Comment trouver l’énergie de désencombrer régulièrement?

Tiroir en désordre, ranger mon tiroirJe poursuis ma réponse à Claire (la première partie de ma réponse était: Comment éviter de se ré-encombrer.)

Quand le désencombrement a été un effort, comment trouver l’énergie de recommencer régulièrement? me demande-t-elle.

Prenons les choses avec méthode (aucune chance que je les prenne au pif, n’importe comment, hein. Sinon, ce n’est pas la peine de s’appeler organisatrice professionnelle. Poursuivons).

Le désencombrement représente-t-il un effort?

Désencombrer quand on débute.

Un peu comme lorsqu’on débute la course à pied, qu’on apprend à faire des pompes, à jouer du violon, se maquiller… désencombrer, c’est difficile.

Au départ, surtout si on a une certaine ressemblance avec les écureuils (on peut ressembler à un écureuil et ne pas être roux), désencombrer n’a rien d’évident.

Mais, comme toutes les activités qui vont finir par nous faire du bien au moral, plus on pratique, plus on acquiert de l’aisance, plus c’est plaisant.

Désencombrer quand on ne sait pas comment s’y prendre.

Là, c’est simple: on lit ce blog et ses articles classés dans la catégorie « se désencombrer ». Ou on se sert des livres dont c’est le sujet, de Marie K. à l’auteure de ce blog (Se simplifier la vie). Bref, des méthodes, il y en a. A vous de les essayer pour trouver celles qui vous correspondent le mieux.

On peut aussi apprendre à se poser des questions de façon différente: comme dans cet article sur les 25 bonnes raisons de laisser partir un objet.

Désencombrer quand on a du mal à prendre des décisions.

Ce qui fatigue le plus, quand on désencombre, c’est la prise de décisions. C’est pourquoi je vous propose deux astuces qui ont fait leur preuve:

« La technique 3 cartons/1 sac » et « Aller jusqu’au bout de votre tri« .

Désencombrer quand on fait des grands « blitz » de tri/rangement/ménage

Tenez, prenons pour exemple la video de l’autre jour. Cette jeune femme, à l’énergie débordante, regroupe dans une même session le rangement ET le ménage. Dans toute la maison. Mais quelle fatigue à la fin! Pour le tri, à proprement parler, c’est la même chose. Si vous en faites trop en une fois, vous allez vous fatiguer et vous écoeurer.

Ce qui nous amène à la régularité.

Doit-on désencombrer régulièrement?

Plusieurs approches possibles:

L’approche: « je désencombre quand ça me prend »

Là, on désencombre au moment où on est gêné par le désordre à un certain endroit. Mon tiroir de cuisine se coince parce que les ustensiles s’emmêlent? Hop, je le vide, j’enlève les doublons/triplons en ne conservant que ce que j’aime et qui fonctionne. Je patouille sans fin dans le tiroir à chaussettes parce que je ne trouve jamais la bonne paire? Même combat (sans enlever les doublons, dans ce cas, mais celles trouées, décolorées, qui serrent trop… ou pas assez).

L’approche: « je désencombre en suivant les 4 saisons »

Là, c’est parti pour la saisonnalité. Par exemple, à chaque changement de saison, je vérifie que mes vêtements de la saison passée sont en état d’être stockés dans de bonnes conditions (sans taches ni trous) et que je les aime toujours. Ceux qui ne passent pas le test sortent de chez moi. Autre exemple: je vérifie tous les trimestres l’état de mon armoire à pharmacie; tous les ans, je purge ma paperasse et mon matériel de bricolage qui a séché . Tous les 3 ans, les clichés radio. Etc.

L’approche: « je désencombre parce que je n’ai pas le choix »

Ce n’est pas ma préférée mais c’est la plus courante: on déménage, ou on se sépare, bref, on n’a pas le choix. Eh bien, cela en motive plus d’un à désencombrer, figurez-vous. L’inconvénient majeur, c’est que ça risque de ne pas être vraiment régulier (je vous le souhaite , en tout cas). Et quant à l’effort que ça demande, si on ne s’y prend pas trop au dernier moment, cela devrait rester gérable.

Et vous, quelle approche adoptez-vous, chers lecteurs, quand vous désencombrez? Cela vous demande-t-il beaucoup d’énergie?

 

 

 

2 Commentaires

Classé dans Astuces pour s'organiser, Bordélique?, Désencombrer, Home organiser ou home organizer, Oser jeter

2 réponses à “Comment trouver l’énergie de désencombrer régulièrement?

  1. NicK le vilain

    « Au départ, surtout si on a une certaine ressemblance avec les écureuils (on peut ressembler à un écureuil et ne pas être roux), désencombrer n’a rien d’évident »
    Moi je suis plutôt Sully dans Monster Academy. C’est plus gros et ça prend de la place. 😛
    Ce week-end c’était archivage des anciens papiers de 2019 à la cave (propre et bétonnée) après vérification que j’ai tout numérisé. Les vieux papiers bons pour la poubelle sont mis à côté de la déchiqueteuse (en cours de traitement).

    Aimé par 1 personne

  2. miss34

    Bonjour,
    J’ai une question :
    On dit de jeter les doublons.
    Oui, mais par exemple avec une paire de ciseaux dans la cuisine,
    une paire de ciseaux à son bureau.
    C’est plus pratique, plutôt que de faire des aller-retour, et du coup, vu que les choses sont loin pour les ranger, on a la flemme.

    Je dirais jeter les doublons d’une même chose qui sert au même endroit.

    Enfin, pour les objets utilisables en double :
    Exemple : finir les 360 dentifrices, racheter un seul dentifrice quand on est à la moitié..pour ne jamais se retrouver avec « il est vide, m… » et attendre les jours des courses.
    Qu’en pensez-vous?
    Vous avez sûrement une meilleure méthode que moi?

    J'aime

Commentez, ca nous fait plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.