Travailler de chez soi: le meilleur emplacement

Nous sommes nombreux à travailler de chez nous, slasheurs ou pas. Et de toute façon, on a besoin d’un endroit, si possible sympathique, pour faire nos comptes, utiliser un écran plus lisible que notre smartphone, imprimer des documents etc.

Personnellement, j’aime que ce lieu de travail soit intégré à la pièce centrale de la maison. Sinon, j’ai l’impression d’être punie.

C’est pourquoi j’aime bien les aménagements ci-dessous. Dans l’idée, ca vous plaît?

 

13 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Comment classer des documents, Comment ranger, Comment s'organiser au travail, Conseil en organisation personnelle, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

13 réponses à “Travailler de chez soi: le meilleur emplacement

  1. Sandrine

    Je suis d’accord sur le fait que d’être au cœur de la maison est plus agréable. Et je réfléchis également à un emplacement pour la gestion administrative de la maison et de la famille plutôt vote entrée car j’ai une entrée assez grande pour cela et ouverte sur ma cuisine.
    Cependant !
    Mon compagnon faisant du télétravail ne peut pas s’installer dans un espace aussi central à la vie de famille. Car là il ne pourrait plus travailler efficacement alors que c’est l’ objectif attendu 😊
    Donc… Tout dépend à quoi est destiné cet espace

    J'aime

  2. Les photos (splendides aménagements, certes) me font plutôt penser que, dans un cadre idéal, deux coins valent mieux qu’un : un vrai bureau quelque part dans l’appartement, réduit à part ou vraie pièce, avec ses bibliothèques, ses étagères à dossiers, ses placards à matériels divers (je m’emballe), et un coin comme ci-dessus, engageant, dans la pièce de vie. 🙂 Et puis, selon l’âge des gamins, les enjeux et contraintes diffèrent…
    Dans le cadre de mon activité, j’ai régulièrement droit sinon aussi, sur nos forums privés pro inter-traducteurs (internationaux par essence), aux photos de divers collègues travaillant dans des cadres idylliques devant terrasse et front de mer ou autres paysages improbables… (devant, pas sur, la terrasse, à cause de la réverbération du soleil… on les plaint presque ^^).
    Cela étant, sur la deuxième photo ci-dessus, la vue trop directe sur le canapé me paraît un mauvais point : à proscrire pour ne pas être tenté·e de céder à chaque coup de mou ! 😉

    J'aime

  3. Cathie

    Bonjour Laurence,
    Je ne voudrais en aucun cas le premier. Je me sentirai punie, « au coin », avec pour tout horizon un mur à 50 cm de mon visage, avec des gens qui peuvent arriver derrière moi sans que je le sache, avec mon écran visible par tous mais moi qui ne vois aucun de ces « tous ».
    Chez moi, (je suis en télétravail), j’ai une petite pièce rien que pour moi, le dossier de mon fauteuil est contre le mur du fond, j’ai une fenêtre devant sur la gauche mes yeux peuvent donc se porter sur le feuillage des arbres sans que je tourne la tête, je suis face à la porte et sais donc si quelqu’un entre, de plus la personne qui entre ne voit pas mon écran, j’ai 1,5 mètre entre le devant de mon bureau et le mur d’en face cela est moins fatigant pour les yeux que d’être pendant des heures limité à regarder à 30 ou 50 cm.
    Bien sûr, cet agencement réduit la place disponible car il faut compter près de 1 m de plus en espace pour déplacer le siège afin de s’asseoir (et se lever), mais cela me procure un confort et une sérénité que je n’ai connu dans aucune entreprise de ma vie entière. J’ai 60 ans et suis en télétravail depuis seulement 1 an,…1 an de bonheur 🙂

    J'aime

  4. NicK le vilain

    Bof.
    Avec des sièges aussi peu ergonomiques et confortables, mal de dos assuré. 😦
    Prévoir une bonne assise.

    J'aime

  5. Filo

    La pièce centrale? Eh bien la cuisine évidemment! Bon, je ne garantis pas les risques d’éclaboussures et miettes diverses et variées, mais c’est histoire d’être au chaud et au milieu ;))
    Comme Cathie, je préfère, et de loin, m’isoler pour « paperasser » en paix, dans une chambre, avec belle vue sur la verdure, et je détesterais également que tout le monde louche sur mon écran, et débarque à l’improviste quand je démêle mes démêlés bancaires….
    Je crois que c’est surtout affaire de gout personnel. Et histoire de place, bien entendu!

