Question des lecteurs: comment faire le tri des jouets?

Info: merci de noter que je ne serai pas présente sur mon blog entre le 10 et le 19 septembre… rien de grave.

Je me rattraperai à partir du 19, vous pouvez en être sûr(es).

Reprenons.

C’est Aurore qui a attiré mon attention sur le sujet. Comment trier, ranger et jeter les jouets des enfants , demande-t-elle? Les siens ont 4 et 6 ans.

Procédons avec méthode (procédons au hasard, à l’inspiration? Tss, tss, allons, c’est mal me connaître…).

Je vous propose une réponse sous forme d’une série d’ évidences – mais vous savez tous qu' »Une porte ouverte enfoncée, c’est du temps de gagné » (vous ne saviez pas ? C’est normal, je viens de l’inventer).

Evidence N°1: vos enfants ne redeviendront jamais petits

Laurence, vous vous moquez? vous entends-je grommeler. Non, je suis très sérieuse.

Bien des mamans conservent des objets (dont les jouets) comme des souvenirs, des aucazous, des symboles d’une époque…

Ou bien elles ne « s’autorisent » pas à donner des jouets parce qu’il faudrait que la décision vienne des enfants… Ca n’arrivera pas.

En vérité, si vos enfants ne jouent plus avec depuis plusieurs mois, ils n’y rejoueront jamais plus.

Je pense ici aux jouets « interactifs » qui font du bruit quand on appuie ici ou là, aux mobiles si jolis au dessus du berceau (soupir nostalgique, je vous ai entendue, Madame, derrière votre clavier), aux Lego de grande taille (alors qu’ils viennent de découvrir les vrais Lego). Vous voyez le genre.

Donc là, inutile de leur demander leur avis, on donne, on vend, on jette (suivant l’état).

Evidence N°2:  Concentrée sur l’objectif, on a dit

S’il y en a trop et que vous n’avez pas le temps de vous occuper de chaque sortie possible (« je donne? Mais à qui? Allez, hop, je vais faire trois tas. Non, quatre, plutôt. Dans des sacs. Mais où les mettre? J’avais mis quoi, dedans, déjà? Quand est-ce qu’on voit Béatrice pour que je lui donne? Etc, etc »), faites simple: donnez tout à une association humanitaire.

Vous ne voulez pas ça, n’est-ce pas?

Sinon, vous n’en finirez pas à chercher toujours LA meilleure destinée de chaque jouet. Il n’y a pas de meilleure destinée. Il faut juste que ça sorte de chez vous. C’est ça, l’objectif, vous vous souvenez?

Evidence N°3: Perfection? Qui parle de perfection?

Les puzzles ont des pièces manquantes (ou mâchouillées). Les boîtes de jeu sont cassées aux angles. Les petits poneys et autres Barbie ont les poils emmêlés d’une façon quasi répulsive. Les animaux ont perdu des pattes dans la bataille. Les peluches sont crasseuses au-delà du récupérable…

Inutile de faire un tas des « il faudra que je m’en occupe ». Je ne crois pas que vous aurez le temps de rendre tout cela complet, propret et pimpant pour oser les donner la tête haute. Jetez. Voilà tout.

Evidence N°4: plus c’est simple, mieux ça marche

Soit votre système de rangement est simple et ils arriveront grosso modo à ranger eux-mêmes avec vos encouragements et votre enthousiasme (si, si, forcez-vous un brin, ça vaut le coup. Il y a plein de techniques dans le guide « J’aide mon enfant à s’organiser« ).

Soit votre système est si sophistiqué que vous seule pouvez le maintenir en état. Mais seulement de temps en temps parce que cela demande tant d’énergie!

Un peu trop sophistiqué, ce rangement!

Qu’est-ce qu’un rangement simple?

  • des caisses ouvertes. Le moins de couvercles, tiroirs et boîtes possible
  • des thèmes faciles à comprendre (peluches/voitures/Barbie/Lego…)
  • une routine de rangement régulière (on va au lit tous les soirs? Les jouets aussi ont besoin de repos, en même temps que nous, dites donc)
  • on range là où on joue, dans la mesure du possible. Ou alors, les caisses ont des roulettes ou des poignées.

