Comment ne plus recevoir les annuaires téléphoniques papier et autres catalogues

En langage de marketeux, on appelle ça le « opt out »: dans le cas de ces (moches et devenus inutiles) annuaires, cela signifie la possibilité d’arrêter de recevoir un truc qu’on vous impose sans vous avoir demandé votre avis avant. Mais il faut demander à en sortir, c’est ça l’astuce.

Donc, amis lecteurs, vous pouvez « opter out » (bien, mon franglais, non?) en cliquant ici.

Ah, bien sûr, il y a un autre piège marketing à affronter: pour « confirmer » que l’on veut bien ne plus recevoir ces ouvrages, il faut donner son adresse mail.

Et devinez quoi? Vous venez d’échanger un annuaire papier que vous receviez une fois par an contre des newsletters! Bon, c’est numérique, c’est moins grave.

Mais c’est exaspérant. Parce qu’il faudra aussi « opter out » pour se désabonner. Et d’ici là, qui sait à combien de sociétés aura été vendue votre adresse mail?

Allez, soyons fous, tant qu’on y est, « optons out » des 3 Helvètes ou de la Renoute ou tout autre catalogue de VPC: leurs sites web suffisent.

10 Commentaires

Classé dans Mon avis

10 réponses à “Comment ne plus recevoir les annuaires téléphoniques papier et autres catalogues

  1. le truc, c’est que dès qu’on passe une commande à la reboute ou chez les trois helvètes, ben ça réinscrit direk à la newsletter… c’est fatigant… et d’ailleurs, j’ai beau leur dire que je ne veux plus leurs courriers, catalogues et autres, je les reçois quand même toujours… quand je ne reçois pas en plus les catalogues spécifiques parce que j’ai passé commande sur le net d’un pauvre article en soldes de la collection… c’est sans fin.

  2. bourgui33

    Ok , mais avant internet, tout le monde attendait l’annuaire avec le bon téléphone à cadran.Les annuaires c’est aussi 2500 personnes qui travaillent. Evidemment qu’ils vont disparaître un jour, comme la tribune ils ne seront plus que sur le net.mais que fait on de ceux qui n’utilisent pas internet ,ni les portables et oui ca existent.

  3. Bonjour,
    oui, c’est une bonne idée, mais je garde ces gros annuaires ou catalogue pour faire d’autres trucs avec!
    par exemple: une presse pour faire sécher des belles fleurs, feuilles pour les inclure ensuite dans la fabrication de papiers décoratifs. Après avoir servi de presse, je les déchire en petit morceaux et les mélange avec de la colle maison. Cela donne une sorte de bouillie/pâte de papier. Cette bouillie, je l’étale au rouleau à pâtisserie (sur une surface pré-enfarinée ou une feuille plastifiée) en fine épaisseur en y incluant fleurs feuilles végétaux, et je laisse sécher. Si l’on veut, on peut garder les bords irréguliers ou les couper droit pour faire des pages.
    Je m’en sers aussi pour faire des étagères. Je les empile en prenant des dimensions de catalogues, annuaires similaires, je les attache bien comme un paquet cadeau avec des rubans, ficelles ou même scotch d’emballage, j’en fais 2 de même hauteur, je prends une planche que je pose sur ces 2 supports qui servent de pieds ou d’entre-deux étagères.
    On peut avec cette même méthode d’empilage, faire des poufs pour s’asseoir. Là, on peut choisir un beau tissu qui s’accorde avec les couleurs de la pièce pour emballer la pile d’annuaires-catalogues. Si vous choisissez un tissu imperméable, vous pouvez même le mettre dehors, ou poser des pots de fleurs dessus.
    On peut aussi en découpant dans l’épaisseur des pages des formes et les relier entre-elles avec un points de colle faire des ribambelles, on peut les peindre de plusieurs couleurs, ou les laisser comme ça.
    Il y a plein de trucs à faire avec ces catalogues ou annuaires, alors donnez leur une chance de vivre une seconde vie !
    Bonne journée

  4. marie-claire

    « Leurs sites web suffisent »?… Ah ben non, pas du tout pour moi! Personnellement, quand je passe commande, c’est en ligne et j’apprécie de revoir les articles sélectionnés ainsi que de vérifier leur disponibilité.
    Mais la phase de recherche, avec comparaison, sélection ou coup de coeur -enfin, le shopping, quoi!- se fait toujours sur catalogue papier! C’est beaucoup plus agréable et moins long… sauf si je sais à l’avance et très précisément ce que je recherche (le pull bleu col en V pure laine, par ex.).

  5. Odile

    C’est une bonne idée. Il y a aussi la possibilité de téléphoner à la société et d’expliquer à la téléphoniste que l’on souhaite rester client, mais ne plus recevoir de documents papier. Ici, ça marche bien.

    On peut aussi demander de recevoir seulement le gros catalogue de la saison, mais pas les prospectus de relance.

  6. Anonyme

    ha ben merci, justement tous les ans quand je les reçois, ces moches annuaires heureusement plus compact que leurs ancêtres, ils partent aussitôt livrés dans la poubelle recyclage sans même les avoir déballés ( enfin, façon de parler). je ne savais pas que l’on pouvait s’en désabonner. mes parents ne les reçoivent plus depuis des années : quand, à l’époque, ils ont opté pour le minitel. hop, poubelle allégée ! surtout à l’heure où nos détritus seront bientôt taxés au poids, ce n’est pas négligeable. pensez aussi à mettre sur votre boite aux lettres un stop pub.

  7. Laure

    Merci Laurence pour cette information complète, oui je vois même qu’il demande si c’est pour la résidence principale ou secondaire !
    Bien malin!
    C’est vrai que si ça pouvait marché aussi pour le net courrier ce serait fantastique.
    Mais de nos jours difficile de rester anonyme ou injoignable, je me souvient d’une époque ou le fait de demander à être sur liste rouge ou blanche, pour ma ligne mobile me protégeait des appels indésirables, puis plus tard j’ai reçu une de ces fameux indésirable, je m’indignait donc de la chose auprès de mon vendeur, il me dit que ‘mais madame maintenant il faut demander à être sur liste ivoire pour ne plus être importunée du tout, a peine un petit supplément mensuel » Quoi ??? et maintenant ça ne fonctionne même plus…
    Rahhhh, j’enrage.
    oups ! quelle bavarde désolée.

  8. Rosalie

    Pas moyen de poster hier, je fais un nouvel essai.
    Je disais donc que dans mon département (la Seine-Maritime), France Tél…avait une curieuse conception de la façon de limiter leur impact sur l’environnement: ils ont eu l’idée de scinder les pages blanches en deux parties correspondant chacune à une moitié (est et ouest, en gros) du département. Ils ont donc distribué une seule moitié, celle qui correspond au secteur où l’on réside, avec un mot d’accompagnement précisant que l’on pouvait demander l’autre partie. Les pages jaunes elles restent inchangées et couvre l’ensemble du département. A mon sens il aurait été plus judicieux et économique de commencer par envoyer à chacun un courrier demandant si l’on désirait recevoir les annuaires papier ?

  9. Si, si, ça marche, Rosalie. C’est juste que je ne rentre que ce soir de trois jours de déplacement. Je ne peux pas approuver les commentaires chaque jour, dans ce cas-là…

  10. Rosalie

    Laurence, je disais cela parce que le plus souvent lorsque j’écris un commentaire, il apparaît immédiatement avec en dessous en italique « votre commentaire est en attente de validation ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s