Question des lecteurs « Je suis tête en l’air, ça se soigne? »

Marta me dit:

Bonjour Laurence,

Je suis anarchique ascendant tête en l’air, des choses comme ceci m’arrivent constamment, pourtant, je crois je crois très fort à l’ordre qui rend la vie plus légère. Mais il arrive que:

on avait acheté le cahier et organisé des sections, on a, trois mois plus tard, trois-quatre cahiers avec les infos éparpillées: comment est-on arrivé là?

Oubli d’un cahier – pas bien préparé le départ la veille, genre, ou bien préparé, sorti le cahier pour noter ou consulter, laissé sur la table- on achète un à la volée en se disant qu’on reportera tout dans le premier, puis…

Agenda bien complété, perdu, on ne sait pas comment, deux semaines sans agenda dans l’espoir de le trouver, donc notes sur le téléphone et les cahiers mentionnés-ci dessus…

Bref, avez-vous des méthodes de rattrapage des dérapages? »

L’étourderie est souvent le résultat d’une trop grande concentration… sur autre chose que sur les gestes que l’on est en train de faire!

Voici les pistes que je peux vous proposer:

1- Lorsque vous posez quelque chose chez vous, arrêtez-vous une fraction de seconde pour « flasher » de l’oeil ce que vous êtes en train de faire. Stoppez votre dialogue intérieur et enregistrez dans votre mémoire l’emplacement de l’objet et les éléments les plus proches: « là, je suis en train de poser mon cahier sur le meuble de l’entrée, à côté du vide poche ». Effet de bord: cet exercice est excellent pour la mémoire.

2- Créez des rituels pour tout ce qui est récurrent. Le rituel suprême, pour vous Marta, étant la consultation de l’agenda et du cahier. A faire tous les jours, à moment fixe. Il est impossible de perdre gravement quelque chose dont vous vous servez quotidiennement. Votre brosse à dents, par exemple, vous la perdez?

3- Faites des cheks-lists  à tête reposée et écrivez-les sur votre smartphone ou punaisez-les au mur. Exemples: « Ce que je dois prendre pour aller chez Chéri », « Ce qu’il me faut pour un rendez-vous professionnel » etc.

4- Purgez, ma chère. Si votre intérieur et/ou votre sac à main sont très encombrés, plus rien ne ressort visuellement: vous avez du mal à repérer les objets que vous cherchez.

Si, en plus, vous avez N exemplaires du même objet, celui qu’il vous faut se retrouve noyé au milieu des autres qui lui ressemblent.

Si vous n’aviez qu’un seul cahier, coloré, robuste, vous le trouveriez plus facilement. Appelons cela  la technique de »l’aiguille minimaliste dans la botte de foin« .

Dans vos sacs, placez les « permanents » (voir cet article) toujours dans les mêmes poches.

5- Fabriquez des déserts. Chez vous, délimitez des petites zones de vide (cf cet article, pour la façon de procéder), qui sont comme des repos visuels. Sur ces déserts, un élément important pour vous (comme un cahier ou un agenda) ressortirait bien plus facilement.

Mais, bien sûr, si vous collez des tas de choses sur la zone désertique… ça ne marche plus.

6- Usez et abusez des alarmes pour vos rendez-vous, en tenant compte de votre inertie. 45 minutes avant, ça peut suffire, mais ça dépend pour quoi.

Si  l’organisation personnelle est quelque chose que vous êtes en train d’acquérir, dites-vous que c’est comme un nouveau sport. Impossible d’atteindre un niveau convenable sans faire d’erreurs.  Remontez donc à cheval, Marta!

10 Commentaires

Classé dans Apprendre à s'organiser, Comment s'organiser au travail, S'organiser à la maison

10 réponses à “Question des lecteurs « Je suis tête en l’air, ça se soigne? »

  1. MdT

    Je flashe sur-le-champ cette article pour le graver dans mon esprit… Merci 🙂

  2. Ah, chère Marta, je me reconnais bien là! A une étourderie chronique -qui fait rire… les autres!!!-, s’ajoute, et j’ai l’impression que ça va ensemble, l’absence totale de notion naturelle du temps… d’où, effectivement, l’usage immodéré d’alarmes, comptes à rebours, chronomètres… histoire d’être à peu près synchro avec le reste du monde, qui semble avoir une pendule dans la tête!
    Je vais donc m’essayer aux conseils de Laurence. J’ai un doute sur le 2ème : oui, on perd aussi les objets les plus usuels (clés, lunettes et même… appareil dentaire!!!).
    Sur le long terme, je crois également qu’un bon « remède » est la pratique du yoga et/ou méditation ou… tout autre technique qui peut nous ancrer dans la réalité et le moment présent. Car, en ce qui me concerne, je connais à peu près l’origine de cette dispersion-étourderie-décalage horaire : j’ai un esprit hyper fertile, toujours en action (ce qui a quand même des avantages, ouf!… mais qui est à canaliser) ; du coup, j’agis souvent « en pilotage automatique »…

