Le Prince et le Dragon ou les contes de fée révisés par une organisatrice professionnelle

princeJe ne sais pas pour vous, mais moi, j’ai toujours trouvé que le rôle du Prince des contes de fées était autrement plus amusant que le rôle de la Princesse. En conséquence, lorsque l’on jouait, mon frère et moi, nous étions deux à inventer et passer avec succès les épreuves. La Princesse? Pas moi. Une poupée était désignée, restait dans son coin et basta.

 » Mme X, venez, allons affronter le dragon! » me suis-je exclamée, l’autre jour. Mme X n’est pas ma compagne de jeu, c’est ma cliente.  Cela ne l’a pas empêchée d’en rire.

dragon
Le dragon, c’est cette pièce maudite/ débarras/ entrepôt/cagibi/ bureau/placard/grenier/garage/armoire…  que vous connaissez parce vous avez lu cet article. Et oui, il fait peur.

Mais, dites-moi un peu, le Prince, quand il affronte les différentes épreuves, il hésite? Il doute? Il se demande s’il va prendre son épée par la gauche ou la droite, hm? Il inspecte d’abord le Dragon sous toutes les coutures?

Nenni, Messire. Montjoie Saint Denis,  sus à la bête, il y va. Il fonce, il attaque. On n’a jamais dit qu’il passait des heures à élaborer stratégie d’évitement, plan de secours et autres balivernes. Mais je m’enflamme…

Il a une mission claire, une récompense au bout (pour faire court, des enfants me lisent peut-être) et il affronte le Dragon. C’est très efficace car très simple. A condition qu’on se mette dans la peau dudit Prince. Si c’est pour rester comme une Potiche et attendre qu’Il vienne un jour (en chantonnant d’une voix suraigüe), c’est pas la peine.

Vous voyez votre gros tas de papiers, là, juste à gauche de votre clavier? Allons vous ne pouvez pas le rater, c’est un Dragon. Il se voit, tout de même! Empoignez votre équipement (= poubelle) et à l’attaque!

Ah bon? Vous le trouvez trop petit, ce dragonneau? Soit. Que pensez-vous du placard de l’entrée dont le désordre est tapi dans le noir comme un monstre au fond de sa caverne?

Aujourd’hui, comportez-vous comme un Prince, choisissez votre Dragon et pourfendez-moi tout ça, Ventre Saint Gris! (j’ai un petit côté maître d’armes, moi, ce matin).

Après ça, rendez-vous à la prochaine épreuve: nous raconter vos exploits au coin du feu dans les commentaires.

35 Commentaires

Classé dans Arrêter de procrastiner, Comment s'organiser au travail, S'organiser à la maison

35 réponses à “Le Prince et le Dragon ou les contes de fée révisés par une organisatrice professionnelle

  1. Merci pour ce conte revisité.
    Là,tout de suite,ça donne envie d’aller affronter le dragon de suite.
    Chez moi,il s’agit du bureau. Au moins 3 ans que je dis que je dois le ranger.
    Je vais m’y mettre!

  2. Quel talent ! On vous lit avec enthousiasme et on se prend à rallier votre entraînant panache. Que trépasse si je faiblit ! Laure

  3. Virginie

    Kamelot, j’adore !
    Merci Laurence pour cette vidéo.
    Depuis ce we mon côté chevalier est bien présent et j’ai pensé à vous. Et oui, je lis votre blog depuis un moment et là j’ai mis en pratique. J’ai trié, rangé (pas encore jeté) tous mes bijoux et le résultat est parfait, il me reste (pas grand chose !) ce que j’aime ET que je porte.

    Je me suis également attaquée au Dragon / placard de l’entrée et maintenant il ressemble plutôt à un gentil petit chien !

