Lettre à mon bazar

Cher Bazar,

Je ne sais pas trop comment t’amener la chose… mais le temps est venu de nous séparer. C’est vrai, nous avons une longue histoire en commun mais on ne peut plus continuer à faire comme si nous étions encore heureux ensemble.

Il me semble, qu’après toutes ces années, notre relation a perdu de son éclat. Je me souviens de la magie de notre première rencontre: combien ta nouveauté avait attiré mon regard, combien je me jurais de t’acquérir coûte que coûte et combien j’étais ravie de te rapporter à la maison.

Cependant, ça n’a pas mis longtemps avant que la nouveauté s’efface. Peut-être était-ce l’attrait de la chasse, mais une fois à moi, tu ne semblais plus aussi attirant. En fait, la plupart du temps, tu m’encombrais, voilà.

De plus, tu n’as jamais vraiment été à la hauteur de mes attentes: te posséder ne m’a pas rendue plus intelligente, cool, belle,  ou sexy. En revanche, notre relation a pompé mon énergie et mon portefeuille. J’ai passé un temps fou (sans parler budget) à te rendre beau et en bon état, te protégeant du vol et te transportant partout avec moi à chaque déménagement.
Cependant, pour être honnête, ta présence dans mon salon, ma chambre, ma cuisine, mes placards m’irrite.
Je ne peux pas m’empêcher de me demander ce qu’il s’est passé au fil des ans pour que tu te répandes autant. J’en ai assez de te marcher dessus, de nettoyer autour de toi et d’une manière générale de m’interroger sur quoi faire de toi.

J’ai besoin de plus d’espace, de sérénité, d’air, enfin.

Bien sûr, tu n’es pas l’unique responsable. J’ai ma part, aussi. Bien que j’aie veillé à te donner un toit, je n’ai pas été si attentive que ça. Je t’ai souvent jeté dans des boîtes et planqué au fond de placards sombres. J’ai souvent négligé de m’occuper de toi, voire même je t’ai complètement ignoré.

En somme, je pense que tu te porterais finalement mieux sans moi. Tu aurais une vie plus agréable chez quelqu’un d’autre, quelqu’un qui te voudrais et t’apprécierais à ta juste valeur. Et, ne t’inquiète pas. Je ne suis pas du genre à t’abandonner lâchement sur le trottoir. Je prendrai des photos flatteuses de toi pour les mettre sur Ebay, je chanterai tes louanges sur recycle.net ou contacterai Emmaüs à ton sujet.

Bon, alors, je crois qu’on peut se dire adieu. Séparons-nous sans regret et regardons cet événement comme un nouveau départ. Je sens déjà qu’on m’enlève un poids des épaules et suis prête à partir pour une nouvelle vie, désencombrée et pleine de possibilités.

Bien à toi, cher Bazar

Laurence

MàJ: Texte traduit du blog de Missminimalist (merci Blitz)

36 Commentaires

Classé dans S'organiser à la maison

36 réponses à “Lettre à mon bazar

  1. Mousse

    je vais le relire… à voix haute!!

  2. laeti

    tiens j’ai pris la même décision … la crise de la 40taine??
    Laurence je vais avoir besoin de toi pour m’aider car cette séparation va être douloureuse je le sens. Et le plus vite possible car il ne faut pas que je flanche.

  3. Bernadette

    Je viens de m’inscrire, je vais vivre à mon tour cette aventure

  4. Mohamed86

    Excellente idée !
    Il s’agira de ne plus se faire séduire par un autre bazar car ils sont comme certains hommes/femmes . Ils séduisent et on finit par craquer.

  5. Pascale

    Moi aussi je commence ce mois-ci …
    A me séparer de ce qui ne me sert pas, et ainsi remettre un peu d’ordre dans ce qui reste. Même si je n’en suis qu’au début, c’est agréable de trier et d’alléger la maison …continuons sur notre lancée, soyons courageuses !
    Pascale

  6. D’où l’intérêt de faire des listes de ce dont on a besoin avant de se soumettre à la tentation. Ca évite de se laisser séduire par ce dont on a envie

  7. Et Pascale, les trucs moches, aussi. C’est encore meilleur 😉

  8. Très bien écrit, bravo !

  9. marlene

    j addore ce blog j ai deja utiliser plusieur astuces! bravo a la blogeuse!

