5 étapes pour se débarrasser du désordre

Un article de Frédérique Boursicot pour le hors-série de Ca m’intéresse du printemps 2018.

2 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Apprendre à s'organiser, Astuces pour s'organiser, Bordélique?, Coach en organisation, Comment ranger, Conseil en organisation personnelle, Dans les media, Désencombrer, Home organiser ou home organizer, Oser jeter, S'organiser à la maison

Les FBI du rangement: les coffres

Dans de nombreux articles de revues de décoration, le coffre est souvent présenté comme une solution gain de place. Aujourd’hui, mon point de vue d’organisatrice professionnelle: les coffres, vraie solution gain de place ou FBI (Fausse Bonne Idée)?

Comme toujours, du pratique, du vécu. J’en parle savamment, parce que qu’est-ce que j’ai pu me pincer les doigts dans mon coffre à jouets quand j’étais petite! Il n’est pas exclu que mon analyse d’aujourd’hui soit d’ailleurs légèrement teintée de partialité… Vous ai-je raconté la fois où mon frère s’est fait, lui, pincer les doigts par un cygne et… mais revenons à nos coffres.

L’intérêt du coffre, en général, c’est qu’on peut y fourrer des objets encombrants, hétérogènes, voire franchement moches. Des couettes, des jouets d’enfant, des jeux de société, des outils de jardin, des vêtements d’hiver, des bottes, des… la liste est longue.
Donc, a priori, une solution de dissimulation multi-usage. Ca a l’air bien, hein?

Mais regardons-y de plus près. Pas trop près parce que, vous savez… les doigts?

La table basse/coffre

Un petit côté rustique, limite far-west, pour cet exemple. On y mettrait bien les apéritifs. Enfin pas tous. La bouteille d’eau de vie de prune offerte par Tatie est trop haute. Bon, mettons-y tout de même les biscuits apéritifs. Et les dessous de verre. Ca, c’est cohérent. Et puis, comme il reste de la place, le Pictionary et le Monopoly. Et la housse de coussin en trop. Et les quelques Playmo préférés de Bastien, qui veut toujours jouer dans le salon. Là, c’est rangé (soupir satisfait).
Mais comme c’est la table basse du salon, on pose également des choses DESSUS. Et quand le couvercle est recouvert d’objets, on ne peut plus l’ouvrir. Ou alors il faut tout déplacer (nouveau soupir, mais pas de satisfaction cette fois).

Le coffre à jouets

Je vous le dis tout de suite: c’est bon, pour la plupart, ils ont des freins à la fermeture maintenant. Comme je ne suis pas rancunière, je n’en veux pas au coffre à jouets. A condition que l’on ne mette jamais, mais alors là jamais, rien dessus. Oui, c’est vrai, lorsqu’ils cherchent un jouet dedans, les enfants farfouillent, sortent tout, en mettent partout. Aucun problème! Ca se range aussi comme qui rigole. Facile: on jette tout dedans. Donc, ça me va.

Le coffre dans le jardin

Esthétique, pratique. Je ne lui vois que des avantages.

Le banc coffre

Qu’en pensez-vous de celui-ci? La même chose que moi? Un banc coffre qui fait exposition de plantes en même temps… hm. Vous avez raison. Enlevons les plantes mais gardons l’idée du banc-coffre.
Idéal dans l’entrée pour les bottes, les moufles, les raquettes, les frisbees, que sais-je.

En résumé: n’adoptez un coffre que si vous êtes sûr de ne jamais rien avoir à poser dessus. Sinon, vous ne l’utiliserez pas.

Note :article initialement publié en juillet 2010

4 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Comment ranger, FBI (Fausses Bonnes Idées), Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

Vous ne rangez pas? Il y a forcément une bonne raison

cuisine a ranger

  • Je ne comprends pas: j’ai mis en place un classement de mes papiers à la maison, mais ils s’entassent toujours!
  • J’ai plus ou moins rangé mes vêtements; n’empêche qu’en quelques jours, c’est de nouveau une zone de guerre!
  • J’ai expliqué à toute ma famille comment ranger les choses dans la cuisine, mais on dirait qu’ils n’ont pas compris, parce que le bazar revient encore et toujours!

Pourquoi? Si l’ordre ne tient pas dans la durée, c’est qu’il y a une bonne raison.

