9 choses à faire la veille au soir pour des journées sereines (et résultat de la course à l’abonnement de lundi)

Je suis sûre que vous avez déjà lu ce conseil (dans mes livres, j’espère?): la journée qui commence se prépare la veille au soir.

Ce conseil est-il donné par de graves maniaques (merci pour moi), des névrosés de l’efficacité (re-merci), des paniqués de l’improvisation créative, des conseilleurs-pas-des-payeurs- c’est-facile-à-dire?

Que nenni.

C’est un conseil donné par de vrais gens qui tiennent compte de la vraie vie, celle qui en principe se déroule bien mais qui peut sérieusement partir en vrille.

Quel est le risque si on ne prépare pas sa journée la veille?  Se mettre tous les matins en retard, stress à la clef.

Voici donc, en détail, ce que vous devriez faire la veille au soir d’un jour de semaine (le week-end, ma foi, c’est comme vous voulez).

1- Regarder les prévisions météo. Ca vous évitera de racheter un 5ème parapluie.

2- Regarder votre agenda. Les arguments sont ici.

3- Préparer vos vêtements. Un trou, une tache? Il vaut mieux s’en rendre compte dès que possible. Stéphane vous donne ses techniques ici.

4- Vérifier que vos animaux auront tout ce qu’il leur faut pour la journée

5- Vérifier qu’il n’y a plus rien dans la douche/baignoire, si vous avez des enfants petits. Rincer et sortir les petits poneys et autres Playmove peut prendre un certain temps. Tant que vous y êtes, vérifier qu’il reste savon et shampooing pour ne pas avoir à courir tout(e) nu(e) et mouillé(e) jusqu’au placard où vous stockez les réserves.

6- Préparer le plus possible votre petit déjeuner en posant sur la table tout ce dont vous aurez besoin. Cafetière programmable? Bonne idée.

7- Préparer votre sac, vos en-cas et boisson, charger votre téléphone portable, repérer vos clefs.

8- Si vous commencez la journée par un rendez-vous, vérifiez l’adresse et programmez-la sur votre GPS si besoin.

9- Placer devant la porte ce qui doit sortir de chez vous (à jeter, à rapporter, à donner…)

Vous avez une dixième astuce qui vous assure des matins sereins? Et hop, dans les commentaires.

Vous apprécierez peut-être aussi ces articles:

RÉSULTAT DES 2500 ABONNÉS AU BLOG (DÉPASSÉ, MAINTENANT, ÇA VA VIIITE)

Le (la) gagnant(e) des 2500 abonnés est Blanbrok.

Qui se manifestera par mail (laurence.einfalt@agence-jara.com) pour me dire quel livre il (elle) a choisi et où je dois l’expédier.

Merci à tous pour votre participation. Vivement le prochain concours!

 

 

 

 

24 Commentaires

Classé dans Apprendre à s'organiser, Arrêter de procrastiner, Astuces pour s'organiser, Bordélique?, Coach en organisation, Comment mieux s'organiser, Comment s'organiser au travail, S'organiser à la maison

24 réponses à “9 choses à faire la veille au soir pour des journées sereines (et résultat de la course à l’abonnement de lundi)

  1. dorcas

    même chose pour agenda, vêtements, goûter…..des enfants!

  2. Sandrine

    une machine avant d’aller se coucher… et le lendemain matin, il n’y a plus qu’à étendre le linge !

  3. Eve

    Je vérifie tous mes emails le soir, comme ça je n’ai pas le réflexe d’allumer mon PC au saut du lit. D’ailleurs, je range le PC dans sa pochette au lieu de le laisser sur la table, comme ça les 5 gestes à faire pour l’allumer vont me dissuader 😉

  4. kaferlein

    J’ajoute : mettre en route et vider le lave-vaisselle pour ne pas avoir à le faire le matin, voire même commencer à préparer le dîner du lendemain soir.

  5. Emmanuelle

    Chez nous, les enfants étant petits, je prépare, en plus des choses me concernant :
    – les repas du bébé, que je groupe dans le réfrigérateur, tout au même endroit, la petite glacière près du réfrigérateur, pour tout mettre dedans rapidement. Son sac de livres et son doudou
    – les affaires de la moyenne, je signe le cahier si besoin, je mets tout ce qu’il faut dans son sac
    – le goûter de la grande, que je mets dans son cartable, je vérifie les affaires, je signe le cahier si besoin
    – pour les trois, les vêtements à mettre sont prêts et au pied du lit (interdiction de venir déjeuner sans s’être habillé), le blouson est pendu face au banc à chaussures, et les chaussures à mettre sont dans le bac à chaussures sous leur blouson.
    – s’il y a une activité après l’école (et donc après le boulot pour moi), je prépare les affaires de l’enfant faisant l’activité en question, et aussi les affaires permettant d’occuper les deux qui resteront faire le poireau avec moi… je m’assure aussi que le dîner est prêt car je ne pourrai pas le préparer pendant l’activité.
    Je groupe tous les sacs des enfants autour de mon sac à main et de mon sac de travail, pour ne rien oublier quand on part…
    Et je note sur le tableau de la cuisine les choses qu’il faudra faire avant la fin de la journée du lendemain (du moins les choses « maison », le reste est sur ma « NPO-list » qui contient une colonne par thème)

    roh ! En me lisant, je me dis que je suis une psychopathe !!

