A l’heure où l’on cherche à réduire nos déchets et nos dépenses d’énergie…

canette… ceci me scandalise. Il s’agit d’un détecteur à déchet. Oh, non pas pour vous aider à trier (les pots de yaourt, ça se recycle ou pas?). Mais au contraire, pour vous faire racheter automatiquement le même produit. Précisément, le machin détecte l’emballage au moment où vous le jetez.  J’en reste sans voix. Par contre, ledit machin, lui, donne de la voix si jamais il n’arrive pas à identifier l’emballage que vous jetez.

Je voudrais bien que l’on m’explique en quoi c’est un progrès et pour qui. Coup de gueule du lundi? Voilà qui est fait.

En revanche, j’aime assez cette idée-là: se faire livrer ses achats internet sur le lieu de travail n’est pas nouveau. Mais l’idée de récupérer directement ses courses alimentaires à la sortie du bureau, sans déplacement inutile, j’avoue, j’aime bien. On imagine que seules les grandes entreprises pourraient proposer ce service à leurs salariés…

Tout à fait hors sujet: merci à tous ceux qui sont venus samedi à la médiathèque des Ulis, à l’atelier mind mapping. J’aurais adoré avoir plus de temps à vous consacrer (Anne, Aline, Elisabeth de Verrières entre autres) mais je crois qu’il faudra qu’on se fasse juste une réunion pour le plaisir, la prochaine fois.

Sinon, le résultat de votre travail en équipe, compilé par mes soins, est entre les mains des animateurs de la médiathèque: je suis sûre qu’ils en feront bon usage. Un grand bravo à tous les enfants qui ont joué le jeu, pourtant pas facile, de la conférence de philo!

21 Commentaires

Classé dans Mon avis

21 réponses à “A l’heure où l’on cherche à réduire nos déchets et nos dépenses d’énergie…

  1. En même temps, la phrase au-dessus du titre de l’article est très claire, il ne s’agit pas d’aider le consommateur…. « 15 innovations qui vont métamorphoser la grande distribution »…

    A voir quel choix on fait pour notre planète. 😉

  2. Stéphanie

    Hum… Je connais des « gens » qui ont une liste à cocher sur leur frigo pour que les utilisateurs de la cuisine coche le produit dont ils viennent de jeter le dernier représentant : « Oups, je viens de jeter l’emballage vide du café, il faut que j’en rachète ». Peut-on considérer que cette « poubelle magique » ferait la liste d’elle-même ? « Tu as jeté l’emballage vide du café, peut-être qu’il faut que tu en rachètes, non ? » Le tout relié à mon smartphone (qui fait – presque – les courses avec moi) pourrait peut-être m’aider à savoir si Cher-et-Tendre, grand amateur de café, a oublié de prévenir la grande amatrice de thé que je suis qu’il est à sec pour demain matin…

  3. Patitys

    un gadget qui pousse à la consommation me semble-t-il. Il en faudrait déjà plusieurs, au nombre de poubelles (déchets classiques, cartons, plastiques et une pour le compost aussi ^^?). Je vois bien mes filles passer plusieurs fois leur boîte de céréales ou de biscuits préférés pour être sûre d’en avoir assez. Perte de temps vue qu’il faut de toute façons trier la liste pour vérifier avec ce que l’on a et ce que l’on veut (liste des menus). Quid des aliments qui ne nous ont pas plu ou périmés (il doit bien avoir une raison pour que cela ait traîné autant de temps dans nos placards ou frigo)?

  4. valydelille

    bonjour, perso je trouve ça intéressant comme système. fini le produit qu’on a oublié d’acheter parce que le dernier qui s’en est servi a oublié de le signaler ou de le noter sur la liste de courses ( à condition de jeter l’emballage :P). après, chacun voit comme il veut et gère cette « aide » comme il l’entend, rien n’est obligatoire. après que ce soit récupéré par les marques pour fidéliser une clientèle, bah, c’est déjà le cas avec les bons de réductions ciblés que vous obtenez lors de vos achats en caisse. et pour les pots de yaourt, non ils ne sont pas (encore) recyclables.

