Classer ses papiers en 6 principes et 5 questions

On respire un bon coup. C’est parti pour le classement des papiers!

D’abord, précisons le contexte. Si je parle de classer les papiers, c’est que j’ai déjà fait ce qu’il y avait à faire avec eux. Par exemple: lire, pointer, vérifier, montrer à mon conjoint…

Je suis alors placée devant une pile de papiers à mettre « dans les bonnes cases » pour pouvoir les retrouver quand j’en aurai besoin.

Les principes

  • Quand je garde un papier, je sais pourquoi je le garde. Ce n’est pas une solution par défaut, parce que je n’aurais pas osé le jeter ou parce que je n’aurais pas encore décidé quoi en faire
  • Chaque papier a un emplacement possible et un seul (ça fait peur, quand c’est dit comme ça, non? Restez avec moi, c’est plus simple qu’il n’y paraît)
  • Pas de rubrique « divers », « je ne sais pas », « autres », « je verrai plus tard (sans savoir quand arrivera ce « plus tard »)
  • Chaque chemise cartonnée doit avoir un nom. Je ne me fie pas uniquement à sa couleur.
  • Le nom de la chemise correspond exactement à ce qu’elle contient. Je n’hésite pas à bien préciser le titre. On n’est pas limité en nombre de caractères.
  • Si j’ai suffisamment de chemises d’une même catégorie, je les place dans un porte-revue avec une étiquette (vous dormez avec votre étiqueteuse depuis que vous avez trouvé ce blog, je le sais) qui reprend le titre des chemises.

Exemples de catégories

Les catégories de documents respectent votre logique. Il faudra vous mettre d’accord avec la personne qui partage votre vie pour que chacun puisse classer et retrouver les documents de façon autonome. Ca pourrait donner quelque chose comme ça:

Porte-revue HABITATION

A l’intérieur, des chemises cartonnées portant le nom des catégories ci-dessous:

  • énergie
  • eau
  • électricité
  • propriété ou location (contrat et quittances)
  • entretien (ramonage, copropriété, jardin, chaudière…)
  • etc (selon votre foyer)

Porte-revue PERSONNES DU FOYER

Prendre une chemise cartonnée par personne et y placer les sous-chemises (souples) suivantes, selon l’âge et l’activité des membres de la famille:

  • identité (copie des papiers d’identité)
  • santé (carnet de santé, ordonnances en cours, …)
  • scolaire/travail (bulletins de notes de l’année en cours, contrat de travail et bulletins de salaire de l’année en cours)
  • cantine
  • transport
  • activités/hobbies (cartes d’abonnement, adhésions de club,…)
  • etc

Chemise TRANSPORTS (pas assez de sous-catégories pour créer un porte-revue)

  • une sous-chemise Véhicule (propriété, entretien)
  • une sous-chemise Abonnement transports, ….

A vous de créer les autres rubriques en fonction de votre vie.

Voici les questions les plus fréquentes au sujet du classement:

Q1: Je ne suis pas sûre que mon classement soit le meilleur.
Exemple: l’assurance voiture doit-elle être dans le dossier « transport » ou dans le dossier « assurance »?

Cela dépend de votre logique et de votre situation. Imaginons que tous vos contrats d’assurance soient chez la même compagnie (habitation/responsabilité civile, véhicule,…). Vous avez tout intérêt à créer une chemise Assurance et placer les quittances et échanges de courrier dans cette chemise. En revanche, si vous avez des contrats avec de multiples compagnies, classez

  • ce qui concerne l’assurance de votre véhicule dans votre chemise « transport »,
  • ce qui concerne l’assurance de votre maison dans le porte-revue « maison » etc.

Q2: Je n’ai pas de souci avec les documents administratifs. Ce sont les papiers « affectifs » que je ne sais pas où mettre. Ni retrouver, d’ailleurs.

Vous avez juste à vous poser la question « à quelle occasion en aurai-je besoin? ». Prenons les dessins de Petit Dernier. Faut-il faire une chemise « dessins de Petit Dernier » et tout mettre dedans? Pas forcément. Vous pouvez

  • ouvrir une chemise « dessins de Petit Dernier pour moi ». Vous y mettrez ceux qu’il a créé spécialement pour vous, ceux qui vous émeuvent le plus. Vous pourrez vous y replonger, la larme à l’oeil, à volonté.
  • ouvrir en plus une chemise « dessins de Petit Dernier pour lui ». Vous y mettrez le reste. Quand il quittera la maison, vous lui donnerez. C’est lui qui décidera s’il veut les conserver pour les montrer à ses futurs enfants. On peut faire la même chose pour les photos.

Q3: Que faire des documents qui m’inspirent, que je trouve beaux?

Là encore, une question toute simple « c’est pour faire quoi? »  Pour vous servir de sources d’inspiration dans vos loisirs créatifs? Créez une chemise qui s’appelle comme ça: « Inspirations pour peinture ». Pour vous servir dans un projet particulier? Créez une chemise qui s’appelle « Idées de décoration de salle de bain ».  L’objectif: chaque document doit appartenir à une chemise dont le titre lui correspond le mieux.

Q4: Que faire des documents qui pourraient m’aider dans l’élaboration de mes cours/projets/présentations?

D’abord être draconien(ne).

Pour garder un document de cette sorte, alors que l’on trouve de plus en plus d’informations à jour et originales sur internet, il faut être sûr(e) qu’il est exceptionnel. Si c’est bien le cas, tout va reposer sur votre capacité à inventer un titre explicite, qui vous parlera encore dans six mois ou un an.

Exemple de titre qui ne marche pas si vous êtes enseignant: « grammaire CE2 ». Exemple de titre plus utile « accord du participe passé – exercices simples ». Cette dernière chemise pouvant être dans un porte-revue « grammaire », d’ailleurs.

Q5: Comment faire lorsque je me retrouve avec des chemises contenant des sous-chemises, qui contiennent elles-mêmes des sous-sous-chemises, qui….? Au secours!

Avez-vous entendu parler de cet adage « le mieux est l’ennemi du bien? » On y est.  Votre perfectionnisme a encore frappé. C’est bien simple, pour savoir si vous en avez fait un peu trop, comptez le nombre de gestes qu’il vous faut pour prendre ou ranger un document. Plus de 5 geste? C’est trop. Vous n’aurez pas le courage de maintenir une telle discipline. A mon avis, dans la vie quotidienne, trois niveaux de rangement suffisent largement.

Exemple:

  • porte-revue Habitation (niveau 1)
  • chemise Entretien (niveau 2)
  • sous-chemise plus souple Entretien chaudière (niveau 3)

Ca ne m’étonnerait pas que vous ayez plein de questions au sujet de cette fichue paperasse. Lâchez-vous donc dans les commentaires ci-dessous. Si je n’ai pas la réponse, d’autres l’auront certainement.

