Les Tables de la Loi (avec du latin dedans)

sancerre_table
LES ECRITS TU NE JETTERAS POINT

Parfois je me demande:  tout ce qui est écrit sur un support papier serait-il sacré?

Pour certains, on dirait que, si c’est écrit, on ne peut pas donner, on ne peut pas échanger, on ne peut pas (blasphème!)  jeter. On conserve et puis c’est tout. Ca ne se discute pas.

Ne nous méprenons pas. Cet article ne parle pas de religion: ce n’est pas ma spécialité, de toute façon.

Cependant, voici quelques exemples de l’intrusion du sacré parmi ceux que je rencontre le plus souvent:

  1. Les vieilles encyclopédies poussiéreuses, incompréhensibles tant elles sont détaillées, sur papier bible (tiens donc).
    « Oh non, impossible que cela sorte de chez moi! Mais tout de même (prononcé à mi-voix en reposant le N° 8 de ladite encyclopédie sur l’étagère) vous croyez que ça vaudrait combien, Laurence, si je la revendais? »
    Guère, hélas. Il me semble que vous m’avez dit que vous aviez peu de temps pour vous. Combien d’heures voulez-vous passer sur internet à essayer de les mettre en vente?
  2. Le catalogue en papier glacé ( voir  les commentaires de cet article).
    « Oh non, pas question qu’il disparaisse tout suite, comme ça, froidement. C’est de l’écrit, bon sang! ».
    Oui, enfin, c’est surtout du marketing destiné à vous faire acheter.
  3. Les cahiers d’école de tous mes enfants, à tous âges. Leurs gribouillages. Mes notes de fac. Mes pistes de réflexion lorsque je me cherchais une voie. Les cartes de voeux. Les articles découpés dans les magazines.
    « Mais Laurence, vous ne vous rendez pas compte? C’est de la matière grise, de la créativité, de l’héritage en puissance, de la mémoire externe, c’est de… l’ECRIT. Ca se garde. »

Oui… oui,oui (ton du psychanalyste)… ou pas (ton un poil plus ferme de l’organisatrice professionnelle).

On peut aussi considérer que:

  • les livres sont des produits manufacturés comme les autres. Qui fournissent leur lot de plaisir et de déception.
    Si vous êtes déçu, c’est-à-dire que vous n’éprouvez jamais le besoin de les (re)lire, pourquoi diable s’en encombrer ad vitam aeternam?*
  • vous n’avez plus les mêmes aspirations, goûts, aptitudes qu’il y a 10 ou 20 ans. Vos notes de fac ou de développement personnel avaient beaucoup de valeur à l’époque où vous les avez écrits.
    Mais maintenant, est-ce toujours vrai?
  • vos enfants, s’ils devaient quitter la maison, prendraient leur téléphone portable leurs vêtements et leur mp3. Probablement pas  tous les dessins de Maternelle que vous avez conservés.

Je vous assure: on peut jeter/donner/vendre des écrits, si on le souhaite et s’ils nous encombrent. Aucune malédiction ne s’ensuivra.

Je me demande combien de convertis cet article fera… A vos commentaires!

* un peu de latin dans cet article me semble bienvenu. Il y avait aussi verba volant, scripta manent (les paroles s’envolent, les écrits restent), mais, évidemment, ça servait nettement moins bien mon propos.

52 Commentaires

Classé dans Astuces pour s'organiser, Comment s'organiser au travail, S'organiser à la maison

52 réponses à “Les Tables de la Loi (avec du latin dedans)

  1. laouen

    Et bien , l’article arrive bien .Je range actuellement la maison de ma maman qui va vivre dans un appartement grand mais F3 au lieu de F6 et bien c’est dur de faire un tri car beaucoup de souvenir .Au début ,les choses partaient chez nous les enfants car on sait jamais !!Au total,elle s’en sortait bien et pas nous et là ce matin on va vraiment faire un tri
    Amitiés et merci pour vos articles si interessants
    Amitiés Marie-Pierre

