Comment ranger nappes et serviettes?

AM me dit: « j’aurai besoin d’un conseil pour ranger mes nappes et serviettes. J’ai deux profondes étagères dans un placard pour les ranger mais c’est TOUJOURS le bazar… J’ai vu l’article avec la barre sur la porte du placard: super comme idée mais j’ai trop de nappes pour ce système… ;
Mes serviettes sont toujours toutes mélangées: les blanches, les grises, les jaunes… au secours!« .

Marie-Pierre rencontre aussi ce problème.
Voyons comment on peut améliorer ça.

nappes étagère

Il y a nos nappes et serviettes, plus, parfois, celles qu’on a récupérées (mère, grand-mère…) et  ça complique tout. Surtout que, je ne sais pas pour vous, mais celles de mes grand-mères ont été brodées par leurs soins sur du tissu de très bonne qualité. Des merveilles…

nappe brodée

Mais soyons réalistes: qu’attendons-nous de nos nappes au juste? Question métaphysique, s’il en est.

  1. Elles couvrent la table convenablement (ni trop longues, sinon on se prend les pieds dedans), ni trop courtes (sinon elle ne jouent pas leur rôle).
    On en déduit qu’on peut sortir du placard celles qui ne correspondent pas à ce critère. Sortez-les, allez, vous ne risquez rien.
  2. Elles sont en bon état: pas de trous (sinon, voyez ce que vous pouvez faire pour y remédier), pas de taches indélébiles (vous n’oserez pas les utiliser quand vous avez des invités).
    On sort celles qui ne correspondent pas à ce critère.
  3. Elles possèdent des serviettes assorties qui, elles aussi, sont toutes en bon état et en nombre suffisant par rapport à la taille de vos tablées.
    On sort les nappes et serviettes qui ne correspondent pas à ce critère.
  4. On les trouve jolies. Vraiment.
    On sort celles qui ne rentrent pas dans cette catégorie.

On se retrouve donc avec:

  • un tas des nappes et serviettes qu’on utilise effectivement.
  • un tas des « presque bien mais pas tout à fait », composé des éliminées (presque jolies, presque en bon état, presque pratiques… mais en fait pas vraiment)
  • des objets-souvenirs, en l’occurrence… des nappes-souvenirs.

Concentrons-nous d’abord sur celles qu’on utilise « en vrai ».

Premièrement: plier les nappes de façon homogène, de façon à obtenir un rectangle de la même taille pour toutes (même les rondes, on peut le faire). Il va de soi que le rectangle rentre dans les étagères que vous avez choisies pour ranger vos nappes. Envisagez de les placer en profondeur si vos étagères font 60 cm de profondeur.

nappes piles

Deuxièmement: plier les serviettes comme vous voulez, de façon à ce qu’elles soient le moins épaisses possibles une fois pliées. Comme ça, vos piles seront moins hautes! Placez-les de façon à bien les repérer dans les étagères: les plus petites sur les plus larges, par exemple. Ou encore, les plus utilisées devant les moins utilisées.

Que faire si, malgré tout, les nappes et serviettes retenues ne tiennent pas dans l’espace alloué?

  1. Opérer un tri plus drastique et/ou trouver un endroit supplémentaire pour stocker celles que vous utilisez le moins (plus haut, plus bas, ailleurs dans la maison…).
  2. Changer d’emplacement: déplacez de la vaisselle pour y mettre le linge de maison, jouez aux chaises musicales jusqu’à ce que vous trouviez la place idéale.

Que faire des nappes et serviettes « éliminées » mais en bon état?

  1. Vous pouvez les stocker ailleurs chez vous (haut d’armoire, haut de placard, pièce de rangement, grenier, garage,….). Mais attention: protégez-les dans un carton avec une étiquette lisible ou un plastique transparent.
  2. Vous pouvez aussi  les proposer à une association, une petite nièce, une voisine…

Mais qu’est-ce que vous êtes rationnelle, Laurence! Et mes nappes-souvenirs, hm?

Mais, chère lectrice, que faites-vous des souvenirs en général? Vous les gardez, n’est-ce pas? Eh bien, gardez-les ces jolies nappes! Mais rangez-les comme les « éliminées », avec soin. Et déléguez à votre descendance le soin de décider de leur sort…

Et pour finir, un fantasme:

nappes meuble

OK,  je sors. Il n’y a que moi que ça fait fantasmer.

35 Commentaires

Classé dans S'organiser à la maison

35 réponses à “Comment ranger nappes et serviettes?