MàJ le 19/02/16: des photos pour répondre aux questions de Ben:

Exemple de range-revue (les choisir solides et non en carton moche, type boîte d’archives):

range revue

Exemple de chemises cartonnées toutes simples:

chemises

72 Commentaires

Classé dans Comment classer des documents, S'organiser à la maison

72 réponses à “Classer ses papiers en 6 principes et 5 questions

  1. Lu

    Bonjour,
    je suis dans ma phase »désencombrement » de la maison et en cherchant des idées j’ai atterrit sur votre site.J’ai tout lu 🙂
    Et j’aurais besoin d’une idée.
    Avec mon mari nous classons nos papiers dans classeurs épais,car c’est ce qui nous convient le mieux et ce qui revient moins cher aussi.
    Donc on a par ex. un classeur banque,un habitation,un perso,un qui regroupe edf,tel et internet etc.
    Et un et c’est celui qui me pose problème:facture et notice.Il s’agit des factures et des notices des appareils électroménagers,ou par ex montage de certains meubles.Je trouvais logique que la facture du frigo soit rangée au même endroit que la notice.Ce classeur c’est l’enfer car il est très lourd ,épais,bref pas pratique. alors ,je m’interroge,j’enlève toutes les notices(certaines font penser à des dico !) et je les mets…où ,et comment.Une boite?
    Merci d’avance

  2. JoOO

    Moi qui suis une grande bordélique (par exemple décider « Garde je ou garde je pas ? »est horrible !) j’ai beaucoup bénéficié de l’art de mon époux(après l’avoir cependant bien traité de maniaque!) :
    Quelques principes utiles : attribuer une lettre et un chiffre (et un sous chiffre éventuel… mais pas plus) à chaque grande catégorie de documents : ex A = actes notariés. B= Diplômes, Attestations professionelles (B1 :Mme ; B2: Mr)
    Du coup et par ordre chronologique de notre vie commune A1= Contrat de mariage; A2= Achat habitation principale ; A3 vente première maison, A4 achat 2ème maison) etc.
    Ne pas se poser trop de questions (comme je l’ai fait!) sur la logique de la succession des lettres : çà vient en suivant
    Par exemple Dossier scolarité enfants (E1; E2, E3) s’est ensuite changé en Dossiers M, N, P (1 lettre par enfant) et la lettre E a été réattribuée à une autre catégorie (ex Travaux Energie Solaires au moment où l’investissement « panneaux solaires » est en cours d’études) ; du coup on garde les mêmes chemises, on gomme la lettre inscrite au crayon à papier (très important) et on change juste l’appellation ( E1.1 devient M1 et E2.1 devient N1, et E3.1 devient P1). En devenant autonomes, les enfants peuvent emmener chacun leur boîte à archives.
    Il y a des lettres qui coincidence sont plus sympas que d’autres L= loisirs ! mais le principe est de suivre l’ordre alphabétique par la chronologie qui impose le rangement. On a tous eu un sommaire commun sur classeur plastifié (1 page qu’on complète au crayon papier par catégorie) A présent c’est sur la time capsule, ‘évidemment il faut faire des mises à jour (l’idéal serait tous les ans, mais là c’est plutôt tous les 5ans) , mais même entre deux mises à jour, chacun dans la famille sait à peu près où chercher et dans quelle boîte une nouvelle chemise s’impose. Quand une boîte à archives de dos 8 cm craque , on remplace par une boîte plus large (dos 12, 16 cm) si c’est vraiment utile ou bien on découvre que certains documents sont obsolètes (ex polices d’assurances résiliées, catalogues de loisirs trop vieux) et on les jette, on remplace par de nouvelles chemises avec le même numéro. Suis je claire? ? En tout cas, j’ai du reconnaître que ç’est un classement qui tient la durée (nos enfants adultes s’y sont finalement rangés(!) eux aussi!)
    A part çà:
    Merci pour l’astuce qui consiste à jeter 9 objets (j’en jette 3, depuis 3 jours,déjà c’est dur! mais je me félicite grandement d’avoir réussi à le faire!) par pièce et par jour

  3. Vroum-Vroum

    Bonjour !

    En janvier, mes boites à archives débordaient…J’en avais 3, remplies à ras-bord ! Après classement, et évacuation de 5 sacs poubelles de 100 l chacun ( le déchiquetage, ça fait du volume 😀 ) j’ai gagné..2 boites ! De quoi ranger les nouvelles archives !
    Par exemple, j’avais gardé TOUS mes relevés de compte…hum hum 😀
    Donc je vous confirme : le mieux est l’ennemi du bien !!

  4. D’abord, Lu, un bon tri, cela va de soi (appareils qui ne sont plus utilisés…). Ensuite, on peut alléger tout ça en ne conservant des notices que les pages écrites en français. Puis, vous avez deux façons de procéder, au choix:
    1- Dissocier les factures/garanties des notices. Et mettre chaque catégorie dans un contenant différent. Pourquoi voudrait-on faire ainsi? Parce que, en cas de sinistre, par exemple, l’assureur vous demanderait les factures (pas les notices). Chez les uns, on met les notices dans un tiroir. Chez les autres, dans une boîte. On peut fixer les clefs alènes avec du scotch fort à l’intérieur du couvercle si on n’a pas de boîte spécifique « bricolage Mondial Suédois ». Enfin, on peut aussi utiliser un classeur mais alors, il faut des pochettes plastiques dites « à soufflet » qui permettent le classement de volumes importants de papiers.
    2- Conserver ensemble factures/garanties et notices. Dans ce cas, on prendra plusieurs classeurs (si on aime les classeurs), et on créera des catégories à l’aide d’intercalaires. Exemples de catégories: électroménager – téléphonie – matériel de jardinage – audio/video – meubles etc… Ainsi, les classeurs, plus légers, sont plus faciles à manipuler. Mais là encore, il vous faut des pochettes à soufflet.
    Bon classement!

  5. Mais dites-moi, quelle était donc la taille de vos boîtes à archives pour qu’on en tire des sacs de 100 l, Vroum-vroum?

  6. 3 par pièce et par jour? Pas mal! Une petite routine qui s’installe, on dirait. Vous allez voir que cela devient de moins en moins dur, avec la pratique. C’est le métier qui rentre, comme disait ma grand-mère 😉

  7. Marie

    Merci pour tous ces conseils et idées qui m’aident dans ma vie quotidienne… Je suis une bordélique qui se soigne et qui arrive un peu mieux a s’en sortir mais une petite question je suis professeur des écoles nouvellement titularisée et ranger toutes mes préparations de cours dans un espace très restreint (petit appartement oblige) par chemises me semblent insurmontable en effet en début de carrière on n’a pas un niveau attitré… D’où une accumulation assez impressionnante déjà range dans des chemises dans un tiroir mais ce rangement ne me satisfait pas du tout … Une idée peut être un peu différente pour pouvoir retrouver tout plus rapidement … Merci encore pour ce blog !!!!

  8. Vroum-Vroum

    Rien de plus classique ! mais tout était entassé, et quand j’ai déchiqueté, et bien le volume a fait BOUM !! 😀 😀 😀

  9. Lu

    Merci
    C’est exactement ce que j’ai fait.J’ai gardé que les notices en français .
    En fait je pense que je vais garder les factures dans le classeur et ranger les notices dans une boite,facilement accessible.Ou peut- être dans des pochettes à élastiques,car je pourrais les ranger debout à côté des classeurs.
    En tout cas merci pour ces astuces,
    je retourne à mon désencombrement 😉

  10. victoria

    Pour ma part, depuis peu, en plus du classement, je SCANNE!!! tout…et je télécharge sur Picasa Albums web. les albums sont privés, et donc, normalement, non consultables par d’autres internautes.
    Comme cela, si ma maison brûle, (ça nous est arrivé avec nos locaux professionnels…) j’ai quand même trace de mes factures… idem pour les fiches de paie, ou les impôts, ou les contraventions et les courriers qui vont avec….

  11. Perso, les pochettes, je trouve ça trop contraignant, une feuille qui se fait la mâle …
    J’ai trois classeurs, un pour moi , un pour mon mari (bulletin paye, sécu) et un commun (assurance, impôts, factures, etc) .

