Le costard-cravate zen et efficace en 5 leçons

Aujourd’hui, j’ai le plaisir d’accueillir Stéphane Zenef. Stéphane veut vivre zen. Pour y parvenir, son outil principal, c’est l’efficacité. Sur son blog zen-et-efficace.com, il partage cette philosophie de vie. Ci-dessous, sa manière de vivre le quotidien de « l’homme-cravate ».

Nouveau style

Depuis un an, je suis un homme-cravate. Comprenez que je travaille en costard-cravate.

Avant,  je ne possédais qu’un costard qui me servait pour les grandes occasions, maximum une fois par an. J’ai donc dû m’adapter lorsqu’il a fallu en porter 5 fois par semaine et ce, de la routine matinale à l’organisation de mon armoire en passant par l’apprentissage du nœud de cravate.

Variété limitée

Lorsque vous travaillez dans un environnement rempli d’hommes-cravates, les costards sont tous de couleurs équivalentes (teintes de gris, bleu foncé, brun parfois), les chemises à peine plus colorées (en majorité blanches, bleues ciel, roses, voire lilas).

Sortir de ce cadre informel se remarque, mais généralement pas de la manière escomptée.  La seule fantaisie possible se situe alors au niveau de la cravate.

1. Jouez sur la cravate

Celle-ci peut faire l’objet de fantaisies bien plus prononcées. Pas de leçon de mode ici, mais d’un point de vue « zen et efficace » j’ai constaté que l’on se lasse vite. L’impression de porter toujours les mêmes variantes s’installe rapidement.

Jouez sur la cravate. Rouge. Bleue. Verte. Bariolée. Lignée. A motifs… C’est cet accessoire qui donnera une impression de variété dans vos tenues.

2. Assurez un tournus

On porte toujours les mêmes habits. Ceux que l’on préfère. C’est humain. Alors lorsque votre armoire comporte 5 costumes, 3 couleurs de chemises et 10 cravates, on peut facilement donner l’impression de toujours être habillé de manière identique. Pour éviter cela, j’ai structuré mon armoire :
Un cintre = Un costume. Pantalon et veste sur le même cintre vous évite les associations matinales embrumées.

  • On range à droite. J’accroche le cintre dans ma penderie, toujours à l’extrême droite.
  • On s’habille par la gauche. A l’inverse je m’habille en prenant le costard le plus à gauche de la penderie.
  • Je choisis ensuite la chemise qui est rangée selon le même principe : plus c’est à gauche, plus cela fait longtemps que je ne l’ai pas mise.

Les cravates sous la main. Enfin, j’ouvre le tiroir sous la penderie dans lequel j’ai disposé deux simples boites. Je choisis une cravate dans la boite de devant. Je prendrai soin le soir de la déposer dans la boite à l’arrière. Du coup, lorsque la boite de devant est vide, j’ai mis toutes mes cravates, j’échange les deux boites et je recommence.

3. Ne variez pas la chaussette

Au contraire de la cravate, la chaussette, qui normalement ne s’expose pas, est inutile à varier. J’ai simplifié mes chaussettes. Dans le même tiroir que les cravates, j’ai deux autres boites. Une pleine de chaussettes noires, l’autre de chaussettes de sport et socquettes. Point.

Le matin, il me suffit de prendre une paire de chaussettes noires pour m’habiller. Je n’ai plus ni chaussettes de couleurs différentes, ni chaussettes inconfortables, ni chaussettes solitaires, ni chaussettes trouées.

4. Aérez le costume

Tous les soirs, veillez à aérer vos costards et chemises durant une heure ou deux pour leur redonner une fraîcheur. Ensuite seulement, rangez-les dans l’armoire.

Afin d’être zen et efficace, lorsque le costard attend sur le balcon, la cravate va sur mon oreiller. Ainsi, je suis sûr qu’en allant me coucher au plus tard, je pense à le rentrer.

5. Economisez les secondes

Chaque seconde économisée peut être dépensée pour ce qui compte vraiment, c’est en tous les cas ma philosophie comme je l’explique sur zen-et-efficace.com. Alors voici quelques trucs :

Nettoyage du costard

Trouvez un teinturier qui est sur le chemin entre votre domicile et votre travail. Comme vous passez déjà devant, cela ne vous coûtera pas plus d’énergie ou de temps.

