Objets contre êtres humains: la revanche au maillon faible

Vous vous souvenez que les objets nous ont battus aux chaises musicales, l’autre fois.
Pour prendre notre revanche, nous proposons aux objets de jouer au chemin des dominos et, si on ne gagne toujours pas, au maillon faible.

1- Jeu du chemin des dominos

Vous savez, on pose les dominos  à la verticale, l’un derrière l’autre, on trace un chemin avec ces mini-dolmens. Puis, d’un coup, on fait tomber le premier de la file et on le laisse culbuter son voisin qui, à son tour, percute son voisin etc…

Voici ce que ça donne:

  1. On veut mettre de l’ordre dans la maison
  2. On dégage de la place dans le placard du fond ou à la cave (chute du premier domino)
  3. On espère que cet espace dégagé (premier domino) va nous permettre de stocker les objets récents qui nous encombrent (effet d’entraînement)
  4. Ca rate: le désordre n’est pas plus maîtrisé, tout est sens dessus-dessous (les dominos ne tombent pas comme prévu), on ne sait plus où on a mis les choses.
  5. Zut! Encore perdu!

Explication:

vous pensez qu’il faut dégager de la place là-bas, tout au fond, voire même à la cave, pour pouvoir ranger les objets les plus récents. Cela semble logique, en effet.

Mais  vous ne savez pas toujours quoi faire des vieux trucs, ni où les mettre en attendant. En plus, ça prend du temps, un tri complet, et du temps, vous n’en avez guère. En tout cas, pas pour une opération commando d’une telle envergure.
Et aussi, vos cartons ne sont pas identifiés: il faudrait tout ouvrir pour savoir ce qu’ils contiennent.

Diable, le découragement vous guette, vous êtes sur le point de renoncer à jouer.

Comment gagner contre les objets, ces envahisseurs-tricheurs?

En prenant le problème à l’envers.

2- Le jeu du maillon faible

Une fois par jour, quand vous entrez dans une pièce, demandez-vous quels objets pourraient bien être jetés. Je sais, c’est bizarre de considérer les objets qui vous environnent comme de potentiels maillons faibles. Pourtant, reconnaissons que, à force, ce sont des boulets, des poids lourds qui vous encombrent.

Lorsque vous arrivez à jeter 9 objets issus d’une même pièce, vous arrêtez. Vous les jetez ou les recyclez, c’est pareil: ils sortent du jeu.

Faites autant de parties que vous le voulez. C’est la régularité qui paye.

  • Le lundi, on peut regarder sa cuisine d’un oeil neuf et jeter 9 machins (épices, tasses très ébréchées, fourchette tordue…).
  • Le mardi, on scrute sa salle de bains et on se débarrasse de 9 trucs (échantillons d’hôtels de plus de 4 ans, rouges à lèvres périmés…).
  • Le mercredi, on observe le salon (catalogue périmé, emballages divers…).
  • Etc.

Tout compte: papiers, tickets de métro, livres, magazines, stylo qui ne fonctionne plus…

Voilà, vous allez gagner, à présent. C’est garanti.

Je rappelle que la méthode pénicilline reste un basique qui fonctionne bien. Et qu’une poubelle par pièce est un must.

14 Commentaires

Classé dans S'organiser à la maison

14 réponses à “Objets contre êtres humains: la revanche au maillon faible

  1. Nicekrol

    En lisant l’article, je me suis rendu compte que j’applique cette méthode du « maillon faible » toutes les semaines dans mon … sac à main, lieu de bazar et de cumul de trucs inutils par excellence.
    Chaque vendredi, dans les transports en commun (temps rentalibilisé), grand ménage par le vide et j’arrive facilement à jeter au moins 6-7 trucs inutiles.

  2. ladymarlene

    Idée excellente ! Le rangement par le vide, c’est le must !!!!

  3. et on doit jouer tous les jours du mois ? Bon, ok, j’essaie en février !! je vais me mettre un rappel tous les jours sur mon agenda !
    (je file relire la pénicilline !)

  4. S’il y a bien un endroit où on peut s’entraîner au « maillon faible », c’est bien notre sac, en effet. Ou la voiture, tiens.

  5. Et quand il ne reste plus que des maillons « forts », on trouve une place pour eux!

  6. Oui, tous les jours. Le matin, le midi ou le soir, quand vous voulez. Ca va vite, une partie, vous savez. Puis, avec la pratique, vous filez direct là où vous savez que vous pouvez faire vos 9 points facilement (hin hin).

  7. Bonjour Laurence
    Cela fait un moment que je lis votre site, merci pour les bons conseils. Notre famille de 4 a un terrible passé d’accumulateurs, à tel point que je me suis mis comme défi de débarasser au minimum 365 objets de notre maison cette année. E bien sûr de s’assurer en même temps qu’un objet entré = un objet sorti ! Pour être sûre de tenir ce défi de longue haleine, j’ai lancé un site web où je tiens les comptes de mon opération « Désencombrator » toutes les semaines ! 7 objets par semaine, ça ne vous paraît peut être pas beaucoup, mais en fait ce sont uniquement les objets que je considère « vendables ». Pour les trucs à jeter, je fais ça en plus, au moins 2 fois par semaine, le week end, pour repartir de bon pied la semaine suivante !

  8. Angel

    J’adore l’idée de ce jeu ! J’avais aussi commencé à l’expérimenter pour mon sac à mains, et ça marche. Mais je n’avais même pas pensé à appliquer cette méthode dans toutes les pièces de la maison. Merci Laurence pour ces idées ludiques qui font croire à notre cerveau que, non, ranger n’est pas une corvée ! J’ai tout testé (saucisson, « 5 minutes » ou pénicilline) ; tout fonctionne mais le problème est que je me lasse vite. Je fonde donc tous mes espoirs sur ces parties de dominos que je compte bien entamer dès demain et tenter ainsi de me débarrasser de tous ces objets qui se collent à moi comme des sangsues ! bon j’exagère mais c’est un peu ça quand même, non?

  9. Angel

    oups, je voulais dire parties de « maillon faible », bien entendu ! parce que si j’ai tout compris, les dominos, justement, ça ne marche pas ?!!

  10. En effet, on se rend compte que les dominos, sous leur apparence logique, ne fonctionnent pas.

  11. Angel

    je progresse… je progresse ! j’en ai jeté des choses inutiles depuis 1 semaine que je teste cette méthode ! c’est d’ailleurs bluffant, ça permet d’avoir un regard neuf à chaque fois qu’on entre dans une pièce avec l’objectif de trouver des objets à jeter… et on en trouve sans problème, alors que jusqu’alors, ces objets faisaient plutôt partie du décor 😉

  12. Alexandra

    Bonjour Laurence,

    Ce jeu me plaît bien ! Hier, j’ai déjà trouvé 9 vêtements à sortir du dressing !
    Je crois que je vais jouer aujourd’hui dans le bureau…
    Bonne soirée

  13. Bonsoir Alexandra. Je suis contente de vous lire. Tout va bien?

  14. Alexandra

    Merci Laurence.

    Cela va à peu près… Je crois que je dois me concentrer sur la règle d’or 1 : je purge …
    Au plaisir de vous lire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s