Remettez donc à demain (ça vous étonne, pas vrai?)

via Val de Saone Services

via Val de Saone Services

  • On peut manquer de place mais  ne pas avoir envie de se débarrasser des choses, là, tout de suite.
  • On peut vouloir un environnement dégagé ET être conservateur.
  • On peut imaginer qu’on va changer d’avis un jour.
  • On peut comprendre l’intérêt de se séparer rationnellement de certains objets tout en ayant peur de les laisser partir (et si jamais?…).

Que faire dans ces cas-là?

Se faire violence et devenir un adepte contraint de la simplicité volontaire en se débarrassant à contre coeur d’un maximum d’objets? Mais non, voyons!

Nous allons tout simplement remettre à demain. Mais avec METHODE (à prononcer avec un léger accent allemand, à la Christoph Waltz).

Voici comment procéder pour quelques types d’objets:

Les loisirs

Il s’agit d’y stocker les DVD en surnombre ou les jeux de société dont on ne se sert guère.

Vous inscrivez une date dans le futur sur le carton. Vous choisissez: dans six mois, dans un an, ou dans deux ans… et vous mettez le carton loin de vous: au garage, à la cave, au grenier.

Ensuite,

  • vous  retombez sur le carton volontairement et là, Merveille et Surprise!
  • vous retombez sur le carton par hasard:
  • si la date est dépassée, hop on le donne. A l’évidence, il ne vous a pas manqué.
  • si son heure n’est pas encore venue, faites ce que vous voulez: ouvrez-le… ou pas. Si vous ne savez même plus ce qu’il contient, il y a des chances que vous puissiez le donner tel quel.

La boîte à livres

Chers Ecureuils amateurs de lecture, celle-ci est pour vous.

Pourquoi ne pas faire une rotation de vos livres? Ouvrir, dans quelque temps, l’un de ces cartons remplis d’ouvrages perdus de vue, ce serait comme d’aller à la librairie, non?

Comment faire? Faites exprès de mettre une partie de vos livres (lus ou pas) dans un carton, indiquez une date dans six mois ou un an. Et faites-vous plaisir lorsque vous ouvrirez votre carton dans deux saisons d’ici. Ou choisissez de faire des heureux en distribuant le contenu autour de vous.

Les vêtements

On peut  également s’inspirer de cette technique pour les vêtements lorsque notre poids oscille entre plusieurs tailles.

Pourquoi remettre à demain?

Cette astuce de remettre à demain volontairement pourrait bien donner un résultat intéressant. Ainsi,  vous pourriez réaliser que

  • vous vous cramponniez bizarrement à toute sorte d’objets, ni utiles ni vraiment attractifs.
  • votre goût pour l’accumulation représente des intentions, des envies… mais que vous ne passez pas à l’action.

On s’en rend mieux compte quand c’est dans un carton, allez comprendre…

D’autres sujets en rapport avec celui-ci:

6 Commentaires

Classé dans S'organiser à la maison

6 réponses à “Remettez donc à demain (ça vous étonne, pas vrai?)

  1. Greenye

    Étant grande procrastineuse ou natrice j’ai fait une fois ce que vous proposez pour mes vêtements, ce fut très très efficace sauf pour un t-shirt que je regrette encore à ce jour 😦
    Comment éviter cela ?
    Merci.

  2. Greenye

    j’ai oublié de cocher 😉

  3. Emmanuelle

    c’est ce que j’ai fait pour mon linge de maison : garder l’essentiel (genre 3 paires de drap/housse de couette par lit) … le reste dans une valisette
    verdict 3 mois plus tard : pas besoin de ce qui était dans la valise => alors j’ai donné !
    miracle : beaucoup de place dans la commode !

    je suis en train de faire la même chose avec mes casseroles et poëles … je verrais dans 3 mois !!

  4. Et dire que j’allais remettre à demain la lecture de cet article !
    Lors de mes visites chez mes clients (dont certains ont bien du mal, non seulement à se séparer de certains bibelots, mais surtout à ne pas les exposer TOUS dans leur salon !), je leur conseille souvent de mettre en carton à la cave une partie de leurs merveilles pour faire un roulement. Ça permet de mieux apprécier ce qu’on a et de redécouvrir avec joie quelques mois plus tard ceux qu’on a rangés. Merci pour vos précieux conseils. Laure

  5. Mais oui, Laure, vous avez raison. On peut aussi faire cette rotation d’objets pour les bibelots. Quitte à découvrir, dans le courant des opérations, qu’on n’y tient finalement peut-être pas tant que ça…;)

  6. Greenye, éviter les regrets? Hm, pas facile. Mais cela arrive potentiellement à chaque décision que l’on prend. On peut se féliciter ou regretter. Mais on ne peut pas le savoir à l’avance. Ni rattraper à l’identique. Ce n’est pas pour autant qu’il faut privilégier l’immobilisme, d’après moi. Mais cela dépend des gens, je reconnais.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s