Regardez donc par ici: des solutions de rangement pour les chambres d’enfant.

Et une incitation à ranger comme vous le sentez, pas forcément comme tout le monde.

Une technique infaillible pour choisir les bons contenants.

Evidence N°5: comme on connaît ses saints on les honore

Autrement dit, composez avec la personnalité de vos enfants.

Certains sont de vrais écureuils en herbe et refusent de lâcher le moindre galet ramassé à la plage, alors une petite voiture, même cassée… Mais ça peut changer avec l’âge. On ne force pas. Et on ne jette pas derrière leur dos pour ces sensibles.

D’autres sont d’accord pour accepter que s’ils grandissent, cela va avec des jouets plus intéressants, et que donc, les jouets de « bébé » peuvent servir à un autre bébé.

En tout cas, gardez en tête c’est votre attitude qui leur indique quoi faire.

Combien de mamans s’exclame mezzo voce « je ne vais quand même pas donner cela (déjà) » lorsque l’un de leurs enfants leur tend fièrement un jouet qu’il considère, lui, comme obsolète, et qu’on pourrait donner. Méfiez-vous de votre ambivalence: vous prétendez vouloir faire le tri mais vous retenez tout encore un peu, encore un peu. L’encombrement vient de là…

Montrez-leur comment vous, vous faites le tri (médicaments, vêtements, objets devenus inutiles… voir ma série « Désencombrement Express » à partir du moteur de recherche en haut à droite) et expliquez pourquoi vous le faites: on gagne de la place, on retrouve mieux ce qu’on cherche, on peut avoir d’autres objets qui conviennent mieux, ça peut servir à d’autres personnes qui n’ont pas autant d’argent que nous etc.

Evidence N° 6: un « léger » chaos encourage la créativité

Ce n’est pas très grave si les jeux de construction sont rangés dans la même caisse que les animaux en plastique et que les petites voitures. Franchement, on s’en moque. De toute façon, ils mélangent tout en jouant, créent des histoires, des circuits… Cet espace de créativité est nécessaire pour leur croissance. Lâchons-nous.

Une aide enthousiaste est toujours bienvenue

Evidence N°7: vos enfants savent ranger

Mais si. A l’école, ils rangent. Demandez à l’instituteur. Le rangement n’est donc pas une tâche dévolue à l’adulte de référence, lequel fournit déjà bien assez d’effort pour s’occuper des ses propres affaires, donner le bain, nourrir, et divertir la progéniture. N’est-ce pas?

Je ne voudrais pas faire ma pénible mais le tri des jouets, ça se fait une à deux fois par an. Maintenant vous savez.

Comme d’habitude, vos idées et conseils sont bienvenus pour compléter cet article.

32 Commentaires

Classé dans S'organiser à la maison

32 réponses à “Question des lecteurs: comment faire le tri des jouets?

  1. Corélie

    Merci Laurence pour ce billet comme toujours si proche de la réalité !!! Oui, j’avoue, j’ai eu le petit soupir nostalgique… Mon fils a 12 ans. Régulièrement, j’essaye de ranger sa chambre trop petite et trop encombrée… Et à chaque fois que je suggère qu’il ne joue plus avec tel ou tel jouet, il prend une mine TRES nostalgique en me disant « oh non Maman, ça c’est… Morgan, Oscar, Jérémy… qui me l’a offert quand j’étais… en maternelle, pour mon anniversaire, quand je suis allé chez lui avant son déménagement… ». Comment résister ? Du coup, on met dans des boites qu’on stocke dans la cave, le garage mais ça désencombre à peine la chambre qui se remplit toujours très vite à chaque Noël et anniversaire… Cette année seulement, il a commencé à envisager de vendre des jouets en vide-grenier, pour avoir des sous pour en racheter d’autres… Yakafokon… Il n’y a plus qu’à s’inscrire et à s’organiser 🙂 Bonne journée…

