C’est comment chez vous? Le tri des vêtements

Dites, Laurence, c’est comment chez vous? Une organisatrice professionnelle doit tout ranger super bien, non? C’est pas un peu « militaire » chez vous? Il n’y a jamais de bazar?

Alors j’ai décidé de vous montrer à quoi ça ressemble. Ne vous attendez pas à un tour de résidence du type « Côté Banlieue ». Ma maison n’est pas assez jolie, à mon avis. Mais un aperçu de ce qu’on y utilise comme techniques et astuces, ça, c’est possible.

Aujourd’hui, comment et pourquoi je dis Adieu à quelques vêtements.

Tous les vêtements de la photo sont impeccables: pas une tache, pas un bouton qui manque, pas de décoloration, de fils tirés, rien. Pourtant, ils quitteront la maison dans quelques jours.

Pourquoi, vous entends-je protester, se débarrasser d’habits encore mettables?! Quel gâchis!

Je ne vois pas les choses comme ça. Je me débarrasse de ces vêtements à contre-coeur, c’est vrai. Mais ils ont eu leur chance, et même plusieurs (la veste marron, par exemple, je l’ai depuis 12 ans). Honnêtement, j’ai fait tout ce que j’ai pu pour les porter. Parce qu’ils me plaisaient lorsque je les ai achetés.

Oui, mais voilà:  à chaque fois que je les mettais, quelque chose n’allait pas. Au lieu de me trouver jolie, ou du moins, acceptable, en les enfilant, je me trouvais moche ou grosse ou encore le teint malade. Plusieurs fois. Pour chacun. Ils me décevaient énormément, d’autant plus que certains m’ont coûté cher. Je m’en voulais d’avoir dépensé de l’argent aussi peu sagement.

Oui, vous avez raison, un blazer ça sert toujours; une jupe légère c’est une bonne idée. Mais pas ceux-là. Pas sur moi, en tout cas.

Alors, j’ai le choix:

  • je les garde, malgré ma conviction raisonnable qu’ils ne m’apportent rien, voire qu’ils me desservent, sans parler de la place qu’ils occupent OU
  • je les donne à quelqu’un à qui leur forme et leur couleur conviendra mieux.

J’ai choisi la deuxième solution. Adieu.

Note: Je vais essayer la Croix Rouge du village d’à-côté. Pour changer d’Emmaus.

Une méthode pour faire de l’air dans votre penderie? Ici

Comment ranger les vêtements à garder?


15 Commentaires

Classé dans S'organiser à la maison

15 réponses à “C’est comment chez vous? Le tri des vêtements

  1. Mais comment arriverais je a me séparer de mon tailleur pantalon rouge framboise, celui dont mon fils dit que je ressemble a une hôtesse d’accueil,
    et de mon gros anorak orange avec lequel je ressemble a un employé de la DDE, etc…..
    mais finalement je crois que je vais faire encore du tri, j’en avait déjà fait il y a 1 an lors de notre déménagement

    merci pour tes conseils

    J'aime

  2. Claire

    Voici un article qui arrive très bien.
    Je procrastinais dans le tri de saison à faire.
    Quatre « piles » des affaires d’hiver :
    – c’est propre, je range ;
    – c’est sale : je lave ;
    – c’est sale : je donne au pressing ;
    – je n’en veux plus : j’élimine (don ou poubelle si c’est trop usé).
    Idem pour les chaussures : cirer, passage chez le cordonnier, poubelle.
    Bon, je me donne une semaine pour tout régler.
    Laurence, pourquoi avons-nous tendance à acheter des vêtements qui nous attirent mais ne nous vont pas ?