  6. ericvaldenaire

    je rajouterai : avoir de quoi noter à portée de main. Car dans cette phase de préparation de la journée du lendemain, on s’y projète et forcément on pense aux choses à faire. C’est le moment de le noter, pour se décharger du poids de devoir s’en souvenir, et ainsi passer une très bonne nuit de sommeil.

  7. Katherine

    j’admire Emmanuelle!!! c’est exactement ce que je devrais faire avec 4 enfants… :/

  8. Lancer une machine le soir que Mister met à sécher en rentrant du boulot

  9. Marsupi

    Consulter ma liste de menus et sortir si besoin du congélateur pour éviter de le faire à la dernière minute (économie d’électricité)
    J’en profite pour vous combien j’apprécie vos articles, même si je ne commente pas souvent !

  10. Pour ma part, je prépare aussi le sac pour la crèche : changes, couches, biberons… Il ne manque que le doudou à mettre au dernier moment.

  11. Diane

    Et j’ajoute :
    préparer mon bento pour le déjeuner si j’ai des restes au dîner.
    Pour ne par le laisser dans le réfrigérateur -cela m’est déjà arrivé- je pose un post it (toujours le même collé au même endroit dans un coin discret de la cuisine) sur mon sac à main.
    Merci pour tous vos bons conseils !

  12. Je ne travaillais pas à l’extérieur, mais avais plein d’activités, du bénévolat, de la gym..
    Je préparais strictement tout la veille au soir, y compris table du petit dej. Je ne sors jamais de chez moi, la cuisine non rangée, balayée, les lits non faits… Cela me permettait même au radar, après des nuits chahutées par un bébé, par exemple, de ne pas m’énerver et ne rien oublier.
    L’anticipation est vraiment LE secret de l’organisation, que ce soit au jour le jour ou dans l’année.
    Un dixième secret? Ne se coucher trop tard qu’exceptionnellement, et éradiquer au maximum le boulot en soirée, on a besoin de recharger nos batteries pour être performante. Le matin, mettre son radio réveil, dix minutes avant de se lever, cela donne l’impression d’avoir le temps et permet tout en comatant de penser à la journée qui démarre…

  13. alors ça … j’ai jamais su faire.

  14. Lick7

    Le coucher est un moment clef pour moi aussi.
    Idéal bien sûr pour se projeter dans les activités du lendemain.
    – un examen? Relire les résumés permet de digérer la matière.
    – un rendez-vous? J’imagine le rendez-vous de la manière la plus positive possible (quitte à s’y reprendre à plusieurs fois!) : cette ‘répétition générale’ me permet d’anticiper les éventuels oublis (habits?, comportements?, documents?, informations?) et du coup je passe une bonne nuit.
    – une journée de travail normale? Je réfléchis aux différentes tâches à accomplir, éventuellement je les note dans mon agenda. Ainsi, j’y pense directement au réveil et je ne me laisse pas dériver en mode ‘laissons-nous porter par les événements’ qui peut me faire perdre des temps considérables…

    Merci pour votre blog, il est un délice à lire et une mine d’idées!

  15. Sharra

    Le seul problème, c’est qu’au bout d’un moment, la liste de choses à faire est tellement longue qu’elle occupe toute la soirée… c’est un peu frustrant quan même.

    Ah oui, et le bento pour 5 personnes, c’est environ 1h30 de préparation le matin !!

  16. samy

    Valydelille, je te comprends ! C’est bon pour les « couche-tard » mais difficile pour les « lève-tôt ». Dans ce cas, on peut cependant se rattraper le matin, parce qu’on a l’esprit plus clair et on se rappelle tout de même de ce qui est le plus important, même si on est moins parfait pour les détails.

  17. Pensez-vous qu’il vaut mieux se laver les cheveux le soir ou le matin?
    Le matin cela prend du temps mais ils peuvent finir de sécher à l’air libre.
    Le soir ça m’avancerait mais il faut parfaitement les sécher car dormir la tête humide n’est pas agréable et cela fait des plis dans les cheveux.

