Organisation et esthétique: quel est le rapport?

Les rapports entre l’harmonie et l’organisation sont complexes. « Et c’est parti pour une démonstration à la Laurence! » vous dites-vous à bon droit, parce que je n’en suis pas à mon coup d’essai, c’est vrai.

L’esthétique nuit à votre organisation

EXEMPLE N°1:

Depuis 10 ans, vous rangez vos assiettes à dessert, du même service que les grandes assiettes, au-dessus de celles-ci. En effet, les petites s’emboîtent parfaitement dans les grandes, on dirait que c’est fait exprès. Et puis, c’est harmonieux, ce regroupement du même service, « ça va ensemble ».

Résultat: pour prendre les grandes assiettes d’usage quotidien, vous devez déplacer les petites, d’usage occasionnel.

Conséquence: des gestes inutiles, répétés tous les jours.

EXEMPLE N° 2:

Vous avez lu Dieu sait où (voilà ce qui arrive quand on surfe sur le net) qu’on devait ranger ses vêtements par couleur. Il faut dire que sur les photos de blogs de mode ou de malades de l’organisation, ça fait tellement joli! Chez vous aussi, d’ailleurs, ça fait joli. Enfin… distinguer le noir du gris foncé à 7 h 00 du matin… ça reste un défi. En plus, bizarrement, ça vous empêche complètement d’inventer de nouvelles tenues.

Résultat: vous avez l’impression que vous n’avez rien à vous mettre.

Conséquence: vous foncez faire les soldes. Vous revenez avec des Presque Bien qui vont vous encombrer à leur tour.

L’esthétique est importante dans l’organisation

EXEMPLE N°1:

Vous avez classé vos papiers dans toute sorte de pochettes cartonnées élastiquées, moches, dépareillées, peu solides, achetées au petit bonheur la chance.

Résultat: vous détestez ranger vos papiers. Ils stagnent en piles, de la table basse du salon au plan de travail de la cuisine.

Parade esthétique: si vous acquérez un ensemble de porte-revues solides, coordonnés, en quantité correspondant parfaitement à vos besoin et que vous les étiquetez avec soin, vous aurez envie de respecter votre rangement et vous n’aurez plus honte de le montrer dans votre salon.

EXEMPLE N°2:

Vos câbles pendouillent derrière votre bureau, en vrac au sol à côté de la télévision et franchement, ce n’est pas d’une grande beauté.

Résultat:  vous ne passez pas l’aspirateur par là parce que ce n’est tout simplement pas possible. La taille des moutons de poussière pourrait presque vous inciter à vous inscrire à un concours agricole.

Parade esthétique: un système de rangement de câble qui se fixe sous le bureau ou derrière le meuble télé, de chez le Mondial Suédois, par exemple. On ne voit plus les câbles, l’aspirateur se délecte et votre maison est propre.

Conclusion

L’harmonie peut nous aider à prendre goût au rangement. Donc, ne nous en privons pas.

Mais d’une manière générale, il vaut mieux réfléchir à la fonction avant l’esthétique.

16 Commentaires

Classé dans Comment ranger, S'organiser à la maison

16 réponses à “Organisation et esthétique: quel est le rapport?

  1. Shaly

    J’adore vos commentaires, je vais bientôt déménager alors je suis devenue une accro au rangement, pour que tout ait sa place ! Je passe d’un 250 m2 (maison à la campagne) à un appart de 150 m2 en ville …(plus de grenier ni de dépendances ! En ce moment c’est le carton à garder et surtout « LE SAC POUBELLE ». C’est vrai que le rangement par couleur n’est pas viable dans le temps ! je range plutôt par catégories manches longues, col roulés, gilets etc…
    Bonne continuation, et surtout envoyez-nous vos bonnes idées de rangements !

  2. marieannepoiret

    On se retrouve bien dans ces exemples! 🙂
    Les vêtements ça reste un casse-tête. J’ai essayé de les regrouper par « ce qui va ensemble », mais ça se corse pour la jupe grise ou le pantalon noir qui vont avec tout. Au final je regroupe par genre: toutes les robes, toutes les jupes, etc…Et quand j’ai du temps le week-end je compose quelques tenues d’avance, pour les matins qui manquent d’inspiration.
    Pour le reste, grâce à vous Laurence, je suis au top: pas de petites assiettes dans les grandes, pas plus de 3 plats à four superposés, un placard sous l’évier (presque) comme celui que vous avez publié il y a quelque temps, etc…
    Et chaque fois que je range un placard, je ne range pas « comme c’était avant », je fais comme si je le remplissais pour la première fois en cherchant au plus pratique.
    Merci encore Laurence!
    Mon souci reste le bazar qui se sème tout seul derrière moi

  3. Bonjour! je vous rejoins totalement sur l’organisation des vêtements par couleur. Finalement j’ai opté pour un rangement par type bien plus efficace. De manière générale, j’avoue ne plus m’attacher autant qu’avant à l’esthétique, surtout avec une petite fille de 3 ans 🙂

  4. Que de bons conseils!

  5. Je classe les vêtements d’abord par genre :
    – les bas (jupes et pantalons) d’un coté, sur des cintres.
    – les hauts (pulls/tops/foulards) de l’autre, sur les étagères
    Puis à l’intérieur d’un genre je classe par couleur.

    C’est à la fois joli et pratique, en tout cas pour moi.:
    – Le matin, je choisis d’abord le bas, en fonction du confort voulu
    – Puis 3 hauts (1 top + 1 pull +1 foulard) en fonction de la couleur . Mon truc c’est de mettre dans une même pile tous les hauts de la même couleur, en mélangeant pulls, tops et foulards. C’est plus joli et (quelle chance!) plus pratique.

