Des voeux en forme de…

En temps « normal » je formulerais des voeux pour l’année à venir.

Cette fois, je veux procéder différemment et exprimer ma gratitude. Si vous saviez le nombre de personnes que j’ai fréquentées cette année et à qui je suis reconnaissante!

  • merci aux caissières de Carrechan, respectueuses des consignes de sécurité et des clients et qui restent, elles, aimables (alors, que, franchement, qu’est-ce qu’elles ont pris, cette année!)
  • merci à toutes les personnes qui m’ont souri, alors qu’elles auraient pu considérer que le port du masque les en dispensait
  • merci aux clients qui m’ont fait confiance, COVID-19 ou pas
  • merci aux participants à mes formations et webinaires, de chez eux ou sur leur lieu de travail, pour leur bonne volonté et leur sens de l’humour
  • merci à tous ceux qui ont fait attention, qui ont pris soin, qui ont fait passer le bien commun avant leur ego
  • merci aux lecteurs et lectrices de ce blog pour votre présence indéfectible (et pour certain.e.s depuis des années), vos suggestions, vos questions et, là aussi, votre sens de l’humour, tellement précieux.

Et bon, puisqu’on est tout de même sur un blog qui parle d’organisation, voici 6 astuces pour tenir ses bonnes résolutions du jour de l’an.

A bientôt, en 2021.

7 Commentaires

Classé dans Mon avis

Doublé, c’est gagné

Et si on pensait à installer certains objets en double pour gagner en efficacité?

L’astuce pour les petits appartements

Par exemple, vous habitez dans un tout petit appartement, sans séche-linge, et le séchage des draps et housses de couette est une vraie galère. Vous avez essayé à cheval sur les portes/En suspension entre deux chaises/Par dessus le reste du linge sur l’étendoir trop bas et, franchement, ce n’est pas très pratique, tout ça.

Eh bien, on peut faire mieux. Avec DEUX tringles télescopiques. Sans perçage.

Vous les placerez en hauteur, disons à 40 cm du plafond, espacées de 40 cm environ.

Il vous en faut 2 comme ça (photo via CDiscount)

Deux possibilités s’offrent à vous:

  • si, dans votre salle de bains, vous avez déjà un rideau de douche installé sur l’une des barres et si cette pièce est raisonnablement ventilée: il vous suffit alors de placer la deuxième barre à côté de la première, vers l’intérieur de la douche/baignoire. Vous étendrez votre drap à cheval sur les deux barres pour faciliter le passage de l’air et le séchage.
  • votre salle de bain est mal aérée? Qu’à cela ne tienne, placez les deux barres télescopiques dans un couloir et étendez-y votre drap, à cheval entre elles. Sans linge, et en hauteur, elles sont quasiment invisibles, vous pouvez les laisser en place. Ca peut faire un peu « Naples » (quoique on peut toujours prétendre qu’il s’agit d’un rideau en cas de visite à l’improviste…) mais on y gagne en temps de séchage et efficacité.

Des tringles pour ranger ses chaussures

Récupérer ses chaussures au bas du placard n’est pas toujours chose facile.

Là aussi, les tringles télescopiques sans perçage peuvent vous faciliter la tâche: en en installant deux, l’une en dessous de l’autre, légèrement décalée, pour créer un rangement comme sur la photo ci-dessous, vous pourrez y poser vos chaussures.

Comme ces tringles sont repositionnables, toutes les tailles et formes de chaussures, bottines, espadrilles etc. y trouvent leur place.

via Pinterest

Enfin, amis des FBI (acronyme de Fausses Bonnes Idées, pour ceux qui rejoignent ce blog depuis peu), voici un bel exemple ci-dessous. Certes, on double les tringles. Mais pas à bon escient, selon moi. En effet, un cintre nécessite 60 cm de profondeur pour bouger à l’aise et ces barres sont bien plus rapprochées.

Résultat: des cintres qui s’entrechoquent ou qui se mettent en travers en s’emmêlant. FBI, vous dis-je.

via Pinterest

Note: L’idée de cet article revient à Laure, la talentueuse autrice du blog Déco à tous les étages. Son article « Bonne idée déco/pratique N° 18 » a fait tilt.