  2. Merci encore pour cet article et les précédents tous forts intéressants. Disons que très concernée, je fais en général 2 fois par an une tornade dans la chambre des enfants: à savoir je vide jusqu’au dernier tiroir tout au milieu de la pièce (c’est plus facile parce que chacun à sa chambre) et après hop c’est parti, 3 tas « à ranger » « à jeter » « à donner ». Après, des consignes claires et s’ils rechignent au début et vu l’ampleur de ce qu’ils ont à ranger, les choses s’accélèrent vite et le tas 2 et 3 se remplissent rapidement (en général cela représente l’équivalent d’un coffre très rempli qui part soit à la déchetterie soit dans une association caritative de la ville ou chez des amis). Bien sûr je les encourage et les aide et vérifie qu’il n’y a pas à jeter des objets « de valeur ». Ça c’est sur la matinée, une grosse matinée. Puis l’après-midi on range après un nettoyage en bonne et due forme. On décide ensemble de quoi va où. Le soir tout le monde est heureux de voir des chambres nettes et bien rangées où chaque objet, jouet à sa place et je valorise fort le moment du coucher où dormir dans une chambre propre et bien rangée et bien c’est très agréable. Enfin, ils s’endorment toujours avec un jouet qu’ils pensaient avoiir perdu et qu’ils ont retrouvé grâce au rangement.
    Voiloù

  3. Chrystelle

    Depuis le temps que je lis votre blog, je prends le clavier pour la première fois. Pour moi, le « grand » rangement des jouets, c’est l’été quand ils sont chez les grands-parents (comme çà, j’ai moins de scrupules à jeter !). Sinon, la plus grande (6 ans) m’a demandé de prendre des photos de sa chambre rangée, maintenant, elle essaie de reproduire. Du coup le petit frère (4 ans) m’a demandé la même chose. Les intentions sont bonnes, la réalisation pas toujours au RDV. Ils essaient c’est déjà bien.
    J’étais un sacré écureuil, je commence seulement à me soigner grâce à vous !! Merci pour les conseils et astuces.

  4. Claude

    Bonjour !
    je suis tout à fait d’accord mais j’apporte un bémol : j’ai gardé tous les jouets de mes 3 enfants et j’avoue que mes 2 petits fils de 5 et 3 ans sont ravis de jouer avec quand je les reçois pour les vacances : Tout d’abord, ils n’emportent rien d’autre que Doudou dans leurs valises (et les parents me remercient!) puis ils découvrent d’autres jouets que les leurs, des jouets qui ne fonctionnent pas avec des piles, des jouets qui ne font systématiquement pas de bruit quand ils appuient sur une touche ( leur maman m’avait même demandé de lui prêter le tableau d’activité « pecheur-price » — silencieux– quand son second fils était au berceau !) . Bien entendu, j’avais trié : jeté ce qui était cassé, donné ce que je trouvais gadget) et après leur départ, je range ceux avec lesquels ils n’ont pas joué, et ressors d’autres plus adaptés à leur âge, en constatant que, parfois, les tranches d’âge indiquées sur les boites des années 80/90 ne sont plus adaptées aux enfants des années 2000 . Et à leur arrivée, leur jeu favori est de découvrir quels nouveaux jouets Mamie a préparés pour eux !

  5. Ayant souffert chez maman et ma belle mère du manque de jeux et jouets pour mes enfants, j’ai décidé de garder pour mes petits enfants tous les beaux jouets (et jeux, puzzles, BD), en bon état.

    Jeune grand mère, j’ai ouvert une grande salle de jeux que je complète encore: jouets de petits, porteurs, Duplo, peluches, Lego, Playmo, Kapla, petites et grosses voitures, trains en bois, poupées Corolle et tout le matériel, Barbies et j’en oublie, même les peluches en excellent état ou très aimées ont été gardées. J’ai lavé les jouets avant de les conditionner et stocker dans de grands bacs en plastique (et erreur dans des cartons), rajouter de l’antimite pour les peluches et poupées.

    Je procédais à deux tris par an, l’un avant Noël et l’autre durant l’été, je préférais le faire avec mes enfants car je déteste que l’on touche à mes affaires en mon absence.