  2. Mélanie

    Ah, là là… les écrits…. dur, dur…. j’ai déjà été condamnée pour avoir jeté les premiers dessins (un gribouillage noir au milieu d’une feuille…) de mes filles….. Oui, moi je jette car je me soigne (grâce en partie à vous chère Laurence !) ! Tout ça m’encombre non seulement visuellement et/ou mes placards et alors c’est mentalement que ça m’encombre, car même si je ne vois pas mon bazar, mon cerveau sait qu’il est là et ça me perturbe…. Trop de choses dans les placards, trop de choses dans la tête, on fini par péter un câble…… Par contre les post it et papiers volant défraichis de mon mari je ne jette plus car, évidemment, ça traine des mois et le jour où je décide de faire le grand ménage, et bien « il a besoin du petit post it orange avec des chiffres dessus qui était sur le bureau »… Alors je regroupe ses petits écrits et lui mets dans une pochette « à trier ».
    Ma fille de bientôt 10 ans, est plus radicale que moi…. les choses qu’elle a faite à l’école en début d’année elle me dit que je peux jeter !!!
    Ma petite de 5 ans par contre m’interdit de jeter « son travail »…. bon alors ça orne mon frigo, qui a magnifique allure…, un temps… et quand on y pense plus… hop… ça disparait…. sauf que des fois elle le voit que ça n’est plus là…. Pas évident tout ça !!!
    Faites le tri, faites le tri, toujours le p’tit tri (sur l’air « des p’tits trous »)…
    Bon, ben j’y retourne !
    ä bientôt pour de nouveaux articles très agréables à lire, toujours plein d’humour et j’adore ce genre d’écriture ;o) que je peux relire à souhait sans encombrer mes tiroirs ;o))
    Mélanie (d’Autriche !)

  3. valydelille

    comment ça les dessins de maternelle de ma fille ( qui va avoir 17 ans) ne sont pas sacrés ? non sérieusement, je désencombre mon intérieur aussi : j’ai besoin de place… j’ai pris une profonde respiration, fermé les yeux et jeté TOUS les cahiers, classeurs et autres feuilles ayant connu la fibre artistique et les premières écritures de ma fille prodigue (non j’ai pas dit prodige) cette année ! ne gardant que les photos de sorties scolaires où elle se trouvait dessus, éventuellement celles avec ses bonnes copines ( et marqué leur nom derrière et oui ok, je n’ai pas vraiment fermé les yeux du coup) et les bulletins de notes, histoire de pouvoir les comparer avec ses futurs enfants 😛 j’ai une petite vitrine contenant ses oeuvres d’art ( j’ai heureusement échappé au collier de nouilles). par contre en refaisant ma cuisine, je n’ai pu me résigner à jeter les 2 dessins qui prônaient sur le mur depuis heu …12 ans … je les ai glissés dans un endroit hors d’atteinte de ma folie de tout jeter du moment. on ne se refait pas comme ça du jour au lendemain.

  4. Colleus

    Quand je décide de jeter pour me désencombrer, avant le grand saut, je laisse une dernière chance aux choses (pas les dessins du dernier évidemment…) en postant une photo sur « donnons.org », ça soulage ma conscience. Bien à vous toutes.

  5. Miskouky

    En ce qui concerne les écrits, j’ai été obligée de ne garder que le minimum suite à un déménagement de mes parents vers un appartement où je n’avais plus ma chambre (ce qui est normal en soi, je n’habitais plus avec eux). Ils ont gardé quelques cahiers de maternelle et primaire mais pas tous, réduction d’espace oblige ! Pour les cours de prépa par contre le temps et la souffrance passés dessus font qu’on les garde, encore quelques années du moins !

    Pour celles et ceux qui ne savent pas quoi faire de leur livres anciens, sachez qu’il existent des professionnels qui peuvent venir chez vous les estimer et les acheter.
    Bon rangement !