  1. Elisabeth

    Hum… le rangement est bien, mais autour, c’est un peu le bazar non ? Pas de souci, Laurence, on ne tapera pas ! bonne journée

  2. Elodie

    J’ai tout bon pour les nappes et serviettes. Par contre, le fantasme : voilà un meuble certes bien rangé-étiqueté mais quel bazar autour ! Mention spéciale pour les chaussures posées sur le meuble, au milieu ou même sur les vêtements : elles n’ont donc jamais arpenté de trottoirs sales ? Quel manque flagrant d’hygiène ! Vraiment un fantasme Laurence ?!?!…

  3. Loubianka

    Même problème avec les beaux draps brodés de l’arrière grand mère! Donc même traitement. Merci de vos conseils, Laurence, toujours une bouffée d’oxygène dans les placards!

  4. Anonyme

    Bonjour Laurence !

    Tout d’abord bravo pour votre blog, j’adore et j’adhère !!

    Moi aussi j’adore ranger et ma maison est assez bien rangée 🙂 sauf … j’ai une bête noire : les housses de matelas !
    J’ai 3 tailles de lits différents : les enfants : lit une personne classique (90X190), un matelas pour les invités (140X200) et puis notre grand lit (180×200).
    J’ai donc des housses de matelas pour toutes ces tailles de lit.
    Alors quand c’est rose c’est facile : les filles. Mais quand c’est blanc (et ça j’en ai des housses blanches !) et bien ou je dois tout déplier pour voir de quelle taille il s’agit (et je ne replie jamais aussi bien que la femme de ménage et ça m’énerve) ou j’essaye d’estimer en fonction de l’épaisseur dans quel placard le ranger (placard filles, placard linge de maison ou mon placard) et donc ça voyage de façon très aléatoire d’un endroit à l’autre et régulièrement j’en déplie un pour préparer un lit et évidemment ce n’est pas la bonne taille ggrrr …

    J’y pense depuis longtemps mais je n’ai pas encore trouvé LA bonne méthode, auriez-vous une super astuce ?

    D’avance merci !

    Anouck

  5. fremond

    Bonjour
    moi j’ai la chance d’avoir des armoires de rangement dans chaque chambre, alors, quand au sortir de la machine, qui est dans la lingerie et à côté de laquelle il y a une table dédiée au pliage du linge, je vois quelle taille ont les draps et les housses de couette et je fais trois piles, une pour la chambre des filles, une pour celle des garçons, une pour la chambre d’invités, une pour ma chambre, je range ensuite chaque pile dans l’armoire correspondante
    bonne journée
    Anne-Marie

  6. Bonjour, je me permets de donner une petite astuce pour Anouck. Prenez le temps d’affecter une couleur pour chacune des tailles de draps. Par exemple : rose pour vos filles, vert pour les invites et bleu pour vous. Ensuite, faites un petit point sur l’un des angles de votre linge de lit avec un fil de couture et une aiguille. Ainsi, vous saurez grâce a la couleur de quelle taille de drap il s’agit ! Et si vous avez peur qu’un seul point ne suffise pas, vous pouvez toujours marquer les quatre coins de votre housse de matelas ! Faites simplement attention a ce que le point soit visible lorsque votre linge est plié !
    Chez moi, ce sont les chaussettes que nous notions comme cela… Une couleur par personne dans la maison ! Et ça fonctionne très bien !
    Bon courage pour la couture de tous ces petits points, Anouck ! 🙂
    Vous nous direz ce que vous avez choisi comme méthode ?

  7. Cecile

    Pourquoi ne pas les ranger dans des sacs à part par taille, j’utilise beaucoup les sacs de courses directement dans l’armoire pour les nappes et le tissu, au pire ça fait propre et ça ne déborde pas, sinon des sacs en tissu pour pouvoir qu’en même les empiler.

  8. florence

    pour les draps housses, pourquoi ne pas faire une marque en brodant (dans le coin gauche en haut par exemple) du rouge pour le lit parent, du jaune pour les amis, etc… dès que vous achetez un nouveau drap. Ma belle mère faisait aussi une marque à l’envers sur les couvertures (et assez visible) pour indiquer où était le bas de la couverture et au milieu. Quand on doit faire les lits toute seule, c’est assez pratique. et toutes les couvertures se ressemblent en taille.