Vous aimerez peut-être lire aussi:

.

4 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Budget, Comment ranger, Conseil en organisation personnelle, FBI (Fausses Bonnes Idées), Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

Comment dimensionner les placards dans ma nouvelle maison?

Emilie me dit:

« Comment dimensionner les placards/rangements d’une nouvelle maison avant d’y emménager? On part du principe qu’on emménage dans une nouvelle maison/appart qui a déjà des rangements mais pas suffisants, donc qu’il faut anticiper l’emménagement en prévoyant des rangements.

Faut-il prendre notre joyeux bazar actuel, ajouter 30% et prévoir l’espace de rangement total correspondant? Faut-il prévoir strictement le même espace et faire un tri avant/pendant le déménagement?« 

Pourquoi il faut commencer par trier

Quand on envisage de déménager, il vaut mieux commencer par trier au maximum nos possessions.

Pour plusieurs raisons:

Raison N°1: tant qu’on y est…

Comme chacun sait, un déménagement est l’occasion par excellence de faire du tri puisqu’on se trouve amené à prendre les objets un par un, même ceux qui sont cachés, même ceux qui sont moches, même ceux qui ne servent à rien… alors, autant en profiter tant qu’on les a en main pour les évaluer.

Raison N°2: on change, c’est la vie…

Entre le moment où on a emménagé dans notre résidence actuelle et maintenant, il y a fort à parier que nos goûts et nos besoins ont évolué. Est-ce que j’aurai encore envie de voir ce vase dans ma nouvelle maison? Est-ce que ce jeté de lit jaune ira avec la décoration que j’envisage dans la chambre? Les housses de couette des enfants conviendront-elles pour leur futurs lits? A ce sujet, voir cet article sur l’aménagement d’une chambre d’enfant.

Raison N°3: pourquoi gaspiller du temps et de l’argent?

Il serait dommage de passer du temps à remplir des cartons de déménagement que nous ne déferons peut-être pas à l’arrivée, parce qu’on sait très bien qu’ils contiennent des objets finalement inutiles. Il serait aussi dommage de payer des déménageurs (ou de se casser le dos) à transporter ces mêmes cartons.

Lister les activités pièce par pièce

Il s’agit de pouvoir équiper les différentes pièces de la maison de rangements appropriés.

Pour ce faire, il faut lister les activités qui se dérouleront dans chaque pièce. Parce qu’on va prévoir les rangements au plus près du lieu où vont se dérouler lesdites activités.

Ainsi, on ne crée pas les mêmes rangements dans le salon d’une famille où l’on aime les jeux de société (il faudra des tiroirs ou des étagères) ou celui d’une famille qui aime recevoir à dîner plusieurs fois par semaine (il faudra un « bar » et de quoi ranger de la vaisselle). Et si on aime les jeux de société ET recevoir des amis, il faut prévoir tous ces types de rangement dans le salon.

Faites-vous du sport? Avec quels matériels? Certains de ces matériels peuvent représenter des défis de rangement: les raquettes/battes, le tapis de sol voire le ballon de gymnastique… Où vont être rangés ces objets?

Travaillez-vous à la maison (trouvons de la place pour l’imprimante et son papier)? Avez-vous des activités créatives (comment ranger mosaïques, peinture et toiles, objets récupérés, tissus…)? Dans quelle pièce ferez-vous de la musique?

Regrouper les objets relatifs à une activité

A présent, regroupons les objets relatifs à chaque activité pour évaluer le volume qu’ils représentent. Cela permet d’évaluer la taille des futurs contenants/rangements.

C’est là qu’il faut prévoir 30% de volume en plus que ce que vous possédez si votre famille s’agrandit. Voir cet article pour comprendre d’où vient cette règle des 30% dont parle Emilie.

En revanche, si vous êtes en train de mettre en place votre propre version du minimalisme, il n’est pas nécessaire de prévoir davantage de volume que ce que vous avez déjà.