  6. Et si on décorait ? Les pages dune « vieille encyclopédie poussiéreuse », de la colle à papier peint, un zeste d’imagination… et hop, voilà un mur « rajeuni » de façon originale… une idée pour avoir de la lecture dans les toilettes! Belle semaine. Laure

  7. Francoise

    J’ai pensez à vous il y a peu, j’ai fait le vide chez moi. J’ai pris tous les livres, que je n’avais pas ouvert depuis un an, les livres de cuisines principalement, et j’ai tous mis dans la piece de mon immeuble, qui sert pour les encombrants, deux jours plus tard, il n’y avait plus rien. Quelqu’un les a récuperer. Puis je suis passez a tous le matériel de loisirs créatifs pour la fimo et la création de bijoux. C’est beaucoup d’argent dépensé pour rien finalement, car je n’ai jamais osez vendre mes créations n’étant pas déclarer. Suite a des problèmes à l’épaule, je ne pouvais pas continuer. Cela ne servait donc à rien de garder tous cela, mais j’avais beaucoup de mal a m’en séparer, mais cela faisait franchement pas jolies dans mon entrée toute ces boites plastiques, et tous les trucs fourrés un peu partout dans mes placards, armoires etc….. C’est aussi partie aux encombrants, deux jours aprés, il n’y avait plus rien non plus. Cela à été encombré quelqu’un d’autre. Et c’est tant mieux. Je profite pour retapisser mon entrée et me faire un petit endroit jolie et agréable, ou on aime passez. Avant cette piece me sortait par les yeux dû à tous ce bazzard. Je n’aurais pas put faire tous cela avant, mais depuis que je lie votre blog et que j’ai acheté certains de vos livres, cela m’aide a me débarrassé de choses aux quels je suis attachés, mais qui finalement ne me sont d’aucune utilité, ou qui ne me servent plus. J’ai même eu le courage de me débarassé d’un classeur de cours de comptabilité de mon frère, que je garder car n’ayant pas vu mon frère depuis 3 ans, suite à son déménagement en suisse.

  8. nelly-ann

    Et bien pour ma part je jette… presque tout! En vérité je me suis prise d’affection pour le scrapbooking, donc c’est trié et rangéen attendant d’avoir le temps de faire de beaux Souvenirs! Le temps? Oui je n’en ai presque pas mais je me soigne grâce à vous 🙂 concernat les livres je donne pas mal et je me prépare aux brocantes qui ne vont pas tarder… j’ai bon? Lol

  9. Cécile

    bah, pour le dessins est les objets souvenirs (vielles affaires qu’on ne met plus car trop défraichi, trop petit mais plein de souvenir) , prendre une photo numérique la garder dans le dossier correspondant et jeter l’objet.

  10. Vroum-Vroum

    Bonjour !

    Dites, Laurence, vous le faites exprès de toucher LE point qui fait mal ?? 😀
    Ahh là là ! ça, c’est pour me punir d’avoir pensé à vous ce week-end, car je suis montée dans le grenier…Oui, en général, c’est Chéri-Chéri qui met les « trucs » dans le grenier…pas bonne idée, car Chéri-Chéri est un écureuil…donc, après avoir failli tomber en syncope dans le grenier entre les toiles d’araignée et le bazar accumulé, j’ai vidé le bazar…Chéri-Chéri a fait 3 tours à la déchetterie ! Tout ça pour arriver à l’Idée qui rejoint votre article 😀 En fait, je suis montée dans le grenier pour prendre la « Boite à souvenirs » de ma fille et afin d’y déposer qq trucs…Depuis qu’elle est à l’école j’ai pris une (grande) boite de rangement en plastique dans laquelle je mets tous ses futurs souvenirs pour quand elle sera contente de retrouver sa robe de baptême, son doudou, son 1er beau dessin ( je ne garde que 1 ou 2 dessin par année scolaire ), ses bulletins scolaires ( pour montrer à ses enfants plus tard :p )…Ca, c’est pour les écrits de Mini-me…Par contre, les autres écrits, j’avoue, c’est ma bête noire ! j’ AIME les livres, et ça me fend le coeur de les jeter…mais petit à petit je m’y résous…pour les papiers, ça y’est le pli est pris, et tous les ans en janvier, j’évacue ! Pour les vieux livre, il faut garder ceux qui sont rigolos, les autres…

