Astuce futée quand on manque de place dans la salle de bains

Quand on a peu d’espace, soit on fait sécher son rideau de douche (en l’étalant complètement le long de la tringle, sinon il se couvre de moisissure). Soit on fait sécher son linge sur la tringle. Et du coup, le rideau est replié. C’est bête.

Sauf que, un petit génie (pas moi, hélas) a eu l’idée suivante: la double tringle.

Une tringle pour le rideau de douche, classique, et l’autre, juste derrière, pour faire sécher le linge.  Eventuellement dissimulée derrière ledit rideau. Amis habitants de petits appartements, je suis sûre que vous apprécierez.

7 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Budget, Comment faire des économies, Comment ranger, Ecologie, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

7 réponses à “Astuce futée quand on manque de place dans la salle de bains

  1. Laure le poulpe

    Bonjour Laurence et bonjour aux lecteurs du blog,
    Je ne commente jamais, mais là, je peux apporter un « plus » à cette idée, que j’utilise depuis un an maintenant.
    J’utilise une tringle de salle de bain extensible qui se fixe sans trous ni colle et qu’on trouve très facilement dans le commerce, en différentes tailles et qui résiste à l’humidité. C’est très pratique pour:
    1 – les indécis, sur l’emplacement de ladite tringle;
    2 – les locataires, car comme le dit le dicton « pas de trous percés, caution retrouvée ».
    J’ai effectivement installée la mienne dans la salle de bain, mais vraiment dans la pièce, pas dans la douche ou la baignoire (que je n’ai pas), car c’est une pièce à l’abri des regards (pas comme un séjour), de petite taille (elle n’est pas large, donc la tringle tient bien entre deux murs), qui est bien chauffée et qui évacue facilement l’humidité. J’y pends surtout mon linge de lit, comme la housse de couette, que je plie en deux pour qu’elle tienne bien à plat sur ma tringle. De cette manière et avec un cycle de lavage avec essorage faible (600 ou 800 tours), mon linge de lit sèche sans encombrer et sans pli, je n’ai alors plus qu’à le plier et le ranger, sans repasser. Feignasse, moi? Non, économe des énergies.
    Bref, c’est vraiment une idée qui change la vie.

    J'aime

  2. super idée ! on se demande même pourquoi on n’y a pas pensé avant ! merci 🙂

    J'aime

  3. Laure le poulpe, quand vous voulez vous commentez avec ces bonnes idées et ces dictons! 🙂

    J'aime

  4. Marie

    Bonjour
    Je n’ai pour ma part, pas encore trouvé la solution pour sécher le linge sans sèche-linge à l’intérieur de la maison, car je ne supporte pas l’odeur du linge mouillé ni celle du linge qui a séché lentement, surtout en période de demi saison quand on ne peut plus mettre le linge dehors mais qu’il ne fait pas assez froid pour allumer le chauffage. Mais si vous avez une idée de génie, je suis preneuse…

    J'aime

  5. Stéphy

    Je fais sécher sur cintre autant que possible (pour petits et grands) : le vêtement est bien étalé, besoin de moins de pinces à linge (qui sont ainsi disponibles pour toutes les autres petites choses telles chaussettes, etc), pour les vêtements qui nécessitent un peu de repassage cela peut suffire, et multiples possibilités d’accrochage : sur le tancarville, sur le haut des portes, aux poignées des portes, aux portes des armoires,sur la tringle de la salle de bains, sur les tringles à rideaux, aux poignées des fenêtres, etc etc !

    J'aime

  6. Stéphy, et nous voilà à Naples! 🙂

    J'aime

  7. Emmanuelle

    Marie, je fais comme Stéphy : sur cintre pour tous les vêtements… cintre à pince et pendu par les jambes pour les pantalons, cintre classique pour les hauts. Les sweats à capuche sont pendus capuche en bas, sur les cintres à pinces.
    J’étends assez souvent sur un portant classique, qu’on peut donc rouler pour le placer au choix dans la zone de la maison la plus « sous le soleil » ou juste devant le radiateur s’il chauffe faiblement.
    En mi-saison, j’essore le plus fort possible et je fais des demi-charges pour que le linge soit plus « étalé » sur l’étendoir. Au besoin, j’entrouvre une fenêtre pour que l’humidité s’évacue… et je mets près du coin cuisine les jours où le four chauffe (je fais la cuisine « en lots » le week-end et le mercredi, donc ça chauffe naturellement).

    J'aime

Commentez, ca nous fait plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.