  5. babim

    Bonjour,
    Et bien avec les sachets papiers du vrac bio… qui se recyclent en récipient pour le compost, ah,ah,ah: au chômage la super poubelle hyper connectée!!!
    Je sors!!

    Bonne journée!

  6. Emmanuelle

    Bon, je vais me faire l’avocat du diable… j’ai des collègues qui bossent sur ce genre de « machin intelligent », destiné, en effet, à faciliter la constitution des listes de courses (plus de « ha au fait, Chérie, plus de Patata, il faut le noter sur la liste » entre deux tartines, avec pour réponse « tu te lèves pour le noter, ou tu me le dis quand je suis près de la liste », mais une liste « préremplie » avec ce qui a été jeté)…

    On voit aisément la dérive consumériste qui s’y attache (si on n’est pas dans le camp de ceux qui veulent faciliter la vie des ménages mais dans celui de ceux qui veulent gagner des brouzoufs)… ou « comment encombrer en désencombrant »…

    D’ailleurs on voit bien que certains sites de vente en ligne proposent déjà des trucs du genre « qu’est-ce que j’oublie », qui ré-injectent dans le panier tout neuf les articles qu’on avait pris la fois d’avant…

    Bref… ce sont des outils un peu étranges, entre l’aide à la personne et l’intrusion dans la sphère privée… on pourra toujours classer ladite poubelle dans les FBI

  7. viviane1963

    Je n’y vois que des avantages, une liste de courses qui se fait toute seule, et libre à chacun de ne pas scanner ce qu’il ne veut pas racheter…

  8. Aline

    j’aime bien l’idée du afterwork point de récup des courses … çà serait bien utile çà. Encore plus rapide que le drive (déjà bien utile) .
    Sinon c’était un plaisir aussi ce rendez-vous des Ulis .

  9. Babim, exactement! Je suis dans le même cas.;)

  10. Laetitia59

    Complètement inadapté et inutile chez moi. Je fais un blocage sur les emballages : viandes & fromages en bocaux/plats en verre, Fruits & légumes dans des filets, quelques sachets papier réutilisés jusqu’à ce qu’ils craquent et l’épicerie & les produits ménagers et d’hygiène au magasin en vrac donc à nouveau en bocaux/bouteilles en verre de récup'(sans code-barre !).
    A part quelques (très) rares produits emballés, il serait au chômage technique mon détecteur à déchet 🙂
    Pour moi, le meilleur moyen de ne pas oublier (ou acheter en double) qqch, c’est un coup d’oeil dans le frigo et les placards (cuisine & SDB) avant d’aller faire les courses, la routine : faire les rayons toujours dans le même ordre et la liste de courses dans cet ordre et la proximité : un petit supermarché bio à côté de chez moi, énorme gain de temps !

  11. sharra

    à l’époque (pas si lointaine) où j’habitais en France, j’aimais bien le drive du supermarché et sa sélection personnalisée : elle était constituée de tous les articles que j’avais commandés au moins une fois, ce qui revenait à faire les courses dans un magasin rempli de choses qui me convenaient. Du coup, en survolant la partie hygiène par exemple, il m’arrivait régulièrement de me dire « ah oui, les enfants m’ont dit qu’ils avaient fini un flacon de shampooing », et j’en recommandais même s’ils ne l’avaient pas écrit sur ma liste.

  12. Je me permet d’être hors-sujet, mais comment ne pas penser à vous Laurence en tombant sur cela : http://www.freelug.org/spip.php?article521
    (oui je cherche à ranger correctement, c’est-à-dire de manière à pouvoir en faire quelque chose, les vieux logo de mon enfance)…

  13. sharra

    @lesanimauxdumercredi : j’adore !
    à la maison, nous sommes passés du tri par couleur au tri par forme, et nous avons aussi un bac « pas trié ». Et à part, ma collection de Noël…

  14. Emmanuelle

    Hum… les légos, il y a des gens qui en font des meubles, carrément… comme ça, on a le tout-en-un : contenu et contenant… moi, j’dis ça, j’dis rien 😀

    (sinon, chez nous, c’est dans des boîtes rassemblées ensuite dans une caisse, toutes petites pièces ensemble, plaques par tailles, etc… ce n’est pas trié par couleur, on n’est pas daltoniens… et il n’y en a pas autant que ça)