    Mes aînés, trentenaires sont ravis de voir leurs enfants neveux et nièces jouer avec les jouets de leurs enfances, cela leur donne aussi l’occasion de raconter et de partager. La maison sert parfois de ludothèque, mes petits enfants partent avec des trésors qu’ils rapportent au séjour suivant. Il faut bien entendu avoir de la place.

    Je procède encore à un tri-rangement tous les ans à la fin de l’été, mes enfants et petits enfants sont responsables de l’ordre entre temps.
    Donnez mais sachez aussi garder si vous le pouvez! Je dois tenir de l’espèce des écureuils organisés.

  6. Mon plus jeune avait des tonnes de blocs légos .. un jour quand des bénévoles ramassaient des jouets pour les moins fortunée, il a amener son énorme boites en plastiques et l’a donné c’était sa propre initiative .. il était adolescents a l’époque .. les gens avaient été étonnée et content

  7. Auré

    Haaaa merci pour cet article !
    Bébé n’a que 19 mois mais je refuse de me laisser envahir par le chaos des jouets (heureusement, il n’en a pas encore 100 et de toute façon, il joue toujours avec les mêmes !).
    C’est le moment de réfléchir à un bon rangement !

  8. Joli geste de générosité, ma foi.

  9. Ladywaterloo, Maman avait ainsi gardé pieusement ma maison de poupée (magnifique, à mes yeux et aux siens), avec de jolis meubles en bois… Quand elle me l’a montrée, lorsque mes filles étaient petites, il nous a semblé normal de les en faire profiter à leur tour. Sans être des brutes épaisses, elles ont tout de même cassé des pieds de table, de chaises, décollé un peu les revêtements ici ou là, habituées qu’elles étaient au plastique moulé. On a recollé autant que possible. Mais, au bout de quelques temps, ma merveilleuse maison de poupée ne ressemblait plus à rien. Triste. Mais je ne me voyais pas les empêcher d’y jouer, non plus. Ni rester là quand elles y jouaient en leur criant « attention, attention » toutes les 5 minutes.
    Idem, Papa avait conservé le train électrique de mon petit frère. Il l’a remonté patiemment pour ses petits fils, que ça a intéressé… deux secondes. Les jeux video sont tellement plus amusants!
    Du coup, je n’ai conservé que des jouets en plastique de construction et animaux/personnages pour mes petits enfants.

  10. CAt

    Intéressant, merci.
    Et je rajouterais :
    « Évidence numéro 8… Limiter l’entrée des jouets à un certain nombre de pièces par an, associées à des dates précises, symboliques ou non selon la valeur du jouet. Et en ce qui concerne la famille, les amis proches acheteurs-offreurs compulsifs : passer un accord pour remplacer le jouet offert à la légère par une sortie, une plante, une activité extraordinaire, une dizaine d’euros sur le compte épargne, etc.  »
    Tiens, cela me rappelle l’article sur les achats de vêtements :-).

    Et puis aussi, un petit truc pour les enfants qui ont du mal à apprendre à se séparer des objets qu’ils n’utiliseront plus jamais : les prendre en photo et en faire un petit scrapbook. Cela aide surtout si le bambin, l’ado ou même le jeune adulte (!) a peur de perdre les souvenirs associés à un objet une fois celui-ci disparu.

  11. Vroum-Vroum

    Bonjour Laurence !

    On peut dire que nous sommes « raccord » : j’ai passé ma journée d’hier à ranger la chambre de ma fille à FOND 😀 Comme à chaque rentrée, j’ai encore jeté 1 sac poubelle complet de « merdouilles » en tous genres…ma fille est un écureuil puissance 10 !!
    Par contre, contrairement aux autres années, je n’ai pas joué à la « maniaque »…comprenez, je n’ai pas trié en 15 thèmes ses jeux, là, j’ai juste trié en 4 « Barbie/fruits et légumes/Kapla/Autre » et viré les trucs cassés ou innomables…un record !
    Ma récompense ? quand elle a vu sa chambre, elle m’a dit avec un énorme sourire « Oh elle est tellement belle ma chambre comme ça Maman ! MERCI ! » avec un gros câlin à la clef…et dire qu’elle vient de rentrer en 6ème, bientôt je n’aurai plus à faire tout cela…snif ! 😀

