Attention: changement de date ! Je participe à l’émission « En quête de sens » mercredi prochain à 9h00 + votre avis?

sur Radio Notre Dame. Le thème:

« Le confinement nuit-il à la répartition des tâches ménagères?« 

Il y a un changement de date à l’instant. Mon intervention était prévue mardi, mais ce sera mercredi 22, finalement.

Justement, comment ça se passe pour vous, à la maison? Vous voulez nous en parler dans les commentaires?

11 Commentaires

Classé dans Apprendre à s'organiser, Astuces pour s'organiser, Comment mieux s'organiser, Comment ranger, Dans les media

11 réponses à “Attention: changement de date ! Je participe à l’émission « En quête de sens » mercredi prochain à 9h00 + votre avis?

  1. Anne

    Nous en faisons tous les deux plus! On a plus de temps, donc on se lance dans des grosses choses qu’on néglige ou qu’on reporte habituellement, mais pour le quotidien, c’est toujours à peu près pareil, et plutôt bien équilibré. Par contre, on a remis à plat les services des enfants à la fin de la première semaine, en fonction de l’emploi du temps que chacun a adopté et de leurs préférences ménagères! ils sont 4, entre 12 et 18 ans.

    J'aime

  2. Briot

    Le confinement est l’occasion rêvée surtout avec les enfants : on a le temps de leur montrer, de faire avec eux et de les laisser faire (si ce n’est pas fait vite et bien, ce n’est pas grave…une chemise froissée n’a aucune importance quand on ne sort pas. Un repas pas prêt à l’heure, et alors ? ). Ils expérimentent ce que c’est de le faire sur la durée et prennent conscience du travail de la maison sur le long court.
    Entre conjoints, c’est différent et dicter par les circonstances, en fonction de celui qui doit travailler: étant au chômage partiel et mon mari travaillant temps plein, il est normal de récupérer plus de tâches ménagères.
    Mon bras cassé a été plus l’occasion de revoir la répartition des tâches.
    La grande question est de savoir si on ne va pas reprendre les mêmes habitudes qu’avant une fois que tout cela sera passé…A bientôt

    J'aime

  3. julie

    comme je l’ai évoqué sous un précédent article, je gère les deux enfants à plein temps car mon conjoint était déjà en télétravail donc aucun changement pour lui. Il a perdu ses tâches attribuées : aller au marché, emmener les enfants à l’école. En plus il y a beaucoup plus de cuisine et ménage à faire que d’habitude vu l’intensité de fréquentation des lieux.
    Ça me travaille même s’il fait de son mieux, et en plus je pense que pour les couples le confinement n’est pas du tout le moment pour mettre les problèmes sur la table : on est obligés de se côtoyer en permanence et même quand on s’aime ce n’est pas notre habitude!
    Je peux aussi citer ma maman de 64 ans qui attend fébrilement que mon père parte en promenade (1 heure quotidienne bien sûr) pour faire son ménage car « il ne supporte pas le bruit de l’aspirateur »… ça vous fait deux exemples de situations non idéales 🙂

    J'aime

  4. @ Julie, Briot, Anne, merci beaucoup pour ces premiers commentaires sur votre vie familiale en confinement.;)

    J'aime

  5. Magmag

    Ici nous avons la grande chance d’avoir une aide ménagère 2 fois par semaine parce que mon mari, très occupé professionnellement, préfère payer que de s’y mettre et culpabilisait de me voir faire, l’aide ménagère est donc très précieuse et a apporté la paix au foyer, de plus, elle vient en son absence et c’est moi qui la gère, étant enseignante je suis souvent à la maison en même temps.
    Mais ça, c’était avant le confinement ! Nous sommes 3 à la maison ( un de nos fils est venu se confiner avec nous plutôt que dans son 25m2 parisien), et nous télétravaillons tous les 3, hors de question que je sois la seule à m’occuper de tout ! Spontanément, mon mari a décidé de s’occuper du ménage (coup d’éponge, aspirateur, serpillère) le samedi. Notre fils fait la cuisine en alternance avec moi et sort pour les courses 1 fois par semaine, moi je m’occupe du linge mais il n’y a pas de repassage (l’avantage du télétravail) et du petit entretien, par ex coup d’éponge dans la cuisine après le repas, etc. Surtout, je ne dis rien sur la façon dont les choses sont faites pour ne pas décourager les bonnes volontés, juste un conseil de temps en temps mais pas plus.

    J'aime

  6. Merci pour votre apport, Magmag.

    J'aime

  7. MAstrid

    Bonjour,
    Mon but était d’utiliser le confinement pour faire un ménage de printemps au début et répartir les tâches ensuite… la dame qui s’occupe du ménage et repassage reste chez elle donc rien que ça c’est du travail.
    On progresse… après un mois à essayer de répartir les tâches, les 3 enfants de 15 18 et 20 ans prennent de plus en plus en charge les dîners (presque tous) les idées de menus, couvert, “gestion” du lave vaisselle, donc ça avance à condition de pousser… Ils découvrent peu à peu le concept de remplir la liste de course!!!
    Les courses et la gestion de stock ça reste moi. Le linge aussi majoritairement mais tout le monde est en teeshirt donc ça simplifie beaucoup!
    Gentil mari bosse beaucoup mais recadre les horaires et si besoin étends le linge et passe l’aspirateur côté parents et salon.
    J’ai abandonné les chambres des jeunes… J’exige juste l’aspi une fois par semaine et les draps à laver tous les 15 jours.
    Le reste du ménage c’est moi mais comme je viens de me casser le poignet ils vont devoir s’y mettre !!!
    Je pense que d’ici le 11 mai on sera au point…
    J’ai tout de même fait une grosse mise au point au bout de 4 semaines et mon mari vient de m’envoyer un article de challenge sur la charge mentale des femmes pendant le confinement donc il y a vraie prise de conscience chez nous… mais ça m’a demandé beaucoup de patience et d’énergie pour en arriver là…
    surtout ne rien lâcher…
    bon courage et portez vous bien !

    J'aime

  8. Super, MAstrid, voilà encore un commentaire bien intéressant.

    J'aime

  9. leclerc

    Bonjour Laurence, depuis le confinement, en plus par rapport à d’habitude : cinq repas pour 4 à préparer, courses en conséquence avec un temps d’attente important, rangement et ménage en plus quand nous sommes présents 24h/24 et surtout les jours de pluie.. Conjoint et enfants ont du mal à réaliser ce qui est à faire en plus de d’habitude. C’est l’occasion pour les enfants d’apprendre : mettre le linge à sécher, plier le linge, faire la cuisine. Comment mieux s’organiser, répartir en fonction de l’âge, donner les consignes et s’assurer que les tâches soient faites ? Merci à l’avance.

    J'aime

  10. Mince j’ai loupé l’émission ! Ça m’aurait intéressé pourtant car j’ai lu quelque part que le confinement avait aggravé les problèmes de charge mentale et de répartition des tâches. Je trouve ça dommage, j’aurais pensé que c’était l’occasion idéale de mieux répartir les tâches 😦

    J'aime

  11. Delphine, ne soyez pas contrariée, l’animatrice a décidé en cours d’émission de ne pas me faire intervenir: les interventions des auditeurs sont parties dans une direction inattendue, qu’elle n’a pas souhaité recadrer par rapport au thème prévu.

    J'aime

Commentez, ca nous fait plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.