  3. Marquisecoco

    Ah, je me reconnais bien dans Marta ! A chacun de vos articles, Laurence, je me dis « cette fois, je m’y mets »… puis… « chassez le naturel, il revient au galop »… mon naturel à moi court très vite 🙂 Mais j’essaye de me soigner, un petit peu à chaque fois, je me dis qu’un jour, j’y arriverai… A bientôt…

  4. Clair, conçis et concret. J’adore. Le pire c’est que même si je ne considère pas comme tête en l’air, il y a des points de votre article sur lesquels je peux encore travailler.

    Merci Laurence 🙂

  5. bonjour à toutes,
    alors marta est le portrait craché de ma fille : elle oublierait son postérieur sur une chaise s’il n’était pas attaché (pour être élégante hi hi). son petit nom : poisson rouge. elle ne sait jamais où elle a posé ses affaires. moi c’est l’inverse, j’ai une prodigieuse mémoire et malgré le cafarnaüm environnant dans lequel nous vivons, je sais exactement où j’ai posé telle chose, même 6 mois après et enfouie sous 30 cm de divers objets 😛 mon cerveau a dû s’adapter à mon mode de non rangement. je pousse même le vice à retrouver ses affaires en « me mettant à sa place » et donc à reproduire sa non logique de rangement. j’adore son air stupéfait quand je retrouve ses clefs perdues sous un magazine dans les toilettes ^^ logique : elle est rentrée en vitesse de l’école pour se ruer dans cette pièce, clefs à la main qu’elle a posées à la va-vite, pris un magazine une fois installée, et reposé celui-ci … sur les clefs, hors de sa vue et de son esprit … j’aime beaucoup l’idée de la pénicilline en lien pour le rangement. je me ruine la santé à vouloir tout ranger d’un coup, ce qui me démoralise et me vaccine du rangement pour un bout de temps. le désencombrement homéopatique et durable me séduit grandement. merci 🙂

  6. Ah, vous aussi Valydelille, vous avez hérité de poissons rouges? C’est une épidémie, alors…;)

  7. JOoo

    Etourderie « étiquette  » qui nous poursuit longtemps après les annotations dans les cahiers de classe! oui je crois aussi que c’est le fait d’esprits imaginatifs qui se focalisent sur les nouveaux projets plus que sur l’entretien des anciens!
    Ce qui fonctionne pas mal pour moi actuellement est effectivement l’utilisation d’alarme que je fais « vibrer » en fonction du contexte (et non plus sur une liste, celles ci étant réservées aux choses ayant une certaine permanence ex liste pour voyage au ski ; on peut aussi se programmer une alarme du type : consultez la liste stockée page 23 de l’agenda, ou dans tel dossier informatique ou smartphone, ben oui j’ai moi aussi tendance à ranger ces listes dans différents dossiers malgré toutes les bonnes résolutions de départ!)
    ex : mettre un rappel pour penser à emmener telle chose pour une personne à rencontrer dans une réunion prévue dans un mois juste 30 mn avant la réunion en question (ou avant de partir le matin en quittant la maison s’il s’agit de quelque chose à emmener) Le mode rappel de l’iphone est pas mal pour çà.

  8. Lucianne

    Bonjour Laurence et Marta Merci pour cet article qui me permets de faire un retour de 5 ans en arrière où j’étais dans le brouillard… Après avoir lu le livre de Laurence et Stéphanie, tout c’est éclairci. Les habitudes se prennent avec du temps mais se perdent aussi facilement, avec de la tenacité aujourd’hui, on peut arriver chez moi sans que j’ai trop honte du manque de rangement !!!! Merci !!!

  9. J’adore le coup de ”l’aiguille minimaliste dans la botte de foin“. Vos réponses sont excellentes et toujours si ingénieuses, Laurence.
    Allez, hop, tous à cheval 😀

  10. Bidibulle

    Ben oui, moi, je perds ma brosse à dents… Vu que je me brosse régulièrement les dents en déambulant dans la maison, et que je peux parfois la poser « n’importe où »…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s