    J'aime

  3. Peut-être pour les raisons suivantes:
    – on achète « esthétique ». Exemple: choisir ses chaussures comme on choisirait un objet de décoration
    – on achète « le moins pire » du magasin. Au milieu de trucs moches, le truc « moyen » nous semble drôlement joli
    – on ne connaît pas ce qui nous va (formes, couleurs) parce qu’on ne s’est jamais posé la question
    – on fait une bonne affaire et ça nous suffit
    – on achète sous pression (faim, fatigue, copine, vendeuse, magazine…)
    et je suis sûre qu’il en a encore plein d’autres…

    J'aime

  4. Claire

    Merci, Laurence, pour ces cinq pistes de réflexion.
    Je me reconnais dans la première et partiellement dans la troisième.
    Pour la troisième, je me pose beaucoup de questions sur ce qui pourrait m’aller… mais je n’ai pas de réponse !
    Le rêve serait d’avoir une styliste avec soi au moment des achats…

    J'aime

  5. martine

    alors ici, c’est tout et n’importe quoi
    j’ai des tenues que je ne mets jamais, car j’habite à 5 mns de mon travail, et je ne vois pas l’utilité de m’habiller , de me déshabiller pour mettre ma tenue de travail, et de me rhabiller pour rentrer à la maison
    je pars en tenue de travail, je rentre en tenue de travail et bien souvent me mets à l’aise à la maison
    j’ai de quoi pour chaque occasion, mais comme je ne sors pratiquement jamais, à part mes tenues de tous les jours (je mets souvent les memes) , mes tenues de travail, que je change tous les jours (car trop de poussières) eh bien le reste, reste dans les armoires
    c’est pareil pour les chaussures etc …
    parfois, je vide tout, et me mets à trier ce que je ne veux plus. je donne ou jette ce qui est abimer (c’est souvent des vétements que je mets tout le temps, à force c’est usé) ou en fait des chiffons
    j’ai un peu plus de place pour un temps, mais une chose me tape à l’oeil, je l’achète, la mets pour voir la réaction de mon entourage, si c’est positif, je la remets 2/3 fois, sinon il reste au chaud jusqu’a je soit décider à m’en défaire
    j’ai meme des vétements que je n’ai jamais mis, car il faudrait faire un peu de couture et je proscranise tout le temps
    j’ai encore du chemin à faire pour arriver à avoir une penderie, un meuble à chaussures correcte et fonctionnels , et que chaque chose me serve vraiment

    J'aime

  6. Meunier Barbara

    Bonjour,
    après plusieurs tentatives de tri et de rangement de mes recettes de cuisine, je finis toujours par tout garder dans des chemises Entrées Plats Desserts puis pleins de livres . Quand vient le jour ou je cherche une idée ou recette précise je passe un temps fou à tout regarder, frustée de ne pas avoir penser à faire tel ou tel plat à Noel dernier ou à l’anniversaire d’Agathe.
    Avez vous un conseil qui rendrait mes recettes plus faciles d’acces ?
    Par avance merci de votre réponse, bonne suite à vous
    Barbara

    J'aime

  7. Barbara, vous pouvez créer un classeur avec des pochettes plastiques et des intercalaires. Dans les pochettes, vous mettez les recettes découpées, voire des photocopies des recettes provenant de livres. Mais comme ça ferait beaucoup de photocopies, vous allez être obligée de faire un tri sévère. Tant mieux.
    Les intercalaires vous permettent de trier selon entrées/plats/desserts. Ou selon « quotidien/événement spécial ». Ou encore selon « testé/à tester ». A part ça, vous créez une liste des plats que vous avez envie de tester au prochain événement familial. Vous écrivez votre liste en mettant bien en face le numéro de la page correspondante et le livre d’où elle provient. Vous mettez votre liste au tout début de votre classeur. Comme ça, au prochain coup, vous savez quoi chercher et où.
    Je suis sûre que d’autres lecteurs de ce blog ont des super techniques pour leurs recettes….

    J'aime

  8. Mélanie

    Et pour les vêtements des enfants ? Avec 4 enfants, je croule sur les affaires à garder pour le suivant. Je suis tentée de tout donner … J’ai l’impression que je me sentirais beaucoup plus légère mais j’attends votre validation !

