Trois techniques pour organiser son départ en vacances

faire sa valiseC’est Laure qui m’a suggéré cet article.  Comment préparer ses vacances quand on part en location? Et même, tiens, puisqu’on y est, quid des autres types de vacances: chez des amis ou en famille, au camping, à l’hôtel, en club…? Eh bien, Messieurs-dames, avec des listes, évidemment. Trois pour être précise.

N°1: LA LISTE DES CHOSES A EMPORTER

La liste parfaite se bâtit au fil de l’eau, quelques semaines/jours avant le départ.

On attrape une feuille de papier qui va rester facilement accessible pendant quelques jours. Et on commence à noter les objets que l’on l’intention d’emporter, en prêtant attention à ce que l’on utilise au quotidien, du matin au soir, pour chaque personne.

Exemples:

– Moi: gel douche/cheveux, déodorant, brosse à dents, dentifrice… et pince à épiler (on n’est jamais à l’abri d’un poil follet apparaissant au débotté), …

– Chéri: gel à raser, rasoir (tiens, moi aussi, il faut que prenne le mien. Hop, je le note en face de mon prénom), déodorant, peigne (tiens, il faut que je note « chouchou » pour les cheveux des filles), dentifrice? non, c’est inutile de le marquer puisqu’on partage le même…

– Filles: crème solaire indice 50, je ne note pas de gel douche/cheveux (parce que c’est le même que pour moi), démêlant, chouchous…

– dans la cuisine: si j’oublie de quoi faire du thé, mon monde s’écroule, donc thé et boule à thé, vinaigrette maison dans son Tup’ (je limite les dépenses inutiles), deux torchons, …

– matériel pour la plage/montagne/campagne

– ce dont on aura besoin en route (voiture? avion? train?)

– jeux, jouets, pour se distraire

– médicaments de base (de base, n’est-ce pas, pas toute la pharmacie)

Quand on est satisfait de sa liste, on peut la dactylographier « au propre », avec une petite case devant chaque objet, pour pouvoir cocher.

Idéalement, on va s’en resservir l’an prochain. C’est pourquoi il serait très futé de noter au retour ce qui a vraiment servi et ce que vous avez oublié d’emporter.  Comme ça, d’année en année, votre liste se bonifie, comme le bon vin.

N°2: LA LISTE DES CHOSES À ACHETER

En parallèle, il est souvent nécessaire de créer la Liste des choses à acheter. A acheter en une fois ou en plusieurs fois.

Prenons donc une deuxième feuille de papier, avec un titre « A acheter avant de partir ». Que va-t-il vous manquer? Crème solaire? Vinaigre (pour ma fameuse vinaigrette)? Lames de rasoir de rechange? Chapeau?…

Décider de ce qui pourra être acheté sur place (brassards pour apprendre à nager, par exemple, ou produits alimentaires frais).

Cette liste n’a pas besoin d’être faite « au propre », faut quand même pas exagérer.

N°3: LA LISTE DES CHOSES A FAIRE AVANT DE PARTIR

De « demander à belle-maman si elle peut garder Médor » en passant par « mettre les plantes dans la baignoire », sans oublier « donner un double des clefs au voisin » et « vérifier qu’on a coupé l’eau »… il vaut mieux tout noter pour atteindre la zénitude complète.

Là encore, la liste se constitue sur quelques semaines ou jours avant de partir.

Notez que d’une année sur l’autre, on la met à jour en revenant de vacances pour qu’elle reste utile.

FAIRE LES VALISES – AVÉ LA LISTE

La veille ou l’avant-veille du départ, on donne la partie de la liste qui les concerne aux personnes en âge de faire leur valise. Et nos chéris font leur valise eux-même. Supervision parfois nécessaire, selon âge et degré d’autonomie.

  • Trois listes, Laurence? Trois? Vous êtes sûre? Mais n’est-ce pas un peu trop? Ne pourrait-on pas ne faire qu’une seule liste?
  • Mais non, chers lecteurs, ce n’est pas trop. D’abord, songez que la Liste des choses à emporter et la Liste des choses à faire avant de partir vous serviront d’une année sur l’autre. Si c’est pas pratique, ça? Ensuite, tout mettre sur une seule liste « vacances » vous compliquerait la vie à la fois au moment de faire les valises et au moment de faire les courses. Ce qu’on ne veut pas, évidemment. Bonnes vacances!

Je suis sûre que vous allez adorer les recommandations de 1926 pour passer de bonnes vacances.

Tenez, c’est le moment: un petit désencombrement express, ça vous dirait?

Et ça, c’est pour le retour.