    Ton blog m’a donné envie de devenir plus ordonnée, j’en ai même fait un article, voir : http://custodecotendance.blogspot.com/2011/02/astuce-proteger-vos-lettres-ou-papiers.html
    donc merci

    #JoOO : quelle organisation !!!

  12. Rosalie

    J’ai fait des études de secrétariat, le classement n’a donc jamais été un problème pour moi ! En ce qui me concerne, j’utilise des classeurs à anneaux à la place des porte-revues. Je trouve le classement et la recherche plus rapide que de manipuler des chemises. Ils sont sur une étagère à portée de main de mon bureau.
    Pour ce qui est des notices pour appareils divers, elles sont classées là où se trouve l’appareil : un boîte dans la cuisine pour l’électro-ménager, une dans le coin atelier pour le matériel de bricolage, une autre au sous-sol pour la chaudière, le lave-linge et le sèche-linge. Pas besoin de remonter deux étages quand il y a un incident sur le sèche-linge par exemple, la notice est à portée de main.

  13. Jelleagenna

    Bonjour,
    J’ai fait une réorganisation des papiers-archives il y a… 2 ans maintenant, et ma foi j’en suis plutôt contente. N’ayant pas encore de pièce dédiée au bureau (mais ça va arriver bientôt : youpi), j’utilise deux caisses en métal avec des dossiers suspendus à l’intérieur. Pas super glamour mais efficace.
    Je me suis posé la question des factures d’électroménager-meubles et autres et des notices : au final j’ai consacré un dossier suspendu à toutes les notices, et j’ai classé les factures dans des dossiers par année, pcq je me suis rendue compte que j’étais toujours capable de me souvenir de l’année d’achat d’un objet, alors qu’un classement par catégorie (genre électroménager / matériel de sport/ etc) était pus aléatoire car il y a toujours un objet qu’on ne sait pas où classer. J’ai fait un dossier pour une période de 2 à 4 ans selon les cas.
    Pour l’instant ce système fonctionne bien !

    Merci pour tous ces articles

  14. J’aime ce sens pratique! En somme, en plus de se demander « à quelle occasion aurai-je besoin de ce document? », on pourrait ajouter « et où? ». Merci Rosalie.

  15. Et moi qui clame à qui veut m’entendre qu’un classement ne doit rien à la mémoire et tout à la logique! L’avantage d’un classement par ordre chrono, c’est que ça permet de jeter les garanties lorsqu’elles ont expiré… Cela dit, ravie d’apprendre que vous allez avoir votre bureau, Anne Gaëlle. Quant au glamour des dossiers suspendus… tant qu’ils ne grincent pas, on fait avec, n’est-ce pas?

  16. Lorsque je travaille avec des enseignants, on arrive souvent à la conclusion que, voulant bien faire, ils stockent beaucoup de « aucazou » en début de carrière (les journalistes et les médecins aussi, d’ailleurs). Par la suite, internet et quelques ouvrages bien faits leur semblent suffisants puisqu’ils aiment refaire « à leur sauce » chaque année leurs cours. Au départ, ils pensent les refaire à l’identique (et donc garder les documents de préparation) et en fait, non.
    Pourquoi votre rangement ne vous satisfait-il pas?
    S’il y a parmi nous d’autres professeurs des écoles, quel est votre système?

  17. Angel

    Pour ma part, le classement des papiers a été ma bête noire pendant des années, au point que je n’osais même plus ouvrir ma boîte aux lettres ni même ouvrir mon courrier administratif car je craignais ce moment fatidique où je devrais mettre ces fichus documents quelque part ! A la recherche du système idéal, j’ai donc accumulé une quantité innombrable de boîtes de rangements, de sous-chemises à élastiques, chemises cartonnées et ss-chemises, trieurs en tous genres, et j’en passe ! Bref, une vraie usine à gaz, et devant la multitude de boîtes dispersées un peu partout, je n’avais surtout aucune envie de les ouvrir pour aller y ranger un papier 😉 ! C’était un tel calvaire pour moi que je n’ai pas hésité à questionner tout mon entourage pour connaître le secret de leur classement, mais rien n’emportait mon adhésion. L’année dernière, devant mon découragement face à « mes papiers », une amie m’a expliqué, preuve à l’appui, comment elle fonctionnait depuis des années avec… 2 classeurs. D’abord sceptique, j’ai quand même fait l’acquisition d’un beau classeur pour essayer et depuis, Oh Bonheur, tous mes papiers sont classés illico dans des pochettes transparentes par catégorie (bulletins de paie, quittances, factures, assurances, papiers personnels…). Le classeur est dans mon entrée à portée de mains, donc aussitôt arrivé, le document est classé ! J’y mets tout (sauf les notices !) et surtout je retrouve tout du 1er coup ! Plus de papiers égarés. J’ai enfin trouvé « mon » système et retrouvé le plaisir d’ouvrir mon courrier tous les jours !

  18. Bonjour,

    Un message qui tombe à point nommé ! alors un très grand merci Laurence !
    J’ai lu en boucle « S’organiser, c’est facile »… certes, mais quand on se retrouve face à plus d’un demi-siècle « d’écureuillage », les choses ne sont pas si aisées.
    Enseignante ( sans le net à l’époque ), j’ai conservé l’habitude de garder tout document intéressant par son contenu, ses photos… Là, un grand bol d’air, JE JETTE.
    Mais pour commencer, forte des mots encourageants de cet article, je m’en vais trier quelques mois de papiers divers avec sous le coude pour un premier classement deux parapheurs représentant 18 onglets dûment titrés.
    Expérience terrible, je m’oblige à ne rien mettre ou presque dans la case « à classer plus tard » – un seul papier pour le moment – et à prendre une décision définitive pour chacun. Terrible, je vous dis… Encore jamais fait avec cette détermination. Merci pour cette impulsion… et courage
    – à celles qui arrivent presque au bout
    – à celles que la lassitude guette sournoisement au tournant,
    – à celles qui voudraient mais n’osent pas commencer
    et rendez-vous… un peu plus tard !

  19. je vais pouvoir m’améliorer….

  20. Emma

    Bonjour Laurence,
    Depuis une semaine, je lis et relis votre blog, salvateur.
    Mon cas est loin d’être désespéré, j’ai de bonnes bases je pense. J’aime trier, et j’ai de bons réflexes. MAIS, je passe par de grandes périodes de laisser-aller. Je pense que c’est lié à ma fatigue et à mon moral. Récemment, je me suis aperçue que je n’avais pas ouvert mon courrier pendant les quatre mois de l’hiver dernier. J’ai retrouvé un tas d’enveloppes bien fermées. Le black-out. Total.
    Puis, quand je sors du trou noir, faire un grand tri me procure une sensation d’allègement, je réorganise ma tête, je me sens à nouveau « dans les rails » et ça va mieux. La vie reprend son cours. Mais à nouveau je peux retomber dans une période de « déraillement ». Bref, j’aimerais tellement être régulière. Avoir une bonne organisation et m’y tenir, quotidiennement. Mais à 33 ans, je commence à me dire que je dois « faire avec » mon côté cyclique…
    Sur le plan du rangement des papiers, une amie m’a fait remarqué qu’il fallait TOUJOURS classer ses papiers dans des caisses métalliques hermétiques qui ne craignent rien en cas d’incendie. J’ai donc investit dans une caisse de ce type, avec dossier suspendus, mais c’est tellement lourd ! ça ne me satisfait pas du tout…
    Donc je cherche encore et toujours le contenant idéal.

