Sondage: êtes-vous hyperstressés au travail?

Voyons si vous répondez comme les 32 000 personnes interrogées par le cabinet Stimulus* au sujet de leur stress au travail.

Il se trouve que ma formation « S’organiser pour booster son efficacité » répond exactement aux situations décrites par ce cabinet.

Alors, si vous avez coché toutes les cases, on se voit bientôt?

* Etude citée par le N° de mai 2018 de Santé Magazine

1 commentaire

Classé dans Apprendre à s'organiser, Bordélique?, Coach en organisation, Comment mieux s'organiser, Comment s'organiser au travail, Conseil en organisation personnelle, Dans les media, Se former à l'organisation personnelle

Triez, respirez…

Un article bien printanier paru dans le Pélerin.

5 Commentaires

Classé dans Astuces pour s'organiser, Comment ranger, Conseil en organisation personnelle, Dans les media, Désencombrer

Comment bien vivre en horaires décalés

Cet article « Comment bien vivre en horaires décalés » d’Ariane Langlois pour Maxi contient des témoignages et un interview de l’auteure de ce blog.

Poster un commentaire

Classé dans Comment mieux s'organiser, Comment s'organiser au travail, Dans les media, S'organiser à la maison

Désencombrement express: la guerre des boutons

Voyons ce que cette photo vous inspire:

1/ mais quelle maniaque, cette Laurence!

2/ ah bon? Il y a des gens qui classent les boutons?

3/ je veux faire ça avec mes boutons, moi aussi.

Lire la suite

24 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Astuces pour s'organiser, Bordélique?, Comment ranger, Désencombrer, Home organiser ou home organizer, Oser jeter, S'organiser à la maison

Pourquoi est-on bordélique?

Un interview de l’auteure de ce blog par Caroline Franc pour l’Express Styles.

https://www.lexpress.fr/styles/psycho/mais-pourquoi-est-on-bordelique_1986868.html

Et un grand merci aux personnes que j’ai rencontrées samedi dernier lors de la conférence « S’affirmer en tant que femme dans un environnement professionnel masculin » que j’ai co-animée avec Karine Bocchialini.

 

5 Commentaires

Classé dans Bordélique?, Dans les media

Organiser les mondes parallèles

Au travail, en équipe, vous avez besoin d’organiser vos mondes parallèles.

Objectif : retrouver plus vite l’information que vous cherchez, quel que soit son support

Conseil de base: veillez à ce que vos dossiers physiques et numériques portent le même nom.  Un nom clair, facile à comprendre par tout le monde (vous voulez que vos collègues vous appellent quand vous êtes en vacances? Non, je m’en doutais). Ainsi, un document relatif au projet X, qu’il s’agisse d’un mail, d’un document texte ou d’une brochure sera forcément au bon endroit. Bien étiqueté: Projet X.

Erreurs à éviter

  • appeler un dossier physique « prospects » et le même dossier numérique « contacts ». C’est vrai, c’est proche. Mais ça peut ne pas être exactement la même chose.
  • oublier de se mettre d’accord avec les autres membres de l’équipe sur la nomenclature : celui que vous appelez CherClient ne devrait pas pouvoir s’appeler ClientChéri par votre voisine d’openspace.

Comment on fait

  • provoquez une réunion sur le thème : « allez, on s’organise pour gagner du temps » et ressortez avec une nomenclature qui convient à tous.
  • vous renommerez les dossiers, si nécessaire, au fur et à mesure que vous vous en servez. Inutile de passer une demi-journée à « tout remettre à plat », vous n’avez pas le temps.

Vous aimerez sans doute lire également:

Quelques conseils sur le classement des documents.

Et un gros plan sur le classement des documents sur votre PC.

La technique infaillible pour mettre de l’ordre dans son PC en moins d’une minute chrono. Promis.

1 commentaire

Classé dans Apprendre à s'organiser, Comment classer des documents, Comment mieux s'organiser, Comment s'organiser au travail, Conseil en organisation personnelle, Les autres et moi

Et en rythme, s’il vous plaît (ou Comment tirer parti de ses propres capacités)

Aujourd’hui, parlons rythme, si vous voulez bien. Et voilà, c’est reparti, vous dites-vous à mi-voix. Qu’est-ce qu’elle a encore été chercher, la dame du blog, pour nous amener une de ses idées saugrenues? On va danser, maintenant? Non, chers lecteurs (encore que, si on en croit La Fontaine,…).

En fait, je vous propose de scruter de près votre niveau d’énergie dans une journée. Avec quel rythme vous vous mettez en route le matin, démarrez l’après-midi ou encore pétillez le soir.

Etre organisé (je rappelle que c’est tout de même un peu l’objectif de ce blog et non pas réviser vos fables ou apprendre à jouer à saute-mouton), c’est atteindre ses objectifs avec un minimum d’efforts. S’organiser, c’est, par conséquent

  • être capable de profiter de son énergie pour attaquer en pleine forme ce qui nous demande un effort. Car il ne sert à rien de « se mettre des coups de pied aux fesses » pour faire une tâche alors qu’on est tout simplement épuisé.
  • réserver exprès les tâches peu gourmandes en capacité mentale pour nos heures creuses. Ainsi, même un peu « mou du genou », on arrive tout de même à faire des choses.

C’est ce qu’on appelle optimiser son temps, tout simplement.

Etape 1: repérer son rythme quotidien naturel

Suis-je « du matin » ou « du soir »?

Quand je demande à mes étudiants s’ils pensent être « du matin » ou « du soir », à 95% ils me répondent comme une évidence: du soir! Oui, je sais, jeunes gens fougueux, vous préférez commencer votre journée à 14h, à cause des fêtes bien arrosées, des web séries que vous suivez et des jeux videos.

Je devrais plutôt poser la question ainsi: si vous devez vous concentrer vite et bien, à quel moment cela est-il le plus facile pour vous?

La réponse vous donne le moment de la journée le plus favorable pour attaquer les tâches compliquées, celles qui vous demandent beaucoup d’énergie.

Pour certains, ce sera des tâches de vérification précise (tableaux de données, pointages); pour d’autres, des tâches de réflexion (réfléchir à une définition de poste, préparer les grandes lignes d’une présentation); pour d’autres enfin, des tâches à contenu émotionnel (appeler un client difficile, recadrer quelqu’un…).

On en déduit que les autres moments de la journée devront être destinés à d’autres types de tâches. Par exemple: faire ses notes de frais, chercher de l’information sur son CPF (comment? Vous ne savez pas que vous possédez un Compte Personnel de Formation?), ranger un peu son bureau, lire la dernière newsletter de l’entreprise, passer ses appels personnels (seulement les indispensables, OK?)…

Etape 2: repérer ses erreurs

Vous êtes peut-être victime, bien malgré vous, de ces deux erreurs:

  • Attendre que tout le monde soit parti pour vous mettre aux travaux de réflexion. Certes, vous êtes au calme, mais certainement pas au mieux de votre énergie. Et puis, même si on est très impliqué dans son travail, veut-on finir tous les soirs à 21h?
  • Gérer toutes les urgences dès l’arrivée au bureau, être obligé de zapper le déjeuner pour finir épuisé et en hypoglycémie vers 16 h. Où vous vous traînerez entre grignotage de paquets de biscuits et surfing sans but sur le net (selon la façon dont vous avez positionné votre écran par rapport à la porte d’entrée).

Etape 3: la solution, en rythme (et en couleur)

Je vous recommande de démarrer votre journée par les tâches que vous vous êtes vous-même planifiées (une belle FBI pour vous convaincre). