Renoncer aux objets liés aux grandes étapes de ma vie?

J’ai reçu plusieurs questions sur ce sujet: je vous propose quelques pistes de réflexion.

De quelle nostalgie parle-t’on?

Dans l’un de ses livres, celui où elle retourne au Japon, il me semble, Amélie Nothomb parle de « nostalgie heureuse« .

La nostalgie que nous font éprouver certains objets peut être qualifiée d’heureuse. Un sourire en plus d ‘une petite larme, vous voyez. Une rêverie agréable, même si le thème est « ça ne reviendra plus ».

J’affirme que les objets que l’on a conservé qui provoquent cette émotion de nostalgie heureuse méritent d’être conservés. Dans de bonnes conditions de surcroît. Voire exposés, pourquoi pas?

Les exemples qui me viennent en tête: des courriers d’anciens amoureux (chut, j’en ai gardé quelques uns…), des photos d’amis dont je me souviens encore du nom, quelques vêtements de chacun de mes enfants, leur première paire de chaussures (on parlait dans cet article du sort des objets appartenant à nos enfants quand ils quittent la maison)…

Le poids de certains souvenirs

En revanche, il y a des objets qui, selon moi, ne nous font pas du bien.

Par exemple, le jean qui a marqué notre entrée en couple (avec 10 kilos de moins) alors qu’on a divorcé depuis: double peine.

Ou bien je pense à ce meuble encombrant, qui n’est pas à notre goût d’aujourd’hui, mais que l’on se sent obligé de conserver parce qu’il représente à la fois le décor de notre enfance et les personnes qui nous entouraient à cette époque mais peut-être décédés depuis.

Du reste, ce meuble crie son inadéquation à notre vie actuelle mais nous y restons sourds. Parce qu’on n’a pas eu le coeur de s’en débarrasser sur le coup (ou pire, parce que les frères et soeurs ont refusé de le « prendre en charge »), nous voilà dépositaire à vie d’un meuble issu d’une décision qui n’est pas vraiment la nôtre et qu’on impose à notre famille à nous.

Enfin, évoquons tous les objets qui ont partagé notre route et qu’on trimballe de maison en appartement, toujours dans les cartons. Quel sens ont-ils maintenant? A qui font-ils plaisir? En profitons-nous? Vous trouverez matière à réflexion dans cet article sur les Souvenirs, justement.

Retrouver les moments passés, oui, mais volontairement

Cela vous arrive-t’il d’être pris(e) par surprise en entendant à la radio une certaine chanson du passé? Et de vous retrouver instantanément quelques années en arrière, avec le plaisir ou le chagrin éprouvés à ce moment-là? Ainsi, certains d’entre nous se font des sessions complètes de chansons d’amour à fendre l’âme ou de hard rock à se décrocher la tête, exprès. Et c’est finalement très bon.

Aussi, comme Marcel Proust, que dire de cette bouffée de bonheur que vous retrouvez en goûtant votre propre madeleine à vous* ? Ce n’est pas pour rien que les chefs cuisiniers ré -inventent régulièrement la cuisine de leur grand-mère.

De la même façon, mon mari m’emmène dans ses propres souvenirs en introduisant dans notre nourriture les goûts et épices de son pays d’enfance. Ces plats spéciaux, que je cuisine pour lui faire plaisir, et pour lesquels il a récupéré des livres de recettes qu’il me traduit, il les appelle des « Maman-me-faisait… ».

En conclusion, pour terminer sur les objets, s’ils vous apportent de la nostalgie heureuse, gardez-les. Ou bien, prenez-vous en photo avec eux avant de les faire partir de chez vous.

Si en revanche, s’ils vous font souffrir ou que vous avez oublié que vous les possédiez, vous connaissez ma conviction: laissez-les partir.

*cela dit, trempée dans du tilleul, comme je crois me souvenir que c’était le cas de Marcel, la madeleine doit devenir bien fade, mais les goûts et les couleurs, n’est-ce pas…

Photos Alena Shekhovtcova et elly-fairytale

15 Commentaires

Classé dans Bordélique?, Coach en organisation, Conseil en organisation personnelle, Désencombrer, Home organiser ou home organizer, Mon avis

15 réponses à “Renoncer aux objets liés aux grandes étapes de ma vie?

  1. Emilie, votre question nécessite un article à elle toute seule. Je m’en occupe rapidement. A bientôt 😉

    J'aime

  2. emilie ayel

    Bonjour Laurence,

    Merci pour vos article, très inspirants pour notre quotidien. 🙂

    Je voudrais vous soumettre un (nouveau?) sujet: comment dimensionner les placards/rangements d’une nouvelle maison avant d’y emménager? On part du principe qu’on emménage dans une nouvelle maison/appart qui a déjà des rangements mais pas suffisants, donc qu’il faut anticiper l’emménagement en prévoyant des rangements. Faut-il prendre notre joyeux bazar actuel, ajouter 30% et prévoir l’espace de rangement total correspondant? Faut-il prévoir strictement le même espace et faire un tri avant/pendant le déménagement?