  21. Annick

    Bonjour Laurence

    Je suis exactement comme Emma. Je traverse de longues périodes difficiles, avec des problèmes de santé et des baisses de moral. Je suis fatiguée et donc peu motivée à ranger. Et pourtant … Très occupée par aillleurs et beaucoup trop investie dans des associations, je me suis laissée débordée depuis un peu plus de deux ans. J’ai 58 ans et … j’étais enseignante. J’ai beaucoup « stocké ». Moi aussi, j’aimerais être régulière, mais là, j’avoue… je craque !

  22. Le rangement et toutes ces corvées de maison posent la question de notre énergie. Fatigués, déprimés, malades, nous n’arrivons à rien. Et c’est normal. Il faut d’abord se préoccuper de notre santé. Si en rentrant à la maison, la seule chose que vous avez le courage de faire, c’est surfer sur internet ou regarder la télé, il faut peut-être réduire les activités extérieures trop preneuses d’énergie (si c’est possible).
    Si votre « stock » déborde, Annick, ne pensez pas « rangement » mais « élimination » dans un premier temps. Concentrez-vous juste sur « qu’est-ce que je peux jeter » et remplissez un max de sacs poubelle.

  23. Pour limiter les dégâts dus aux périodes de « baisse de régime », il n’y a qu’une chose à faire: jeter tous les jours ce qui peut l’être avant que ça n’ait une chance de s’accumuler. Votre courrier, par exemple. Au bout de 4 mois, vous en avez une pile énorme. Mais si, malgré votre fatigue, vous avez réussi à jeter tous les inutiles régulièrement, il en reste beaucoup moins à traiter lorsque vous « émergez » de nouveau.
    La régularité s’acquiert si votre routine quotidienne est toute petite, toute légère. Comme ça, même quand vous êtes crevée, vous arrivez tout de même à la faire. Décidez avec vous-même de ce que vous voulez faire au minimum quotidiennement et hebdomadairement pour ne pas être « sous l’eau ». Vous en ferez un peu plus les jours où vous êtes en forme. Mais idéalement, jamais moins.

  24. Emma

    Laurence,
    Merci beaucoup. En effet, il faut que je me pose la question de pourquoi j’arrive à des extrémités de fatigue. En quoi ma vie quotidienne, en particulier l’hiver, me fatigue au point de ne plus gérer le minimum des affaires courantes de la maison… Le travail, les transports, le stress. Bon. Ce qui est frappant, c’est de constater que ranger sa maison est aussi une excellente façon de se déstresser. Donc dans le problème est contenu la solution : le rangement. Ranger et organiser fait du bien, mais c’est justement ce qu’on n’arrive pas à faire quand on est fatigué… Ah ! C’est comme aller à la piscine, c’est bon pour le corps et le moral, mais l’hiver on n’arrive pas à y aller, alors que ce serait si bénéfique. Alors je vais suivre votre conseil et me donner un minimum de tri / rangement thérapeutique quotidien à faire.

  25. Vroum-Vroum

    …et en plus, ça fait un bien fou de remplir ces fichus sacs !!! 😀

  26. Des fois je suis aussi un peu comme Emma et les autres. En plus, j’ai une santé précaire, et là au niveau des papiers cela va ressembler à Bagdad, comme dit ma fille cadette. Dès que je fais un peu trop d’effort, je suis morte de fatigue et ce n’est pas les cochonneries que m’ont donné les toubibs qui me remettront sur pieds. Il y a plein de « bouëneries » que je ne sais pas ranger…C’est une source de stress..Et au boulot je range toute la journée, je classe, les archives…Tout à fait paradoxal, non ?? En plus j’ai une nouvelle tâche pour laquelle on me forme et qui est difficile, du coup le soir quand je rentre il m’arrive de m’endormir sur le canapé…C’est désespérant…

  27. Des bouëneries? Ca vient d’où, cette expression?

  28. Alors moi j’en avais marre du classement, et en bonne paresseuse, j’ai donc trouvé une parade, qui me simplifie grandement la vie et que je partage avec vous.

    J’ai ouvert un compte evernote et j’y archive tout, sans classer, sans trier. Soit je récupère les factures, etc, directement sous forme électronique et il me suffit de les nommer « téléphone », ou assurance 2012, enfin bref, un nom simple et explicite. Le tout classer en vrac dans mon carnet evernote nommé « papiers » (oui, je fais très simple).

    Pour le courrier qui arrive encore dans ma boite au lettre, je scanne au jour le jour et ne garde que ce dont j’ai l’obligation de garder (et je limite vraiment au maximum). le reste, poubelle et la version electronique dans evernote (j’ai meme investi dans un scanner qui scanne directement vers evernote, sans passer par la case ordinateur).

    Les papiers que dois garder sont conservés simplement dans des pochettes temporelles (qui correspondent à la date de scan). Par ex, document scanné en mars (meme si c’est avec du retard et que c’est la facture de novembre dernier) est rangé dans la pochette « mars ».

    Imaginons que je cherche mon avis d’impots :

    j’ouvre evernote dans mon téléphone, je tape dans le champ de recherche « impots » et magique, toutes les notes correspondants à impots apparaissent. Je selectionne celle qui m’intéresse grace à la vignette qui s’affiche à coté (meme pas besoin de faire le distingo dans le titre de la note entre « avis d’impots » et « remboursement d’impots » par exemple). Comme Evernote est magique il m’indique la date de création de la note. Il suffit d’aller récupérer le-dit document dans sa pochette temporelle.

    le gros avantage de cette méthode : classement limité au strict nécessaire, mais facilité d’accés à toute sa paperasse administrative, et pour faire du vide « physique », c’est facile, on jette toute les pochettes « trop vieilles ».

    inconvenient : certains rechignent à stocker toute leur vie numérique sur un service tiers, ce que je peux comprendre…

    ps : pour cette méthode un compte « gratuit » suffit amplement… j’ai néanmoins opté pour un compte premium, juste parce que je n’avais pas envie de tagguer mes fichiers et que cette version payante permet la recherche de mots clés dans les pdf…

  29. C’est du gallo ; cela signifie des objets parfois utiles, des fois non, à valeur surtout affective, que l’on ne sait pas où mettre et qu’il faudrait garder, okazou, comme disait ma grand-mère. Des papiers administratifs dont la conservation n’est pas clairement défini. Si ils sont scannés, ils prennent moins de place, amis en justice, cela compte ou pas???Tout cela entraîne des questions quasi philosophiques qui fatiguent rien que d’y songer…Des fois le rêve serait de voir Mary Poppins passer par là….

  30. Bouëner en gallo signifie ne rien faire ou glander, ou blablater, dans ce cas on dit ballosser. Les bouëneries sont appellées sur ce même principe…

  31. Je range, je classe mais ne dors pas encore avec mon étiqueteuse 😀
    Merci Laurence, j’ai tout de même trouvé des bonnes idées.
    Le pire, c’est la banque et les comptes…

  32. Angela

    Et pour les notices j’ai trouve la parade aussi. Si je n’arrive pas a les retrouver toute dispo sur le site du constructeur je la scanne et je la stocke aussi dans evernote.
    Puis j’associe le lien de la note qui contient la notice a un code barre 3d ( on trouve facilement des generateurs sur le net). J’imprime mon code barre et je le colle sur un coin accessible de mon appareil. En cas de Besoin, il me suffit juste de scanner mon tag avec mon smartphone pour avoir acces a la notice (oui, si mon telephone tombe en panne, ma vie s’ecroule 😉 ).