  9. JOoo

    Bonjour Anouk
    Même souci de housses de couettes aux dimensions différentes, grrrr!!
    J’ai résolu le problème en étiquetant mes étagères support sur la tranche avec les mentions draps housse 1 pers 90 cm, DH 2 pers 140 cmet même DH 120cm. et surtout en les rangeant immédiatement après le repassage/pliage dansla bonne colonne
    Bon c’est difficle quand même de faire des dimensions harmonieuses e tidentiques eà ce pliage mais çà marche pas mal

  10. Anne-Laure

    Pour les draps, j’ai un petit truc : je couds près de l’étiquette avec un fil épais ou en plusieurs passages en forme de croix X quand c’est pour un llit de 90, XX pour du 140 et XXX pour du 160 ainsi je peux trier au sortir du sèche linge, après ils sont rangés dans des endroits différents donc pas de soucis.

    Anne-Laure
    Accro de l’organisation…

  11. Anne-Marie

    Bonjour,
    Pour Anouck, une idée :
    Si l’idée de coudre des petits fils vous semble trop longue à réaliser, vous pouvez marquer les quatre angles de chaque housse avec des initiales écrites avec un marqueur indélébile fin.
    Il résiste parfaitement au lavage, et c’est très rapide à réaliser. Je l’ai fait, ça marche.
    Très commode pour indiquer la taille d’une nappe : je marque  » table sans les rallonges », « table + 1 rallonge », « table + 2 rallonges »…
    Bon courage Anouck !
    Encore merci pour votre blog, Laurence !
    Anne-Marie

  12. Elodie, Elisabeth, vos yeux d’aigles ont bien sûr remarqué que cette photo vient d’une brocante. D’où les empilements pas très glamour autour de mon fantasme. OK, la prochaine fois, je découperai et photoshopperai mes fantasmes pour les rendre encore plus attractifs;)

  13. aline

    Ma fille n’arrivait jamais à plier les draps housses assez bien à son goût. Je lui ai fabriqué des sacs à double cordon où elle les range pliés comme elle peut, et pour identifier les tailles, utilise d’anciens crochets à câbles pour rideaux comme chez Ike* (riktig) avec une étiquette descriptive.
    http://www.ikea.com/fr/fr/catalog/products/80212201/

  14. Ma collection de nappes et de serviettes a été réduite à un tiroir de commode : c’est désormais maîtrisable en quantité, en usage, et en rangement.

  15. Magmag

    Il existe aussi un autre système très pratique pour le rangement des draps housse et autres trucs du même style, c’est un système de pince (comme celle des bretelles) à laquelle est accroché une sorte d’étiquette (comme « 90 » ou « 140 »), je ne sais pas si ça s’achète, mais une de mes amies en avait fabriqué, j’ai trouvé ça intéressant, on les pince sur le drap plié en le rangeant et on le retrouve ainsi très facilement.
    L’idée de la barre dans la porte des placards me paraît vraiment bien, mais chez nous, les placards sont coulissants, donc c’est pas le top, aussi j’essaie de trier régulièrement, notamment les nappes aux taches indélébiles, tant pis ! Par contre, j’avoue que j’adore le linge ancien brodé, de famille…

  16. Coralie

    Personnellement, je garde les boites cadeaux de chemises, pour y ranger les nappes et les serviettes. Ainsi en ouvrant la porte de l’armoire, on y trouve des boites de tailles identiques et bien rangées. on peut inscrire sur la boite, la taille ou couleur de la nappe.

  17. valydelille

    bonjour, pour les nappes, je n’ai pas de solution à donner, vu que je n’en ai pas en dehors de la toile cirée déjà sur la table que je change et jette quand elle est usée. sinon, pourquoi ne pas les mettre dans des pochettes plastifiées épaisses genre comme ça http://mediac1.viva-images.com/vivastreet_fr/classified/e6/0/12548898/large/1.jpg?dt=acd99b736b92a02d04f3b6d8ecf7606e avec les serviettes assorties, le tout étiqueté ( couleur, motif, fête …). l’avantage : pour pouvez les ranger sur la tranche comme un livre dans les armoires profonde en bénéficiant de la place devant.. n’oubliez pas de laver aussi les serviettes qui n’ont pas servi avec la nappe pour uniformiser la décoloration au fil des lavages. pour les draps et housses de couette, j’ai étiqueté mes planches d’armoire. ainsi, même si j’envoie ma fille chercher un drap, elle sait où le prendre parce que c’est écrit : drap plat 1 P, drap housse 2 P, housse 200 etc et ne se trompe plus. le conseil pour personnaliser les coins des drap est moyennement pratique puisqu’il faut tout de même déplier le drap pour savoir à qui il appartient.

  18. AM

    Merci à Laurence pour son article. Je viens de faire le compte de mes nappes. oups, j’en ai 12…Deux sont en train d’être éliminées… J’hésite à les reconvertir en torchons…
    Merci à Coralie pour son idée de boites. Vous rangez donc nappe et serviettes assorties dans la même boite?