Note N °3: en regroupant vos possessions par activité, vous allez logiquement les emballer par activité. Ce qui facilitera, à l’arrivée, le vidage des cartons et l’attribution d’une place exacte du premier coup à tous les objets (vous sentez le gain de temps?).

Les indispensables

Dans une maison, il y a des rangements vraiment souhaitables (si la place le permet):

1 Les placards

Un placard utile monte jusqu’au plafond et mesure 60 cm de profondeur. Voici ceux qu’il vous faut, à mon avis:

  • Un placard dans l’entrée: manteaux, chaussures, sacs, équipements saisonniers (parapluies, coussins de chaise extérieurs…). L’article Comment aménager un placard dans l’entrée vous montre en image comment procéder pour l’équiper
  • Un « garde-manger » ou grand placard pour la nourriture de type « épicerie »
  • Un placard pour les produits et appareils destinés à l’entretien de maison (aspirateur, seau, nettoyants divers…)
  • Un placard ou armoire par chambre: penser penderie (= tringle) + tiroirs
  • Un placard pour le linge de maison: draps, serviettes, nappes,…
  • Un placard pour les activités extérieures/ bricolage/jardinage…

Note N°1: Penser à équiper vos placards de « coulissants » pour pouvoir accéder facilement à tout leur contenu et ne rien oublier dans le fond.

Note N° 2: on n’a jamais assez de placards dans une cuisine. Et ceux du haut ne font pas 60 cm de profondeur, évidemment.

2 les rangements « mobiles »

Il s’agit des commodes, étagères ouvertes ou semi-fermées. Je recommande de ne pas se précipiter pour acheter les contenants qui vont les équiper: parfois, en réorganisant un placard avec quelques boîtes à chaussures ou en pliant les vêtements différemment (comme au Japon, par exemple), on gagne de la place et l’achat d’une nouvelle commode s’avère inutile.

Mes autres astuces de déménagement

Photos Anastasia Shuraeva, EVG Culture et Tatiana Syrikova chez Pexels

10 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Astuces pour s'organiser, Comment faire des économies, Comment ranger, Oser jeter

Astuces des lecteurs: panier pour les clés des enfants, rangements sous le lit et organiseurs pour rangement à la verticale

Le panier « spécial clés » des enfants

« Bonjour Laurence,
Je sais que vous aimez bien recevoir les trucs et astuces de vos lecteurs avec photos, j’ai pensé à vous !
Après quelques drames de pertes de clés de vélo – maison car les enfants deviennent plus indépendant (à 10 ans, ma fille rentre seule de l’école à vélo, vive les Pays-Bas !), on a discuté ensemble de la nécessité d’avoir une place où ranger tout ça dès qu’on rentre, pour ne plus perdre de temps à chercher.

Je voulais quelque chose à leur hauteur, ouvert, où je puisse vérifier en un clin d’oeil quand ils rentrent que tout est dedans, pas cher car cela va devoir évoluer avec eux. J’ai pris l’option « petit panier », acheté deux crochets et hop, sur le rebord d’une petite table basse.

Les enfants adorent car c’est facile et pratique et ils ont bien vu l’avantage pour eux: plus de temps pour jouer au lieu de chercher!

Le lit « sur mesure » avec rangements


Ensuite, mon lit. Nous avons un logement plus petit qu’avant et sans placard…. Où ranger l’aspirateur, les futons de voyage qui me servent à coucher les visiteurs et amis des enfants, le linge de maison ? L’idée est partie d’un coffre à jouets I**a (le bloc à gauche) qui ne servait plus aux enfants et que je voulais recycler.

J’ai trouvé des plans sur internet, adapté à mes mesures et demandé à un menuisier un devis.

Pour 175 euros, mon lit sur mesure a été fait et monté dans ma chambre! Ça devrait être moins cher en France car le bois est très cher ici.
Je vous souhaite une très bonne journée,
Cécile »

Le rangement à la verticale pour les sous-vêtements

Dénichés par Christine, avec laquelle je suis tombée d’accord: ces séparateurs de tiroir pour rangement à la verticale ont l’air très bien.

