Comment organiser ma cuisine (3/3)

Nous attaquons maintenant la troisième et dernière partie de l’organisation de la cuisine (début de cette série ici). Que faire pour que votre cuisine reste agréable.

Pensez à faire un tri tous les six mois dans les denrées alimentaires (boîtes de conserve, sachets, boîtes hermétiques, paniers, bocaux). Vous pouvez noter ce tri dans votre agenda comme un rendez-vous, cela vous évitera de l’oublier. Quand on trie deux fois par an, ça ne prend plus que quelques minutes.

Vous pouvez également faire un tri dans les produits d’entretien. Il est peut-être inutile de conserver un produit que vous avez remplacé depuis par un autre, plus performant.
Jetez l’ancien, il vous prend de la place. Pensez aux déchetteries municipales pour les produits toxiques.

Un tri régulier dans les éponges, serpillères, brosses métalliques et autres s’impose aussi.

1- Impliquer vos proches

Faites savoir aux membres de votre famille où sont maintenant entreposés les objets. Rappelez-vous : si c’est trop embêtant à ranger, ça ne sera pas rangé. Mais quand c’est logique et facile, on a moins d’excuses pour ne pas ranger derrière soi.

2- Un peu de (gentille) fermeté …

Faites savoir (avec diplomatie, bien entendu) que vous ne souhaitez pas qu’on vous offre d’”appareils à cuisiner” encombrant (wok électrique, crêpière …) sans votre accord.

3- Cas du petit électroménager

Les petits appareils électroménagers dont vous vous servez, s’ils ne sont pas sur un plan de travail, devront se trouver dans un placard, situé le plus près possible des prises de courant (toujours pour tenir compte de notre “paresse” au rangement).

En fonction de la taille des accessoires qui sont livrés avec l’appareil, choisissez un contenant (boîte à chaussures, Tup`* sans couvercle – celui que vous ne vous êtes pas résigné(e) à jeter en première partie de ce dossier … vous aviez raison, il va vous servir!) et stockez tous les accessoires à l’intérieur. Plus de pièces détachées en vrac dans les tiroirs…

4-Que faites-vous dans votre cuisine ?

La cuisine ne sert pas qu’à préparer et à consommer des repas.

S’y déroulent également beaucoup d‘autres activités : pâte à modeler des enfants, emballages des cadeaux, travaux manuels divers etc ….


Pour les activités régulières, c’est-à-dire qui ont lieu plusieurs fois par mois, voyez si vous pouvez stocker le matériel concerné dans votre cuisine.

5- Un pas plus loin dans l’organisation

Votre liste de courses est bien visible dans la cuisine, avec deux stylos qui fonctionnent.

Oui, inévitablement, l’un des deux va disparaître dans la semaine … tant pis.

Pourquoi cette liste ?

Vous ne pouvez quand même pas vérifier l’état de tous les aliments/produits ménagers/trucs qui pourraient manquer avant d’aller faire les courses, n’est-ce pas ?

Donc, chacun, dès lors qu’il sait lire et écrire, doit pouvoir y cocher la case correspondant au produit qu’il vient de finir (exemples : céréales pour les enfants , chocolat pour Chérie, …) de sorte que chacun participe à l’élaboration de la liste de courses.

Surtout pas ça!

N.B : en dernier ressort, vous avez tout à fait le droit, une fois dans le magasin, de décider de ne pas acheter les céréales Trucs si le prix vous en semble excessif …

La liste est lisible (cases à cocher), dans l’ordre des rayons (facile à suivre + évite le papillonnage de découverte de même que les achats impulsifs). Comme elle est lisible (et non griffonnée sur un vieux bout de papier), n ‘importe qui peut, n’importe quand, aller faire les courses à votre place. C’est quand même plus pratique.

Dernière chose : si vous faites les courses régulièrement, faites connaître aux membres de votre famille vos jours de course. Pour les petits retardataires en herbe qui se réveillent au dernier moment, c’est formateur, car “ce qui n’est pas sur la liste ne sera pas acheté”.

6- Prévoir l’avenir

Si vous attendez votre premier enfant, commencez à dégager de la place, avec un accès facile pour :

– le chauffe-biberon électrique /le tire-lait
– le mixer si vous n’en aviez pas jusque là
– les biberons et le range-biberon
– les aliments pour bébé …

7- Si vous êtes sur le point d’acheter une nouvelle cuisine équipée

Faites d’abord l’inventaire (mesurez diamètres et hauteurs) de tous les objets que vous voudrez ranger dans la cuisine avant de laisser le cuisiniste vous vendre des aménagements intérieurs.

Ces aménagements (racks à casseroles, tiroirs à épices, range-éponges …) ont toujours l’air pratique en magasin mais ne correspondent pas toujours à vos possessions.

Ici, comme pour les livres et autres objets, prévoyez 30 % de place de plus pour vos futures acquisitions.

Ca semble énorme, 30 % d’espace en plus, mais vous êtes parti pour vivre quelques années dans cette cuisine toute neuve, n’est-ce pas ?

Articles sur le même sujet:

1 commentaire

Classé dans S'organiser à la maison

Une réponse à “Comment organiser ma cuisine (3/3)

  1. cyan

    encore plein de bonnes idées dans cet article, je note celui du tuptup pour ranger les accessoires de l’électroménager! merci!
    pour la liste de courses, je partage mon astuce: un bloc-note aimanté agrémenté de son crayon de papier (aucun risque de tomber en panne d’encre) qui trone sur le frigo. dès qu’un aliment est terminé, je le note sur la liste. les bons d’achat et de réduction sont aimantés à côté. les cabas sont rangés juste à côté: pas besoin de courir partout avant de partir faire les courses!

    J'aime

Commentez, ca nous fait plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s