    Mon envie maintenant, m’attaquer à ma penderie et la ça risque d’être violent …

    … la suite bientôt

  4. c’est marrant, c’est exactement ce que j’ai vu ce matin sur la gauche de mon clavier! tu étais là?
    et je voulais l’attaquer! tu m’as convaincue, je l’attaque…

  5. je sors de cet archive en passant ( je n’ai pas encore tout lu votre site je l’avoue) et comme pour quelques-unes, ce fut mon appartement complet qui était maudit et pourtant les vitres étaient propres aussi chez moi : quand on est maudite, on a le don d’escalade et même d’apesanteur parfois. après des années de recherches (mais pas en spéléo cette fois) j’ai su que la clef magique était la séparation. il faut couper le cordon ombilical du sentimentalisme, chercher le coeur du dragon pour pouvoir le détruire :de simples coups d’épée au hasard n’est absolument pas efficace, car le dragon, tout comme le phenix renaît de ses cendres, si son essence vitale n’est pas atteinte. merci laurence, me voilà transformée en chevalier argenté, repartie au combat après un moment de lassitude, ne voyant que les dragons restant à combattre, mais le roi dragon n’est plus très loin, j’ai occis sa progéniture au fur et à mesure de mon avancée et en regardant par dessus mon épaule, je constate que j’ai réalisé un sacré carnage parmi ses rangs. je vous laisse, vous m’avez donné une potion de soin, je repars donc au combat !

  6. Delphine L.

    Ah c’est malin ! Au lieu de m’attaquer au dragon, j’ai foncé sur Youtube !! Du coup, obligée, j’en ai enchaîné plusieurs… Et puis plus le temps de ranger 🙂 Bon ok, je sors !

  7. Greenye

    Excellent ce billet ça donne la pêche !!
    Et savez-vous qu’en plus aujourd’hui c’est la journée du conte ?!
    Bonne journée!

  8. JOoo

    J’adOoore les métaphores animalières, et les contes de fées revisités, j’avais déjà des moutons en enclos, voilà qu’une meute de dragons gambadent dans ma maison…Mais oui, comme Valydelille, je suis persuadée que le dragon est en fait une hydre à plusieurs têtes qui ont une très très fâcheuse tendance à repousser dés qu’on les a tranchées…Ah la vie des princes charmants n’est pas un long fleuve tranquille mais une épreuve en permanence renouvelée, j’aimerais bien faire ma princesse à l’occasion, ou non, plutôt : « ma sorcière bien aimée » me conviendrait assez bien

  9. AM

    Petit conseil au maître d’arme. Comment attaquer mon dragonneau serpillière? Je m’explique. Pour les serpillières propres, il n’y a pas de souci. Elles ont leur rangement à la salle de bain. Tout se complique avec la serpillière utilisée une seule fois et dont je peux encore me reservir. Je la mets à sécher sur la balustrade de mon balcon ( car dans la salle de bain, pas de fenêtre). Du coup, je l’oublie parce que je ne la vois pas, c’est moche et elle est toujours mouillée vu te temps actuel…Comment faites-vous chez vous???
    Merci beaucoup , cher maitre d’arme!
    AM

  10. Corinne

    Bonjour,
    C’est vrai que l’article donne une sacrée pêche, une envie de tout ranger. Je crois que je vais me servir de ce conte revisité pour communiquer l’envie de ranger à mes enfants (les histoires de chevaliers et de princesses, ils adorent). Ca permettra de joindre l’utile à l’agréable, ainsi ils n’auront pas l’impression que c’est une corvée !
    Pour ma part, ce week-end, je me suis attaquée aux placards de l’entrée (un pour les chaussures de toute la famille, un autre pour les écharpes et un autre pour les sacs : cartables, sacs à dos de sport des enfants et autres). Et l’ordre, mine de rien, c’est agréable – on respire…

  11. marie-claire

    Ah, comme votre humour fait du bien : un vrai souffle printanier! merci!