  33. Florence

    Pour celles qui ont un gros coup de fatigue ou des maladies récurrentes l’hiver, demandez à votre médecin de vérifier votre taux de vitamine D. L’hiver dernier j’étais au fond du trou, depuis que j’ai des suppléments, je revis (et ce n’est pas une image).

  34. Génial ! Merci pour tous vos conseils et astuces !
    J’arrive à 10 ans de « vie active » et les classeurs commencent à déborder. Je n’avais jamais pensé à la boîte à archives, je crois que c’est la solution parfaite… Savez-vous où en trouver des jolies ? Quand la paperasse contribue à la déco de la maison c’est encore mieux 🙂

    Un excellent pense-bête quand on ne sait plus ce qu’il faut garder ou jeter :
    http://vosdroits.service-public.fr/F19134.xhtml#N102C0

  35. Axelle

    Voici, -en résumé !-, ma méthode à moi, tout en classeurs !!!

    EQUIPEMENT 3 classeurs de notices, factures & garanties, y compris factures des objets de valeur
    CHARGES 12 onglets : edf, gdf, téléphone, canal+, abonnements divers, impots locaux, taxes ordures, internet, entretien chauffage, ramonages, quittances de loyer, bail
    BANQUE (chacun le sien) contrats CB, crédits…
    SANTE (chacun le sien) 12 onglets : cpam, mutuelle, dossiers médicaux, carnets de santé, photocopie groupe sanguin…
    VIE PROFESSIONNELLE (chacun le sien) 12 onglets : impots sur le revenu, contrats, avenants, accidents de travail, points retraite, véhicule pro, téléphone pro…
    SALAIRES (chacun les siens) 24 onglets : bulletins : une année par onglet, soit 24 ans !
    AUTO / MOTO 12 onglets : carnets d’entretien, facture d’achat, cessions ou ventes de véhicules, photocopies carte grise & permis…
    ASSURANCES 12 onglets : contrats, appels à cotisation, résiliations, sinistres, photopie carte verte…
    FAMILLE 12 onglets : copies des papiers d’identité, livret de famille, mariage, pacs, divorce, honoraires avocat, donations…
    MAISON 12 onglets : titres de propriété, revente, factures de travaux sur propriété…
    INTENDANCE 12 onglets : n° d’urgence, premiers soins, fiches individuelles (n° sécu, groupe sanguin, allergies, antécédents médicaux, familiaux…), idées de menus, n° sos pizzas, listes de courses, menus de la semaine, checks-lists week-ends et vacances, jours de ramassage et tri des ordures, plannings ménage, jardinage, calendrier garde alternée, dates anniversaires, idées cadeaux… , fonctionnement de lamaison (TV, comment couper eau, gaz, électricité, chaudière) pour les invités, réseau bus, tram, plan de la ville, projets, lieux à visiter à l’occasion (un peu à la façon des classeurs à disposition dans certaines maisons d’hôtes !).

    Evidemment, classer les papiers au quotidien dans les classeurs serait fastidieux. Alors, j’ai 4 parapheurs (2 pour m’sieur, 2 pour m’dame) qui reprennent les grands thèmes et dans lesquelles je glisse au quotidien les documents entrants une fois traités, tout simplement. Une fois l’an seulement (à l’occasion des vacances de noël), je fais LE vrai classement, ce qui me permet d’éliminer une année de documents périmés pour beaucoup de dossiers (edf/gdf, impôts, etc.) puisque je précise sur le sommaire de chaque classeur le temps pendant lequel il faut les conserver (1 an, 2 ans, 5 ans, à vie, etc.).
    Deux heures à tout casser, c’est garanti ! La conception a été très, très mûrement réfléchie… mais au final, c’est le bonheur !

  36. Axelle

    J’ai oublié de préciser que, dans mes classeurs, je place sous pochette plastique les documents à ne pas jeter par erreur lorsque je fais mon grand ménage annuel, le fait qu’ils soient protégés m’oblige à y regarder à deux fois avant de leur faire la peau, du type :
    photocopies des papiers d’identité, permis, passeport, attestation carte vitale, contrats en cours, documents litigieux,
    Dans mes classeurs « équipement » sont groupés ensemble la notice, la facture et la garantie de chaque appareil dans une (si besoin) grosse pochette à soufflet… Exception faite de la notice du micro-ondes, qui se trouve dans le tiroir de la cuisine car j’y met régulièrement le nez !
    Le classeur « intendance » se trouve aussi dans le tiroir de la cuisine, à portée de main.
    Les souvenirs, eux (faire-part, cartes postales, lettres du temps où l’on s’écrivait encore, livre intime de mes 14 ans retrouvé dans le grenier par maman, jubilatoire !…), sont entassés en vrac, tels qu’ils viennent, dans une grande et jolie boite en carton blanc (blanc comme tous mes classeurs, l’harmonie pour les yeux, c’est plus engageant !), j’y replonge parfois avec délice.
    Le dossier scolaire (plus ou moins glorieux) de chacun est rangé dans un joli porte revue en bois ik*a, nostalgie quand tu nous tiens !

    Si j’ai pu vous aider, j’en serais ravie !

  37. Gaëlle

    Merci Axelle, je reprends votre classement 🙂

  38. maelia87

    Bonjour,
    Merci pour ces conseils pour les papiers administratifs. J’aimerais de l’aide concernant les papiers professionnels. Je suis professeur des écoles (en début de carrière) et j’ai accumulé des tonnes de documents, seulement je ne range pas au fur et à mesure… j’ai un système de classeurs par matières (géométrie, conjugaison etc) pour trouver c’est super mais pour ranger les documents après les avoir pris du classeur ce n’est pas la même chose… du coup j’ai des tas de documents à re-ranger dans mes classeurs et quand je dois les retrouver forcément c’est galère.
    Bref est-ce qu’un autre système peut être envisageable dans mon cas?
    Merci d’avance.
    Léa

  39. Maelia87, vous êtes soumise sans le savoir à cette règle-là: https://sorganiser.wordpress.com/2013/01/14/pourquoi-ils-y-arrivent-et-pas-moi-parce-que-la-regle-des-5-niveaux/
    Les classeurs, c’est trop compliqué pour la plupart des gens. Préférez de bêtes chemises cartonnées et des range-revues pour les tenir à la verticale, un range-revue par thème. Et soyez draconienne! Tout n’est pas utile/original/bien présenté. Je suis sûre qu’avec la pratique, vous vous rendrez compte de ça. Demandez à vos collègues « qui ont de la bouteille » comment elles font…

  40. maelia87

    Merci beaucoup! Je classerai tout ça cet été et je vais demander aux collègues comment elles procèdent également.

  41. Taya

    Bonjour à tous et à toutes, je suis en pleine réorganisation de mes papiers n’ayant toujours pas trouvé un système qui me convienne. Par contre, pour ce qui est de garder ses factures, relevés de CPAM et autres, je vous conseille le site Greenbureau (http://greenbureau.fr/).
    C’est totalement gratuit et sécurisé et cela permet à la fois de garder ses documents en cas de sinistre mais aussi d’éviter du gâchis (et donc du stockage !!!) en récupérant ses factures informatiquement.
    Les petits plus ? La possibilité de catégoriser (en un seul niveau, ça ne peut pas être parfait non plus) et d’importer ses propres documents (vive le scanner).

