Les 10 façons les plus simples… de se compliquer la vie

1- Dites oui à tout, de la copine qui a un besoin urgent d’une baby-sitter gratuite, à la bibliothèque de l’école qui demande des bonnes volontés pour couvrir les livres tous les mercredis.

2- Hurlez. Car il est bien connu que les enfants obéissent mieux quand leurs parents leur crient dessus. Si ça se trouve, ça marchera aussi sur le ramolli du cerveau qui oublie de démarrer au feu vert, devant vous.

3- Abonnez-vous à plusieurs magazines. Non, je le répète, pas un, plusieurs.

4- Salivez sur les émissions culinaires à la télévision et procurez-vous dans la foulée tous les ustensiles et ingrédients nécessaires pour reproduire tout ça chez vous. Encore mieux si on ne trouve ces derniers qu’à la grande épicerie de luxe à 50 kilomètres de chez vous.

5- Soyez réactif: toutes les notifications doivent absolument vous parvenir et vous devez répondre en temps réel.

6- Décidez au dernier moment de la composition du dîner. Parce que, avec un coup de chance, cela impliquera une petite visite chez l’épicier du coin. Ca fait prendre l’air et, au moins, tout le monde aura faim ce soir.

7- Vérifiez bien le nombre maximum de livres que vos enfants peuvent emprunter à la médiathèque et faites le plein. Puis regardez-les, attendri(e), les emporter chez le médecin, chez Mamie, en voiture… A vous la joyeuse activité familiale pour les retrouver tous à une heure de la fermeture, le jour de la date fatidique de retour.

8- Préparez vos valises la veille au soir avant de partir en vacances. Bien meilleur si vous avez trois machines à faire avant de pouvoir procéder.

9- Mettez en place un rituel quotidien de mise en beauté et n’y dérogez jamais: crème hydratante + sérum + crème anti-ride autour des yeux + fond de teint + illuminateur + fard à paupière + eye-liner + mascara + blush + stylo à sourcil + poudre pour fignoler + rouge à lèvre + gloss. Là, on est prête!*

10- Traitez les petits symptômes par le mépris: cette douleur à la gencive? Oh, ça va passer au paracétamol.

Vous aimerez peut-être lire également:

Comment ne jamais vivre sa vie et, pour mesurer vos progrès, Les 19 indices qui montrent que vous êtes une personne organisée.

* Pour ceux et celles qui ne se maquillent pas, on peut vous expliquer le rôle de tous ces produits magiques. Vous n’avez qu’à demander.

 

13 Commentaires

Classé dans Astuces pour s'organiser, Bordélique?, FBI (Fausses Bonnes Idées), S'organiser à la maison

13 réponses à “Les 10 façons les plus simples… de se compliquer la vie

  1. Pistouche

    D’accord sur plein de points… sauf le 8, je fais toujours mes valises la veille (sinon je passe mon temps à aller rechercher dedans les trucs dont j’ai besoin et oublier de les y remettre!), par contre, je commence une « liste » quelques jours avant.

  2. Comme toujours, un billet plein de bon sens et comme toujours je me reconnais (presque) dans toutes ces situations ! C’est vrai que nous passons beaucoup de temps à nous compliquer la vie et surtout à ne pas profiter des bons moments en nous mettant une tonne de barrières. Merci de remettre les pendules à l’heure et de nous faire prendre conscience de nos égarements ! Bonne semaine

  3. Odile

    Oups! J’ai trouvé dans cette liste quelques petites choses que je fais… ( le coup des valises la veille du départ, avec bien sûr 2 machines à faire… je connais!), de même, dire oui à tout…
    En tout cas un article qui fait rire et réfléchir en ce lundi matin!

  4. Emmanuelle

    Pour les symptômes, je plaide coupable… je fais une liste et quand elle est suffisamment longue, je prends rendez-vous (no comment).
    Pour le rituel beauté, vous êtes percée à jour, ha-ha ! Je sais de quelle émission cela vient, et j’avoue me faire systématiquement la réflexion « et si elle avait 3 enfants petits et un job à temps plein, ça resterait indispensable, tout ça ?? ». Perso, j’ai mauvaise mine, mais j’ai pas le temps de faire mieux… je suis propre, c’est déjà ça 😀

  5. anaig30

    Ma chère Laurence, bibliothécaire, je vais avoir du mal à approuver votre article aujourd’hui!

  6. véronique

    Mes valises (et les sacs pour mon bébé)? Toujours 1 h avant de partir ! Mais j’ai planifié quelques jours avant ce que je dois mettre dedans, la quantité idéale/jour (+ 1 ou 2 aucasou pour bébé).
    Le repas ? toujours au dernier moment, mais en fonction de mes ressources placard-frigo (je fais la liste des courses en fonction du stock de la maison et j’improvise selon les promos viande ou autres du moment).
    J’essaie en permanence de simplifier les tâches, d’optimiser mon rendement : je suis une paresseuse-née!

  7. Anaig30, pourquoi auriez-vous du mal à approuver cet article? Au contraire, vous devez avoir l’habitude de ces familles qui ont un mal fou à rendre leurs livres dans les temps, non? 😉

  8. Emmanuelle, je ne sais pas à quelle émission vous faites allusion; en revanche, je me suis inspirée des magazines féminins, ça oui! 😉

  9. Le 1 et le 10 c’est tout pour moi… rapport de cause à effet?… parfois oui!….

  10. AudeL

    Bonjour. Peut-être ce post sera modéré mais je voulais porter à votre connaissance ce site : http://www.onrangetout.com . Bonne journée à tous .

  11. Amy

    J’aimerais bien oui qu’on m’explique à quoi servent toutes ces crèmes et produits…

  12. Gluche

    Pour les livres de la bibliothèque, je vous livre la méthode adoptée avec succès à la maison. Depuis longtemps, il y a au salon un emplacement réservé UNIQUEMENT aux livres de la bibliothèque. Cela n’empêche pas ces derniers de vadrouiller dans les chambres (mais JAMAIS chez le médecin ou chez Mamie, règle absolue), mais ça donne quand même un point de repère. Mais surtout de retour de la bibliothèque, nous listons les livres et docs empruntés par bibliothèque (oui, pour faire simple, nous fréquentons la bibliothèque du quartier et celle du centre-ville et à raison de 4 livres et 4 revues par bibliothèque, multiplié par les 5 personnes que nous sommes à la maison…) et par personne. Le jour du retour, il suffit de reprendre la liste (à sa place attitrée sur le frigo de la cuisine), d’aller chercher les livres au salon ou dans les chambres, ça marche!
    J’aimerais pouvoir vous dire que cette façon de procéder nous a permis de réduire les achats de livres… mais non, toujours pas!

  13. Ah Gluche, quand on aime lire…!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s