Chausse-pied

Disposez un chausse-pied à portée de main de l’endroit où vous enfilez vos chaussures.

Lacets

Choisissez des chaussures sans lacets. Lacer des chaussures c’est 20 secondes. Les délacer 5. Sur une base de 5 jours de travail par semaine, 48 semaines par an et en supposant que vous ne les enlevez pas la journée, c’est 98 minutes gagnées. 98 minutes libérées pour faire autre chose que de lacer des souliers. Sympa, non ?

Nœud de cravate

Faites un nœud Windsor à votre cravate et goûtez au plaisir apaisant d’avoir un nœud parfait en faisant coulisser votre cravate tous les matins autour de votre cou (j’ai parfois vu dans le train des hommes d’affaires s’énerver plus de 15 minutes à tenter le nœud parfait…). Encore 120 minutes économisées par an.

Cintre

Prenez un cintre au travail pour y accrocher votre veste. Cela évitera qu’elle ne se froisse, et retardera d’autant votre prochaine visite chez le teinturier.

Qu’en pensez-vous? Et vous, comment simplifiez-vous votre quotidien d’homme-cravate?

19 Commentaires

Classé dans Comment s'organiser au travail, S'organiser à la maison

19 réponses à “Le costard-cravate zen et efficace en 5 leçons

  1. mamodea

    n etant pas un homme je n ai donc pas besoin de costard cravate! lol!!
    mais de tout ça j ai gagné 2 nouvelles idées à mettre en place! à savoir , mettre les vêtements de droite à gauche pour utiliser tout les vêtements qu on a , et aussi l idée des cravates dans deux boîtes on pourrait l appliquer quand a nous les femmes pour les sous vêtements ou autre

  2. ça ,c’est de l’organisation simplification.On en voudrait un comme ça a la maison…ça donne des idées… pour s’organiser bien sûr.Le côté simple et pratique,le pense bête de la cravate sur l’oreiller,je vote pour.Bravo.

  3. Rosalie

    Belle organisation qui me donne également des idées. Du coup je suis allée faire une petite visite sur son blog, il fourmille de très bonnes idées. Merci Laurence !

  4. superdahut

    bravo et merci de nous faire partager ces bonnes idées, comme les commentaires ci-dessus, j’aime l’idée de la cravate sur l’oreiller pour ne pas oublier, et le rangement à droite, à utiliser pour nous les femmes peut-être? difficile de varier au quotidien ses tenues…

  5. Quel homme efficace ! J’adore les cravates tout court et aucune erreur côté chaussettes. Bravo !

  6. Elodie

    Les penderies de la maison sont organisées de cette façon : c’est vrai que cela permet de varier les tenues. Par contre, je n’y avais pas pensé pour les cravates : à adapter… et adopter… quant à la version féminine : je le fais pour les collants et chaussettes.

  7. Stéphane Zenef

    Bonjour à toutes.
    Merci de vos commentaires et ravi d’avoir pu partager quelques idées sur ce blog
    C’est rigolo de constater que tous les commentaires viennent de femmes alors que j’avais justement peur que cela n’intéresse que les hommes.

    Messieurs, mon article ne vous inspire rien?

  8. Je pense que les messieurs n’ont pour la plupart pas (pas encore?) adopté les excellents principes édictés dans cet article. Conséquence: temps passé à choisir le costard du jour + temps de laçage des chaussures + temps de nouage de la cravate + temps à râler que la chemise est froissée ou que le costard a une tache = pas de temps à consacrer à la lecture des blogs… d’où cercle vicieux et espoirs d’amélioration organisationnelle faible! Merci à Stéphane pour ces bonnes idées et à Laurence de nous les avoir partagées.
    Laure de A TOUS LES ÉTAGES

  9. Encore un commentaire de femme (désolée) !

    Je causerai à Monsieur de ton article. Peut-être cela lui fera t-il passer l’envie de faire valdinguer ses chaussettes un peu partout en rentrant…

    N’est-ce pas dur à vivre, de pouvoir résumer toute sa garde-robe à « costard-cravate » ? Comment as-tu vécu la transition ?