Lire la suite

14 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Apprendre à s'organiser, Astuces pour s'organiser, Bordélique?, Comment mieux s'organiser, Comment ranger, Conseil en organisation personnelle, Home organiser ou home organizer, Les autres et moi, S'organiser à la maison

Le Prince et le Dragon ou les contes de fée révisés par une organisatrice professionnelle

princeJe ne sais pas pour vous, mais moi, j’ai toujours trouvé que le rôle du Prince des contes de fées était autrement plus amusant que le rôle de la Princesse. En conséquence, lorsque l’on jouait, mon frère et moi, nous étions deux à inventer et passer avec succès les épreuves. La Princesse? Pas moi. Une poupée était désignée, restait dans son coin et basta. Lire la suite

36 Commentaires

Classé dans Arrêter de procrastiner, Comment s'organiser au travail, S'organiser à la maison

Organiser n’est pas acheter: 7 astuces anti-gaspillage

Ah! S’organiser!
Pour beaucoup, cela signifie acheter. J’entends parfois: « mais cela coûte cher, le matériel de rangement! »  Il est vrai que le marché regorge de produits fabuleux destinés à vous permettre de rationaliser placards, penderies, bureaux, cuisine… Lire la suite

20 Commentaires

Classé dans S'organiser à la maison

Mais au fait, que signifie ranger?

Il faut que je range mon dressing, il faut que je range mon bureau, il faut que je range l’armoire remplie de documents laissés par mon prédécesseur, il faut que je range le grenier, la chambre d’amis, le garage… ! STOP.

Submergé par l’ampleur de la tâche et son manque de glamour, pauvre lecteur, vous êtes coincé(e) entre le IL FAUT et le J’AI PAS ENVIIIE.

Mais c’est parce qu’il existe un énorme malentendu. Vous confondez ranger et trier.

Vous pensez, par exemple, que:

– il faut d’abord trouver les contenants (boîtes, classeurs, armoire…) pour fournir une destination à chaque objet. Alors, vous êtes tenté(e) d’acheter des contenants (oui, mais combien, au juste?) et ceux-ci s’ajoutent au bazar existant.

– il faut commencer et finir le rangement dans le même laps de temps (on ne va tout de même pas laisser les choses en plan, non?)

– il faut à la fois décider de ce que l’on conserve et de l’endroit où le mettre.

Dissipons ensemble ce malentendu.

A chaque fois que vous vous trouvez devant une tâche de rangement, pensez qu’il faut d’abord trier avant de ranger.

Petite définition: Ranger, c’est attribuer une place logique à ce que l’on est sûr de garder.

Donc, il faut d’abord savoir quels objets méritent cet honneur: rester avec vous.

Pour que cela soit rapide et efficace (vous m’aimez déjà, je le sens), il faut que le tri ne vous propose que deux possibilités:

OBJET, JE TE GARDE …. ou …. OBJET, TU SORS DE MA VIE.

Alors, tout devient plus facile.

Vous abordez le dressing/placard/armoire/chambre/grenier avec un sac poubelle ou un carton.

Vous prenez chaque objet/vêtement/papier.

Pour chacun, vous décidez selon la règle simplissime ci-dessus.

Au début, vous irez lentement. Avec la pratique (et sans doute la lassitude), vous gagnerez en vitesse.

Ne cherchez pas la destination idéale de chaque objet, ne faites pas de tas par « genre », ne tentez surtout pas de mettre les gagnants dans une boîte, un sac plastique, une corbeille, que sais-je. Ne vous précipitez pas chez le Suédois avant d’avoir tout trié.

Restez juste concentré(e) sur la règle JE TE GARDE/TU SORS.

Arrêtez quand vous le voulez. Marquez l’endroit où vous vous êtes arrêté(e). Pour ne pas « re-trier » les mêmes choses la fois suivante, bien sûr.

Lorsque vous vous aurez fini votre tri (peu importe le temps que cela prendra), vous pourrez enfin réfléchir au rangement proprement dit. Parce que là, vous aurez sous les yeux le nombre exact d’objets et leur forme. Là, vous pourrez les regrouper selon votre logique.

Vous pourrez choisir les contenants en toute connaissance de cause.

Et les marquer de façon claire. (pour les papiers, par ici).

Oui, mais Laurence, votre méthode ne me semble pas très rationnelle: on manipule les objets deux fois: une fois pour les trier, puis encore une fois pour les ranger. N’aurais-je pas plus vite fait de faire les deux opérations en même temps?

Pardonnez-moi, mais cela montre peut-être un léger manque d’observation de votre part.

N’avez-vous pas constaté à quel point vos essais de rangement « à l’économie d’effort » n’ont jamais bien fonctionné?