  42. Bonjour à tous et à toutes. Moi j’ai un gros probleme avec ma tête ou ma concentration je sais pas, je précise: Je fait un premier tri de ma pile de papiers et je vois un papier par exemple qui me fait pensé a quelque dans le salon, une fois dans le salon, je vois autre chose qui me fait penser a autre chose pour peu que comme aujourdhui un mec frappe à ma porte pour me donner un catalogue que je me mets bien sur à regarder. Au bout d’une heure je retourne a mes papiers et bien evidemment je sais plus ou j’en suis. Alors je me remets a réfléchir et c’est repartit pour une histoire sans fin.Je précise que quand je my met , je suis motivé mais je réfléchit trop je sais pas.

    Je prend tout vos conseils, merci davance

  43. Magalie, vous devriez aller voir cet article. A croire que je l’ai écrit en pensant à vous 😉 Pour les conseils, tapez « papiers » dans le moteur de recherche du blog en haut à droite.

  44. rose ortola

    Bonjour , enseignante en lycée pro , j’ai des boites pleines de modèles d’activités,fiches synthèse , ‘exercices …. référentiels , aides et conseil de toute sorte ,pédagogie , gestion de la classe , prise en charge de ma personnalité ….. j’ai commencé à ranger dans des classeurs mais j’ai encore des boîtes , et avec l’ordinateur , c’est pire , je n’arrive pas à me décider sur un mode de rangement (par niveau ou classe, par matière , par thème ….) help help .
    Rose

  45. Rose, je pense que le classement par thème est le meilleur. Parce que je crois que c’est comme ça qu’on réfléchit: « je cherche des exercices pour les entraîner à …. ».
    Pensez plutôt en termes d’occasion « à quelle occasion cette information pourrait m’être utile? » et jetez impitoyablement tout ce que vous pourriez trouver sur internet.

    Personnellement, je trouve que le rangement en classeur est assez contraignant et je préfère les boîtes. Pourvu que les étiquettes sur les boîtes soient précises.

    Peut-être que d’autres enseignants qui lisent ce blog pourraient vous donner des idées?

  46. Anonyme

    Merci Laurence, effectivement , par thème, et je peux ajouter sur l’activité à quels niveaux je peux l’utiliser (cap ou bac pro ou les deux ).
    En effet , si des collègues ont des idées, de la discussion jaillit la lumière .
    Bonne semaine à tous .

  47. Pistouche

    Un article que je n’avais pas encore lu et qui va me servir pour ranger ma paperasse.
    Et pour aider, les jeunes profs, je vous explique mon système. Je suis prof de français depuis bientôt 10 ans et je vois très bien de quoi parlent les enseignants. Au début, j’avais commencé par classer par catégories comme vous le suggérez mais ça me faisait tellement de catégories que je ne m’y retrouvais plus. Et toutes ces documents accumulés ne me servaient à rien. Désormais je m’organise autrement. Tous les documents sont glissés dans des fiches-plastiques, je surligne le titre principal au fluo et je les classe par ordre alphabétique. J’ai trois énormes classeurs remplis. Le reste de l’organisation se passe devant mon écran d’ordinateur. Comme l’essentiel de mes préparations d’ailleurs. Je crée des documents types « Notes pour telle matière en telle classe » Et là dedans je note en vrac tout ce qui peut servir. Par exemple j’écris en gras « pour un cours sur Victor Hugo » et en dessous je note toutes les idées ou références utiles. Par exemple « voir classeur » puis le nom du document. Je peux aussi y noter des pages que j’ai repéré dans un manuel ou le lien d’un site internet. Ou un feed-back par rapport à une séquence que je viens de donner car évidemment un an plus tard j’ai oublié ce qui n’avait pas fonctionné et que je voulais changer. Il y a pas mal de documents qui pourraient être utilisés dans des contextes différents et ce système permet de ne pas le perdre de vue. Par exemple si j’ai un document avec un texte de Victor Hugo contre la peine de mort: je peux imaginer qu’il pourrait servir pour un cours sur Hugo mais aussi pour un cours sur le texte argumentatif ou pour une thématique sur le texte engagé. Un petit copié-collé dans l’ordi et je sais qu’au moment venu, j’aurais la bonne info sous le nez.

  48. Anonyme

    Merci Pistouche , j’étais tentée par l’ordre alphabétique sans oser m’y atteler , votre témoignage m’encourage .

  49. Bonjour Laurence, j’ai découvert votre blog en cherchant des remèdes à mon problème de désordre, qui remonte à l’enfance je pense et qui est révélateur du désordre qui règne dans ma tête également je suppose. Voici une de mes préoccupations qui me tient à coeur : mes parents sont décédés tous deux à un an d’intervalle, voilà maintenant 3 ans. Comme moi ils gardaient tout, et j’ai donc eu du mal à jeter beaucoup de choses. J’ai relu avec émotion les petites cartes que j’écrivais enfant par exemple et je ne peux me résoudre à les jeter. Le pire, ce sont toutes leurs photos, y compris celles de ma soeur qui n’a rien voulu prendre et qui a coupé les ponts avec les membres restants. Que faire de tout cela ? Mes amies me disent que si j’entasse à mon tour, ce n’est pas rendre service à mes enfants le jour où je partirai. Je garde également les cartes de « fête des mères » de mes enfants alors qu’eux-mêmes y sont indifférents. J’ai le sentiment de ne pas réussir à aller de l’avant avec toute cette nostalgie. Merci de me conseiller sur tout ce qui concerne la démarche « d’héritage ».
    Sylvie

  50. Selena

    Bonjour ! J’ai des activités professionnelles extrêmement diverses qui requièrent pas mal de matériel et aussi de tenues différentes. J’ai également une feuille de paie, un contrat, etc par JOUR de travail ! J’ai 53 ans, je travaille depuis l’âge de 18 ans, je vis dans un studio de 30 m2, sans cave. Je suis débordée, j’ai repris mes études et entamé une formation. J’ai consulté pas mal de livres et de sites pour s’organiser mais ça s’adresse souvent aux mères de famille ayant un emploi salarié classique (pas plusieurs emplois) vivant dans des appartements ou maisons dotées de plusieurs pièces et d’espaces de rangements. Par ailleurs je souffre d’un handicap qui me gêne pour effectuer mon ménage et mon rangement correctement. Bref je ne trouve pas vraiment de système cohérent pour m’organiser, auriez-vous des suggestions ???