 

 

 

 

 

25 Commentaires

Classé dans Apprendre à s'organiser, Astuces pour s'organiser, Comment mieux s'organiser, Les autres et moi, S'organiser à la maison

25 réponses à “Trois techniques pour organiser son départ en vacances

  1. LAURENCE merci je pars samedi en location, et justement je voulais fouiller sur votre site pour des idées GENIALISIMES! bonnes vacances à vous et à toutes !

  2. Katherine

    merci pour cet article que je garde bien précieusement pour le jour béni où je pourrai enfin partir en vacances!
    pour le moment, je dois vider ma maison 😀

  3. Emmanuelle

    Chez nous, il y a un document sur tableur, qui s’appelle « NPO-list ».
    Il y a :
    – un onglet hiver
    – un onglet été
    – un onglet « TODO »
    – un onglet « retiré mais pourrait être réintroduit ».

    Dans chacun des onglets il y a :
    – une colonne « nous » (cher mari et moi)
    – une colonne par enfant
    – une colonne « sac voiture » (tout ce que je mets à portée de main, dans la voiture, les jeux, les livres, les en-cas
    – une colonne « pique-nique »

    dans la partie « todo », il y a les classiques permettant de préparer la maison au départ

    dans la partie « retiré », il y a :
    – ce qui servait que les enfants étaient petits… j’ai bien fait de le garder, car à notre premier départ avec NuméroTer, j’ai gagné pas mal de temps… bon, maintenant, j’ai retiré ce qui concerne les nouveaux-nés
    – ce qui sert quand on part ailleurs que dans la famille (draps, matériel de plage, etc)

    Par ailleurs, j’ai toujours de prêt :
    – le vanity de voyage, qui contient quasiment tout ce qu’il faut
    – la trousse de toilette des petits, idem
    – les affaires de piscine/plage groupées, qu’il n’y a plus qu’à vérifier

    Quand on se prépare à partir, j’adapte ma liste dans la semaine précédant le départ, je l’imprime la veille, et je la mets en évidence, et on coche, Cher Mari et moi, au fur et à mesure que l’on met dans les sacs ou dans la « zone-tampon » des affaires en attente de chargement…

  4. Caroline

    Merci pour toutes ces astuces Laurence. Moi pour gagner du temps ce que je fais : je ne range pas le linge propre pendant quelques jours et munie de ma mini-liste je passe le linge directement du panier à linge à la valise 😉

  5. Laurence, n’oubliez pas d’emporter une théière pas chère et pas trop fragile (il n’y en a jamais dans les locations saisonnières).
    Dans le garage, je laisse un panier avec la fameuse théière ( achetée 2€ à la brocante), des produits d’entretien format miniature, une bougie parfumée, et quelques autres bricoles qui ne servent qu’en vacances.
    J’ajouterai que j’ai deux listes: vacances à la mer, vacances de ski, qui servent depuis bientôt quinze ans…
    Je note l’idée de la liste « à faire avant de partir « .
    Belles vacances à vous et à vos visiteuses!

  6. Étienne H

    Ma liste type est dans l’ordinateur, donc facile à mettre à jour. Avant chaque départ je l’imprime, il y reste de la place pour des compléments manuscrits particuliers pour ce voyage là. Bonnes vacances à tous !

  7. Les gens sont épatants d’organisation!
    Je fais effectivement des listes sur un cahier (pour ne pas les perdre) ne les recopie pas et coche à côté dune croix ce qui et fait, encadre ce qu’il est urgent de faire.
    Je n’emporte pas la même chose selon les lieux de vacances, partir en Bretagne ne demande pas les mêmes affaires que si on met cap au sud. Un coup d’oeil à la météo avant de partir pour ajuster, retirer ou ajouter un pull..
    On emporte la même quantité de vêtements pour dix jours que pour trois semaines si on dispose d’un lave-linge.

    S’il m’arrive d’emporter mon Nescafé je n’emporte jamais de vinaigrette ou d’huile, catastrophique si l’homme a l’idée saugrenue de vouloir mieux caler les bagages, et il veut faire son coffre lui même, c’est presque une question d’honneur chez lui. Dans le même style d’idée je mets tout ce qui risque de couler, shampoing, crèmes, dans des plastiques avant de les ranger dans leur contenant non jetable.

    Toujours prévoir beaucoup de nourriture et boisson pour les enfants, surtout les bébés, même dans le train, j’ai toujours une grande bouteille d’eau, même seule et il m’est arrivé bien souvent de donner de l’eau à des enfants dans des trains, en panne, sans clim..