  12. aurore

    Merci beaucoup pour cet article. Le petit soupir, oui je l’ai poussé, et j’avoue que ces conseils plein de bon sens vont être difficiles à appliquer. Mais promis je le ferai (sans doute aux vacances de Toussaint, je vous tiendrai au courant). Mon garage est bien rempli de jouets à essayer de vendre, mon grenier a déjà été transformé en salle de jeux, j’ai une caisse de jouets « premier âge » (pour les petits de mes amies, pour mes futurs petit-enfants?), le salon est encombré lui aussi par tout ce qui ne va pas dans les chambres (jeux de société, pâte à modeler, crayons/coloriages), et les chambres des enfants, sans commentaire! C’est vous dire si j’ai du travail…
    Mais pour le reste de la maison, j’ai bien progressé grâce à vous, je vous en suis très reconnaissante, et ne doute pas que je releverai ce nouveau défi avec l’aide de cet article. Encore merci.

  13. Laure

    Merci Laurence pour ce blog plein de bon sens! Je le découvre avec beaucoup d’intérêt. Ici, 3 garçons de 6, 3 & 2 ans. Sans organisation quotidienne, je dis souvent qu’Attila a débarqué et dévasté ma maison. Tri à faire des jouets en perspective, j’ai préféré faire vêtements, chaussures avant la rentrée. Je pense compartimenter en jouets en Bois (cubes, trains, rails etc..)/ Chevaliers (personnages, château)/Légos/Animaux/Jeux (puzzles, société).

  14. KRIS

    je ne suis pas d’accord quand laurence dit que si les enfants n’y jouent plus, ils n’y joueront plus jamais. Quand mes enfants étaient petites, je rangeais certains jeux dans le haut du placard et elles les ressortaient deux ou trois mois après avec un vrai plaisir comme un ami que l’on a pas vu depuis longtemps

  15. Vous avez raison, Kris: j’aurais dû préciser « lorsqu’ils ne jouent plus avec depuis plusieurs mois, malgré le fait que vous ayez assuré une rotation raisonnable » (ou quelque chose comme ça) 🙂

  16. Laure, Attila… c’est assez bien vu 😉 Et attendez l’adolescence, ma pauvre: l’apocalypse, je ne vous dis que ça!

  17. Aurore, on sait ce que c’est, allez. Courage. Par petits morceaux, s’il le faut…

  18. Aurore, on sait ce que c’est, allez. Courage. Par petits morceaux, s’il le faut…

  19. Vroum-vroum, vous êtes la preuve vivante que:
    1- on peut tout à fait négocier avec un (jeune) écureuil
    2- ladite bestiole est contente du résultat ET NE VOUS EN VEUT PAS!
    3- ça lui montre que c’est possible et que donc, on peut refaire le tri à volonté
    4-pas besoin d’être maniaque pour avoir un intérieur organisé.

    Ca va encourager plus d’un parent, tout ça. Merci.

  20. Auré, pendant encore quelques années, VOUS serez son jouet préféré 🙂

  21. Chrystelle, je crois que je vais changer de nom de métier: et si je me baptisais « vétérinaire d’écureuils domestiques » 🙂
    Merci de nous montrer que nos enfants ne demandent qu’à ranger (avoir une belle chambre, disons): c’est dingue, non?

  22. Une amie a fait quelquechose de très sympa: elle a pris en photo les jouets de son fils, pour en faire des albums. Ainsi, il peut toujours regarder le bidule offert par Chosette et Dudule pour Xème anniversaire, sans pour autant que le bidule de bébé encombre son étagère de petit garçon qui va à l’école maintenant.
    Actuellement, avec les applications pour téléphone intelligent, ça devient très facile de faire des photos sympas et de faire imprimer un album dans la foulée.
    http://www.blurb.fr/instagram-books
    Perso, je vais appliquer ceci à mon stock de chaussures trop belles mais immettables, comme ça je pourrai continuer à les regarder et faire de la place pour des chaussures confortables 😉

