Idée originale: le tableau à chaussettes orphelines

Nous subissons tous la malédiction de la chaussette orpheline. Comment faire pour vérifier si celle que l’on vient de trouver peut s’apparier avec une orpheline de la lessive précédente? En jetant un oeil sur ce tableau. Simple, non?

chaussettes orphelines

27 Commentaires

Classé dans Aider mon enfant à s'organiser, Astuces pour s'organiser, S'organiser à la maison

27 réponses à “Idée originale: le tableau à chaussettes orphelines

  1. Janet

    Ouh la la, mais chez moi le tableau ferait plus d’un mètre de large (on est nombreux) ! Et en plus je mets très longtemps à jeter les orphelines. Récemment, j’ai pu réunir des couples qui s’étaient perdus de vue depuis près de dix ans. Quelle satisfaction alors…
    Mais c’est vrai que c’est frustrant de devoir fouiller au fond de la boîte en essayant de reconstituer les paires. En fait il me faudrait un tableau pour les orphelines récentes, et la boîte pour les orphelines de longue date !

  2. valydelille

    houla pas assez de place pour toutes mes chaussettes orphelines … les miennes sont dans un tiroir spécial chaussettes esseulées, juste en dessous des couples. à chaque lessive, quand j’en découvre une nouvelle, je vais chercher dans le tiroir aux célibataires. elles sont rangées en 2 tas : les unies, et les autres. et chaque tas est rangé par couleur. enfin, quand je dis rangé, c’est un grand mot, disons que les roses sont ensemble, les bleues, les noires etc à la manière d’un arc en ciel. comme ça je ne mets pas une heure à retrouver la moitié de la pauvrette.

  3. Emmanuelle

    Bon ben chez nous, pas de chaussettes orphelines pour l’instant : il y a un filet à sous-vêtements, placé dans une corbeille à papier détournée, et chacun jette ses sous-vêtements dedans… il n’y a plus qu’à le fermer pour la lessive et le joindre au reste du linge…
    Pour l’instant, avec 2 enfants sur 3 autonomes pour le déshabillage, ça marche… espérons que le troisième ne me fera pas mentir…
    Mais j’aime bien l’idée du tableau, ça peut se recycler pour d’autres trucs !!

  4. Axelle

    J’ai vu cette astuce dans l’émission « comment çà va bien ». On y voyait également un vide-poche pour les objets trouvés (dans les poches), un petit jerrican à robinet à placer à hauteur de bras pour la lessive liquide (adopté par moi-même) et des patères détournées pour y accrocher les baskets qui sèchent….

  5. Anonyme

    Bonjour,
    Je procède depuis des années avec un bac à chaussettes esseulées au-dessus du sèche-linge, ainsi à chaque fin de lessive quand une chaussette ne trouve pas sa moitié je fouille dans ce bac et si elle ne s’y trouve pas, elle rejoint ses copines esseulées pour attendre le retour de sa moitié. ça fonctionne plutôt bien.

  6. nathalie

    j’ai adopté ce tableau fait main depuis 2 ans ! C’est une super idée, jolie et qui permet à coups surs de retrouver les chaussettes orphelines ! Très bonne idée, à faire très rapidement !

  7. Excellent !
    Autre possibilité : inviter la fée des chaussettes dont la mission est d’appareiller les orphelines 😉

  8. Ha ha ! Très bonne idée mais j’ai peur d’avoir besoin un très très grand tableau pour les chaussettes 🙂

  9. J’aime ! Plus efficace à mon avis que le panier à chaussettes isolées… Car plus visible ! Sinon, reste LA solution : n’acheter que des chaussettes identiques…

  10. tarsane

    excellent !!!

  11. Katherine

    original et rigolo et facile à fabriquer avec des matériaux de récup’!!! j’aime bien!!!

  12. Marquisecoco

    Quelle bonne idée 🙂 Les chaussettes orphelines, c’est une vraie malédiction ! Je ne sais pas où elles disparaissent, c’est un vrai mystère !

  13. cat

    idée intéressante! mais chez nous, il faudrait un très grand tableau!!
    J’ai opté pour un autre système qui convient très bien : chacun a une jolie boîte dans laquelle je mets les chaussettes seules. Elles finissent forcément par retrouver leur double. C’est alors un jeu pour les enfants de fouiller dans la boîte à la recherche des couples de chaussettes. Quand à mon homme, plus de « j’ai plus de chaussettes! », il a sa boîte comme tout le monde et met nez dedans quand il en a besoin. Je suis assez fière car c’est pour l’instant un des seuls trucs qui roule vraiment à la maison!! faut bien un début…

  14. Anonyme

    J’ai une version simplifiée, une corde qui pend d’un bout à l’autre. Mais il y en a tellement avec 3 enfant et faut dire que j’en collectionne quelques-unes depuis quelques années. Faudrait que je pense à y faire un tri, virer les anciennes ou du moins les trop petites déjà pour minipuce

  15. marina

    J’ai également un tiroir à Orphelines, avec des petits bouts de papiers et un crayon à papier, chaque mois je fourre dans les chaussettes toutes seules un petit bout avec le mois et l’année, chaque année je vire (recycle) toutes celles qui ont fêté leur anniversaire toute seule

  16. SamSam

    Très bonne idée. Mais j’espère n’avoir jamais à l’adopter! Nous sommes 4 à la maison et toutes les chaussettes sont en couple! Les chaussettes seules, c’est un phénomène que j’ai du mal à piger!

