Rangement des livres: jusqu’où aller?

Certaines personnes me donnent des complexes.

Vous vous rendez compte? Celle-ci  range ses livres par couleur! Et du plus clair en haut à gauche au plus foncé en bas à droite!

Quand je pense que je me contente de ranger les livres par profondeur (pour tirer le meilleur parti de l’espace) puis, éventuellement, par thème (pour m’y retrouver)! Mais vous, vous faites comment?

40 Commentaires

Classé dans S'organiser à la maison

40 réponses à “Rangement des livres: jusqu’où aller?

  1. Anne

    euh… sans doute quelqu’un qui n’a pas d’enfants avec plein de petites mains prêtes à tout déranger en moins de deux secondes ! lol

    J'aime

  2. marie-claire

    Je fais comment?… A peu près comme toi : classement par format (hauteur et profondeur), puis par thème pour les essais et documents, alors que les romans seront plutôt classés par ordre alphabétique.
    Moi, le classement par couleurs ne me donne aucun complexe! Certes, c’est beau… Tout dépend si on aime contempler sa bibliothèque ou lire et faire usage de ses livres!

    J'aime

  3. Ah… c’est ça!? Bon, je ne complexe plus alors.

    J'aime

  4. Et puis, pour tout dire, ça ne rendrait pas grand chose, si on se mettait à ranger nos livres de poches par couleur, hein?

    J'aime

  5. Vroum-vroum

    chez moi, c’est par thème, puis par ordre alphabétique…oui je suis un peu maniaque ! :p
    mais pas par couleur ! tout dépend de ce que l’on veut faire de sa bibliothèque !

    J'aime

  6. L’ordre alphabétique… excellent lorsqu’on a tendance à racheter les mêmes « classiques »…
    L’idéal étant peut-être d’abonner toute la famille à la médiathèque?
    Quand vous dites « par thème », ça donne quoi, par exemple?

    J'aime

  7. muriel

    Par thème chez moi ca donne: épanouissement perso, rangement, organisation, beauté au naturel, écologie, informatique, encyclopédies, langues étrangères, romans par auteur ou par thème. Tous les livres sont à des hauteurs différentes mais je les trouve directement

    J'aime

  8. Comme quoi, on peut faire simple et efficace;)

    J'aime

  9. Emy

    Moi quand c’était rangé c’était plutôt par « style »: les polars,les romans à l’eau de rose, les livres de mon enfance que j’ai gardés, le développement perso, les enfants, les manuels qui m’ont servis en cours etc etc…Plus je l’avoue une section que je gardais dans le salon (le reste était dans une pièce à part ou dans ma chambre) et qui contenait les livres « sérieux » et d’apparat…Parce que ça fait toujours bien de dire qu’on lit ce genre d’ouvrages :-p

    J'aime

  10. Exactement! Ca me fait penser à tous ces foyers qui exposent (s’imposent?) l’Encyclopedia Universalis en N volumes alors que c’est illisible et qu’on trouve l’information sur Wikipedia. Soupir. Parce que d’ici qu’ Ecureuil Perso accepte de s’en séparer… re-soupir.

    J'aime

  11. amélie

    Moi je trouve ça esthétique, mais pas utile : je fais la même chose, mais pour le rangement des cravattes de mon mari, ainsi il peut choisir la teinte dès le premier coup d’oeil. Mais pour les livres, je pense que l’on peut les ranger par collections ou par thèmes : grands classiques/romans/vie pratique/beaux livres d’art/manuels etc… on ne choisit pas son livre pour la couleur de la tranche !! c’est joli mais pas « organisé »

    J'aime

  12. C’est vrai, on peut avoir un intérieur organisé mais pas follement esthétique ou un intérieur ravissant mais pas pratique pour deux sous. L’idéal étant d’avoir les deux, bien sûr!