  19. Anonyme

    moi je les range sur des ceintres à pantalon… dans une armoire 🙂

  20. Marie-Pierre

    Merci Laurence d’avoir abordé ce sujet, et à toutes pour les commentaires. Après mon « appel au secours » pour ce rangement, j’avais essayé de tester quelques idées chinées dans le blog ; après élimination des tachées-délavées-dimensions inutilisables, finalement le bahut du séjour ne contient plus que les nappes et serviettes « courantes », les autres sont passées dans un placard inutilisé de … ma chambre à coucher, après avoir testé celui de la salle de bains (on a agrandi la maison, ceci explique cela !). Mon mari trouve çà curieux, mais s’y fait très bien. Et les jolies nappes brodées = souvenir, elles trouvent leur place dans une jolie boite. J’envisage de confectionner un gabarit en carton pour que les serviettes soient pliées à la même taille. FBI ou VBI ? Quelqu’un a essayé ?
    L’étiquette pincée au coin du drap avec la dimension me plait bien.Et pour donner, je vous conseille « Le Relais », vous videz votre placard et vous faites une bonne action, sociale et écologique. Même troués, abimés, tachés, les textiles peuvent avoir une deuxième vie : http://lerelais.org/

  21. Elviraa

    bonjour, alors moi mes nappes sont pliées et roulées dans un tiroir, mais sur une étagère c’est tout à fait possible si on les mets dans une boite en plastique avec ou sans couvercle, quand aux tailles des nappes je n’en ai pas 50 donc (2 de noel, 2 grandes rectangulaires et 2 rondes) je les connais sans avoir à les marquer. en ce qui concerne les draps j’ai seulement deux jeux de draps par lit, un qui est donc sur le lit et un autre roulés dans le tiroir de ma commode, « au cas ou » idem pour les enfants (ils sont 4) chacun a un drap housse et sa housse de couette sur le lit et un seul jeu roulé dans sa commode. j’ai fais le vide il y a 3 ans quand j’ai acheté « s’organiser c’est facile » et que j’ai compris l’inutilité d’encombrer l’espace déjà précieux. Merci Laurence…

  22. Les tailles de mes draps sont marqués au feutre indélébile et rangés dans les chambres, je n’ai qu’un rechange par lit, sauf pour les lits d’enfants (mais cela évite les hésitations pour les draps housse (140X200 ou 120X200) et personne n’a plus d’excuse)

  23. Karine

    Bonjour Laurence

    J’adore votre blog, je vous suivais déjà sur mamaison 🙂

    Pour les draps housse, il existe des étiquettes mentionnant les dimensions, c’est très pratique
    http://www.la-boutique-des-inventions.fr/PBSCProduct.asp?ItmID=2914592

    Bonne journée

  24. Magmag

    Je viens de repenser à un truc…les draps housse, je les range à l’intérieur du pli de la housse de couette qui va avec, ainsi d’ailleurs que les taies, bref, je mets ensemble tout ce qui sert à faire un lit.

  25. Flo

    Pour les draps, depuis quelque temps, je ne lave jamais les draps de 2 lits ensemble, comme ça je ne mélange pas les lits de 90 avec celui de 140 et celui de 160. Je lave en même temps que les serviettes de bains. Et j’ai 4 piles, une pour chaque lit. Si possible, la pile est dans la même pièce que le lit auquel elle est destinée. J’ai 2 piles dans le même placard (exception à la règle précédente), et j’ai mis des étiquettes sous chaque pile. Cela fonctionne bien.
    Pour les nappes, je n’en ai que 3 : 2 blanches de 2 tailles différentes (selon qu’il y a la rallonge ou pas), et 2 en coton coloré. Le problème, c’est la sous-nappe épaisse. Impossible de trouver où la ranger. Les nappes sont dans un placard du suédois, mais la case est bien trop petite pour la sous-nappe, vu que ça se plie difficilement (difficile de plier en plus de 4), et n’ayant pas d’emplacement plus grand dans le salon/salle à manger ni la cuisine… je sèche.

  26. Magmag

    Une idée peut-être pour cette sous-nappe ?La rouler sur un tube de carton ou sur un bâton ou un manche à balais, et posée dans le coin d’un placard.

  27. Flo, vous parlez de ces sous-nappes en gomme semi-rigides? Ouh là, je sèche aussi sur leur rangement. On dirait qu’elles sont prévues pour rester en place.