    Mes amitiés à ta collection

    🙂

  10. Myr

    Les commentaires sur ce blog sont en grande partie féminins de manière générale (donc certainement plus de lectrices que de lecteurs tout simplement).
    Cet article est donc le bienvenu, et j’espère aussi que cela va inspirer les lecteurs pour des petits comms bien appréciés !

  11. Les concepts de « la chaussette [..] est inutile à varier » et « les chaussures sans lacets », faut qu’on m’explique.

  12. Stéphane Zenef

    Oh, je ne me plains pas de n’avoir que des commentaires de femmes, bien au contraire 🙂 Cela m’a juste étonné

    @Pastille : J’ai abordé dans cet article l’aspect costard-cravate, mais j’ai également une partie (plus restreinte du coup) de jeans, t-shirts, training et autres horreurs-que-j’adore-mais-que-ma-femme-veut-jeter. Ceci-dit, cette partie nécessite moins de structure pour moi car 1. les fautes de goûts sont me sont plus facilement pardonnées et 2. Je suis en général moins brumeux et plus relax (pas de train à prendre) lorsque je m’habille pour le privé 🙂

    @Benjamin. C’est un état d’esprit, en fait. J’aime dépenser mon temps à qui me tient à coeur et si je peux optimiser les petites tâches récurrentes et insipides de la vie, je le fais. Nouer des lacets ne m’apporte aucun plaisir particulier et j’ai la fâcheuse tendance à utiliser les chaussures sans me soucier des lacets de toute façon (ce qui diminue leur durée de vie) . Quant aux chaussettes, fais le test. Dans un environnement « cravate », lorsque tu repère une pair de chaussettes, c’est 9 fois sur 10 une faute de goût. Non? Ma solution : du noir.

    Après, ce ne sont que des exemples d’un état d’esprit. Si tu es sensible à la mode, tu ne partageras logiquement pas mon point de vue. Mais tu as sûrement des domaines sur lesquels passer moins de temps ne te déplairait pas.

  13. pour les chaussettes monochromes, je plussoie! Non seulement y a plus à se casser la tête d’assortir mais en plus pour le pliage-rangeage, c’est un jeu d’enfant! On achète X paires du même modèle pour l’année (ou deux, ça dépend comment ça vieillit par chez vous, les chaussettes) et y a plus à y penser!

  14. Merci pour la précision !

    J’aime cette manière de positiver les petites tâches « récurrentes » (et pas si insipides en fin de compte…) du quotidien.

    Une activité quasi-méditative qui permet d’apprécier chaque minute de la vie. Il faut vraiment avoir trouvé l’illumination pour en être capable… Ah çà pour sûr tu es zen !

    😉

  15. Et tu aurais des exemples de chaussures « sans lacets » à porter avec un costard ?
    Pour le reste, le noir peut également être une « faute de goût ». Mais en effet, si tu avoues ne pas être « sensible à la mode », je comprends mieux cet article.

  16. Anonyme

    les chaussettes noires ne vont pas avec les costumes clairs (beige, gris clair)

  17. Stéphane Zenef

    Oui j’avoue que je n’ai pas de costumes clairs 🙂

    @Benjamin: les chaussures sans lacets sont de même type que les autres: noires et vernies en générale. Quant au nom de ce type de chaussure, j’avoue que je ne sais pas…

  18. Laurence

    Merci Benjamin pour ce billet très intéressant que je soumettrai à ma moitié!! C’est vraiment intéressant de voir comment les autres (ici, toi!) fonctionnent et s’organisent et ca donne de bonnes idées!

    Et sinon, c’est quand même dommage de voir qu’une fois de plus certaines personnes prennent part à la discussion avec une notre d’agressivité. On peut ne pas être d’accord sur tout, on peut demander des éclaircissements, mais on est là pour discuter et échanger, pas pour se faire la guerre!!! (y en a assez comme ca, des guerres, vous croyez pas?)

  19. Liya C.

    Géniale l’idée de faire tourner le contenu de la penderie : je l’adopte ! Idem pour les cravates même si dans mon cas, cela servira pour les chaussettes et les sous-vêtements. En plus, si l’on n’arrive pas à faire tourner un vêtement, donc à le porter, cela signifie qu’il faut le donner, non ?
    Bref, merci Stéphane et merci Laurence !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s