Un monde de masochistes

face à faceNathalie a le chic pour me culpabiliser. C’est bien simple, rien que de la voir, là, je me sens honteuse, coupable. Horriblement mal à l’aise. Pourtant je reste. Même si je ne la regarde pas dans les yeux,  je sais qu’elle est là. On dirait qu’elle attend que je fasse quelque chose…

Etrange… Je suis masochiste, vous croyez? Vous pensez que rien ne m’oblige à m’infliger cette épreuve? Vous vous dites que peut-être, si je faisais quelque chose, je souffrirais moins?

Oui, vous avez mille fois raison.

Pourtant, malgré votre bon sens, vous ne faites pas autre chose avec tous les objets qui

  • ne vous servent à rien,
  • ne sont pas à vous,
  • sont cassés,
  • vous ont coûté cher,
  • sont (devenus) moches

Vous les conservez, paradoxalement,  PARCE QUE vous culpabilisez à leur égard.

Ce pull, vous le mettrez lors d’une occasion spéciale. Mais ça fait déjà trois ans qu’il est là, à vous narguer. Et que de nombreuses occasions se sont présentées. Pourtant, ce n’est jamais lui que vous avez choisi. Et vous culpabilisez. Parce que d’autres sont mieux que lui (le pauvre). Donc vous le gardez.

Ce pied de lampe cassé que vous possédez depuis cinq ans. Il faudrait le réparer, vous l’affirmez à qui veut bien l’entendre. Pourtant, quand une demi-journée s’annonce libre, ce n’est pas vers lui que vous vous dirigez pour en prendre soin. Mais vous le laissez là, bien en évidence. Comme un reproche.

N’est-ce pas aussi étrange que mes relations masochistes* avec Nathalie?

Si, comme moi, vous trouvez qu’il n’est pas nécessaire d’utiliser les objets comme source de culpabilité, pourquoi ne pas les laisser partir de chez vous? Et les oublier, tout simplement. Passer à autre chose.

* elles sont fictives, évidemment.

14 Commentaires

Classé dans Arrêter de procrastiner, Astuces pour s'organiser, Bordélique?, Conseil en organisation personnelle, Désencombrer, Home organiser ou home organizer, Oser jeter, S'organiser à la maison

14 réponses à “Un monde de masochistes

  1. bonjour,
    vous avez tout à fait raison!! parfois on s’auto donne des coups de baton, c’est fou hein?! c’est surement pour ça que c’est si grisant de désencombrer: on se sent libre!
    bonne journée

  2. Faire l’expérience de la séparation avec ces « amis » collants et encombrants est une bénédiction. Non seulement le soulagement vient de ce qu’on ne les voit plus, mais on peut ajouter un 2è effet magique : ils sortent de notre tête. Il laissent la place libre pour d’autres choses plus belles, mieux adaptées et qui nous trouvent plus libres quand elles arrivent.
    Merci Laurence pour ce rappel, ça fait un bien fou.

  3. tellement évident…mais ce sont souvent les choses les plus évidentes qu »on a le plus de mal à réaliser.
    merci de tous tes bons conseils…

  4. Bonjour,
    Cela fait longtemps que je suis vos conseils, tout s’est accéléré lorsque j’ai dû vider la maison de mes parents c’est à dire que je classe, je jette, je donne, je vends, il me reste à réorganiser une fois encore mes placards.
    La question que je me pose jusqu’où aller ?
    J’habite en province dans une grande maison neuve. Un jour, mes amis m’ont dit toi qui passait ton temps dans les salles des ventes, c’est bizarre ! Tu vas bien ! Tu fais comme si tu avais 30 ans de plus et que tu t’apprêtais à partir en maison de retraite, cela m’a fait un choc !
    Merci Laurence

  5. Valérie

    Si je peux me permettre une réponse…. Je leur dirais que je vais merveilleusement bien, et que justement je me demandais comment il faisait pour respirer dans leur maison…. Vous n’existez pas par le nombre d’objet que vous possédez. Et après pourquoi ne pas retourner dans une salle de vente ? Acheter mieux et ne pas s’encombrer ne signifient pas se priver . Alors comme ça on fait plus vieux quand on aime l’organisation ? Je dois avoir dans les deux cents ans alors 😉 !

  6. Tres bien , alors demain matin je passe a la benne a vetements et j y mets le lot que je ne porte plus !!!! Non non non je refuse d etre maso 🙂
    Allez , je fais le sac de suite ! ( normal que ma respiration s accelere , qu un mal de tete arrive ? )

  7. lil

    Jusqu’où va se nicher la culpabilité….
    Merci Laurence de dire publiquement que oui, on a le droit de jeter ou renoncer à quelque chose qui n’ est ni vieux ni cassé mais dont on ne veut plus et dont on ne sait pas quoi faire ni où s’ en débarrasser…
    Puisque c’est une pro de l ‘organisation qui le dit, c’est plus facile de clouer le bec à la culpabilité !!

  8. Pour répondre à Valérie, je me suis sans doute doute mal exprimée mais je ne voulais pas parler d’organisation mais du désencombrement…

  9. Lil, c’est ça, il suffit de m’invoquer, et hop, j’apparais, avec mes petites cornes, pour vous souffler la tentation du désencombrement 🙂

  10. Anonyme, vous ne craignez rien. Ce n’est pas dangereux. Le seul risque, c’est de faire plaisir à quelqu’un qui récupérera certains de vos vêtements 😉

  11. Vous m’ôtez les mots de la bouche, Valérie 😉

  12. Mymette, tout le plaisir est pour moi car vous décrivez très bien la légèreté qu’on éprouve en se débarrassant des « collants ».

  13. Helene

    Zut , je suis en anonyme ! Bon alors merci Laurence , j avais oublie de point si important : le bonheur des autres ! J ai quand meme un poids au coeur mais l idee d aider qqun me plait beaucoup ! Mon sac de vetements est pret , nous sortons dans 1 heure !

    Merci

  14. Valérie

    J’avais bien compris que vous parliez de désencombrement 😉 . » Ma langue » a fourché car pour moi organisation et désencombrement sont liés dans mon esprit .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s