  15. Ah je savais que ça parlerait aux lecteurs de ce blog… Je vais suivre les conseils de base de Laurence (j’espère avoir compris, après lecture assidue de ce blog et du livre! ) :
    – d’abord, rassembler tous les legos (pas simple, il en reste encore chez mes parents, un peu partout….) pour avoir une idée du volume global ;
    – Ensuite, se poser la question : qu’est ce que je veux en faire ? Présenter en collection « lego vintage », jouer avec, laisser mes enfants jouer avec 😉 ?
    Là j’ai fini par trancher : je veux pouvoir reconstruire mon château et mon bateau pirate. Et le reste, ce sera pour qu’on joue tous ensemble (y’a de quoi)…
    – J’ai déjà trouvé une liste des pièces nécessaires pour mes constructions : je mettrai donc de côté (c’est-à-dire loin de mes enfants le temps qu’ils aient l’âge de les construire) toutes ces pièces là avec notices dans des ziplocs ou autre. Et le reste, ce sera pour qu’on joue tous ensemble, donc tri par type de pièces dans des tiroirs en plastiques transparents.
    Reste le problème des boîtes d’aujourd’hui : les garder telles quelles, ou bien ranger les pièces avec tout le reste… La seconde option me semble la plus judicieuse (mais bon pour l’instant il n’y a en pas beaucoup donc ça va).
    Pfffff …. comme on dit : y’a plus qu’à !

  16. sharra

    depuis 3 mois (mais pas en continu), nous sommes dans une phase de reconstruction de tous les modèles, pour pouvoir ensuite décider ce qu’on en fait : garder ou vendre/donner ?

  17. Emmanuelle

    Ha sinon, un collègue avait une méthode plus… radicale, avec les légos : quand les enfants jouaient avec, c’était sur un grand drap étalé au sol. A la fin du jeu, il nouait le drap aux 4 coins, et zou… pour lui, le fait de chercher les pièces était partie intégrante du jeu. Concept intéressant en termes de gain de temps, tant que les enfants jouent beaucoup avec, je trouve 😀

  18. verveinelin

    se faire livrer les courses au boulot, ce n’est pas encore prévu par mon CE…
    mais choisir comme enseigne de courses en ligne celle dont le drive est sur mon trajet travail/domicile, c’est faisable et c’est un joli gain de temps.
    idem pour pour le carburant et la bouteille de gaz, que j’achète toujours en sortant du bureau.
    coup de chance, il y a même un grossiste fruits/légumes et une biocoop sur mon chemin.
    puisque les trajets sont inévitables, autant les optimiser…
    et les enfants sont prévenus par un petit coup de fil de se tenir prêts au déballage quand j’arrive à la maison!

  19. @Sharra : bon courage pour le choix…
    @Emanuelle : oui, globalement on optimise comme cela pour les playmobil/duplo. Pour les Lego, comme j’ai très très envie de jouer moi aussi et que chercher des heures LA petite pièce de 1/ronde/transparente/rouge m’énerve trop, il me faut autre chose 🙂

  20. Mathilde

    Oups, mon téléphone a envoyé mon message trop vite, pardon pour le doublon !
    Je reprends donc mon histoire de libraire, qui ne connaît pas du tout votre livre et m’a dit avoir deux filles de mon âge (je suis étudiante) qui ne sont pas très organisées (je pense donc que ledit livre l’a intéressée). Pour ma part je suis plutôt bien organisée, mais j’ai une tendance à stresser / avoir peur d’oublier, je vais donc lire votre livre pour me rassurer. Voilà, toute cette tartine (et ce clic trop rapide, pardon encore !) pour vous remercier pour votre blog !

  21. francine

    Je suis de ton avis, ce serait bien mieux qu’on ait des inventions pour responsabiliser les gens, plutôt que de les inciter à polluer. Il est vrai que je ne suis pas une consommatrice modèle, mais j’essaie d’adopter des bonnes pratiques au quotidien pour limiter le gaspillage. J’ai aussi trouvé quelques conseils et astuces grâce à cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=4YDELQQcYCw :). Bonne journée !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s