  23. Françoise

    Etant enfant mon père a jeter mon gros ours en peluche, j’avais 14 ans, mon ours avait le même age, il était pas en bonne état, c’est vrai le chien lui ayant mordu les pieds, il était un peu dépenaillé. Mais il a osé le jeter sans aucune consideration pour moi, alors que j’avais dit que j’y tenais et que je voulais le garder. C’est un trés mauvais souvenir pour moi, et je lui en ai voulu pendant de nombreuse année. Et même aujourd’hui, votre article me rapelle cet épisode, et je me rend compte que je lui en veux encore, même si mon père est décédé. Car cet ours, à 47 ans, je ne l’aurais certainement plus, mais c’est moi qui aurais pris la décision, car c’était un ours auquel je tenais énormement. Alors, faites attention lorsque vous jeter les jouets de vos enfants. Certains jouer on une valeur sentimental trés fortes pour eux, même si, il sont cassé. Cet ours était posé dans un fauteuil, un trés gros et grand ours, je ne jouée plus avec mais il était là, comme un ami. Résultat, mon ours me manque, mais pas mon père.

  24. Anonyme

    Apprendre aux enfants à trier en le faisant avec eux, c’est quand même le top ! Pour les babioles nulles entrées par hasard (gadgets cadeaux), c’est régulier, en même temps que les papiers froissés quand on fait le ménage de leur chambre ensemble (pour l’instant ils adorent encore passer l’aspi… surtout avec séance télé ou virée à la bibliothèque à la clé). Sinon, j’essaie surtout de limiter les « entrées » comme le dit Cat.

    J’ai mis 8 ans à découvrir qu’en fait les puzzles et jeux de société pour enfants n’avaient pas à être dans leur chambre (sinon il y en a partout et les jeux sont fichus), mais dans la salle de séjour pour une activité tranquille ; depuis, ils font vraiment des puzzles et jeux de société, et les rangent, ce qui tient du miracle par rapport à autrefois (bon, ils ont grandi aussi, et les aînés montrent l’exemple aux plus jeunes).

  25. Je ne suis pas d’accord avec tout, sans doute parce que je suis trop nostalgique et que j’adore les vieux jouets, mais aussi parce que j’ai créé des modèles et fabriqué pour mes enfants beaucoup de (très beaux!) jouets en bois que je compte bien leur donner pour leur propre progéniture! Ceci dit, il y a beaucoup de VRAI et de BON SENS dans cet article qui intéressera à coup sur beaucoup de parents. Tous les jeux électroniques ou répondant à une mode passagère méritent en effet d’être donnés. Je me permets d’ajouter que j’ai donné quelques pistes de rangement (et de déco) pour nos amis en peluche dans « Nounours & Cie » et pour les jouets de petite taille dans « Playmobil & Cie » (article avec un lien vers le blog de Laurence). Enfin, chers amis parents, n’oubliez pas qu’il existe des ludothèques où vous pouvez emprunter toutes sortes de jeux et jouets: c’est un excellent palliatif à l’achat « tout, tout de suite »; les enfants peuvent tester de nouveaux jeux et s’apercevoir qu’ils ne leur plaisent pas vraiment, ou au contraire découvrir des merveilles que vous n’auriez pas eu l’idée de leur offrir.
    Laure de A TOUS LES ÉTAGES
    http://decoatouslesetagesleblog.wordpress.com/2011/04/17/nounours-cie/
    http://decoatouslesetagesleblog.wordpress.com/2012/03/26/playmobils-cie/

  26. Ah le rangement des jouets. Fiston a seulement deux mois donc j’ai le temps mais (malheureusement ?) il a déjà été couvert de cadeaux (surtout par mes parents qui ont apporté au moins 5kg de peluches…). Comment du coup les ranger, voir s’en débarrasser (car vraiment trop) sans faire de peine/vexer les grands parents bien intentionnés ?

    Ensuite pour le rangement de mon côté je compte vraiment limiter les jouets et surtout faire des roulements réguliers et du coup je ne pense pas vraiment ranger mais « exposer » les jouets (du moins tant que bébé est petit).
    Après je ne suis pas forcément fan des coffres/bac/boîtes car j’ai compris (depuis peu) qu’il est difficile d’y retrouver les jouets. Donc à moins que ça ne soit pour un seul type de jouets (comme des cubes ou des peluches) je préfère éviter.