  • Soit vous possédez des contenants inadaptés en taille et volume,
  • soit vous n’êtes jamais allée(e) au bout de vos rangements,
  • soit une partie des objets sont stockés ici, une autre là, sans vraie logique,
  • soit vos placards sont bourrés d’objets devenus inutiles et ceux que vous utilisez se balladent partout dans la maison, vous encombrant chaque jour davantage,
  • soit vous détestez tellement le rangement (parce que vous avez involontairement rendu la tâche titanesque) que vous rangez le moins souvent possible.

N’accusez pas vos gènes, votre paresse, votre logement, vos proches…

Il suffit juste de distinguer tri et rangement.

Malentendu dissipé, M’sieurs,dames?

Essayez aussi la technique rapide des zones à bazar varié.

Ou bien la technique plus sophistiquée trois cartons/un sac.

Article initialement publié en septembre 2012

32 Commentaires

Classé dans S'organiser à la maison

S’organiser pour faire du sport

zumbaLes bénéfices sont connus : meilleure santé, meilleur moral, meilleur contrôle de notre tour de taille… Mais comment faire pour placer une activité physique quelconque dans nos emplois du temps surchargés ?

Du temps pour une activité sportive

Commençons par réfléchir quelques instants. Le français moyen passe 3 h 24 devant la télévision par jour (sondage Télérama/SOFRES). 53% d’entre eux ne sont pas satisfaits des programmes. Et si vous décidiez de remplacer vos minutes canapé/zappette, ne serait-ce qu’un soir par semaine, par une activité qui vide aussi bien la tête et, en prime, fait fondre votre cellulite et augmente votre bien-être ?

Si décidément, vous ne pouvez pas vous passer de regarder les vedettes s’agiter, trouvez une autre stratégie:

  • Levez-vous tôt le matin pour aller courir.
  • Ou bien courez quand il fait beau et patinez l’hiver.
  • Utilisez à bon escient l’heure du déjeuner (fixez-vous un « jour de piscine » et tenez-vous-y).
  • Emmenez les enfants « s’aérer » le dimanche matin ou profitez de leur cours de judo pour squatter un autre morceau du stade municipal…

Selon le Programme National Nutrition Santé, il faut bouger l’équivalent d’une demi-heure de marche rapide par jour. C’est faisable. En plusieurs fois, s’il le faut. Rusez un peu.

  • Tous les trajets peuvent se faire en marchant, courant, pédalant, patinant, alors laissez la voiture au parking ou garez-la un peu plus loin que d’habitude.
  • Montez les escaliers quatre à quatre au lieu d’utiliser l’ascenseur ou l’escalator.
  • Remplacez le digestif des repas familiaux du dimanche par une promenade en plein-air (bien plus digestive, celle-ci).
  • Ou profitez du mauvais temps pour apprendre la zumba avec vos enfants avec un DVD ou la WII. Fou-rires en perpective!

Choisir votre activité

L’idée de vous exhiber en short le dimanche matin pour faire le tour du pâté de maison vous déprime ? La simple évocation d’un vestiaire de salle de sport vous fait frémir ? Bien : le sport conventionnel n’est pas pour vous. Ouste, les pompes et les tours de stade de notre adolescence.

Par contre, que pensez-vous de

  • la danse de salon et son tango sensuel ? Chéri ne serait-il pas tenté aussi?
  • la danse du ventre qui nous réconcilie avec nos rondeurs ?
  • la corde à sauter, le football et la balle au prisonnier qui nous rappellent notre enfance ?
  • les ballades en ville ou en forêt entre amis ou en famille ?

C’est ça, l’activité physique. Vous bougez, détendu, en rigolant et en transpirant (un peu) : c’est une activité physique. Non, pas le shopping, hélas. Ni le marché du dimanche matin.

Il est fort possible que vous ne trouviez pas du premier coup l’activité qui vous convient. Essayez-en plusieurs, cramponnez-vous quelques semaines (même si c’est dur et humiliant de moins bien y arriver que les autres) et enregistrez vos progrès: rien de tel pour vous motiver.

Au début, vous serez fatiguée: fatiguée avant d’y aller (la tentation du canapé…) et fatiguée après (aïe, il y a un muscle à cet endroit-là?). Il faudra plusieurs séances pour que votre corps et votre cerveau repèrent les bénéfices de cette « agitation ». Votre niveau d’énergie va se mettre à augmenter doucement, ce qui créera un cercle vertueux pour toutes les autres activités de votre vie.

jogging

via espritrunning.com

Où faire du sport?