  12. Marion

    Alors moi qui suis une spécialiste MONDIALEMENT RECONNUE des stratégies d’évitement en tout genre, j’ai beaucoup apprécié cette métaphore du dragon…
    J’ajouterais que pour les procrastinateurs de tout poil, se sortir les doigts du…* de temps en temps, apporte un vrai bonheur, celui de reprendre enfin sa vie en main…

  13. Mélanie

    Lol 😉 j’ai l’impression de lire un sketch de Florence Foresti ! C’est vous qui écrivez ses textes ??? ;0)

    En tout cas j’adore !

  14. Loubianka

    En garde ma mignonne!

  15. Si je dis à ma fille qu’elle est un prince qui s’attaque à ses dragons, elle me répondra que Prince c’est 0,89 € rayon gâteau et que je n’y crois pas car moi aussi j’ai des dragons…mais j’aimerai bien parfois avoir un ou deux aides de camp pour y arriver….

  16. Korriganebleue35, votre fille est sensible aux récompenses, et bien informée, dirait-on. Pourquoi ne pas organiser un concours de massacre de dragons, récompensé par des … Prince, justement? Chacun choisit son dragon, on chronomètre, et taïaut!

  17. Loubianka, ne me provoquez pas! 😉

  18. victoria

    Vous faîtes fort, Laurence avec votre dragon et votre prince… mais j’aime pas ces contes… 😦 J’aime le « Bossu » , pas celui de Notre Dame, non, celui qui dit « Si tu ne viens pas à Lagardère, Lagardère viendra à toi ! » A l’attaquuuuuuuuuuuuue
    Sauf que grâce à vous, Chère Laurence, je n’ai plus de pièce maudite 🙂
    @AM, la serpillière qui n’est plus « toute propre », mais pas complètement sale, je la fais sécher sur le seau, lequel se trouve dans les toilettes

  19. Corinne, on peut même aller plus loin avec les enfants. Imaginez que vous cachiez une friandise (= le Trésor) sous une pile de jouets ou de vêtements. Celui qui le découvre en premier… la gagne. Mais, bien sûr, il faut d’abord tuer le Dragon, n’est-ce pas?

  20. AM, comment je fais pour la serpillière? Eh bien elle sèche à cheval (sans jeu de mots, je vous assure) sur le seau. Comme ça, je la vois, je ne l’oublie pas. Je n’ai pas de balustrade, de toute façon ;).

  21. Encore faudrait-il que je lui montre l’exemple, c’est une élève Montessori et il ne faut pas lui en compter, il m’est souvent reproché sa maturité….

  22. Nane

    Bonsoir Laurence,

    chez moi, le Dragon se trouvait dans le placard, celui qui se trouve juste dans l’entrée de l’appartement. Oui, celui-ci, dans lequel on case un coin bureau, les manteaux des 5 membres de la famille, l’aspirateur, les ampoules neuves, les piles, les rouleaux de papier cadeaux et puis plein de trucs tous plus ou moins utiles.
    Moi, j’ai pris le taureau par les cornes et avec Chérimari nous avons décidé de faire de ce placard un vestiaire tout ouvert ! Sus au foutoir ! Tout a été trié, rangé, poubellisé si besoin, donné aussi pour certains … Et maintenant, tout est net, bien rangé, bien trié ! Ne reste plus qu’à finir le banc et à ranger les dernières chaussures.

    Je suis une grande « rangeuse » et une pro du trier-jeter, mais je n’avais jamais osé m’attaquer à ce placard maudit !

    Voilà qui est fait ! Merci pour vos conseils (je suis en train d’adopter votre technique pour composer les menus hebdos en vidant les placards et congélateur …)

  23. canarie76

    merci pour cet article et votre bloq en entier , je suis en dépression depuis plusieurs années et mon appartement est ……. catastrophique 😦
    vous me redonnez le courage d’affronter mes dragons ( joliiii ! ) !
    le pire c’est …. que je fais le ménage chez les autres en attendant de trouver mieux …. on ne dit pas que  » c’est le cordonnier le plus mal chaussé  » ???? pffffffffffffffffffff

    bise , bravo et encore merci !!!!!