  8. Grand merci Laurence d’avoir si bien répondu à ma demande et merci pour le lien ! Avec ça, si on oublie quelque chose c’est qu’on l’a (un peu) fait exprès… Je repense à nos départs en vacances familiales lorsque j’étais enfant : voiture surchargée, remorque pour les affaires de bateau et tout ce qui manquait dans la location de bord de mer (dont certaines totalement inutiles) et… retour quasi-systématique à la maison après 10km de route pour réparer les oublis !
    Belles vacances en espérant que vous pourrez bien en profiter !
    Laure

  9. Je teste pour mes vacances d’Août et je reviendrai donner mes impressions ^^

  10. Alice

    Bon je me sens complètement décomplexée par la réponse d’Emmanuelle, côté maniaque de la liste il y a pire que moi donc! Perso j’ai des listes toutes prêtes pour nos destinations régulières et des « up & go » type: pharmacie de base, sac de plage, jeux de jardin…

    Je garde précieusement mes listes pour les bagages au retour parce que nous sommes super tête en l’air (vraiment! une fois nous sommes partis sans bagages, tout est resté dans l’entrée! depuis je vérifie que tout soit dans le coffre) et sinon on oublie les trousses de toilette dans la salle de bain, les biberons à la cuisine, etc…En revanche je n’avais jamais songé à noter ce qui a réellement servi. Ni à découper mes listes par membre de la famille/conserver les trucs utiles avec un tout-petit pour le jour où!

    PS: connaissez vous le kanbanflow pour avancer sur les choses à VRAIMENT faire?

  11. kiki

    Moi j’ai préparé les dernières vacances avec une carte de ce type que j’ai personnalisé… J’adore le coté visuel….
    http://www.biggerplate.com/mindmaps/canfkraf/liste-de-vacances

  12. Emmanuelle je suis admirative , je vais vous copier des idées. Et des lingettes pas écolo (enfin y’a des versions bio) j’en ai dans un peu tous les sacs avec les mini bouteilles d’eau . Et par contre moi aussi à cause de mon » brutus » de mari j’évite les bouteilles d’huile. J’emmène quand même un ou 2 litre de lait alléger en lactose car les petits ne supportent que celui là … et il n’y en a pas partout; il faut ajouter boulquiès.

  13. Emmanuelle

    J’oubliais… quand on part dans la famille ou chez des amis, je fais livrer directement à destination le gel douche, ma crème magique qui fait visage et corps pour toute la famille, les couches, le coton et le liniment de NuméroTer (oui, je garde le liniment maison pour les endroits fixes)… bref, ce qui est encombrant et que je sais ne pas trouver sur place, mais qui s’achète forcément dans ce laps de temps

  14. Emmanuelle

    Alice, contente d’avoir contribué à vous décomplexer 😉 (Cher Mari serait mort de rire en lisant que je suis maniaque !)

  15. Anonyme

    Pour moi dans les choses à faire avant de partir, il y a la liste des menus avec liste de courses associée pour la première semaine. Ensuite je passe ma commande par internet au supermarché le plus proche de notre lieu de vacances (sans frais supplémentaires) et je récupère mes courses au « drive » en arrivant. J’économise ainsi de la place dans le coffre, les produits ne souffrent pas de la chaleur en route et pas de corvée de courses avec les enfants fatigués. Bien sûr on fait quand même un petit tour au marché pour les fruits et légumes frais et les produits locaux!

  16. cat

    Laurence, j’adore quand je lis un de vos poste et que je vois que j’ai progressé!! car ces listes, je les ai faites l’an dernier et je vais les ressortir cette semaine pour préparer notre départ! Et c’est vrai que ça rend zen!!! Et ça n’est pas si souvent que je suis fière de moi en matière d’organisation! encore merci! et bonne vacances à tous!

  17. C

    Je découvre ce blog très intéressant ..
    Nous aussi nous faisons des listes avant le départ en vacances et comme on part en vacances tous les ans : nous avons maintenant une « liste type » que nous ressortons chaque année (et qui nous simplifie la vie !).

  18. Bon, ok, il va vraiment falloir que j’organise nos vacances, elles vont vite arriver (dans 3 semaines). Mon outil pour les listes : Google Keep, je suis accro ! Mais je dois regarder si on peut imprimer les listes via cette appli, je ne vais tout de même pas prêter mon smartphone à toute la famille 😉

  19. Marie-Pierre

    Moi aussi, je suis accro aux listes (chacun la sienne, et en fonction du type de vacances, ski, mer…). L’an dernier nous sommes partis 10 jours en vélo, chacun avec 8 kilos de bagages (le soir chambres d’hôtes). Le dernier jour, j’ai pris en photo tout, mais vraiment TOUT ce que j’ai emporté, Chaque photo regroupe un « thème » : l’intérieur de la trousse de toilette, les vêtements pour le soir, les accessoires vélo (casque, gourde, gants…). J’ai fait aussi une fiche de commentaires : n’a pas servi, a manqué… Et cette année, j’ai imprimé mes photos sur une feuille recto-verso + les commentaires. Les bagages se font beaucoup plus rapidement !
    Bonnes vacances

  20. Alice, enfin l’Alice qui a commenté ici, est ma fille.

    Femme hyper organisée mariée à un adorable jeune homme, tout à fait « professeur Tournesol ». je me suis adaptée à leur cas. J’ai acheté en tant que grand mère responsable des biberons, des couches lavables (de toutes tailles) et garde un minimum pour les petits.

