Mon meilleur conseil pour les révisions du bac

Depuis quelques jours, on me sollicite pour recueillir mes conseils pour les révisions du baccalauréat qui approche à grands pas. En somme, les vacances de printemps sont la dernière ligne droite pour réviser, n’est-ce pas? Alors, en plus de ce que pourraient préconiser les enseignants, voici ma meilleure recommandation, dite aussi « LA chose qui fâche ».

LA chose qui fâche

Vous voyez le smartphone de votre futur bachelier? Celui qu’il ne lâche jamais? Eh bien, mauvaise nouvelle: il ne devrait pas le voir, lui.

Pourquoi?

Parce qu’une étude de l’Université du Texas à Austin en 2017, portant sur 800 personnes, a montré que lorsqu’on réalise une série de tâches demandant une bonne concentration, l’endroit où se trouve notre téléphone portable a une influence sur notre score de réussite.

Déroulement de l’étude

On constitue trois groupes de sujets qui devront réaliser les mêmes tâches nécessitant de se concentrer. Mais avant de commencer, on leur demande de mettre leur smartphone sur le mode silencieux, puis

  1. Groupe 1: on leur demande de poser leur smartphone, écran vers le bas, sur le bureau
  2. Groupe 2: le smartphone devra être dans la poche ou dans le sac à main
  3. Groupe 3: le smartphone devra être déposé dans une autre pièce.

Résultats

Les scores du groupe 3 sont supérieurs à ceux du groupe 2, eux-même supérieurs à ceux du groupe 1.

Explications

Même tourné à l’envers sur le bureau, même en mode avion, l’étudiant normalement constitué SAIT que son portable est là et qu’il peut s’en emparer facilement. Et quand bien même il ferait comme s’il l’ignorait royalement, le mini discours mental qui consiste à se dire « mais non, je ne vais pas le regarder » demande un effort dont il n’a pas conscience, mais un effort tout de même*.

Et donc, son attention et sa concentration ne sont pas au maximum, distrait qu’il est par sa lutte contre ses habitudes.

Et donc, il est moins « performant » que si ce maudit appareil était  stocké dans une autre pièce.

Remarquez bien qu’on ne parle pas d’être distrait par des notifications mais par la simple présence du smartphone.

Conclusion

Parents de tous les bacheliers, emparez-vous du Précieux! Temporairement hein, n’allez pas hyperventiler sur mon blog. Je sais, ça fâche, mais c’est pour leur bien.

Vous aimerez peut-être lire aussi:

 

* Effort mental comparable à celui que supporterait une personne au régime qui  apercevrait (même du coin de l’oeil) sur la table basse du salon une tablette de chocolat de sa marque préférée. Ah, diable, on comprend mieux, là.

6 Commentaires

Classé dans Aider mon enfant à s'organiser, Astuces pour s'organiser, Comment mieux s'organiser

6 réponses à “Mon meilleur conseil pour les révisions du bac

  1. Anne-Gaëlle

    Merci de ce conseil que je vais m’appliquer illico ! Mon bac a déjà plus de 20 ans mais j’ai repris des études cette année et dois rédiger un mémoire, et un de mes problèmes principaux est justement la concentration…
    J’ai en fait déjà expérimenté la technique du smartphone dans une autre pièce une fois « par hasard » et avait bien constaté qu’il me dérangeait moins.
    Sur ce, à mon mémoire !

    J'aime

  2. Katherine

    Idem quand on est prof et qu’on a un gros paquet de copies à corriger…… 😁😁

    J'aime

  3. J’ai fait le même constat et maintenant j’éloigne mon portable au boulot…

    J'aime

  4. Emmanuelle

    Notre cerveau est très malin : un smartphone, c’est pour téléphoner/twitter/smser… et c’est agréable… alors dès que nos yeux/doigts/autres prennent conscience de sa présence, le cerveau, qui n’aime rien tant que le choses agréables, attire nos doigts et notre attention vers l’objet du délit…
    Ca marche pour les mails, et pour les jeux qui restent visibles quand il faut bosser, et pour plein d’autres choses (essayez avec vos friandises préférées, juste pour voir)… bon courage pour les révisions !

    (moi, pour les copies, je m’octroie une récompense toute les 5 copies, ça marche plutôt bien 😀 )

    J'aime

  5. Filo

    En même temps, ce genre de chose, on s’en doutait déjà… que les études le confirment, c’est bien… mais passer à l’acte , voilà qui va demander une certaines force de caractère… et /ou une négociation digne de preneur d’otages…. (oui j’ai des gens avec un téléphone greffé au bout des doigts dans ma famille…., heureusement pas de session bac en prévision, trop jeunes/trop vieux.) Mais je compatis grandement….;)

    J'aime

  6. DELCEY

    Merci Laurence pour cet article !
    Effectivement, le smartphone est un vrai voleur de temps et d’attention, et vous indiquez une solution tellement simple pour échapper à son emprise, c’est génial !
    Petit clin d’oeil à Filo : plutôt que de faire une négociation digne de preneur d’otage, je suggère de … ne pas négocier du tout 🙂 !

    J'aime

Commentez, ca nous fait plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.