  10. Lulu

    Allez, moi aussi, c’est décidé, je m’y mets… Méfie toi BAZAR… J’arrive ! Mais il faut quand même que je définisse comment m’y prendre, tu as une idée Laurence !

  11. Pour moi aussi, le mois de septembre sera celui du désencombrement ! J’ai prévu d’aller ce jeudi-même déposer les vêtements trop petits de mes enfants dans un magasin de seconde main pour une autre histoire.
    Félicitations pour cette jolie lettre, Laurence !

  12. florence87

    super ce blog, nouvelle arrivée parmi vous, je me réjouis de commencer à utiliser toutes ces astuces présentées.

  13. Angélique

    Merci d’aborder ce thème, ô combien sensible, avec humour.

    Je continue à ranger pour tout défaire le lendemain….. Ô désespoir, ô bazar ennemi, vais-je toujours vivre sous ta didacture ?

  14. Article original ! C’est dur parfois de bien s’organiser… Bon courage !

  15. Pascale

    Oui, les trucs moches aussi même s’ils sont pratiques
    J’ai jeté ma petite robe qui me servait maintenant pour le ménage et que mon chéri n’aimait pas, je progresse … depuis plusieurs mois, il me disait qu’il ne l’aimait pas ! Elle me plaisait encore mais elle ne ressemblait plus à rien. Elle est partie !

  16. Lulu, je vous laisse fouiller sur le blog en utilisant le moteur de recherche en haut à droite… Tapez « pénicilline », par exemple: c’est un bon début, je pense.

  17. Merci Judith. Bonne idée de s’y prendre fin août.

  18. Ô désespoir, ô bazar ennemi,
    n’ai-je donc tant vécu que pour être envahie :))

  19. bonjour laurence.
    je suis nouvellement inscrite sur votre blog en suivant un lien chez les radins ;). je suis moi-même en cours de débordélisation depuis plus de 3 mois. le travail est long, mais ô combien gratifiant de pouvoir enfin réussir à se séparer de tout ce qui encombre ma vie et ma maison, de tout ce brol accumulé depuis 25 ans d’indépendance … je me suis permise de mettre le lien de votre blog, ainsi que la présentation de vos livres sur mon forum dédié à notre ennemi commun. j’aime l’humour de vos billets.
    merci

  20. anne-lise

    Félicitations Laurence pour ce joli message de rentrée,
    je pense que même Bazar ne peut être que d’accord !

    Le désencombrement bien attaqué dans la plupart des pièces débarque -enfin- dans the pièce of Bazar de l’appart….. il était temps…..la bibliothèque fétiche du suédois a atteint son point de rupture ….
    un signe 🙂 !

    merci pour tout les bons conseils que vous partagez avec nous !

  21. Josine

    Ouf! J’ai d’abord cru que c’était au blog que vous disiez adieu!
    Soulagement, et au boulot, en route pour la déchetterie!
    Bonne journée à vous!

  22. Merci Valydelille. Je suis honorée d’être mentionnée par vous.

  23. Sus au Billy, Anne-Lise!

  24. Quand je vous dis que je mesure l’efficacité de mon travail au nombre de sacs poubelle qui sortent de chez vous …:)

  25. Anne-Lise

    où est-ce qu’on s’inscrit …pour le concours, depuis qlq temps je fais une consommation record de sacs poubelle 🙂 ………..et ……….d’A/R à la déchetterie………..et ………….pleins d’heureux avec des petits présents (parce que j’ai pa que des cochenneries dans mes placards qd même !