  6. Bonjour Laurence, Pour les vêtements je compose des ensembles sur des cintres, une jupe ou un pantalon, le chemisier , la veste etc… (je reconnais niveau fringues je suis un peu malade !!!) Ensuite j’empile mes pulls par série les cols roulés, les V et les autres. Tout est au carré pour ce qui concerne mon dressing. Par contre je me bats avec les moutons derrière ma télé et derrière mon bureau. C’est la guerre et je me contorsionne avec l’embout de l’aspirateur pour en venir à bout ! Je vais vite aller faire un tour du coté du Suédois et suivre vos conseils. Je fais comme vous pour le rangement des papiers j’ai investi dans de jolies portes revues et j’ai crée des étiquettes humoristiques notamment pour les impôts !

  7. Pour le dressing, effectivement le classement par genre est efficace je trouve. Et puis grâce au désencombrement, moins de choses à ranger = tout est mieux rangé ! Comment ça, ça marche pas pour les papiers.. c’est vrai que chez moi c’est exactement comme dans votre exemple. A ceci près, les pochettes moches m’ont quand même bien aidé, et j’ai retrouvé en 30 sec le papier manquant demandé par le notaire à la dernière minute; sachant qu’il y a 4 ans, dans les mêmes circonstances, je me souviens d’une moitié de nuit passée à chercher ces maudits papiers… Merci Laurence !

  8. Sarah

    Ah ah ah ! j’adore la réflexion sur le concours agricole… Je suis presque au niveau pour m’y inscrire, ou bien, je suis cet excellent conseil sur les cache prises et je file chez le suédois ! Sarah de Normandie

  9. drouault

    J’ai trouvé la parade contre les fils entortillés derrière la télé ou le bureau de l’ordinateur (avec la box, le téléphone fixe, l’imprimante…): je n’ai pas acheté la boite dont vous parlez, j’ai simplement utilisé une boite à chaussures sur laquelle j’ai fait deux trous sur les côtés pour faire sortir les câbles. Comme elle est visible (posée sur le bureau ou sur le meuble tv) je l’ai rendue esthétique avec un joli papier peint (récupéré). Désormais, la corvée de l’aspirateur l’est un peu moins!!

  10. Mistinguette57

    tous mes voeux pour 2015 à tous
    Dans mon armoire le rangement par genre , et également par taille les manteaux qui sont longs, les robes, puis les pantalons, les jupes . Sous les vêtements les plus courts mes sacs,
    Pour les câbles de l’ordinateur j’ai récupéré un coffret de bouteilles de vin offerte à mon mari , peinte de la couleur de mon mur.

  11. Filo

    Ah Laurence comme toujours on ne peut qu’applaudir! Je me bats dans ma famille contre les empilements d’ustensiles et vaisselles inutiles, -oui mais ça sert quelquefois (1jour par an à Noel!)- « on m’en a fait cadeau je vais pas jeter » etc…. Il y a 3 vaisseliers (oui 3) remplis à craquer chez belle-maman. Et quand on mange chez elle, on utilise les assiettes ébréchées de la cuisine! (mieux vaut en rire)

  12. Odile

    Ohlala, de mon côté y a encore un sacré boulot, en ce qui concerne le rangement des vêtements!! Déjà, mon armoire est quasiment envahie de tout sauf de vêtements (papiers, livres, cd, bibelots à l’abri de la poussière…). Il y a bien quelques vêtements dedans, calés où il y a de la place, mais le reste se trouve… dans le garage… sur une pile énorme d’autres vêtements de toute la famille… (j’ai honte…). Je ne mets même plus la plupart de tout cela, mais c’est là, et ça me tue!!
    Bref, je suis encore loin de ce que vous préconisez…

  13. Odile

    Oups! Je me rends compte que je suis un peu hors sujet… En tout cas, c’est sûr que ma « technique » est loin d’être esthétique!

  14. Sabine, c’est vrai qu’on renonce pour quelques années au canapé blanc, et, d’une manière générale, aux jolis tissus fragiles (il m’a fallu deux chemisiers ruinés par mes rejetonnes pour réaliser 😉

  15. Odile, butinez sur le blog, vous y trouverez des astuces pour attaquer votre « pile énorme ». Tenez-nous au courant 😉

  16. Je crois être un ovni, pour moi, les choses doivent certes être pratiques mais rester esthétiques.
    Jamais je n’utiliserai une toile cirée,enfin on nomme cela tissu enduit, je préfère le bois, mais je mets une nappe, jamais je ne mettrai un couvert moche, assiettes dépareillées ou ébréchées, ou rayées. Les assiettes coûtent peu cher, une douzaine d’euros les 6 basiques, environ…
    Le pratique moche étiole ma vie, mais le non-pratique la complique, alors je cherche avant tout la simplification, il ne me parait pas compliqué de garder de la vaisselle dans un placard/armoire/buffet, si on en a la place.
    Côté pratique, j’organise par « coins », dans la cuisine, un coin « café », un coin »petit déjeuner » , la vaisselle de « tous les jours » est regroupée pas loin du lave vaisselle et de la table…
    Il est souvent facile de faire du beau pour l’utile, mais il faut trier impitoyablement, si on achète une corbeille pour les produits de beauté, il faut trier trois ou quatre fois dans l’année, au moins, c’est vite fait, on jette le plus vieux, l’inutile et on nettoie le reste, en dix minutes!
    Donner et recycler autant que l’on achète, ou alors cesser d’acheter..
    Lorsqu’on déménage ne jamais faire de carton « à trier » et lorsqu’on ne déménage pas passer l’oeil aux aguets tous les placards, au moins une fois dans l’année et se souvenir que le garage/grenier n’est pas un dépotoir, donc le ranger comme une autre pièce.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s