  11. moi une fois par année je me débarrasse de beaucoup de choses que je n’ai pas utilisé dans l’année et que je m’appercois qu’il ne sera pas plus utilsé … pour les livres j’en ai quelqu’uns .. cependant la bibliothèque public, le web, je ne vois pas pourquoi garder des encyclopédie, livres coté santé etc … quand il y a toujours des nouveautés qui se rajoutent .. et qu’on peut trouver ce que l’on cherche sur le web

  12. Ce que j’aimerais pouvoir le faire, j’ai encore pire , j’ai toujours MES dessins et cahiers de maternelle et j’ai 37 ans 😉
    Et les cartes postales Laurence ?
    Ça me gêne de les jeter mais ça m’encombre, que faire ?
    Merci ce billet qui j’espère me fera de l’effet.

  13. flomelmy

    Oulala comme je m’y retrouve, des kgs de livres et d’encyclopédies que j’emmène régulièrement en vide grenier et qui n’intéressent personne! Mais pas moyen de jeter et je passe un temps fou à les reranger tant bien que mal!
    Des tonnes de recettes de cuisines classées sous chemises plastiques depuis des années( j’ai bien l’équivalent de 2m de hauteur!)alors que je ne choisi plus mes recettes que sur internet et que mon compagnon depuis un an est cuisinier traiteur !!!
    C’est grave Laurence?
    Bon je vais essayer de suivre votre prescription en me disant ça n’a pas servi depuis quand?
    Et merci, merci pour ce blog qui me confronte à moi même sans jamais me culpabilise!

  14. martine

    bonjour
    moi, je vide, je donne tout ce dont je ne me sers pas régulièrement
    quand je dis je donne, je donne vraiment, et celà va du linge de maison, aux livres , vétements, meubles etc ….
    quand on calcul , c’est vrai que celà représente beaucoup d’argent, mais pourquoi vivre avec tout ca,? celà encombre non seulement nos placard et autres, mais aussi notre esprit, notre vue
    je n’achète plus que ce qui est vraiment indispensable, léger, pratique, pliant quand c’est possible
    je ne jette que l’abimer
    je me suis désabonnée des magasines, programmes télé etc … et vais plutot à la bibliothèque, ce qui fait que lorsque je trouve un livre qui m’intéresse vraiment, là seulement je l’achète pour le garder
    mon désencombrement fait parti de mes routines journalières
    si pour moi, celà a été dur au début, maintenant je n’ai plus aucun scrupules
    je m’en porte bien mieux, et mon intérieur aussi
    petite précision tout de même, je vie seule, ca aussi peu faire la différence avec les personnes en couple avec enfants

  15. Miskouky

    Greenye, les cartes postales font une déco fort sympathique pour les plus jolies, sur un mur un peu vide par exemple et ça permet de penser aux gens qui nous les ont envoyées à chaque fois qu’on les voit. Attention à ne pas les mettre sur une fenêtre car les petits mots qui sont au dos finissent par s’effacer…

  16. Nicky

    Encore une article pertinent.. mon ainée qui va avoir 37 ans m’a reproché d’avoir jeté ses dessins de maternelle.. la cadette 35 ans conserve précieusement tous les dessins de sa puce de 4 ans.. J’avoue qu’ayant eu 4 enfants, je ne pouvais pas tout garder. Par contre l’idée d’en faire une photo me parait bonne avec la technologie du numérique.
    Ps : je pense fort à vous Laurence ce matin, je suis en train de vider mon armoire… !
    Au plaisir de lire le prochain billet,