  18. Cha

    Je ne commente jamais, mais je dois être d’humeur ce soir. Alors voici mon dixième – et indispensable – conseil : pour bien commencer la matinée, se coucher à côté de la bonne personne 😉
    Bonne soirée tout le monde

  19. honnêtement je n’arrive pas à encore appliquer tous vos conseils et idées à mon grand désespoir… mais je suis fière ce conseil là dans les moindres détails que vous avez donné c’est fait , je laisse même une liste à mon mari et enfants qui rentrent plus tôt de ce qu’ils doivent faire (préparer repas, étendre linge etc… ) et bien ce matin mon fils a fait sa part avant le départ à l’école or que c’était à faire au retour !!! MERCI LAURENCE VOUS FAITES DES MIRACLES CHEZ MOI ..

  20. Emmanuelle

    Pour les cheveux, je fais le matin et je laisse sécher… ils sont courts. J’ai une amie qui les a très longs et les lave le soir, elle met une serviette de toilette sur son oreiller 😉
    Pour la liste des choses à ne pas oublier/à faire, elle se fait au fil de la journée (j’en ai une « maison », et j’ai un cahier qui me suit dans la journée, et donc le temps est dilué sur la journée.
    Je suis une couche tôt, donc j’anticipe autant que possible ce qui est à faire :
    – je prépare les plats du bébé dans le frigo au moment où j’ouvre ce dernier pour préparer le dîner des enfants
    – je prépare le goûter de la grande quand je sors le sac à goûter de son cartable, et je l’y remets (ou je le mets au frais à côté des affaires de son frère, c’est selon)
    – je m’occupe des cahiers à signer et des sacs en arrivant à la maison, autant que possible, ou bien je le fais tout de suite après le dîner
    – les vêtements du lendemain sont sortis au moment de la douche des enfants, pendant qu’ils se déshabillent, les chaussures et les blousons souvent au même moment ou quand ils arrivent

    Du coup, après le dîner des adultes, il ne reste plus à préparer que mes propres affaires, bien souvent… et aussi les lessives à étendre…

    Tiens, d’ailleurs, si vous avez des suggestions d’organisation pour la gestion des lessives et du pliage, je suis preneuse… on a une moyenne de plus d’une lessive par jour, et je peine à plier en journée car soit je suis au boulot, soit je suis avec les enfants, et le plus petit n’est pas encore assez autonome pour que je puisse plier sans qu’il (au choix) déplie tout ou fasse moult bêtises bien dangereuses m’obligeant à délaisser ma tâche toutes les 30 secondes…

  21. cp

    Emmanuelle : l’installer (petit dernier) dans un (BON) porte-bébé dorsal ?
    …ou demander à un plus grand de lui accorder 10 minutes de jeu (balle, histoire à regarder ensemble…) ?

  22. @ Emmanuelle, ne bousillez pas votre dos, j’ai trop porté de petits, j’aurais du faire attention, enfin, plus. Suivant l’âge du bébé, l’installer dans une poussette, pour ne pas le porter, je le faisais en appart et lui donner à grignotter pendant que je pliais le linge, mais même sans bosser c’est toujours un problème, je les laissais parfosi jouer avec un grand chiffon, vieux drap déchiré, des tupperwares ou avec des carottes, le genre de trucs qui utilisé qu’à faibles doses sont hyper efficaces. Il est plus rapide de ramasser deux kilos de carottes que de replier une pile de tee shirts.

    Selon l’âge des aînés, les mettre tous à table et porter le linge dans la pièce voisine, on plie tranquillement en surveillant les bruits, on s’évite ainsi les pâtes qui tombent « à côté » toutes seules et les dégoulinades de compotes, mais on peut intervenir en cinq secondes.

    Le pire? Qaund on ne les entend plus, on courre, on les cherche, pour les retrouver sagement en train de jouer, ou en train de faire une méga bêtise.

  23. Emmanuelle

    Merci à Ladywaterloo et cp pour vos suggestions… je n’ai pas peur pour mon dos : je n’ai pas de poussette et je porte de mes enfants de la naissance à 3 ans… j’ai de trèèèèèèèèèèèès bons porte-bébés… mais mon 3° loustic ne tient pas en place assez longtemps pour que je puisse plier et comme il se déplace seul, son jeu favori, si je l’ignore, est de monter l’escalier (gasp !)… par contre, j’aime bien l’idée des linges pour jouer, j’ai des chances que ça marche, puisqu’il cherche probablement à faire comme moi… merci !
    Et… des suggestions pour ne pas être submergé par la quantité de linge à gérer ?

  24. Céline V

    Bonjour, je relis avec sourire cet ancien article. Pour moi qui ne suis pas du matin, préparer mes vêtements, ceux des enfants ainsi que leur goûter la veille au soir m’évite beaucoup d’énervement en me réveillant! Quelle décontraction en se levant! Bref, depuis la rentrée scolaire, c’est une vraie révélation. Merci à vous Laurence pour vos conseils et votre bon sens.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s