  51. Selena, tout dépend de ce que vous voulez: un appartement dégagé, avec des accès faciles? Des papiers bien classés? Des rangements qui utilisent parfaitement vos 30 m2? Difficile de vous conseiller à distance sur le blog…

  52. Julie

    Bonjour,
    Merci pour cet article très instructif !
    Lorsque vous parlez de « chemises cartonnées », il s’agit bien des double-feuilles cartonnées et non des chemises à rabat, n’est-ce pas ? (trop de gestes sinon il me semble…)

  53. Oui, Julie, tout à fait.

  54. Bonjour,
    Pour les enseignantes, rapprochez-vous des documentalistes, j’en suis une et la classification décimale de Dewey est efficace. Voir le sommaire de Wikipédia.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Classification_d%C3%A9cimale_de_Dewey

  55. Merci Micheledelimoges. Voilà qui va en aider plus d’un.

  56. Anonyme

    Bonjour
    pour ma part, j’avais commencé par un système de classeurs par catégories, mais cela ne me convenait pas: trop bordélique, trop lourd, trop encombrant… sur les conseils d’une amie, j’ai opté pour un système mixte:

    > une pochette cartonnée par année avec des sous-chemises (salaires de chacun, téléphones, edf, loyers …), ce qui nous donne des pochettes très légères et facilement identifiables.
    > une boite archives pour la banque avec des grosses pochettes (contrats, relevés par comptes, prêt, courrier…)
    > une pochette Appartement ( acte notarié, charges syndic, courriers copropriété…)
    > une pochette Impôts, où tout est centralisé, car il faut bien souvent produire plusieurs avis en même temps
    > une pochette Santé ( relevés sécu de chacun, mutuelle, courriers, carnets de santé, dossier maternité…)

    il me reste encore quelques pochettes pour tout ce qui n’est pas classable par année: assurance, voiture, contrats (sous-classement par catégorie), diplômes/documents officiels…

    Ce n’est pas forcément un classement très strict ni ordonné, mais il me convient bien, d’autant plus que j’ai rapidement sous la main les pochettes les plus importantes, que je garde à jour très régulièrement (quitte à devoir replonger le nez de temps en temps dans les autres pour remettre un peu d’ordre)

    Merci pour votre site, c’est une vraie mine d’or !!!

  57. Blaouh

    Bonjour,

    Tout d’abord, un grand merci pour votre site, que j’ai découvert ce mois-ci et qui m’a incitée à ranger beaucoup de choses, notamment tous mes papiers en retard. Certains traînaient depuis 2010, hum, hum… mais bon, pas tous, hein, en plus, je passe pour une personne super ordonnée…

    2 jours de lecture de ce site, histoire de bien glaner toutes les bonnes idées, et il y en a beaucoup, c’est GENIAL ! et ensuite, 2 soirées de rangement devant des séries pas trop compliquées, et c’est FINI ! Je suis tellement soulagée ! Merci à vous, Laurence, et à toutes les personnes qui contribuent à faire de ce site une mine d’or !

    Ensuite, je voudrais contribuer aussi.
    Je suis adepte du rangement par année et par classeur. Et j’ai trouvé un truc génial il y a qq années pour ranger rapidement les papiers que je ne pouvais pas percer. J’ai acheté un jeu de pochettes perforées ouvertes en coin (il y a plusieurs marques, par exemple http://www.exacompta.com/Sachet-de-25-pochettes-perforees-Stop-doc-ouverture-en-coin-polypropylene-lisse-6x100e-A4–Ref-5875E ).
    Cela me permet de ranger super rapidement le dernier papier arrivé. J’ai besoin d’une pochette en coin par zone de classement. (J’ai acheté 25 pochettes en coin il y a 15 ans et je n’en ai pas racheté depuis.)

    2 exemples d’utilisation:

    1. mettre ses feuilles de paie au fur et à mesure qu’elles arrivent. L’an dernier, je mettais mes feuilles de paie de 2014. Maintenant, les 12 feuilles de paie de 2014 sont dans une nouvelle pochette perforée standard.(J’ai une pochette standard par année). Et je remplis au fur et à mesure la pochette en coin avec les fiches de 2015. En janvier 2016, je ferai le transfert et ma pochette en coin sera de nouveau disponible pour les fiches de 2016.

    2. les documents des impôts. Tous les documents des impôts de la même année sont dans une seule pochette plastique, y compris les justificatifs. De janvier à mai, on reçoit toutes les attestations, que je mets au fur et à mesure dans la pochette en coin. En décembre, une fois qu’on aura reçu l’avis d’imposition, tout le contenu de cette pochette ira dans une nouvelle pochette perforée standard et ma pochette en coin sera disponible pour les nouveaux justificatifs.

    Voilà, c’est assez simple, et bien adapté aux personnes qui aiment les classeurs. C’est un type de pochette qu’on peut trouver avec une bordure colorée (bleue, dans mon cas) et une bordure incolore. Je recommande une bordure colorée pour pouvoir trouver très rapidement dans le classeur cette pochette et aussi pour les différencier des pochettes standard dans votre rangement de pochette.

    En espérant avoir pu inspirer certain(e)s. 🙂

  58. Leeloo

    Bonjour,

    Pour ma part, je fonctionne en pochette à rabat (une santé, une assurance, une salaire, une impôt…), dès que j’ouvre le courrier, je le classe. Normalement, tout est ok. Mon grand malheur, c’est quand ils ont arrêté d’envoyer les document papier (relevé de mutuelle et de sécu mais surtout attestation pôle emploi dont on aura besoin pour la retraite!), là je suis un peu plus perdue car absolument pas rigoureuse quand il s’agit d’aller chercher sur les sites internet et enregistrer sur un PC, un disque dur de sauvegarde…J’ai vu evernote et green bureau dans les commentaires, il faut que j’aille voir. Car effectivement le cas de l’incendie ou inondation me trotte depuis longtemps dans la tête. Et la retraite. MAis c’est un sacré boulot de tout scanner!

    Bref, Mon souci c’était plutôt monsieur (courrier non ouvert = facture non payée = pénalité = ça m’énerve!). Alors j’ai trouver LE moyen qui lui a plu : les tours en plastique à tiroir A4. Miracle.
    C’est tellement plus pratique que des pochette ou des classeurs!
    Alors si ça peut servir à certains…

    Allez, bon courage!

  59. Amélé

    Un grand merci pour votre générosité à partager cette source de classement… bon été . Amélé

  60. Karine

    Bonjour,
    Perso j’utilise pas mal le rangement par ordre alphabétique, que ce soit pour les notices (classeur à soufflet) ou recettes de cuisine (classeur). Par exemple, pour trouver la garantie de mon fer à repasser je vais à « F » (et non « E » pour électro-ménager ou « L » pour linge). De même pour les recettes, j’ai choisi un classement à partir de l’ingrédient principal : « A » pour abricot (et non à « T » comme tarte). J’évite les longues réflexions et saisis le premier mot (et la première lettre) qui me viennent à l’esprit lorsque je m’apprête à classer le dit-papier. Après tout, l’alphabet est bien la base qu’apprennent nos jeunes bambins à l’école !
    J’en profite pour remercier Laurence pour sa vocation extraordinaire qui rejoint, j’en suis sûre, chacun et chacune dans son ordinaire. Merci d’avoir osé rendre publiques toutes ces astuces du bien-vivre chez soi (sa maison) et chez soi (son être profond). Une vocation à partager qui m’encourage à m’installer comme home organiser prochainement, à bientôt pour d’autres échanges.

  61. Emilie B.

    Bonjour, les dossiers (par exemple les fiches de salaires annuelles de Monsieur), une fois l’année écoulée on les range ailleurs dans un classeur ou une boite archive, mais du coup est ce qu’on doit prévoir aussi un classeur ou une boite pour chaque catégorie pour n’avoir que l’année en cours sous la main? et dans ces classeurs (boites) on doit faire des pochettes par année c’est ça?
    Merci pour votre site très appréciable 😉
    Bonnes fêtes !

  62. Emilie B, vous pouvez classer tous les documents de l’année en cours près de vous (une pochette par catégorie). En fin d’année, vous faites le tri: ce qu’on garde (feuilles de paie)/ceux qu’on jette (factures EDF, par exemple). Ce que vous gardez, vous les placez plus loin de vous, dans des boîtes d’archives, par exemple, en respectant les catégories. Mais inutile de conserver les pochettes dans ces boîtes, ça prend de la place inutilement. Respectez juste l’ordre chronologique et ça devrait aller. Bon rangement 😉

  63. Je déconseillerais le classement à long terme en pochette plastique, les papiers finissent par s’y abimer (encre qui se transfère sur le plastique). Personnellement, j’utilise les relieurs d’archive (fastener, par exemple), comme au bureau, pour tenir les papiers dans les boîtes à archives.