    J'aime

  13. sarah

    Bonjour,
    C’est la premiere fois que je viens sur ce site, et j’aime beaucoup! Perso, les romans c’est par ordre alphabétique et les « autres », par tailles, et je sépare deux genres par étagères, histoire que les grands soient sur les bords et les petits au milieu (pour le poid)

    J'aime

  14. Ah oui, tiens, le poids. C’est vrai qu’on en tient rarement compte. Merci Sarah de nous le rappeler. On s’organise toujours en fonction de ses propres contraintes…

    J'aime

  15. Alors moi qui déteste les bouquins dans le salon, j’en ai mis partout, dans toutes les chambres, dans mon bureau et seuls quelques uns trainent dans le salon.
    Impossibles à retrouver mais un bonheur pour les yeux.
    Les dernières lectures ne sont jamais loin, prêtes à être partager et pour ne pas les perdre, j’ai investi dans un logiciel qui scanne les codes barres et on peut assigner très facilement aux gens de notre carnet d’adresse les bouquins empruntés, un bonheur de geek : Delicious Library2

    J'aime

  16. Céline F.

    J’ai encore un gros travail à faire dans les livres (et ailleurs….). Mais depuis quelques temps, lorsque je termine un roman, je le donne à quelqu’un qui ne peut se rendre ni à une médiathèque, ni à une librairie. Du coup, ça fait deux heureuses.

    J'aime

  17. Claire

    Je fais comme Céline. Les romans, je les donne.
    J’essaie de ne garder que les ouvrages qui me servent réellement : cuisine, ouvrages liés à mes métiers, livres qui m’inspirent pour l’instant…

    J'aime

  18. orangette

    Cela dit pour les visuels le classement par couleur c’est pas si bête… il y en a qui retrouveront plus vite le bouquin en se rappelant de la couleur de la couverture.
    Chez moi le classement par thème ça donne :
    – livres de poche ou de lecture suivie (romans, théâtre, poésie mélangés) par ordre alphabétique… à la base, avant intervention régulière des petites mains …d’où un classement aléatoire du bas de l’étagère : )
    – usuels ; livres pratiques
    le tout dans le salon, sauf les livres d’enfants dans leurs chambres et les livres de cuisine dans la cuisine (et là… il faut que je fasse du TRI !)
    – « beaux livres » classés par couleur (puisque beaux, ils doivent être esthétiques ; )
    – livres de réflexion et livres spirituels

    J'aime

  19. Mélitine

    Bonjour,
    Arrivée de dernière minute sur ce blog fraichement découvert, je commence à avoir envie de tout ranger. Cela doit être bon signe.

    D’une nature vouée à la procrastination, mon unique péché de rangement est ma bibliothèque. Je dois surement être une adepte du « Dis – moi comment tu classes tes livres et je te dirais qui tu es. »

    Pour les romans:
    Le classement est plutôt unique. Pour tout avouer, j’ai commencé cette méthode lors de mes révisions pour l’épreuve du bac français. Il était plus facile de réviser les auteurs et leurs mouvements ainsi.

    – Les romans sont par ordre chronologique d’auteur / période : de Socrate à Anna Gavalda. Si les auteurs appartiennent à la même période, ils sont alors par ordre alphabétique, ex : Camus – Sartre.

    – De plus, j’ai crée des sections « littératures étrangères » en fonction de mes cycles de lectures et de la quantité de livres: littérature anglo-saxonne, littérature russe.

    – « Livres en attente » : une pile des livres achetés et encore non lus. Ce qui me dissuade d’en acheter d’autres, rien qu’à la vue de cette pile.

    Pour le reste :

    – Beaux livres : hors séries, livres anciens, livres de collection
    – Livres d’art : guide de musées et livres thématiques.
    – Pratique : travaux manuels, cuisine, guides touristiques.
    – Gros livres, sur une robuste étagère : dictionnaires, encyclopédies..
    – Cours: codes, manuels et les cours des années précédentes qui y sont associés.