    Victoria fille d’Alice a appris toute petite, 2 ou 3 ans, à vérifier, de visu, si son père emportait bien ce qui devait partir (son père, pris dans des pensées « autres » pouvait répondre en toute bonne foi l’avoir fait).

    L’organisation est aussi de tenir compte de ce que peut faire votre entourage immédiat et de pallier à leurs défaillances et aussi de profiter de leurs talents. On a tous des défaillances et des talents, il faut les repérer et en tenir compte dans l’organisation pragmatique de notre vie quotidienne.

  21. mistinguette57

    Merci pour ce petit rappel . Chaque année je met tout en vrac sur un cahier qui fini à la poubelle. Et chaque année j’oublie quelque chose. Une année j’ai même oublié ma carte de banque et je peu dire que c’est la galère.
    Une autre, le sac avec les affaires de toilette , le matin tout le monde brosse ses dents , mari se rase et en met au dernier moment dedans et on laisse tout sur le radiateur. On a également oublié le sac à chaussures.
    Je n’ai jamais pensé à mettre ça sur l’ordinateur mais je vais le faire cette année. Bonnes vacances .

  22. Emmanuelle

    Pour nous, l’astuce « anti-oubli » est de rassembler tous les sacs prêts dans la « zone de chargement », devant la porte d’entrée… au pire, on va oublier les blousons, par exemple, mais si on couple le cochage de croix sur la liste et la disposition dans l’entrée, il n’y a guère que la chatte qui pourrait passer entre les mailles du filet (et vu qu’elle voyage dans sa boîte sur mes genoux, je m’apercevrais vite que je suis plus à l’aise que d’habitude)
    Au départ, de chez nous, puis de notre villégiature, Cher Mari fait un tour de toutes les pièces, et j’en fais un second immédiatement après, pour limiter les oublis

  23. Étant rentrée de vacances ce matin, je me rends compte que j’ai des critères communs à ceux de Laurence et à certains commentaires. Je fonctionne aussi avec les trois listes et une zone « neutre » : une caisse en plastique pliable où nous mettons les affaires nécessaires pour les vacances pendant les jours précédents le départ;au fur à mesure que l’on y pense, soit en prenant autre chose dans l’armoire ou le placard, soit au moment du transfert machine à laver >> penderie. Il faut juste penser à cocher les listes correspondantes.
    Comme nous partons chacun régulièrement en déplacement pendant l’année, les listes des inspensables à emporter dont stockées dans les PC, modulées en fonction de la destination et de la durée du séjour et disponibles dans le placard à bagages.
    Les trousses de toilette, pour chacun, sont aussi prêtes « au départ » et j’en prends aussi une avec des produits communs à la famille.
    Je prévois aussi les 3-4 premiers repas du séjour ou au moins les menus car personne n’est d’attaque pour se coltiner les courses après le voyage.
    Je retiens l’idée du Drive (quand c’est possible, ce doit être un réel confort) et je vais dans la matinée épurer mes listes des choses qui n’ont pas servi !

  24. Ici aussi, listes prêtes dans l’ordinateur, différentes suivant les destinations et la saison, liste de courses à faire à l’arrivée avec les quantités habituellement utilisées en une semaine, que j’imprime quelques jours avant le départ. Je garde également quelques sacs tout prêts : les draps (on a quasiment toujours les mêmes couchages en gîte), le linge de maison, les produits ménagers, ustensiles divers… ça me fait gagner quelques heures à ne pas rassembler tout cela dispersé dans la maison. Et j’essaie de refaire le plein en fin de séjour, comme cela je suis tranquille jusqu’à la prochaine fois.
    J’ai testé le drive lorsque c’était possible et c’est appréciable car en général, tout le monde fait ses courses en arrivant le samedi soir, ça me permet d’échapper à la foule (mais ce service est encore peu répandu)

  25. reygibel

    Bonjour, certaines veinarde peaufinent leurs départ en vacances, chez nous c’est le départ des vacances. J’aurai besoin de conseils pour fermer une maison de vacances, la notre. Quid des draps, couettes autres linge de maison, vêtements aussi lorsque l’on ferme une maison pour très très longtemps ? Housses sous vide, FBI ou pas, boîtes en plastique transparentes ? Je suis perplexe et perdue, à l’aide Laurence et bonnes vacances à tous et toutes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s