    Je classe l’année en cours dans 2 classeurs. Je n’aime pas le système des chemises : les papiers en tombent, se mélangent, voire se perdent… Et, dans le cadre du travail, j’ai remarqué que les collègues sont plus attentifs à remettre bien en place les papiers conservés en classeurs… qui sont, de plus, bien plus faciles à compulser.

  64. Sharra

    je trouve les classeurs trop pénibles. j’utilise des dossiers suspendus, après avoir investi dans un classeur 3 tiroirs. le rangement est ultra rapide, l’accès aussi. Un seul inconvénient : il est vivement recommandé de le vider avant de déménager, sous peine de voir les dossiers se promener et bloquer les tiroirs 😉

  65. Pingback: Envahie par les papiers ? Entrepreneur futé sait quoi jeter ! - Ma trousse by les Internettes

  66. ben

    Bonjour,

    Pouvez-vous nous conseiller le type de chemise, de sous-chemise…référence, modèle ou photo.

    Cordialement.

  67. ben

    aussi le type de porte-revues adéquat…

  68. Lulu97470

    Bonjour et merci pour vos articles, toujours sur une note d’humour et de dérision, j’adore !!
    Depuis plusieurs années maintenant je vous suis et j’ai en livre de chevet S’organiser, c’est facile. Hier j’ai désencombré le bureau et j’ai retrouvé des trésors…de souvenirs poussièreux que j’ai eu à coeur de jeter. Le plus compliqué reste le rangement juste après avoir trié !! Je continue ce week end !!

  69. bonjour du mal à classer me retrouver j’entasse je me culpabilise de ne pas m’en sortir je remets au lendemain pour l’ordre

  70. LN

    Bonjour,
    après plusieurs mois (années ?) d’entassement en tout genre, je me sens plus ou moins (moins que plus ?) d’attaque pour ranger. Mais il faut préciser plusieurs points :
    1) je suis souvent comme Magalie Simon : un papier me fait penser à autre chose ailleurs, j’y vais, puis … etc. On aura compris : je manque clairement de motivation (si-si, mais j’assume). Le reste du temps, soit je suis motivée plein gaz, et je range/trie/classe pendant 3 ou 4 heures, soit je procrastine allègrement;
    2) je suis affublée à la fois d’un désir de jeter pour désencombrer, et d’un désir de garder par nostalgie. 50/50;
    3) plus difficile à gérer : je suis affublée de Chérid’Amour. Ce mari si parfait, pour qui ranger veut dire 3 choses en fonction du contexte : JETER s’il s’agit de MES affaires (il croit encore que je ne m’en apercevrai jamais, et je m’en aperçois toujours un jour ou l’autre – souvent l’autre, d’ailleurs); ENTASSER s’il s’agit de papiers, importants ou non (ça va de « contrat notarié d’achat de la maison » à « ticket de caisse pour récupérer la commande à MagasinBrico », en passant par « bulletins de salaire » ou « factures d’électricité »); et DÉPLACER, car tout le monde sait que ranger ce tas de papier, là, sur la table, revient à le mettre là-bas, sur le comptoir de la cuisine. Et c’est moi la bordélique … (oui aussi, mais j’assume, vous dis-je);
    4) allez comprendre : au bureau, j’adore classer mes documents, créer des classeurs, m’occuper des archives, étiqueter (j’adore mes planches d’étiquettes et le doc word créé pour l’occasion) et tutti quanti. Je suis super-forte, en plus …

    Alors je me suis dit : lance-toi. Si tu peux le faire au boulot, tu peux le faire à la maison. Je l’ai déjà fait avec succès (dans ma lointaine jeunesse). C’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas. Et ça permet de mettre à jour ce que j’avais commencé, il fût un temps… (oui, mais … j’étais seule, il y avait moins de paperasse,… ça y est, je sens le sournois découragement qui pointe son nez.)

    Tout de même suffisamment motivée, j’ai donc fait 2 choses ce week-end :
    1) ce dont je rêvais depuis des années (au moins 6 ) : récupérer le classeur « fiches de paie » + les fiches des années pas rangées (4 ans qui traînaient dans le tas de Chérid’Amour, quand même, glups …) pour les scanner (on ne sait jamais) et les ranger version « archives professionnelles » : 1 scan par année, puis dans une pochette type « chemise » sur laquelle il y a l’année, et hop dans un carton d’archive, ceux fait pour durer (pas cher les 10 chez MagasinFournituresDeBureau). J’ai ainsi découvert que je dois retrouver 3 fiches de paie qui traînent toujours dans ledit tas, et que les pochettes plastiques à trous dans un classeur peu utilisé attirait un grand nombre de poussière et autres saletés qui tombent dans les pochettes. Il était pourtant dans une armoire …
    2) aller sur internet pour dégoter ce site SI PRATIQUE, car j’ai décidé de m’attaquer à tous les papiers du tas « entassement de Chérid’Amour ». Grâce à vos commentaires, j’ai décidé de créer plusieurs classeurs (ou pochettes si c’est « à garder, mais peu utilisé », référence à la poussière de mon classeur de fiches de paie)). Cela devrait ressembler à peu de choses près à ceci :
    – 2 perso (1 pour moi, 1 pour Chérid’Amour) : bulletins de paie de l’année en cours (ben oui, les autres sont/seront en cartons, papier pour la retraite, contrats de travail, CPAM. Et chaque janvier, le scan des fiches de l’année passée. Et zou, scanné, c’est rangé.
    – habitation : plan de la maison, cuisine, contrat de construction, avenant, …
    – actes notariés
    – achat/location : carrelage, tél portables, bons de garanties, factures et tickets de caisse de MagasinBrico, …
    – Assurance : maison, famille et voiture (tout chez le même assureur, c’est pratique dans ce cas-là)
    – banque : relevés de comptes, prêts, …
    – charges : eau, électricité, téléphonie-internet, …
    – impôts
    Cerise sur le gâteau : une page de garde avec le temps de conservation (trouvé sur le site « service public »). Objectif : chaque début d’année N, on jette l’année N-durée de vie du papier. (ex : en 2017, poubelle pour les relevés bancaires de 2011, 2010, 2000, 1995 …). Trier, c’est jeter ! (ou ranger, dans le cas des fiches de paie)

    Je m’attaque à un gros morceau, … c’est le début d’une nouvelle ère. Nouvelle maison, nouveaux rangements, moins d’encombrements …(bon on attends encore les rangements, mais certains sont, là, à l’affût, me hurlant « je suis vide ! utilise-moi pour les papiers administratifs, je suis fait pour ça ! »),

    Je me sens comme un soufflet, là, pleine de motivation. Pourvu que ça dure. Encore merci pour vos commentaires, qui m’ont bien aidé. On verra pour la suite … Et si vous avez des idées pour m’aider (papiers ou autres, car j’ai encore un tas de choses à trier/ranger/classer/(jeter?).

  71. MCR

    Question: je range et classe tout. Les choses a traiter sont classées dans la pochette A TRAITER… mais vu quelles sont classées j’oublie de le faire… j’enterre donc les choses à faire…une catastrophe! pouvez vous me donner une astuce… merci.

  72. MCR, je pense que la solution à votre problème se trouve dans cet article. Bonne lecture;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s