Comment choisir son sac à main

Aujourd’hui, un truc de filles dont les hommes n’imaginent pas l’importance. Qu’est-ce qui nous accompagne partout, tous les jours, nous sert fidèlement, complète notre look, nous sert de cerveau d’appoint, de pharmacie ambulante, d’annexe de notre salle de bain? Oui, notre sac à main. Première étape: comment bien le choisir.

  • Les cabas longs et étroits

    Plus votre sac est profond, plus vous passerez du temps à y farfouiller pour retrouver ce que vous cherchez. Pensez-y quand vous fondrez de convoitise devant ce long cabas si élégant, dépourvu de toute poche intérieure.
    Et si, en plus, il est étroit, attendez-vous à quelques séances d’énervement au moment de récupérer le ticket du parking.
    La solution
    : soit des poches intégrées à l’intérieur du sac, soit des pochettes (une par type de contenu: je vous en reparlerai).
  • Les gros sacs

    Plus votre sac est gros, plus il vous “empâte” visuellement. Un sac à main n’est pas le croisement d’une trousse de secours et d’un cartable !
    A éviter
    : les besaces informes et rebondies portées à hauteur de hanche.
  • Les grands sacs
    Plus votre sac est grand, plus vous y mettrez d’objets. On s’en rend vite compte à l’issue d’un après-midi de déambulation lorsqu’on s’ effondre sur le canapé, l’épaule meurtrie.
    Mention spéciale
    (croyez-moi, c’est du vécu) aux jeunes mamans qui choisissent un grand sac pour tout y fourrer et qui découvrent avec horreur le contenu du biberon de jus d’orange répandu sur le chéquier.
  • Les sacs à porter à la main

    Les sacs que l’on porte à la main sont d’un chic ! Il n’y a qu’à penser à Grace Kelly (qui a donné son nom au fameux Kelly édité par Hermès). Ils ont toutefois un inconvénient : vous avez en permanence une main (ou un avant-bras) occupé. Cela peut s’avérer peu pratique en cas d’urgence.
    Si, toutefois, comme beaucoup d’entre nous, vous ne résistez pas à la tentation, choisissez un modèle qui comprend une bandoulière.
    Et prenez toujours un sac pourvu de picots en-dessous, pour pouvoir le poser au sol sans le salir. Sans quoi, vous passerez votre déjeuner au bistrot avec votre sac sur les genoux.
  • Gare au métal!

    Il est beau, il scintille, son petit côté  « rock » vous attire. Méfiance. Il est bourré de boucles, chaînes, attaches métalliques? Il est lourd, même vide.  Réfléchissez-y à deux fois.
  • Il ferme?
    Si votre sac ne ferme pas vraiment (au niveau de la fermeture éclair, par exemple) ou pas du tout (cabas simple), vous courez le risque de perdre des objets ou d’attirer un peu trop les pick-pockets.
  • La couleur

    Si vous m’en croyez, vous éviterez le blanc, pour votre sac (comme pour vos gants, vos chaussures et vos manteaux, du reste). Sous peine de vous ruiner en entretien ou d’accepter dès les premiers jours d’utilisation que votre sac blanc ne sera plus jamais blanc.
    De nos jours, porter un sac qui n’est pas de la même couleur que les chaussures n’est plus considéré comme une faute de goût. Si on devait n’en posséder qu’un, il serait noir ou taupe pour aller avec tout.
  • Pour le plaisir

    Si votre sac est sombre, faites-vous offrir de la petite maroquinerie de couleur vive (porte-monnaie, porte-feuille, pochettes …), vous la repèrerez mieux.
  • Le style
    Pensez à votre propre style vestimentaire et à vos activités quotidiennes.
    Il faut juste faire attention au coup de coeur pour le sac de dame si on ne porte que des baskets ou encore éviter le sac banane porté avec des escarpins.Une erreur fréquemment commise chez les “working girls” ? Voulant faire pratique et ne pas trop se charger, on fourre dans un même sac affaires personnelles et dossiers clients. Et c’est toujours un grand moment quand, pensant sortir son stylo en rendez-vous, on dégaine … son rouge à lèvres !
  • Vous démarrez dans la vie active

    Le sac à main que vous choisirez pour aller travailler ne peut pas être le même que celui que vous avez traîné sur les bancs de la fac. Pensez à votre crédibilité, que diable ! Oh, et oubliez les nounours en peluche pendus à la bandoulière si vous voulez qu’on vous confie des responsabilités…

    Sur le même sujet:

  • Conserver et ranger ses sacs à main
  • Une façon originale de ranger ses sacs à main
  • C’est plutôt un porte-document dont vous avez besoin? Allez voir ici

10 Commentaires

Classé dans S'organiser à la maison

10 réponses à “Comment choisir son sac à main

  1. C’est marrant je me suis rendue compte que j’étais tombée dans TOUS les pièges des sacs à main…y compris le blanc !
    J’en ai trouvé un parfait à un détail près..la doublure s’est déchirée. Je conseille aussi de tirer sur le tissus de la doublure voir s’il est solide.