  17. Emilie

    Des idées comme ça que j’utilise chez moi :
    – j’ai mis une nappe en plastique sur la table et les dessins de mes bouts de chou, et parfois d’autres (j’ai un beau escargot de ma soeur), dessous. De temps en temps hop on change.
    – dans les WC, j’accroche des souvenirs/photos/billets de concert design, je pense faire un cadre autour, voir un fond, comme ça quand c’est plein, hop on change !
    – Je pense utiliser les « gribouillis » que j’avoue j’arrive pas à jeter, en fond d’album photo, je colle le gribouillis et par dessus je colle les photos (je repense à l’idée de Cécile). Il faut du temps pour ça j’avoue mais c’est sympa. Je fais ça aussi avec le plan des villes qu’on a visité.

  18. Emilie

    Ah vi et j’accroche dans leurs chambres les gribouillis, scolaires ou pas, de mes bouts de chou, ils en sont super fier !

  19. J’ai tendance à jeter … à tout jeter. Un fils de 7 ans a une production quasi industrielle de dessins, schémas, et autres plans secrets … Il les conserve dans une grande boîte transparente (type boîte à bottes).
    Le tri s’impose quand la boîte est pleine, on sélectionne 3-4 feuilles qui rejoigne une autre boîte : celle des choses qu’il veut garder à tout prix ! Cette boîte est entreposée dans le garage, hors de vue et de portée (loin des yeux, loin du coeur …) !
    Et c’est comme qu’on a retrouvé l’hiver dernier sa toute première lettre au Père Noël … papier à conserver ou non ?

  20. sif

    Bonjour,
    Il m’est difficile de jeter mes cours du métier que j’exerce depuis 10 ans, mais progressivement, je m’y prend à plusieurs reprises, tout ce qui ne rentre pas dans les 5 étagères d’un de mes meubles que j’ai dédié à ça, doit disparaître, c’est la seule manière pour moi d’y arriver, et je me rapproche bientôt de la fin ! Oui quand on a passé des heures dessus (mémoire de fin d’études et toutes les sources potassées qui vont avec, etc….), ça peut vraiment être difficile, mais pas impossible, il faut du temps !

  21. victoria

    Laurence, vous allez me trouver terriblement antipathique… vous avez mille fois raison, comme d’habitude : « Les écrits on ne les jette pas » a longtemps été ma devise. Depuis, internet et le numérique sont arrivés. J’ai toujours du mal à jeter les écrits « anciens » (d’autant plus qu’ils sont anciens), mais, en ce qui concerne les écrits plus « récents », je n’ai plus aucun mal à m’en débarrasser puisqu’on retrouve facilement toutes les informations.
    Dans ce cheminement, vous y êtes pour quelque chose, Merci!
    Maintenant, je deviens antipathique : Laurence, nous avons beau connaître votre amour des cahiers qui ne date pas d’hier (et reconnaître le nôtre par la même occasion), rendre l’offre de papeterie (Oxford ou autre) encore plus attractive ne va t’il pas à contresens avec tout ce que vous nous enseignez si gentiment? Bin, oui, si j’achète un joli cahier : ce n’est pas pour le mettre à la poubelle quand j’en aurai assez de le voir ! C’est là maintenant mon problème …

  22. Ah Victoria, c’est parce que vous n’avez pas (encore) toutes les informations.RV un samedi en avril…

  23. Nicekrol: votre fils fait des plans secrets? Génial!
    Pour la 1ère lettre au Père Noël, je ne sais pas ce qu’en pensent les autres lecteurs de ce blog, mais moi, je garde!

  24. Emilie, c’est une idée super, cette nappe en plastique transparente. Vous n’auriez pas une photo, des fois?

  25. Nicky, vous nous ferez part de votre score? En nombre de sacs poubelle? 😉

  26. Martine, désencombrer son intérieur n’est pas plus facile tout seul que lorsque l’on vit à plusieurs. Votre mérite reste entier! Vous notez fort justement que cela fait partie maintenant de votre routine quotidienne. C’est l’idéal.

