une pile de dossiers énorme sur mon bureau… Depuis ce matin je sais que je vais devoir m’y mettre… Après avoir consulté mes mails, après les sites de presse, après… ah tiens http://www.demaincestbienaussi.com … Génial je vais m’inscrire, pis tiens rédiger un billet… Et ma pile de dossier qui bouge pas… »

    ou bien encore :

    « Les gens font tout trop vite, tout de suite, ca leur donne la sensation d’etre méga efficace parce qu’ils répondent et se mettent en action en 2 secondes et moi je me suis toujours sentie à la traine ! Aujourd’hui je comprends que ce n’est pas être lent. C’est juste que j’aime cette sensation de me sentir libre, de prendre quelques minutes, quelques heures, jours, mois pour faire les choses, à mon rythme, mon envie, une sorte d’anticonformisme, qui me donne la sensation d’etre en VIE! Inutile de courir, tout finit par se faire, cultivez vos originalités …  »

    Celui-là m’a bien fait rigoler :
    « Depuis que j’ai un mémoire à rédiger, j’ai décidé d’arrêter de procrastiner et je suis devenue super forte au démineur ; j’ai dû battre environ 20 fois mon record »

    Pour conclure, la procrastination positive :

    « Cette semaine j’ai arrêté de fumer… C’était pas volontaire. Ça fait juste 5 jours que je me dis que j’irai acheter un paquet de cigarettes demain… »

  3. Excellent! Comme quoi la procrastination devient vite un art de vivre… 🙂

  4. Bonjour,pourquoi le lien « cestbien aussi.com dans ce post renvoie-t-il sur un site en japonais sur la gestion d’actifs? (même s’il est bien question là d’actifs ou pas)

  5. En effet, c’est étrange. Lorsque je l’ai vérifié, ce n’était pas le cas. Je le laisse pour ne pas dénaturer le propos de Maria.

  6. Allez, pour ne pas continuer à procrastiner, je vais aller faire ma vaisselle, et seulement ensuite, j’aurai le droit de lire l’article suivant ! 😉
    Signé : le Lapin blanc perfectionniste qui raisonne émotionnellement…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s