  2. La bonne grandeur pour y ranger son parapluie pliant,(a verifier a l’achat)un livre de poche.Pas lourd ,de couleur reperable – à une reunion 2 personnes se sont trompées de sac (on peut marquer par foulard ou porte clé) ,mains libres ,et un peu original.Et des poches exterieures pour y mettre les clefs et la carte de bus…

  3. Sophie

    Dominique Loreau laisse beaucoup d’informations pour choisir et « remplir » son sac à main dans l’Art de la simplicité (prenez-le en poche, il est plus léger et moins cher!)
    Merci encore pour ce site merveilleux!

  4. Mon sac à main préféré est noir, pas très grand, à pochettes multiples (chaque objet toujours à sa place dans telle ou telle pochette), que je porte toujours en bandoulière pour avoir les 2 mains libres et, de cette façon, répartir un peu le poids des 2 côtés. Le seul inconvénient, c’est le porte-monnaie qui prend toute la place d’une pochette : il est grand et lourd à lui seul. Plus petit, j’ai de la difficulté avec la petite monnaie.

  5. je les choisis en nylon noir, avec des tas de poches intérieures et extérieures (papiers de mutuelle, pochette avec 1ers secours, poche carte de banques,….) bref mon sac un vrai poème! de tout dedans, il pèse des kilos mais je n’imagine pas prendre plus petit il me faut tout avec, carnet de mutuelle bons de réductions, en tant que secouriste trousse 1ere urgence…mais pour quand je pars là où je ne saurais pas le surveiller, j’ai un portefeuille de cou (à 3 poches bien sur pour quand même pouvoir y mettre beaucoup et j’admets que ce n’est pas des plus seyants sous le Tshirt! mais 2 mains libres et à l’abri des chapardeurs!

  6. Odile

    Bonjour,
    pour ma part, j’ai opté pour un sac style « sac a dos » en cuir noir avec une petite poignet qui me permet de l’accrocher au bord d’une table de bistrot grâce à un accroche sac (tres pratique !!). Mais je ne suis pas une réference car, je n’ai que le strict nécessaire dans mon sac (porte-carte, chéquier, porte-monnaie, téléphone portable, agenda, crayon).

  7. valydelille

    mon sac à main ? il est à dos, pour ménager mon dos et avoir toujours les mains libres. avec plein de poches. de taille moyenne, pas le choix ; celui des sacs à dos de ville est limité. de couleur violette bien flashy et même avec mes 43 ans, je laisse la peluche gorille fournie avec le sac. un peu de fantaisie ne fait pas de mal et si ça gêne quelqu’un : qu’il regarde ailleurs 😛 à mon âge, mes responsabilités ne se mesurent pas à une peluche ou un bijou de sac. et je ne pose JAMAIS mon sac au sol, picots ou pas picots. quans vous connaissez la saleté que ce dernier ramasse sur le sol et que vous posez ensuite sur le plan de travail ou le bureau … c’est digne de la cuvette de toilettes publiques …

  8. Aaah cet article me parle.
    Je suis passé d’étudiante à « jeune active » il y a un an et il m’a fallu … 8 mois pour trouver LE sac à mains « pas-trop-cher-mais-parfait ». Finalement : noir et lisse (ça va avec tout et ça fait sérieux pour le travail), léger, pas de bandoulière mais à mains (Je désteste les bandoulières), assez grand pour y mettre livres, mon agenda et mon thermos MAIS une pochette pour mon portable, ma carte d’identité et ma carte bleue (Comme ça je ne cherche jamais au fond du sac) et j’ai compléter le tout avec une pochette pour serviettes/produits de beautés/crème pour les mains. Je pense qu’il est partis pour me faire plusieurs années.

    Et sinon : pas de piquot, je ne le pose tout simplement pas hos sol, hors moquette, sous mon bureau, là où les pieds ne vont pas.

  9. Emmie

    ahahah mon eastpack m’accompagne presque tous les jours depuis 15 ans! Il ne m’a pas seulement accompagnee a la fac mais aussi au lycee, j’ai enleve la peluche, puis les badge, mais c’est toujours le meme. Alors a la question que vous posez : oui je l’adore ! Pour la credibilite, mon travail me le permet, certains collegues ont d’ailleurs le meme. Sa grande ouverture permet d’acceder facilement a tout ce qu’il contient.
    Mon truc ? je joue sur les matieres : tissus a perle pour le porte monnaie, cuir rugueux pour le portefeuille etui lisse pour le telephone, pochette en metal pour les tampons, petite pochette brodee pour les antihistaminiques et pansements: les yeux fermes que je les retrouve !

  10. La façon de porter votre sac à aussi une influence sur votre style. Si vous avez la taille marquée, portez votre sac à l’épaule afin qu’il arrive dans le creux de votre taille pour mette vos courbes en valeur. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s