    J'aime

  20. Excellente idée, la pile des livres non encore lus… quoique sur certains irréductibles (suivez mon regard), la tentation soit trop forte devant une librairie bien fournie…

    J'aime

  21. Julie

    Bonjour,
    j’adore votre site et votre blog, et je me soigne doucement de ma bazarditude….
    Mais pour les livres, c’est plus fort que moi: pas d’encyclopédies universalis, mais pas non plus de livres d’organisation, cours, cuisine dans le salon… les livres fonctionnels sont là où j’en ai besoin: livres de cours ou d’orga à mon bureau, de cuisine dans la cuisine.
    Par contre le mur du salon est recouvert de bibliothèques: bédéphiles et dévoreurs de romans nous empruntons à la bibliothèque, rendons gentiment nos livres… et achetons ceux que nous aimons!! le rangement est par collection pour les BD, par ordre alphabétique d’auteurs pour les romans, avec les étagères particulières pour la littérature étrangère classée sur le même principe. Et puis une étagère des coups de coeur du moment, comme à la bibliothèque!! (sur la même étagère, la liste des livres prêtés et à qui). Je crois que c’est la seule chose vraiment rangée de la maison… du coup je ne m’étais jamais posée la question de comment le faire!!!!
    Merci pour tout vos excellents conseils!
    bonne continuation!

    J'aime

  22. Bazarditude… j’adore!

    J'aime

  23. Migmoug

    Moi aussi, j’ai simplifié au maximum ma maison… du coup, il ne reste que peu de livres (les « essentiels »). Et ils sont donc classés par Editeur : les « J’ai Lu » ensemble, les Gallimard en groupe, les Acte Sud en bande, les Denoël en famille… C’est joli, et pratique!

    J'aime

  24. Ppar collection, si on n’en a pas trop, c’est joli.

    J'aime

  25. Par collection aussi c’est plus joli….. Et donc part thèmes, on est d’accord les vieux jaunes policiers sont proches des policiers récents blancs à la couverture granuleuse etc… A l’intérieur de ces thèmes par ordre alphabétique.

    A la maison, plusieurs bibliothèques, toutes ont des thème différents, mais je laisse partout des « bouquins » de vacances, ceux qu’on pioche rapidement avant d’aller se coucher, nous ne laissons parfois un ou deux dans des chambres d’amis ou alors les disposons façon « libraire » devant le rayon.

    J'aime

  26. Callie

    En ordre alphabétique pour le tout-venant, par catégorie pour certains (calligraphie, poésie, scolaire…)… Mon rêve… impossible cependant : par ordre alphabétique et en même temps par taille… j’ajouterai bien par couleur en même temps puisque mes deux critères sont déjà incompatibles…

    J'aime

  27. laetitia

    euh ici j’ai 9 billy pleines en 2 épaisseurs mais je n’ai pas les sur-meubles…. ouf ! plus un expedit -le géant qui sert de séparation dans la chambre -plein aussi en double épaisseur car large… je voulais me mettre à archiver tout cela car marre du livre en 2 ou triple : on rachète qd on ne trouve pas celui dont on a besoin pour le lendemain pour l’école -ben oui ici il y a bcp de désorganisés procrastinateurs liseurs, – ou parce qu’on ne se rappelle pas que conjoint chérie la déjà lu et que comme conjoint chérie râle devant la pile de livres ben en douce on achète par amazon ou la librairie du coin… du coup double énervement du conjoint en question qd il tombe sur le livre neuf donc un doublon ou triplon oui oui (qd je suis fatiguée et lis la nuit je finis par oublier le contenu et je rachète…quelques années plus tard le même polar -on est très polar et classiques à la maison-) Bref YAPUKA c’est comme la caisse de photos à trier,… qd j’aurai le temps…peut être si je m’octroie une semaine sans fac sans enfants et sans rien à faire…genre retraite monastique…
    bon là j’en suis au basique tri de chaussettes veuves que j’essaie de remarier en vain, et à l’attaque de mon Everest de linge et papier…c’est pas gagné pour le tri de livres…

    J'aime

  28. laure

    Ici aussi c’est plutôt ranger par « style » : BD, « techniques artistiques », « voyage », jardin/bricolage, les romans eux sont en plus triés par auteurs. Les livres d’enfants dans les chambres des enfants. Et la famille est abonnée à la médiathèque aussi.