5 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Astuces pour s'organiser, Budget, Comment faire des économies, Comment ranger, S'organiser à la maison

Ce que j’aimerais qu’il reste de la pandémie

J’aimerais qu’un certain nombre de mesures dues à la pandémie demeurent quand celle-ci sera terminée. Parce que, vous comprenez, je suis de nature plutôt introvertie…

Lire la suite

28 Commentaires

Classé dans Les autres et moi, Mon avis

Renoncer aux objets liés aux grandes étapes de ma vie?

J’ai reçu plusieurs questions sur ce sujet: je vous propose quelques pistes de réflexion.

De quelle nostalgie parle-t’on?

Dans l’un de ses livres, celui où elle retourne au Japon, il me semble, Amélie Nothomb parle de « nostalgie heureuse« .

La nostalgie que nous font éprouver certains objets peut être qualifiée d’heureuse. Un sourire en plus d ‘une petite larme, vous voyez. Une rêverie agréable, même si le thème est « ça ne reviendra plus ».

J’affirme que les objets que l’on a conservé qui provoquent cette émotion de nostalgie heureuse méritent d’être conservés. Dans de bonnes conditions de surcroît. Voire exposés, pourquoi pas?

Les exemples qui me viennent en tête: des courriers d’anciens amoureux (chut, j’en ai gardé quelques uns…), des photos d’amis dont je me souviens encore du nom, quelques vêtements de chacun de mes enfants, leur première paire de chaussures (on parlait dans cet article du sort des objets appartenant à nos enfants quand ils quittent la maison)…

Le poids de certains souvenirs

En revanche, il y a des objets qui, selon moi, ne nous font pas du bien.

Par exemple, le jean qui a marqué notre entrée en couple (avec 10 kilos de moins) alors qu’on a divorcé depuis: double peine.

Ou bien je pense à ce meuble encombrant, qui n’est pas à notre goût d’aujourd’hui, mais que l’on se sent obligé de conserver parce qu’il représente à la fois le décor de notre enfance et les personnes qui nous entouraient à cette époque mais peut-être décédés depuis.

Du reste, ce meuble crie son inadéquation à notre vie actuelle mais nous y restons sourds. Parce qu’on n’a pas eu le coeur de s’en débarrasser sur le coup (ou pire, parce que les frères et soeurs ont refusé de le « prendre en charge »), nous voilà dépositaire à vie d’un meuble issu d’une décision qui n’est pas vraiment la nôtre et qu’on impose à notre famille à nous.

Enfin, évoquons tous les objets qui ont partagé notre route et qu’on trimballe de maison en appartement, toujours dans les cartons. Quel sens ont-ils maintenant? A qui font-ils plaisir? En profitons-nous? Vous trouverez matière à réflexion dans cet article sur les Souvenirs, justement.

Retrouver les moments passés, oui, mais volontairement

Cela vous arrive-t’il d’être pris(e) par surprise en entendant à la radio une certaine chanson du passé? Et de vous retrouver instantanément quelques années en arrière, avec le plaisir ou le chagrin éprouvés à ce moment-là? Ainsi, certains d’entre nous se font des sessions complètes de chansons d’amour à fendre l’âme ou de hard rock à se décrocher la tête, exprès. Et c’est finalement très bon.

Aussi, comme Marcel Proust, que dire de cette bouffée de bonheur que vous retrouvez en goûtant votre propre madeleine à vous* ? Ce n’est pas pour rien que les chefs cuisiniers ré -inventent régulièrement la cuisine de leur grand-mère.

De la même façon, mon mari m’emmène dans ses propres souvenirs en introduisant dans notre nourriture les goûts et épices de son pays d’enfance. Ces plats spéciaux, que je cuisine pour lui faire plaisir, et pour lesquels il a récupéré des livres de recettes qu’il me traduit, il les appelle des « Maman-me-faisait… ».

En conclusion, pour terminer sur les objets, s’ils vous apportent de la nostalgie heureuse, gardez-les. Ou bien, prenez-vous en photo avec eux avant de les faire partir de chez vous.