  27. Flomelmy, vous avez les réponses à vos interrogations, en fait. Fuyez les Aucazous, c’est cela qui vous encombre…

  28. Greenye, vous savez ce qu’on dit: il faut garder l’intention (la gentille personne qui a pensé à vous écrire) mais pas forcément le support (la carte postale plus ou moins jolie).

  29. Nuage 1962, merci de rappeler ici le bonheur d’utiliser des livres ou des connaissances en général, sans pour autant avoir besoin de les Posséder.

  30. Vroum-vroum, je suggère qu’on fasse se rencontrer nos Ecureuils respectifs: ils pourront se plaindre de nous! 😉 Et se refiler de vieux machins aussi, si ça se trouve… je ne sais pas si c’est une bonne idée finalement…

  31. Nelly-ann, vous êtes sur la bonne voie, dirait-on. Les brocantes, c’est plein de surprises: on peut revenir « riche » ou avec presque tout ce qu’on avait apporté. Il ne faut pas en attendre trop (surtout pour les livres).

  32. Françoise, bravo. Plus vous appréciez cet endroit devenu joli, plus vous aurez envie que tout l’appartement soit comme cela. C’est drôle, votre « cela a été encombrer quelqu’un d’autre » !

  33. Laure, mais nos Ecureuils ne vont plus rien vouloir donner, en attendant d’avoir le temps de créer le mur des toilettes parfait-parfait. Damned!;)

  34. Mikouky, je vous rejoins sur les cours qui représentent des heures de suée en pleine jeunesse. Mais, somme toute, ça ne nous sert plus guère. Et à qui les montrer, d’ailleurs? En revanche, les photos de votre folle jeunesse (vous n’avez pas fait qu’étudier, je pense?)… 😉

  35. Bonne idée, la « dernière chance avant le grand saut », si ça ne prend pas trop de temps, Colleus.

  36. Valydelille, écoutez-moi m’esclaffer en rangeant soigneusement les bulletins de note de ma progéniture, avec la même idée derrière la tête que vous. On devrait avoir honte! ;).
    Les 2 dessins dont vous parlez? Ici ce sont 3 assiettes peintes. Des chefs d’oeuvre (d’après la mère, bien sûr). Je les expose, je les range. Je les re-expose, je les re-range. Je ne me lasse pas de les redécouvrir.

  37. Mélanie, on est tous différents devant les objets, vous avez vu? Si on n’est pas écureuil soi-même, il ne faut jeter aucune noisette qui ne nous appartient pas. Les Ecureuils ont peur, après, les pauvres!

  38. Bénédicte

    Bulletins scolaires, je garde! D’autant que ceux de mes filles sont très bons, elles seront fières de les montrer plus tard à leur progéniture. Pour mon fiston, c’est plus mitigé, hi, hi!
    Dessins: j’essaie d’éviter qu’une partie entre chez moi comme dernièrement l’affiche A3 de l’exposé USA en anglais de Fiston; « attends mon chéri, je la photographie et tu la laisses à Nathan (gniak gniak, cadeau empoisonné!)
    Car une fois, entrés, il est quasi impossible de les faire sortir tant ils sont ardemment défendus par leurs créateurs. Il faut attendre patiemment qu’ils les oublient!
    Mais j’ai une pochette à dessins où je garde quelques exemplaires format A4 chaque année.
    Livres? Vive la bibliothèque! Mais pour ceux qui sont déjà chez moi, c’est plus compliqué! Oups! J’en ai quand même donné, j’en ai prêté (et jamais revu, snif!). Dernièrement, nous avons trié les livres des enfants; je n’ai pas réussi à donner les « Martine » ni les « école des loisirs » si joliment écrits, je les ai stockés dans un coffre pour mes futurs petits enfants. Comment? Ça n’est pas pour tout de suite puisque que mon aînée n’a pas encore 14 ans? Je réponds: Qui sait s’il existera toujours d’aussi jolis livres dans 10/15 ans? Peut-être sera t-on passé au tout numérique et alors comment mes petits enfants pourront ils découvrir le plaisir des beaux livres?