    Et merci beaucoup pour l’idée de prendre en photos les jouets de « valeur sentimentale », je pourrais peut-être enfin (à 25 ans) me débarrasser de ma collection de peluches dont je n’arrive pas à me séparer pour des raisons… sentimentales justement.

  27. victoria

    Plus d’excuse pour garder/conserver les jouets (même cassés/abîmés)!
    http://rejoue.asso.fr/ les recycle/répare/etc…,participe à la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets 2012 du 17 au 25 novembre, et favorise le retour à l’emploi de personnes en difficulté.

  28. aurore

    Ca y est le grand rangement a été fait chez moi! J’ai mis le temps…je sais.
    J’ai trié chaque chambre en présence de l’enfant concerné. On a jeté beaucoup de gadgets, des jouets cassés ou abîmés; nous avons monté dans la salle de jeux les jouets qu’ils souhaitaient garder mais avec lesquels ils ne jouaient pas régulièrement, et choisi ensemble des rangements simples pour le peu qu’il restait. Quel bol d’air dans leur chambre!!!
    Quand aux jouets en bon état dont ils ne voulaient plus, eh bien je fais une brocante demain, et j’en ai vendu certains sur le net.
    Il faudrait encore m’attaquer à la salle de jeux bien spur, maispour le moment, c’est leur pièce …

    Je suis d’accord sur le fait que certains jouets doivent rester dans le salon : tout ce qui a des petits pièces (figurines, …), ce qui nécessite l’usage d’un stylo (mauvaise expérience avec le papier peint), les loisirs créatifs et les jeux de société faits pour durer.

    J’ai gardé une caisse de jouets premier âge. Mais pas de jouets souvenir, ils ont encore leur doudou, que je ne jetterai jamais je pense, c’est bien.

    MERCI encore à Laurence pour ces conseils. Et à vous toutes car je ne sais si j’aurais eu le courage de m’y mettre seule et si j’aurais été aussi efficace sans tous vos conseils!

  29. Bravo Aurore. Qu’a donné la brocante?

  30. aurore

    oups je n’avais pas lu votre question.
    A l’époque la brocante m’a rapporté un peu plus de 200 euros! Très encourageant. D’ailleurs je compte réitérer l’expérience un an sur 2. Les chambres sont régulièrement allégées depuis, et j’ai trié la salle de jeux. Bon, elle est bien pleine j’avoue, mais ils savent qu’ils doivent ranger, et c’est une pièce bien agréable pour recevoir des enfants.
    Merci encore!

  31. Bravo encore pour cet article. Au départ pour nous maman et bout de chou de 7 ans ça à été dur de se mettre à donner ou jeter , jusqu’au moment ou j’ai compris que je freinais ( eh oui comme dans l’article t’es sur de vouloir donner ça mais…). Maintenant on fait un tri régulier et on fait profiter d’autres qui ont moins de moyens et de jouets ou de livres et on profite des opérations de magasin de jouets qui recupére avant Noël les jouets pouvant servir à d’autres . Du coup fifille est fière de donner pour rendre service et faire plaisir à d’autres. En plus comme ça fait de la place elle redécouvre certains autres jouets ou en attend impatiemment d’autres !!! Idem pour les vêtements qui sont trop petits ou qui grattent ( traduisez j’aime pas donc je mettrais pas). Pour le rangement au début ça ronchonne mais avant de sortir un autre jeu règle d’or: ranger le précédent. Le tout est de se rendre compte que ça fait moins de temps de perdu à tout ranger en même temps et on à plus de places pour étaler le jeu en cours .

  32. zita

    Bon, j’arrive après le débat semble-t-il, mais en tant que toute nouvelle grand-mère,laissez moi vous dire combien je suis heureuse d’avoir gardé qq jouets pour les petits, et combien mon fils, papa pour la 1ère fois, est ravi de revoir des jouets qu’il a aimé, un peu déçu de découvrir que ses soeurs les aiment bien aussi…Ces jouets resteront chez moi, ce qui évite d’envahir leur maison, et laisse les jouets disponibles pour les petits enfants suivants !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s