Résultat du concours « super organisé(e) en cuisine en 1926 »

Alors, ce N° 59? Une essoreuse, une baratte, un lave-linge? Autre chose?

Un grand bravo aux experte(e)s Paquita, Maud, Cathie, Claire, Tamauya02, Louise, Aline, Maude, Loustica:

vous voilà officiellement Organisonautes Suprêmes. C’était bien une sorbetière.

Les numéros 35 et 57  ont attiré votre attention, voici de quoi il s’agit:

N° 35: c’est un moule à brioche (kougelhof, d’après moi… mais nos alsaciennes pourront nous le confirmer)

N°57: un pilon métallique

En ce qui concerne le N° 76, figurez-vous que la légende ne le précise pas. Il me semble que c’est un cellier (traditionnellement orienté au nord, dans l’épaisseur du mur, pour conserver au frais les aliments comme le beurre ou le fromage).

 

 

16 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Comment ranger, Home organiser ou home organizer

16 réponses à “Résultat du concours « super organisé(e) en cuisine en 1926 »

  1. Passante

    Bonjour Laurence, le 35 ressemble à un moule à brioche mais en aucun cas celui d’un kouglof (suis alsacienne) – scotchée par la réponse pour le 59, j’ai souvenance que ma mère utilisait ce genre de bac pour essorer le linge (elle était née en 1920, et gamine j’aidais à le porter car il était lourd, rempli d’eau, sans doute un nouvel usage lui avait été trouvé, plus facile pour essorer le linge que nous lavions encore au lavoir

    J'aime

  2. Magali

    Bonjour, il me semble bien que le 57 soit un presse purée. merci pour vos articles rafraîchissants !*

    J'aime

  3. papou58

    le moule à kouglof est plus arrondi, moule à flan plutôt , 57 un presse-purée plutôt

    J'aime

  4. louise

    Vraiment, je ne pense pas que ce soit un moule à kugelhopf : la bordure n’est pas compatible avec la pousse de la pâte, et il ne semble pas assez épais, même si c’était un moule en cuivre. Signé Louise (petite fille d’Alsaciens, dont les moules à kugelhopf ne sont jamais rangés autrement que dans le four, ou dans l’évier, car ils servent au moins trois fois par mois, tous les deux – ce qui vous avait étonnée, Laurence, quand vous êtes venue !)

    J'aime

  5. Sylvia Steinbuch

    Le 57 est un presse-purée. Il a très peu changé, j’ai le même dans ma cuisine.

    J'aime

  6. Loustica

    Merci pour ce beau titre d’organisonaute suprême, j’avoue qu’en ce moment, tout ce qui fait rire ou sourire est le bienvenu!
    Merci pour votre travail, votre constante bienveillance et votre humour dans ce blog. prenez soin de vous et de vos proches!

    J'aime

  7. Floconnette

    Oh zut je suis arrivée après la bataille ! La faute à mon agrégateur de flux qui me met toujours vos posts en décalé !
    Je revois la cuisine de ma grand-mère c’est une chouette idée !
    A quoi servait le n°56 ?
    Chez moi le 57 est aussi appelé presse purée …
    Bonne journée !

    J'aime

  8. Syldu68

    Pour le n°35, l’alsacienne aurait plutôt dit un moule à brioche à tête

    J'aime

  9. @ tous: oui, chez moi aussi le 57 s’appellerait plutôt un presse-purée (j’ai le même, d’ailleurs). Mais, c’est peut-être comme le mot « paletot » que mon grand-père utilisait à la place de gilet/cardigan. Même objet, nom qui a changé 😉
    Le 56 est un tamis de crin.Son usage n’est pas précisé: une petite passoire, j’imagine?
    On remercie en coeur nos alsaciennes qui sont bien nettes sur le sujet: le 35 n’est PAS un moule à kougelhof 🙂
    Encore bravo à tous et toutes. Et hourra pour nos Organisonautes Suprêmes !

    J'aime

  10. Clémence

    Le tamis de crin, j’ai toujours celui de mon arrière-arrière-grand-mère : nous nous en servons de mère en fille pour tamiser la farine.

    J'aime

  11. Pour le n°76, j’aurais dit garde-manger. C’est le terme que j’ai toujours entendu, en Bretagne, en ce qui me concerne.
    Cette illustration est très intéressante, en tout cas ! Merci de l’avoir partagée.

    J'aime

  12. Filo

    Eh bien on s’est bien amusé! J’espère Laurence, que vous avez d’autres savoureuses illustrations à nous montrer 😉

    J'aime

  13. Anne

    Le 57 est un presse-purée, j’utilise ce modèle quand j’en faisfais. Le 76 est un garde-manger, le précurseur du « frigo »! Je verrai bien le 35 comme un moule à crème renversée, ma mère en utilisait un qui ressemblait à ça.

    J'aime

  14. Blandine

    Merci Laurencr. Flute je n avais pas recu de mail m annoncant un nouvel article… j adore vous lire !

    J'aime

  15. Anne de Nantes

    Bonjour,
    C’est la première fois que je me lance dans un commentaire, vive le confinement qui me permet d’en prendre le temps !
    Pour le numéro 76, je propose tout simplement le « garde-manger ». J’en ai vu chez ma mémé, dans sa petite cuisine de petit appartement parisien.

    J'aime

  16. Anne, c’est tout à fait ça. De nombreux appartements parisiens, dans lesquels la cuisine était reléguée le plus loin possible des pièces lumineuses de réception, contenaient ce garde manger.;)

    J'aime

Commentez, ca nous fait plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.