Réfléchissez au lieu où vous allez exercer votre futur sport.

Près de votre travail ? Intéressant car vous pourrez créer facilement une habitude en sortant du bureau ou à l’heure du déjeuner.

Près de chez vous ? Bonne idée, surtout si vous pensez pratiquer principalement le week-end.

Vérifiez horaires d’ouverture et temps de trajet.

Si votre soirée piscine nécessite trois quart d’heure de transport et ne dure qu’une demi-heure parce que ce jour-là, l’établissement ferme à 19 H 30, il y a fort à parier que vos bonnes résolutions ne dureront pas.

Si vous choisissez un club de sport, visitez toujours installations et vestiaires avant de faire votre choix et demandez à participer à une séance d’essai (si possible à une heure de pointe, pour vous faire une vraie idée).

Quelle stratégie ?

Trouvez ce qui vous motive : la compagnie d’une copine (attention, c’est parfois double raison de ne pas y aller …), une approche ludique et non compétitive, un côté “défouloir” ou encore un aspect détente.

Avant tout prenez la décision de bouger, faites-en une priorité. Au besoin, fixez-vous un objectif, raisonnable.

Parlons objectif, justement: choisissez de préférence un objectif de moyens plutôt que de résultat. Autrement dit, engagez-vous avec vous-même à aller au club de sport deux fois par semaine plutôt que de vous concentrer sur la taille de jean que vous voulez obtenir.

Préparez votre sac, ne réfléchissez pas à y aller ou non. Et placez-le bien en vue. Créez-vous un rituel, une habitude. Une fois les baskets aux pieds, ou une fois devant l’entrée de la piscine, autant y aller, non ? Et pensez bien à refaire votre sac dès le retour à la maison, pour être sûre de ne pas vous poser de question la prochaine fois non plus.

diner

Votre petite famille ne peut pas se passer de vous? Si, ils peuvent. Cela ne leur prendra que quelques semaines avant de bien se souvenir que « c’est mardi, maman va au yoga ». Ils mangeront peut-être un peu moins bien ce soir-là mais ils n’en mourront pas. En revanche, ils profiteront d’une mère et d’une compagne détendue et en bonne santé pendant de longues années.

Article initialement publié en septembre 2013

23 Commentaires

Classé dans Astuces pour s'organiser, Comment mieux s'organiser, Conseil en organisation personnelle, Mon avis, S'organiser à la maison

La dressing thérapie, ça vous parle?

Vous le savez, j’anime trois ateliers pendant les journées Elle Zen les 25 et 26 mai (vous êtes inscrites, bien sûr?).

Voilà-t-y pas qu’Anne-Cécile Sarfati me propose d’animer en plus un atelier intitulé la Dressing Thérapie ou comment maîtriser en douceur le contenu de son dressing.

Ce sera vendredi  25 mai à 15h45 à Paris 13e.

Je ne peux rien refuser à Anne-Cécile: j’ai dit oui. On se verra donc copieusement sur pleins de sujet, cette fin de semaine!

Je suis pressée de vous y voir.

3 Commentaires

Classé dans Coach en organisation, Comment mieux s'organiser, Comment ranger, Conseil en organisation personnelle, Dans les media, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

J’ai du mal à m’y mettre (article à tendance anglo-australo-balkanique)

« J’ai comme un blocage: lorsqu’il s’agit de démarrer une tâche, ça ne vient pas. J’envisage des tas d’options, je cumule les prétextes, je me prends à rêver d’une situation parfaite… et je passe à autre chose.

En fait, j’ai du mal à me mettre en branle dès lors que cela implique une activité physique, pas marrante, pas créative. En revanche, une fois que je suis lancé(e), impossible de m’arrêter. Vous me retrouveriez là à 3 heures du matin: je n’ai pas vu le temps passer.
D’où ma question pour vous, Laurence: il doit bien avoir une façon de démarrer, non? Quelle est la meilleure?
 »

Lire la suite

30 Commentaires

Classé dans Arrêter de procrastiner, Coach en organisation, Comment mieux s'organiser, Comment ranger, Comment s'organiser au travail, S'organiser à la maison

J’étais sur RTL cet après-midi, chez Flavie Flament

Voici le replay: http://www.rtl.fr/actu/debats-societe/accumulation-sommes-nous-devenus-esclaves-de-nos-objets-7793342656

 

3 Commentaires

Classé dans Dans les media, Oser jeter