    J'aime

  9. Hm, passer les vêtements de l’un à l’autre, ça dépend de nombreux critères:

    – ont-ils la même morphologie? (grassouillet/filiforme)
    – le premier était-il soigneux (et donc ses affaires sont »nickel »)?
    – filles ou garçons qui se suivent?
    – quelle est leur différence d’âge (bébé d’été/d’hiver et zut, rien ne va au deuxième parce que les saisons sont décalées!!)
    – ont-ils les mêmes goûts?
    – avons-nous la place de tout stocker?
    – sont-ils sensibles au « neuf » ou s’en moquent-ils?
    – enivient-ils les vêtements des plus grands (et donc sont ravis de les récupérer?)
    Du coup, c’est compliqué de dire « donnez tout » ou « gardez tout ». Comme d’hab, la vérité est entre les deux.

    J'aime

  10. Cath

    Bonjour,
    Pour les vêtements des enfants, je peux vous transmettre mon « truc » qui peut vous servir… J’ai un garçon de 6 ans et une fille de 4 ans. J’ai pu transmettre parfois des vêtements de l’un à l’autre surtout bébé car ils sont de la même saison et même corpulence. Les choses se sont compliquées au fil des mois et je me suis vite sentie noyée sous cette masse de vêtements car je les conserve pour les revendre sur les vide-greniers le temps venu.

    Donc… les vêtements trop petits sont stockés par sexe et taille (ou âge) et saison dans des cartons de tomates ou endives (cartons très solides en forme de cagette et surtout empilables)… Le tout est stocké dans le débarras… puis directement mis en voiture le jour ‘J’ et directement posé sur la table de vente -tel quel-… les remarques fréquentes des futurs acheteurs… Ah là c’est bien organisé !!!! Un vrai compliment !
    Conseil : un carton par sexe, taille et saison (par ex: Fille – 2 ans – été). Si le volume de vêtements dépasse la capacité du carton : refaire un tri plus sélectif de conservation et débarrassez-vous du reste !

    Je fais suivre aussi régulièrement à des mamans (de l’école) des sacs de vêtements que je ne mettrais plus aux miens… et leur dit de se servir puis de faire suivre à une autre maman et ainsi de suite… vous verrez qui donne… finit aussi par recevoir… car maintenant depuis quasiment 2 ans, je n’achète plus aucun vêtements à ma fille… je récupère… et puis fait circuler…

    Bon tri !
    Cath

    J'aime

  11. Ah, très bien vu, en effet. Merci pour ces tuyaux, Cath.

    J'aime

  12. pour les vêtements des enfants, j’ai acheté des boîtes qui se glissent sous le lit
    quand c’est trop petit pour la grande, je mets dans la boîte, les autres regardent : si elles disent « c’est trop moche, je le mettrai jamais » ET que l’habit n’est pas en très bon état, il part tout de suite à Emmaüs. S’il est encore en bon état (ou fait par mamie, ou cadeau de tata, etc…), je le garde en disant « peut-être tes goûts vont changer ».
    Même chose pour passage entre la deuxième et la troisième.
    Je ne fais aucune prévision sur la croissance ou les saisons : on verra bien !
    Environ deux fois par an, on vérifie les boîtes (début d’été, début d’hiver)
    La troisième a beaucoup plus d’habits que les autres (récups diverses + habits neufs + habits de ses soeurs), mais tant pis. Quand c’est trop petit pour elle, ça va chez Emmaüs, ou chez une copine.
    Avec deux boîtes (c’est à dire un dessous de lit entièrement rempli), j’arrive pour l’instant à gérer pour les trois.

    J'aime

  13. Oui, chez moi aussi N°3 est couverte de vêtements. Mais elle est en train de rattraper N° 2 et N°1 en taille! Ca complique tout….:))

    J'aime

  14. chris

    Le tri des livres :
    actuellement, tous les week end, je cherche chez moi 5 livres (que je ne veux plus garder mais qui ont encore un intérêt tout de m^me!
    je les dépose à la caisse de la bibliothèque qui recueille les dons des uns et des autres….
    Pour certans, je les emmène au travail et les mets dans la pièce commune : avec une petite étiquette servez-vous!
    d’autres vont à la maison de retraite….

    J'aime

  15. Ah ah, mais oui, apporter les livres au travail: excellent.

    J'aime

Commentez, ca nous fait plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.