  17. Bien riche idée, Laurence, je suis victime du syndrome de ladite chaussette mais que faire si elles sont toutes de la même couleur mais de teintes ou longueurs différentes ? Ravie de vous retrouver, belle rentrée

  18. Tonia

    Je suis mois aussi, comme SamSam, assez perplexe devant l’ampleur de ce problème des chaussettes orphelines.
    En ce qui me concerne, je me suis aperçu que lorsque je triais le linge à laver (foncé ou clair par exemple) il m’arrivait d’oublier une chaussette dans le linge qui restait dans le panier. Alors j’ai demandé (ce qui peut être plus difficile avec une famille nombreuse ou des enfants déjà grands) de faire le petit effort de prendre tous l’habitude d’enrouler un bout de chaussette dans l’autre avant de les placer ainsi réunies dans le panier du linge sale.
    Et dès lors, j’ai toujours deux chaussettes à séparer (pour qu’elles soient bien lavées) avant de les mettre dans le lave-linge. Je trouve moins pénible l’automatisme avant lavage de séparer les deux chaussettes déjà réunies que d’essayer de retrouver les paires séparées au milieu de tout le linge sale.

  19. Gweny

    Je fais exactement pareil que Tonia : dès que les chaussettes sont mises à laver, elle doivent être « enroulées » ensemble et je les déroule avant lavage pour vérifier qu’il n’ a aucune orpheline.

  20. J’ai une simple corbeille en osier remplie d’orphelines, corbeille rangée en bas d’une armoire lingère, j’essaie de marier des chaussetes lors de chaque orphelinage, et la sors de temps en temps, dans un lieu évident lorsque la maison est pleine, afin que chacun puisse y piocher.

    Mon truc? Je divise la corbeille en deux parties, les chaussettes blanches et les autres. Cela réduit le temps de recherche, mais selon les besoins on peut aussi diviser, chaussettes d’enfants et d’adultes, femmes/hommes…

    Je fais comme Tonia surtout pour les chaussettes de touts petits, je les étends ensemble, avec une seule pince. Mais, il y a un mais, quand mes jeunes mettent leur linge à laver, surtout le vendredi à 22 heures, je ne peux pas vérifier, et l’autre « mais » mon homme après plus de 30 ans de dressage refuse de marier vraiment les paires ensembles car « cela les déforme », pire il s’occupe du linge parfois sans se soucier de former des vraies paires!

    GRRRRRRRR se faire aider a des limites, je passe plus de temps à récupérer ce boulot mal fait qu’à le lef faire moi même!

  21. Virginie D.

    chez nous, c encore plus simple. On porte 2 chaussettes différentes. Je fais ça depuis l’age de 14 ans. A l’époque, je faisais ça par rébellion, mais j’ai une fois adulte j’ai vite compris que ct un avantage. Aujourd’hui, Fiston (4 ans), fillettes (3 et 1 ans) mettent pas les mêmes chaussettes et leur père a juste des chaussettes noirs dans exactement le même modèle.

  22. Virginie D, c’est une approche très originale, en effet 😉

  23. Maman Tambouille

    Et quand vraiment les chaussettes restent orphelines trop longtemps, dans la famille Tambouille on leur donne une nouvelle vie :

  24. Anfofi

    Alors ici jamais de chaussettes orphelines. Il y a plusieurs années j’ai investit dans des pinces à chaussettes : http://www.boulanger.fr/pinces_pratique_pinces_a_chaussettes/p_68080_157784.htm
    Chacun met une pince au bout des paires de chaussettes avant de les mettre au sale, nous sommes quatre chacun sa couleur et du coup plus besoins de retrouver les paires à assembler après la lessive, plus de doute sur le propriétaire des chaussettes, … Ca passe au sèche-linge et à la machine à laver. Pour moi un vrai bonheur.

  25. iris22

    bonjour ! merci pour l’ astuce des pinces à chaussettes de chez Boulanger ! je n’app
    réhende plus le pliage des chaussettes qui va beaucoup beaucoup plus vite ! les enfants n’arrivent pas à s’en servir pour l’instant car il faut un peu de force pour les ouvrir mais même Monsieur les a adoptées très rapidement, à ma grande joie ! vu le prix, j’en ai pris 2 lots !

  26. Iris22, si vous avez réussi à embrigader Monsieur, c’est encore mieux ;). Et merci pour vos voeux!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s