  24. Votre vocation est drôlement précoce, Laurence et votre plume merveilleuse. Vous m’avez bien fait rire et en plus, votre soutien est plus que jamais précieux, je suis en pleine attaque contre tous les monstres tapis dans mes placards (et pas seulement).
    Et comme j’ai plus l’habitude de terrasser mes dragons intérieurs, alors votre enthousiasme, si communicatif me donne du cœur à l’ouvrage. Merci

  25. Axelle

    Chère AM,
    Comme vous, ne sachant où les faire « élégamment » sécher entre deux usages, je les fais attendre…dans le tambour de la machine à laver ! (avec la lingette microfibre que je viens d’utiliser, le torchon qui a fait son oeuvre, etc.)
    Le reste du linge à laver complétera. Vous allez me trouver bien maniaque pour une malheureuse serpillère, mais une serpillère humide devient rapidement, en plus d’être moche, un objet moisissant et malodorant.

  26. victoria

    @Axelle et AM : les serpillières en micro fibre : y’a pas mieux en efficacité. En plus, elles sèchent très vite, sans être ni malodorantes, ni « moches »

  27. orangette

    Laurence, merci une fois encore pour votre humour !! Les enfants vont adorer…

  28. AM

    Merci Laurence et Victoria. mais je n’ai pas de seau. Mon appart étant petit et n’ayant que la cuisine, les WC et la salle de bain avec du carrelage, je mets ma serpillière à tremper directement dans l’évier de la cuisine…cela ne doit pas sentir très bon dans une pièce fermée, non?
    Bonne idée Victoria et Axelle pour la microfibre. Je vais essayer…et la mettre ensuite dans la machine à laver…

  29. Pascale C.

    AM, j’ai une serpillière en microfibre. Je la mets le long du radiateur, un peu derrière, pour la voir mais pas trop. C’est un radiateur extra plat, alors j’utilise une pince à linge pour l’accrocher sur la tranche du radiateur.
    Pour la machine à laver, attention, il parait qu’il ne faut pas mettre d’adoucissant pour la micro-fibre. Ceci dit moi j’en mets.

  30. Bidibulle

    J’ai plein de dragons dans ma maison !

  31. victoria

    @AM, juste pour compléter l’histoire de la serpillière …pas besoin d’en acheter une très chère,3 € suffisent largement, marque « clean house » que l’on trouve dans les magasins T.ti ou G.ga, et très « jolies…
    http://www.tati.fr/buanderie-rangement/brosse-balayette-chiffon/serpillere-chiffon/serpillere-en-microfibre/64871/d0.html

  32. marie toupie

    aujourd’hui est un grand jour, le dragon Frigo (et oui…beurk …. ) est mort, dans d’atroces souffrances, et oui je lui ai fait la peau !
    ……. reste le dragon de l’entrée , le dragon du placard sous l’évier, le dragon de la salle de bain, celui des chambres (ceux des chambres devrais-je dire) et le plus féroce, celui du séjour , ….
    ..AHHHHHHHH je suis cernée !!!! Vais-je arriver à les vaincre?
    en attendant, je fais ma pause, une belle pause larvette qui sert à rien digne bordélicus sapiens que je suis….
    mais quand même… j’ai eu celui du frigo… et c’était pas un petit …(…beurk encore… )

  33. Bravo Marie Toupie! On croyait assister à votre combat. Plus vous combattez, plus vous devenez experte (c’est comme dans les jeux vidéo). Un jour, vous n’aurez plus de dragons à combattre, si ça se trouve… ET aussi, …bonnes pauses!

  34. marie toupie

    La bataille est terrible, il y a de l’hemoglobine….mais depuis que je suis tombee sur votre blog, je suis plus motivee que jamais.
    Je demenage bientot, pas question de prendre tous ces dragons dans mon nouveau chez moi,
    « S’ organiser c’est facile » est mon livre de chevet! premiere fois de ma vie que le bordelicus que je suis, se secoue un peu…
    Merci pour tout!

  35. après le mal au dos, la procrastination est le mal du pays 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s