  26. Bonjour Laurence. Cela fait quelques mois déjà que je lis avec plaisir votre blog, merci pour cette lettre pleine de vérité. J’adore votre façon d’écrire et de motiver vos lecteurs. Et ce bazar, qu’on n’ose pas affronter parfois de peur de perdre je ne sais quoi de nous? J’ai un grenier et un garage à qui je vais peut-être lire votre lettre, car le Bazar y a investit les lieux avec aisance. Et devant l’ampleur des dégâts je ne sais trop par où commencer.
    Cordialement
    Caroline

  27. Commencez par (et je suis très sérieuse) prendre un ou plusieurs sacs poubelle robuste (s).

  28. Tout à fait par hasard que je suis arrivée sur votre blog…Et j’y suis depuis environ 45 minutes, tellement je suis épatée…Je m’y retrouve beaucoup, car moi aussi j’ai besoin d’aide pour ranger toute la maison…Je me suis donnée jusqu’à noël pour tout réussir…Ca fait trop longtemps que ça dure, 10 ans quand même…Aprés la contruction d’une maison, qui ne se termine que maintenant…Tant de temps à se sacrifier pour cette maison, à accumuler des choses, à se rendre malade, à chercher à s’organiser et n’y arrivant pas…Je suis vraiment heureuse d’être tomber sur votre site et vous remercie de cette aide particulièrement précieuse que vous apportez aux autres…Je reviendrai souvent relire cette lettre quand la motivation sera en baisse…Merci encore…A trés bientôt…

  29. Merci d’avoir pris le temps d’écrire… car je sens que vous avez du pain sur la planche, là. A bientôt, donc.

  30. Rosalie

    Voilà une lettre qui arrive à point nommé ! Comme déjà mentionné sur d’autres posts, je suis en pleine « chasse au bazar » depuis le début de l’été. Je suis assez fière de moi, la chaufferie/laverie a retrouvé un sol dégagé ainsi qu’une partie du sous-sol qui va m’être utile pour continuer le tri.
    Je puis vous assurer que vous êtes TRES efficaces ; je n’ai pas compté les sacs poubelle ni les voyages à la déchetterie mais la poubelle est pleine à chaque passage des éboueurs.
    Un grand merci Laurence pour tous vos conseils avisés qui me permettent d’avancer dans cette entreprise.

  31. Sarah

    Et soudain, je me sens moins seule devant mon bazar… Merci pour toutes ces idées que je pioche à droite et à gauche de votre blog, y a plus qu’à s’y mettre !

  32. Cela fait maintenant une bonne année que je fréquente ce blog et que je mets petit à petit en pratique tous vos bons conseils. Et ça vaut le coup, vraiment, vraiment!
    Alors oui, les nouveaux me diront « UN AN?! » mais rappelez-vous que le bazar n’a pas été accumulé en quelques semaines seulement, ne comptez pas vous débarrasser en quelques jours des habitudes qui l’ont laissé grandir autant 😉
    Allez, c’est pas tout ça mais je n’en ai pas encore complètement gagné la bataille. Tremble penderie! 😀

  33. Merci de partager votre opinion avec nous, Rachel. La penderie? Pff, bagatelle! Vous n’en ferez qu’une bouchée.

  34. Lulu 974

    Bonjour Laurence, je tiens à vous remercier pour le conseil sur la pénicilline, je tiens même à témoigner que cela marche vraiment …. enfin dès qu’on a décider quelle surface plane, est à immuniser … telles les tables et commodes, qu’on explique à sa petite famille le principe. L’anecdote : « Maman, qui a mis des microbes sur ta table », elle a tout compris ma puce. A bientôt !

  35. Comme quoi les astuces d’organisation se partagent en famille! Une future chimiste, peut-être? :))

  36. Je découvre avec délice cet ancien article, passé inaperçu jusqu’à présent à ma fouille minutieuse de votre blog… Venant d’achever mon 4ème déménagement en 2 ans pour arriver ver dans un appartement avec très peu de rangements intégrés, je sens que le moment est venu pour moi pour un tri drastique !! Je partais justement chez Casto pour trouver des voilages, je m’en vais ajouter « sacs poubelles robustes à ma liste de courses ! Merci beaucoup Laurence pour tous ces posts et conseils plein d’humour !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s