    J'aime

  6. Céline

    Bonjour,
    Je trouve très chouette d’avoir un petit espace près de la cuisine et de l’entrée pour la petite gestion commune: calendrier avec rdv, publicités avant tri, sorties prévues ou possibles, liste de course à portée de stylo et de cuisine, évènements et autres trucs temporaires. Ils peuvent ainsi être rassemblés sans envahir la table de la salle à manger et on se sent moins seul. Mais un vrai bureau pour ce qui nécessite réflexion est vraiment un luxe que j’apprécie…pour l’avoir longtemps rêvé! Même si parfois je me sens éloignée, je m’y sens aussi en paix!
    je pense que tout dépend de ce qu’on a à y faire.

    J'aime

  7. Floconnette

    Je partage moi aussi la disposition de Cathy et c’est tellement plus agréable ainsi de ne pas « aller dans le mur » au sens propre comme figuré. Depuis je m’installe avec bien plus de plaisir à mon bureau (avec aussi jolis sous-main et classeurs tant qu’à faire) et y retrouve le plaisir des loisirs créatifs. Même si je continue de squatter souvent le canapé (avec coussin spécial pc) car la pièce est plus chaude … Et aussi cette sensation d’être punie (faut dire que le bureau est éloigné du lieu de vie et qu’il y fait froid l’hiver …).
    Mon rêve : un bureau dans le salon avec des portes coulissantes façon verrière que je pourrais ouvrir ou non selon mes envies.

    J'aime

  8. Magmag

    Etant enseignante, je travaille beaucoup chez moi, bien sûr, ce n’est pas du télétravail, mais on peut dire que ça y ressemble, surtout maintenant que je fais beaucoup de choses directement sur mon PC.
    Quand mes enfants étaient à la maison, mon bureau était dans notre chambre, et me permettait de m’isoler chaque fois que nécessaire mais j’avais l’impression d’être à l’écart.
    Maintenant qu’ils ne sont plus dans mes pattes, j’ai investi … carrément la table du séjour, une desserte métallique Ikéa à roulettes et paniers me permet de stocker des affaires qui me servent souvent assez facilement.
    Quant à mon bureau d’avant, il n’a pas changé de place mais j’y mets ma doc en attente d’archivage, des choses que je prévois de trier (ce que je fais pendant les vacances d’été).
    Vos photos sont super jolies, mais ce sont des décors pour moi, impossible par ex de travailler sans documentation sur des espaces aussi étroits.

    J'aime

  9. souris

    Oh là là! Surtout pas de bureau dans le salon! éventuellement pour la petite compta personnelle, sinon…
    60 % de mon travail se fait à domicile. Une pièce séparée, même petite est essentielle: calme, concentration et horaires définis: je rentre dans mon bureau, la journée de travail commence, j’en sors, elle se termine. Les espaces trop mélangés, c’est le risque de faire des horaires sans fin (souvent le cas avec le télétravail, selon les études), ou bien de ne pas arriver à couper/ décompresser… normal, quand le bureau est dans le lieu de détente, le salon!!

    J'aime

  10. Raymonde

    bonjour,
    juste un mot pour exprimer mon désaccord avec Magmag :
    pour moi, un enseignant qui travaille chez lui, c’est exactement du télétravail. S’il devait effectuer ce même travail sur son lieu de travail, ce serait sans doute en salle des profs ou au CDI car il n’y a pas de bureaux prévu pour les enseignants dans les établissements…
    Voilà !

    J'aime

  11. Marie

    Bonjour
    Ce qui m’étonne sur ces photos, c’est le peu de place pour la « paperasse » car, si je sais que nous sommes dans une époque de dématérialisation à tout crin, je sais aussi que j’ai énormément de dossiers, de documentations « papier » et que je dois aussi fournir de nombreux dossiers administratifs sous format papier. Et je ne vois sur ces petits bureaux ni papiers, ni crayons, ni imprimante, ni étagères à proximité…
    Alors mon bureau à moi, c’est une grande table devant la fenêtre de la chambre d’amis pour pouvoir lever le regard et avec plusieurs étagères pour classer correctement les dossiers de mes nombreuses activités….

    J'aime

  12. Magmag

    Raymonde, ok avec vous pour le télétravail, sauf qu’un salarié lambda qui fait du télétravail ponctuel a généralement un endroit pour travailler quand il est dans son entreprise. C’est différent pour un enseignant du secondaire qui n’a aucun lieu prévu pour préparer ses cours ou corriger des copies, la salle des profs ou le CDI n’étant pas du tout fait pour ça.

    J'aime

  13. C’est vrai Souris, la tentation peut devenir terrible. Mais certains préfèrent encore ça à l’isolement. J’avoue qu’il m’arrive de mettre un casque audio pour maintenir ma concentration quand je suis à mon bureau (très près du salon).

    J'aime

Commentez, ca nous fait plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.