Le bonheur selon Tchic

Je voudrais vous parler d’un livre extraordinaire. Il s’agit de « Vivre, la psychologie du bonheur » de Mihaly Csikszentmihalyi. Ne vous fatiguez pas à essayer de prononcer le nom hongrois de ce chercheur en psychologie. Les habitués l’appellent Tchic.

Savez-vous ce qu’ont en commun un jeune pilote de moto japonais, une grand-mère de Bolivie qui balaye devant sa porte, une jeune fille italienne qui joue du violon, les petits joueurs d’échec  de la photo, et même vous et moi dans certaines circonstances? Il nous arrive d’être en état de « flow« : c’est cet état de concentration, agréable, pendant lequel on oublie le temps.

C’est le bonheur, tout simplement. Pour le trouver, dit Tchic, il suffit de pratiquer une activité « autotélique ». Et là, je cite Wikipédia:

  1. Objectifs clairs : les attentes et les règles régissant l’activité sont perçues correctement et les objectifs fixés sont atteignables avec les compétences de l’acteur
  2. Équilibre entre la difficulté de l’activité et les compétences de l’acteur (l’activité n’est ni trop facile ni trop difficile, elle constitue un défi motivant)
  3. L’activité est en soi source de satisfaction (elle n’est donc pas perçue comme une corvée).
  4. Haut degré de concentration sur un champ limité de conscience (hyperfocus)
  5. Une perte du sentiment de conscience de soi, disparition de la distance entre le sujet et l’objet
  6. Distorsion de la perception du temps
  7. Rétroaction directe et immédiate. Les réussites et difficultés au cours du processus sont immédiatement repérées et le comportement ajusté en fonction
  8. Sensation de contrôle de soi et de l’environnement

Intéressant, non? Vous voyez comme c’est différent de la simple distraction? Parce que, oui, on peut perdre la notion du temps devant une série télé bien faite. Mais il manque toutefois quelques composantes pour que cela nous rende heureux.

Et maintenant, la question du jour:  comment transformer ce qui ressemble à une corvée en activité autotélique?

Vous répondrez à cette question sur une copie double pour mercredi prochain.


8 Commentaires

Classé dans Mon avis

8 réponses à “Le bonheur selon Tchic

  1. Fort intéressant ! suis pas là mercredi, mais je vais essayer d’y réfléchir, promis !
    Bonne journée

  2. Et peut-être nous ferez-vous part de vos réflexions, Elisabeth?

  3. victoria

    Je suis déçue : personne n’a livré sa « recette ». A moins qu’il n’y ait pas de réponse à laisser…
    Pour ma part, il m’arrive de faire le ménage un peu comme la grand mère Bolivienne.
    C’est très rare, certes… Cela m’arrive lorsque j’ai visualisé le résultat que je souhaite. Alors là je prends mon courage à deux mains et je peux être dans cet état.
    Autrement dit « ce qui ressemble à une corvée » et « activité autotélique » me semble quand même, la plus part du temps, antinomique…

  4. Oui, c’est antinomique. C’est pour cela qu’il nous faut faire un effort conscient pour ne pas procrastiner devant une corvée. Les corvées peuvent devenir autotéliques si on y ajoute une ou plusieurs des composantes identifiées par Tchic. Ainsi, certains vont profiter de la visite imminente d’amis pour transformer le ménage en défi (à leur portée). D’autres vont procéder morceaux par morceaux pour avoir à tout instant un « feed-back » positif: « ouf, j’ai déjà fait la salle de bains, c’est beau! Je suis contente de moi. Bon, continuons. »

  5. Florence

    Ah, je crois que c’est ça le problème, il y a très peu d’activités qui arrivent à me mettre dans cet état. Jouer de la musique, écrire, résoudre un problème de maths ou de physique (ça c’était pendant les études), programmer, et… c’est tout. Tout le reste… m’ennuie. Si j’essaie de me motiver sur une corvée, ça ne dure pas, je pars automatiquement dans des pensées qui me mènent… à autre chose. Je pense que c’est la source principale de la procrastination. Avec le stress de la dernière minute, on est déjà bien plus motivé, obligé de se concentrer. Cela marche un peu mieux si c’est une activité avec du mouvement. C’est pour ça je pense que j’arrive à faire le ménage, un peu le rangement, et pas du tout les papiers… D’ailleurs quand j’en ai trop, je me mets debout, et je fais des tas par terre, et je jette les papiers un par un dessus, le plus vite possible (un tas à garder, un tas à recycler, un tas à jeter). Suivant vos bons conseils, maintenant j’ajouterai le tas « action »!

  6. Je suis un peu comme Florence en ce moment. De plus, suite à des soucis de santé, je n’ai pas la niaque et je me décourage très vite. Quand je commence, même en mettant une musique entrainante pour me stimuler, au début ça va, et puis au bout d’un petit quart d’heure cela m’épuise car j’ai l’impression d’avoir ouvert le tonneau des danaïdes. C’est ce qui s’est passé l’autre jour en voulant trier les revues. Quand mon chéri a vu toutes celles que je voulais jeter, il était en colère en me disant que nous les avions achetées….Le plus dur est le tri des papiers car le risque est de jeter des choses que l’on va nous demander, sans compter les relevés de compte qu’il faut garder 30 ans, je n’ai qu’un F3 BIS, hélas….

  7. dheilly

    moi j’ai un petit truc
    j’essaie de »dériver ou leurrer mes pensees »
    je m’explique!!!!
    je n’aime pas faier le ménage, normal, j’aurais mieux à faire
    mais je me dis que j’aime beaucoup mon appartement, que je me donne beaucoup de mal pour le payer, alors que çà vaut la peine qu’il soit nickel, au moins je paye cher , à la fois de mon porte monnaie et de ma personne, mais çà vaut la peine quand il est super propre; quite à faire des efforts, autant que çà ne soit pas pour rien!!!!

    autre chose: pour le repassge, je pars avec l’idee de repsser pour une heure en me fixant une « heure limite de fin de corvée » Et souvent, je continue plus longtemps car voir la fin de la panière terminée me motive et devient un but en soit.

    Ce qu’on peut etre bête parfois!!!!!!!!

  8. mon bel oranger

    Merci, dheilly, pour ton raisonnement sur l’appartement, très juste, je vais garder ça en tête !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s