  39. Aaaaaaaaah, chère Laurence…
    Vous touchez un point sensible ! 🙂
    Je suis une amoureuse des mots, et j’ai une sacré bibliothèque, alors que je n’ai pas encore (tout a fait) 30 ans, et que je vis (seule) dans 28m2 ! 🙂
    Grâce à vous, je vais faire le tri dans ces si précieux livres, pour ne garder que les « essentiels », et je pense même à une très bonne idée de recyclage ! 🙂
    Je vous préviens quand je l’aurais mise sur mon blog ? :p

    Ah, et en lisant les commentaires, je pense aussi a mes livres de cuisine, au nombre… Faramineux !! 😉

  40. lili13

    Euh oui, ici aussi vous appuyez là où ça fait mal…j’ai été obligée de BEAUCOUP jeter l’an dernier quand j’ai déménagé d’une immense maison avec plein de surface de stockage vers un appartement où il m’a fallu organiser et rentabiliser mes placards…Mes enfants sont en CM1 et j’ai gardé tous leurs cahiers ( il y en a chez mes parents, et chez mes ex-beaux parents)…il faudra se résoudre à garder peu…
    Les merveilles du numérique permettent de prendre les plus belles oeuvres en photo et de les stocker sur des CD rom…mais j’aurai du mal à jeter les deux coccinelles que mes fils m’ont dessiné alors qu’ils n’avaient pas 4 ans ( et qui sont toujours affichées sur mon frigo depuis ce temps là)…
    Ma maman m’avait gardé TOUS mes cahiers A4 d’histoire géo, de la 6eme à la terminale…on les a jetés après le 3eme déménagement post bac de mes parents…je dirai donc qu’en ce qui me concerne, le problème est génétique!

  41. Bonjour Laurence,

    Pourriez-vous écrire un jour un article sur le desencrombent numérique (un disque dur plein de musique et de films, par exemple) ? Merci. Lucia

  42. Ah la la, les écrits!
    Pour une instit!!!

    J’ai réussi, grâce à vous, à vider ma chambres des quelques 700 livres qui l’encombraient: 100€ le lot sur le bon coin… Il me reste une quinzaine de livres. Je me suis fait offrir une liseuse électronique, qui s’encombre aussi, mais ça prend moins de place.
    J’ai viré mes documents d’école, qui encombraient mon ancien bureau, la chambre de mon fils, et le garage. Il reste une demie-étagère, que je n’utilise pas. J’envisage donc de virer bientôt, sans doute aux prochaines vacances…
    J’ai conservé les écrits scolaires de mon fils, qui est en seconde. Pas tout! Une pochette de petite section, avec son cahier de vie, à cause des photos.

    Il me reste quelques objectifs, mais c’est en bonne voie:
    * Convertir mon fils, qui conserve encore plus que moi.
    * Trier/ virer les livres de cuisine…. Un demi rayonnage d’étagère. Mais j’ai déjà viré les cahiers avec les recettes découpées, collées et compilées des magazines.
    * Trier/ virer les magazines et livres de broderie… Alors là, ça va être nettement plus difficile, mais je participe à une brocante de broderie dans 15 jours, brocante où je suis vendeuse… Je m’interdis d’acheter des grilles depuis 2 mois.

    Pas mal, non?

  43. Elodie

    Juste après mon mariage, je suis allée dans la cave de mes parents récupérer mes affaires scolaires et autres : elle n’y étaient plus. Ma mère, pas du tout écureuil, contrairement à moi, les avaient jetées sans m’en parler… Du coup, ‘traumatisée’, je ne jette plus. Enfin… Je ne jetais plus jusqu’à ce que je décide de me ‘soigner’ en vous lisant, chère Laurence. Par contre, avant de jeter quoi que ce soit qui ne m’appartient pas, je demande l’accord du propriétaire et mes enfants sont bien plus raisonnables que moi, tant mieux pour eux !