Si en revanche, s’ils vous font souffrir ou que vous avez oublié que vous les possédiez, vous connaissez ma conviction: laissez-les partir.

*cela dit, trempée dans du tilleul, comme je crois me souvenir que c’était le cas de Marcel, la madeleine doit devenir bien fade, mais les goûts et les couleurs, n’est-ce pas…

Photos Alena Shekhovtcova et elly-fairytale

15 Commentaires

Classé dans Bordélique?, Coach en organisation, Conseil en organisation personnelle, Désencombrer, Home organiser ou home organizer, Mon avis

Maison toujours rangée: est-ce un mythe?

Petite, j’adorais la collection de livres Contes et Légendes. Il y était question de personnages modestes (et souvent roublards) qui triomphaient des esprits mauvais, de couples dans lesquels l’un montrait un comportement illogique, mais finissait par avoir raison, d’épreuves insurmontables vaillamment remportées par des héros ou héroïnes…

Lire la suite

9 Commentaires

Classé dans Astuces pour s'organiser, Bordélique?, Coach en organisation, Home organiser ou home organizer, Les autres et moi, S'organiser à la maison

La machine à remonter le temps de l’organisatrice professionnelle

Vous savez à quel point j’aime remonter dans le temps, par exemple avec mon Précieux Larousse Ménager dont je vous fais parfois profiter.

Ici, nous sommes de l’autre côté de l’Atlantique, en 1949. Pas n’importe où: dans la cuisine idéale d’une ferme, telle que le Département de l’Agriculture la propose aux candidats à la modernité.

La video est évidemment en anglais, mais sous-titrée et suffisamment claire pour qu’on se régale (attendez la fin de la video pour mieux comprendre ce que j’entends par là).

Si vous ne saviez pas comment organiser votre future cuisine du Mondial Suédois, prenez-en de la graine, fermiers ou pas.

9 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Astuces pour s'organiser, Comment ranger, S'organiser à la maison

Ranger son bureau à la japonaise: ça marche?

Marie Kondo a encore frappé. Il s’agit maintenant, dans son dernier livre, d’appliquer sa méthode au bureau.

Bureau rangé à la japonaise
Bureau rangé à la japonaise

Tous ses conseils sont-ils bons à prendre? C’est le thème de l’article de Fabienne Rosset pour Femina dans lequel je donne mon point de vue sur la question.

Lire l’article : https://fr.calameo.com/read/0002341519800ab30ce06

Lire la deuxième page: https://fr.calameo.com/read/000234151b1af31afc08f

4 Commentaires

Classé dans Astuces pour s'organiser, Bordélique?, Dans les media, Désencombrer

Quand Outlook vous félicite (parce que vous êtes super organisé.e)

Perrine a grandement illuminé ma journée quand j’ai reçu son mail.

Elle me dit :

« Chère Laurence, 
Depuis de nombreuses années que je vous lis en ligne et sur papier, j’ai appliqué avec succès certains de vos conseils et m’en réjouis : désencombrement, vêtements, courses, budget… j’en ai pioché un peu partout surtout avec l’arrivée des 2 enfants et progresse gentiment.
Restait le boulot, j’avais bien tenté de suivre l’idée de bien garder sa boîte mail toujours vide mais ça n’a jamais tenu bien longtemps. A l’occasion d’un changement de poste, je m’y colle avec application depuis 2 semaines. Et là, pour ma première après-midi de télétravail, je découvre en triant mes mails que l’application Outlook en ligne me félicite pour ma boite toute vide ! Ce que n’a jamais fait mon bon vieil Outlook de bureau…Alors, j’ai tout de suite pensé à vous et je ne résiste pas à partager ma fierté ! 
Bonne rentrée Laurence, continuez de nous coacher tout en humour et bon sens! Bien à vous,
Lectrice Perrine »

6 Commentaires

Classé dans Apprendre à s'organiser, Comment mieux s'organiser, Comment s'organiser au travail, Se former à l'organisation personnelle