  28. Bienvenue Karine et merci pour votre fidélité. Mais c’est chouette comme tout, ces petites pinces!

  29. victoria

    Alors là, l’idée des boites & sacs plastiques : non merci ! Pliage des nappes à la machine à plier maison, puis « roulage » (comme pour les vêtements dans la valise) et mise en place horizontale : on voit la couleur des nappes, & quand on en sort une, on ne défait pas le reste des nappes.

  30. victoria

    Pour les sous-nappes en gomme semi-rigides : pliage en 4 et sur un cintre pince jupe/pantalon. Accrochage dans une porte.

  31. Sophie

    Bonjour à tous(es), Bonjour Laurence,

    J’ai enfin compris : La maison, la notre, celle qu’on connait, c’est la Samaritaine !! Un truc de dingue, vous cherchez des étiquettes, vous prenez un marqueur, vous cherchez des étagères, vous en fabriquez avec du carton, vous adoptez la technique de la délocalisation, et hop, un vrai jeu de piste pour vos conjoints. Bonne humeur et parties de fou-rire assurées.

    Sans rire, il faudra que je vous montre ce que j’ai fait avec les tiroirs de ma commode, j’ai honte ;p))), l’impression de devenir psycho-rigide, une vraie serial killeuse du b***** heu, de l’encombrement des placards.
    N’empêche, je ne me retrouve plus le matin, dans le noir !, désespérée parce que je vais encore me retrouver avec un pied vert et l’autre rouge.

    En ce moment je planche sur un problème crucial, la trop grande profondeur d’un placard et le rangement de mes nappes, serviettes torchons. (localisation du placard : couloir partie nuit)

    Suffisamment de torchons se trouvent dans la cuisine, prêts à servir. Les autres sont en attente, propres, dans le fameux placard, avec les nappes, serviettes, etc… Dans la salle à manger, le vaisselier est actuellement portes ouvertes. Il patiente, jusqu’à ce que je trouve une solution pour permuter certaines choses du placard vers ses tiroirs ou l’inverse

    Le coup des nappes dans un tiroir de ce vaisselier, ne nous a pas satisfait. Du coup, immigration de tout le monde, vers LE placard (nappes, serviettes, nappes à thé et leurs serviettes, torchons de remplacement).

    Mais là,… l’étagère en question est à la fois haute ET profonde, avec un renfoncement caché, un vrai casse-tête. Des idées, messieurs-dames, pour compartimenter cette étagère immense tout en laissant les articles quotidiens, accessibles ?

    Je fais appel à votre côté serial killeur, enfoui en vous.
    Bon dimanche 😉 et encore merci Laurence

    PS : Laurence, merci pour votre conseil pour ma recherche d’emploi, je ne me suis pas encore mise à écrire à ce recruteur inconnu, mais le papier et le crayon sont sur la table, prêt à être utilisé. Je me promets de m’y mettre.

  32. Sophie

    Je suis une grande malade, c’est confirmé.

    Savez-vous ce que j’ai fait pour l’étagère sus-nommée ?

    Vous connaissez ce jeu pour enfant, ce casse-tête où vous bougez les cases pour former une image. Il y a toujours une case de libre.

    Et bien, quand je vous ai lu, Laurence, et vous toutes, vous parliez de permutation et je vous disais que l’étagère était un vrai casse-tête. Un court-circuit s’est fait dans ma tête et j’ai visualisé cette immense étagère comme ce jeu, mais grandeur nature. Les cases sont des cartons que j’ai récupéré dans mon super marché. J’ai découpé un des bords pour faire un tiroir et j’ai rangé torchons à mains, à vaisselle, nappes, serviettes, nappes à thé avec leurs serviettes.

    Du coup, comme mes cases permutent, je peux faire glisser les cartons de devant dans la case vide et donc accéder à ceux de derrière en utilisant l’espace qui était inaccessible.

    Comment vous dire que j’étais littéralement atterrée devant autant de machiavélisme !

    Mais tout ça, encore une fois c’est grâce à vous toutes, à force de vous lire et de lire et relire les articles de vous, Laurence.

    Bon je vais finir, encore merci Hihihi

  33. Oulala ton fantasme n’est pas du tout le mien.. Mes nappes sont rangés dans un tiroir d’un placard et rien de plus. Déjà je n’est pas de place pour ranger ma vaisselle alors dédié un meuble rien que pour des nappes, non merci 🙂

  34. merci pour ces astuces, tout est question d’organisation et d’un peu de rigueur 😉 on en prend bonne note!

  35. J’ai une armoire de rangement remplie de linge de maison ! Il est temps de faire le tri, merci pour vos conseils.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s