Alors… A, B ou C? (réponses du quizz du 02/05/2012)

Merci et bravo pour votre participation au quizz de mercredi dernier! Comme d’habitude, vos commentaires ajoutent détails et astuces qui m’enchantent.

La bonne réponse était…. la réponse C.

Bien sûr, comme je suis un peu joueuse (ah bon?), j’ai légèrement brouillé les pistes en suggérant que toutes les clefs n’étaient pas étiquetées…

SI VOUS AVEZ RÉPONDU  « A »

Si vous avez répondu A, vous avez tendance à regrouper les objets par catégorie.
Vous vous dites: »ce sont des XXX, cela va avec les XXX parce qu’ils se ressemblent ». Cela marche pour certains objets, vous avez raison. Par exemple, regrouper toutes les télécommandes dans un panier, c’est parfait. Notez que l’on s’en sert tous les jours, au même endroit.

Cependant, quelle que soit la forme des objets, le rangement le plus efficace en général, pour tous les objets, est celui que l’on fait par usage et fréquence d’emploi. Il s’agit de se dire: « à quelle occasion en aurai-je besoin? » (ce qui explique pourquoi ça marche bien avec les télécommandes).

Lorsqu’on fonctionne uniquement sur le mode « qui se ressemble, s’assemble », il arrive qu’on se retrouve avec, par exemple:

– un sac à main lourd comme une valise, qui pèse tous les jours à l’épaule parce qu’on trimballe un maximum de papiers et de clefs (alors qu’on n’a besoin que de la moitié de son contenu au quotidien)

– une étagère de salle de bains bourrée d’échantillons + un petit tas de guides touristiques dans le salon + des articles sur Istanbul découpés près du lit + une trousse de toilette au fond de l’armoire + une valise en haut du placard de l’entrée + … (au lieu de tout regrouper dans ladite valise afin de pouvoir tout emporter lors de notre prochain long week-end en Turquie).

Autrement dit, trois problèmes risquent de se poser:

  • lorsque vous avez besoin de plusieurs objets totalement différents pour mener un projet à terme, il faut fouiller partout pour les regrouper;
  • vous oubliez ce que vous aviez pourtant l’intention d’utiliser à tel moment ou tel endroit;
  • et, cerise sur le gâteau, en attendant, votre environnement proche est encombré de trucs dont vous n’avez besoin qu’occasionnellement.

Alors que si ces objets étaient regroupés par usage (exemple: l‘étagère du bricolage, la boîte des livres à rendre, le placard du petit déjeuner, le tiroir des trucs utiles quand je fais du vélo, la valise-dans-laquelle-je-mets-tout-ce-que-j’ai-l’intention-d’utiliser-lors-de-mon-prochain-voyage…), vous iriez plus facilement et rapidement au but, que les objets se ressemblent ou pas.

Ainsi, les clefs de votre appartement sont utilisées tous les jours. Elles devraient être dans votre sac ou votre poche, voire, sur la serrure. C’est-à-dire à un endroit facile d’accès, toujours le même pour éviter le stress des départs précipités.

En revanche, des clefs que vous n’utilisez qu’une fois par an n’ont aucune raison d’être agglutinées à vos clefs quotidiennes. Parce que la fréquence n’est pas du tout la même. Il suffit d’un emplacement désigné chez vous (boîte, tiroir) pour les y placer. Et cet emplacement pourrait s’appeler « Boîte des Clefs dont on ne se sert presque jamais ».

SI VOUS AVEZ REPONDU « B »

Si vous avez choisi la réponse B… il se peut qu’on se voie bientôt!

En effet, il doit y avoir chez vous quelques nids à bazar de première qualité. Car – certains écureuils de votre connaissance pourraient en témoigner- le mantra « je l’ai mis là, je m’en souviendrai bien » marche un certain temps. Mais pas pour tout et pas tout le temps.

Le résultat de vos décisions hâtives se fait vite sentir:

  • visuellement, c’est éprouvant;
  • « ranger » n’a aucun sens puisque les objets n’ont pas de place attitrée. Chez vous, on déplace les choses, on ne les range pas;
  • ça encourage tout le monde à ne rien faire à ce sujet, d’où un bazar exponentiel.

Si vous avez répondu B, je vous propose de copier, à la plume,

« Un bon rangement doit tout à la logique et rien à la mémoire« 

dix fois sur un cahier propre.

Qui a dit « ça vous apprendra à jouer sur le blog de Laurence »?