  44. Je propose des encouragements collectifs pour tous ceux et celles qui sont en train d’apprendre à faire le tri. BRAVO!!!

  45. Millie, je vous le dis tout de suite, s’il s’agit d’empiler les livres jusqu’à hauteur de guéridon et de les recouvrir du premier bout de tissu venu… comment dire… c’est de la triche! 🙂

  46. Eh bien, Laurence, si vous me prenez par le sacré… et les tables de loi qui plus est 😀
    Aucun problème pour les magazines, je les laisse dans le métro mais je ne jetterai pas ma bible ancienne, non 😀

  47. Bidibulle

    Un jour, ma môman a voulu faire le tri dans nos souvenirs scolaires. J’ai récupéré un « mécraillon » en plâtre que je lui avais fait (même si les initiales au dos laisseraient à penser que la maîtresse lui ai refilé à l’époque le « médaillon » de l’autre Caroline de la classe); en déco dans le salon. J’ai préféré garder mes dessins de maternelles, peut-être quelques cahiers de primaires. il me semble avoir fait l’impasse des années collèges, à part peut-être quelques trucs de mes cours de Français, en souvenir de mon professeur fantasque. Idem pour les 2 années de seconde en enseignement général, qui ne me laissent que très peu de bons souvenirs.
    Par contre, je n’ai osé jeter aucun de mes classeurs de mes 4 années d’études forestières, du BEP au BTA, les 4 meilleures de ma scolarité. Les 2 années de BTS Protection de la Nature ont été moins florissantes, je n’ai gardé que quelques cours. Mais j’ai conservé la totalité des cours de la fac professionnelle… Je garde ça et là quelques lettres et de cartes d’amis chers. Les bouquins, je ne peux me résoudre à les jeter. Au mieux, je pourrais les vendre, les donner. Mais certainement pas les mettre à la poubelle. Les catalogues devenus inutiles, oui, dans le bac à recyclage.

  48. Bouhouuuu ! Laurence vous venez d’assassiner toutes les croyances qui m’habitent… mais comment vais je faire pour passer à l’acte ??? (bon je vais commencer par une tasse de thé, ensuite, je vais réfléchir à la manière de tout fourguer à mon futur ex-mari pour qu’il le stocke dans sa maison de famille, au moins ça ne sera plus MON problème)

  49. Rosalie

    J’avais une grande tendance à stocker des coupures de journaux/magazines (livres à lire, recettes de cuisine, jardinage déco, et j’en passe…), autant d' »aucazous ». Depuis que l’ordinateur, le scanner et internet sont entrés dans ma vie, j’ai fait un premier tri pour élaguer (recettes jamais réalisées par exemple) et je scanne ce que je veux conserver dans des dossiers adequats. Restera à faire une revue de temps en temps dans ces dossiers.

  50. Aude L

    Bonsoir, je n’ai pas d’écrits à jeter mais vous m’avez motivée pour faire un peu de vide. Résultat sur site de don : une bonbonnière, un présentoir, un jeu de société, des bougies chauffe-plats et un service à thé turc promis à une nouvelle vie là où ils serviront ! Jouissif ! Bonne soirée.

  51. Lucia8691, j’aurais bien envie de vous faire faire l’équivalent de la gommette (lisez cet article pour comprendre le principe)pour chaque musique ou film regardé. Vous mettriez un petit Z devant le nom de chaque oeuvre écoutée ou regardée (comme ça, ils se retrouvent en bas de la liste). Au bout d’un an, ceux qui n’ont pas de Z peuvent être éliminés. Ou stockés dans un répertoire spécial.

  52. Sophie

    Je donne ou vends les livres (vive les bouquinistes!), j’en achète très peu (livres pratiques ou de psychologie, et au maximum en format poche!) Heureusement, car je lis ENORMEMENT! Vive les bibliothèques!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s