    J'aime

  29. Froufrou38

    Pour ma part, je ne range plus … je revends ou je donne, je jette en dernier recours.
    J’achète en fonction de mon inspiration donc je range les livres non lus dans ma table de nuit et dès que la rangée est pleine, je stoppe les achats. Du coup, si un livre nouveau m’intéresse, je finis de lire le livre en cours.
    Je suis une lectrice torturée mais avant j’accumulais les choses et désormais je me libère des contraintes matérielles et de la poussière a tendance accumulante !

    J'aime

  30. swift_Emmie

    Les livres de cuisine : dans la cuisine, les bouquins de sciences sur la commode (la bonne conscience de les voir là tout joufflus avant de dormir) et les livres de voyages dans le salon. Les romans dans ma liseuse, j’ai eu du mal à m’y mettre mais, 30 kg de bouquins en 2 ans pour l’oiseau voyageur que je suis ce n’est pas facile à déménager par avion. Ah, et votre livre par terre au pied du lit !

    J'aime

  31. Le Pingouin

    LA BIBLIOTHEQUE DU PINGOUIN
    Moi c’est Romans d’un coté, par auteur…
    ….Et bouquins autres en vrac sur une autre étagère.
    Le hic : bah lorsque j’achète un bouquin commençant par D, et que je vois que la pile de D débordent car plus de place sur l’étagère et que celle du dessous est pleine de F I J K L M O…, c’est le drame (il faut tout redécaler et enlever 3 tonnes de bibelots rapportés par les parents lors des précédents voyages)
    Donc j’ai tout fouttu en vrac en ayant un super logiciel d’inventaire pour que je puisse m’y retrouver et éviter les doublons voir triplons. Aaaah ! Quel plaisir de farfouiller dans sa propre étagère afin de retrouver un polar ou un classique.

    J'aime

  32. laetitia

    logiciel d’inventaire??? lequel? j’avais acheté un truc qui était sensé me scanner les codes barres et cela n’a jamais marché…j’aimerais tant un truc simple. tu scannes et hop cela te range ton bouquin et enregistre dans un fichier le titre l’auteur etc…

    J'aime

  33. zoe

    Les poche dans la bib du couloir,par auteurs et une étagère dedans pour ceux que je relis souvent ; les « en cours »,et développement perso dans celle a côté du canap à portée de main avec un paquet de fiches/marques pages pour les commentaires ,pages intéressantes et cartes mentales,et un peu de tout sur une autre bib du salon,livres de cuisine dans …la cuisine,et des livres de loisirs creatifs dans l’ex chambre de grand fils…J’ai aussi une liseuse…Vous ai-je dit que j’aime lire?Je lis dans le bus ou dans le train…

    J'aime

  34. Anna Ty.

    Moi, c’est pas rangé (ordre, couleur…) et c’est bien comme ça.

    J'aime

  35. Marie-Jo

    Je classe mes livres (littérature) par auteur. J’intercale, entre eux, un haut signet avec le nom de l’auteur. Les autres livres sont rangés sur la dernière étagère ( en bas) par grandeur.

    J'aime

  36. chiffonsmacarons

    J’ai donné tous mes livres, j’ai mis un grand miroir à la place, et je prends mes livres à la bibliothèque, Tous ces livres m’oppressaient. Pour faire le vide dans sa tête il faut parfois en passer par là !!!!!!!