    Peut-être que mon sujet n’est pas nouveau et que je n’ai simplement plus en tête vos article liés! :-/

    Merci encore, Emilie

    >

    J'aime

  3. Claire, comme quoi on peut choisir de diriger nos émotions positives vers certains objets, qu’ils soient permanents (les meubles) ou temporaires (plats cuisinés). Merci pour votre témoignage;)

    J'aime

  4. Claire

    Bonsoir,

    J’ai vendu ma maison pour aller vivre dans un autre pays où je me sens bien. J’ai également dû faire des choix et me séparer de meubles et d’objets auxquels j’étais très attachée. Ils n’étaient pas du tout dans le style de ma nouvelle maison. Pour être honnête, je ne les appréciais pas spécialement non plus mais j’aime profondément les personnes qui me les ont offerts. C’est pour cela que je les ai gardés si longtemps. J’ai décidé d’emporter ceux que j’apprécie et qui vont bien dans ma maison. J’ai fini par comprendre que je ne faisais aucun mal à ceux que j’aime en prenant cette décision.
    On dirait des vareniki sur la photo. Moi aussi j’ai appris à les faire ainsi que les pelmeni par amour.
    Merci pour votre agréable blog Laurence.

    Claire

    J'aime

  5. Merci pour votre commentaire, Françoise. Bon courage pour cette nouvelle vie.

    J'aime

  6. verolabola

    Merci beaucoup Laurence. C’est noté et je vais faire ainsi.

    J'aime

  7. Françoise

    Merci Laurence pour la pertinence de vos articles, je vous suis depuis 3 ans maintenant.
    Je vous remercie tout particulièrement pour celui-là car mon époux demande le divorce, sans rien avoir à me reprocher, après 28 ans de vie commune dont 22 ans dans notre maison que je vais devoir quitter et qui a vu grandir nos 2 filles.
    Je n’ai plus mes parents et je vais devoir partir avec mes affaires mais aussi celles que j’avais conservé de mes parents. Je vais devoir trier pour que ce soit compatible avec mon futur petit appartement et votre article m’aide à prendre les décisions.
    Vos articles sur ce que mon enfant doit savoir en quittant la maison m’ont également beaucoup intéressée mais je ne pensais pas à l’époque que c’est moi qui partirai en premier… Mes filles, jeunes majeures, sauront toutefois me demander, même à distance des conseils pour leur quotidien.
    Encore un grand merci à vous, et au plaisir de vous lire !

    J'aime

  8. Patty, j’aime bien votre règle, qui va donner des idées à plus d’un(e). 😉

    J'aime

  9. Patty

    Mes parents viennent de décéder, ils avaient rachetés la maison de mes grands parents. Ainsi, ce sont donc 2 maisons remplies (des maisons d’écureuils) que nous devons vider mes 2 soeurs et moi. J’ai récupérer certains meubles qui une fois relookés vont remplacer mes horribles meubles ikéa. Mon intérieur acquerra plus de personnalité. La magnifique travailleuse rénovée remplace une boite à couture en plastique achetée au téléshopping, et qui a très mal vieillie. La fameuse boite de dragées de mon baptême (si belle) est devenue un boite à carte (de fidélité, de musées…). Le magnifique buffet Henri II deviendra un meuble de bureau…
    Ma règle : chaque meuble ou objet récupéré doit trouver une utilisation.
    Quand je les regarde, je pense à ma grand-mère, à la joie qu’elle avait dû ressentir lors de leur achat. Ils m’inspirent beaucoup de nostalgie heureuse.

    J'aime

  10. Voilà 6 ans qu’un meuble attend dans mon garage que je trouve la force de le mettre en vente sur le bon coin. C’est un meuble de mes parents qu’au départ je pensais un jour mettre dans une pièce de mon appartement.. mais en fait, il ne correspond pas à mon style de déco et je pense qu’il ne correspondra jamais. Mais pourtant, il est là toujours dans le garage. Il y a deux ans, j’ai pris des photos pour le mettre en vente, cette semaine, j’ai pris les mesures!! 🙂 Bon allez, il va bien falloir que je saute le pas et que je publie l’annonce!! 🙂

    J'aime

  11. Merci Magmag de partager ce souvenir familial avec nous.;)

    J'aime

  12. Verolabola, il s’agit tout simplement de corbeilles à courrier ou bannettes, que je recommande de placer les unes à côté des autres et non, vous l’aurez compris, les unes au-dessus des autres…;)

    Aimé par 1 personne

  13. Magmag

    Quand nous avons vidé la maison de nos parents, nous avons retrouvé une jolie boîte dans laquelle notre maman avait conservé les boîtes de dragées de nos baptêmes respectifs (3 enfants = 3 baptêmes = 3 boîtes, la + récente datant de 1968). Alors que nous étions plutôt critiques devant ce conservatisme, aucun de nous n’a eu le cœur de se débarrasser de cette boîte, c’est finalement ma sœur qui l’a gardée. Peut-être parce que vider cette maison, c’était déjà se débarrasser de pas mal de choses…

    J'aime

  14. verolabola

    Bonjour Laurence, Après avoir lu votre publication de ce jour, et ensuite parcouru d’autre article a partir de ce dernier, je suis parvenu à un autre fort intéressant pour moi en ce moment. : Les FBI de l’organisation: les corbeilles à courrier dangereuses

    Mais j’ai un petit soucis : lorsque je clique sur le lien « je préfère » qui est dans l’article, la page n’existe plus. Et du coup je ne peux voir ce que vous nous conseillez à la place des corbeilles. 

    Pouvez-vous me dire, en photo, de ce qu’il s’agit ? Et modifier votre article en y mettant un autre lien ou une photo .  En vous remerciant.CordialementVéronique d’Illkirch 67400NB  : Avez ma TISF 4H/semaine, et vos conseils, j’avance. Un grand merci à vous.

    J'aime

Commentez, ca nous fait plaisir...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.