11 Commentaires

Classé dans S'organiser à la maison

11 réponses à “Alors… A, B ou C? (réponses du quizz du 02/05/2012)

  1. Méline

    Grâce à vous Laurence, je sais qu’il faut ranger les choses là où l’on va en avoir besoin… Par exemple, je laissais toujours traîner des boîtes de médicaments dans la cuisine, près de l’évier, sur le bar… (au lieu de les laisser tous dans le tiroir à pharmacie dans ma chambre). Car bien souvent, je me lève la nuit pour prendre un médicament. Désormais, j’ai une petite boite sans couvercle dans laquelle je mets mes trois ou quatre boites de médicaments pas loin de l’évier et des verres… (facile à ranger quand je suis dans le brouillard en pleine nuit avant de me recoucher !)

  2. Contente, j’ai eu la bonne réponse. Merci Laurence pour ce petit jeu de piste, très instructif.

  3. Une lectrice

    Bonjour,
    En lisant votre article, je pensais être logique en me disant que « ce qui se ressemble s’assemble » mais votre réponse m’amène réflexion !! Par contre après lecture je me demande où ranger cette boite à clé pour être sûr de la retrouver le cas échéant …
    Une lectrice récente qui aime bien votre site.

  4. Bérengère

    Laurence, il faut absolument que je fasse lire votre article à mon mari, il a une capacité incroyable à me dire « ça, je te le range là » (sans s’inquiéter de savoir si l’objet en question n’a pas déjà une place attitrée et logique) et à s’imaginer que je vais retenir où il l’a posé!
    Je suis d’accord avec le fait de ranger « toujours au même endroit » et je dois dire que je retrouve beaucoup plus facilement mes clefs depuis que j’ai décidé en accord avec moi-même que je devais toujours les ranger dans la même poche de sac à main (et non dans n’importe quelle poche de mon sac à main…). Mon problème actuel c’est que, même après trois ans et demi de cohabitation avec mon mari, nous n’avons pas encore trouvé de place définitive pour chaque objet, si bien que pour un certain nombre d’entre eux, je me retrouve à faire ce qu’il ne faut pas faire: les déplacer au lieu de les ranger…

  5. JOoo

    Heureusement pour moi, j’ai un mari très réponse C, le hic c’est que voulant bien faire, je rajoute des clefs (neuves) dans la boîte à clefs en me disant (toujours très convaincue de la réalisation imminente) que je les étiquetterai dés…dés que j’aurais le matériel pour étiqueter à portée de main, genre porte clefs de couleur, dés que l’on ne m’aura pas interrompue pour autre chose etc)
    Très sincèrement suivant l’humeur du temps, ma disponibilité d’esprit, le temps imparti j’oscille sans cesse entre A B C, je me soigne pourtant grâce à la lecture de ce blog : dieu que c’est difficile de passer du concept à l’acte!
    (parce que dans la tête, j’ai tout tout bon!!!: anticiper sa succession, prévoir les incendies, sauvegarder sur internet etc, mais dans la réalisation pratique, quotidienne…y’a toujours un truc qui cloche et en plus çà me prend la tête!!

  6. Bérengère, cet article « une place pour chaque chose« , vous donne des pistes pour trouver le « bon » emplacement pour chaque catégorie d’objets. A lire à deux, si j’ai bien compris 😉

  7. superdahut

    super ce slogan « un bon rangement doit tout à la logique et non à la mémoire », j’adore! et c’est tellement vrai!

  8. Pascale C.

    JOoo, pourquoi n’apportez vous pas le matériel à étiqueter dans la voiture, pour étiqueter vos clés dès que vous avez un moment à passer tranquille dans votre voiture (pas en conduisant!).

  9. klaire

    Bonjour,

    je découvre votre blog cette semaine, et comme je suis joueuse, j’ai répondu au quizz. Pour moi ce serait la réponse C mais c’est un peu par hasard, parce qu’il y avait déjà un placard à clés dans la maison quand nous sommes arrivés.
    Sinon je suis plutôt spécialiste du « nid à bazar », mais je me suis promis d’y travailler avec vos conseils.

  10. dorcas

    C’est pas possible:vous avez mis des caméras chez moi!!!!

  11. Stéphanie

    Je suis en train de lire l’entièreté du blog :-)))
    Je dois dire que je garde toujours les clés sur moi. Grâce à ça lorsque ma mère me téléphone « tant que tu es dans le coin peux-tu passer voir xxx à la maison/arroser les plantes/… » je peux y aller directement sans devoir faire 100 km aller, 100km retour. Pareil pour la maison de ma sœur. Mais ce sont les seules que je garde en plus de mes « clés de tous les jours ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s