    J'aime

  37. Librarian

    bonjour, en tant que bordélique qui a envie de se soigner, je vous dis bravo et merci pour ce blog.
    J’ai eu trois périodes pour le rangement des livres : 1- célibataire et vivant dans un petit studio, achetant des montagnes de romans d’occasions, mon entrée ressemblait à un autel dédié au culte de la collection blanche chez Gallimard (en plus, les couvertures sont très élégantes). Des piles plus ou moins classées par auteurs. 2 – rencontre de bibichéri : je déménage, dans un truc plus grand, mais il faut quand meme faire de la place à bibichéri. Donc, j’arrête d’acheter des livres (que j’emprunte à la bibliothèque), et sabre la moitié de ma collection, ne gardant que les livres qui ont de l’importance pour moi. On achète une bibliothèque (le meuble) car bibichéri a de nombreuses BD (dont il refuse de se séparer, LUI !). Et là, j’ai soudainement envie de déco, vu que je vis désormais dans un bel appart’. Je recouvre mes livres de papier kraft colorés : le rose poudré pour les auteurs français, le rose fuschia pour les auteurs français contemporains, le vert pâle pour les allemands, le turquoise pour les allemands vivants, le marron kraft pour les classiques américains, l’orange pour les américains contemporains, etc. Un code couleur, selon le pays, et l’aspect littérature classique/littérature contemporaine. Avec sur la tranche écrit au gros marqueur noir le titre et l’auteur. Visuellement, un chef d’oeuvre. A faire sur plusieurs soirées, parce que chronophage quand même… 3 – bb arrivé, il faut transformer le bureau-bibliothèque en chambre d’enfant. Là encore, je sabre une bonne partie de ma collection. Bibichéri consent à se délester de 2 ou 3 BD. Mes livres, j’en possède qu’une grosse dizaine, maintenant. J’ai gardé uniquement ceux que je considère comme des bons amis. Ils sont sur ma coiffeuse, dans ma chambre.
    Je précise que je suis bibliothécaire, bien que bordélique (je dis ça car chez les bibliothécaires, le classement est une obsession. Curieusement, je n’applique pas à ma vie perso ce que j’applique dans ma profession …). je ne ressens plus le besoin de posséder un livre que j’ai simplement aimé.
    MAIS, je recommence ce travers avec mon fils. A deux ans et demi, il a une bibliothèque impressionnante. Je craque complètement pour l’illustration jeunesse et j’aime lui faire découvrir des tas de trucs. Pour l’instant, c’est cool, car il adore compulser ses bouquins. Coté rangement, ça traine un peu partout car j’ai juste oublié de lui apprendre à remettre un truc à sa place. Mais depuis qq jours, je me suis aperçue qu’il adore executer les petits ordres que je lui donne du genre « vas ranger ton livre dans le panier » ou « je te donne ce carton et tu mets tout ce qui est par terre dans ta chambre ». Ahlala, si moi aussi, j’avais une instance supérieure qui « m’oblige » à ranger …

    J'aime

  38. Elisa

    je vois que personne ne les range comme chez ma maman : par date de naissance des auteurs… ça demande un peu de culture, ou un bon accès à Wikipedia! 🙂

    J'aime

  39. sakina66

    J’ai peu de livres papier (et beaucoup sur mon Kindle)

    Le peu de livres que j’ai dans ma bibliothèque sont classés en gros par thème, puis sous classement au cas par cas.

    Livres « vie pratique » et romans (très peu, ce sont ceux que j’achète le plus en version électronique)
    Livres de cuisine
    Livres professionnels
    Livres culturels, anciens, belles reliures

    Dans une même étagère, les livres sont classés par hauteur (pour l’esthétique et pour superposer plus facilement quand je veux vider pour nettoyer),
    Les livres de cuisine (les plus nombreux) sont répartis en 2 cals : les livres reliés et les livres piqués.
    Les livres professionnels : les miens d’un côté, ceux de mon chéri de l’autre

    J'aime

  40. Stéphanie BUJON

    Ici, c’est un peu compliqué… A l’origine, il y a mes livres : des livres de développement personnel et de psy, un petit peu de romans et des livres de cuisine… et puis quelques beaux livres et guides touristiques aussi. Et puis arrivent les livres du nouveau compagnon : des centaines de polars et de livres politiques/économiques/société/actualité, et puis aussi un peu de philo… et des classiques qui s’ajoutent aux miens, et quelques romans. Alors comme tout était mélangé, et que j’ai parfois besoin de certains de mes livres pour travailler (surtout quand ils sont perdus au milieu des siens), j’ai fait le tri. C’est donc un rangement très « vague », mais où sont séparés mes livres de psy/DP, les romans « normaux », les classiques, la philo, la politique tout ça tout ça, les livres pros, les trucs qui parlent de cinéma, ceux qu parlent de BD, les livres de cuisine… ouais bon, à peu de choses près on dirait une médiathèque en fait !

    J'aime

Commentez, ca nous fait plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.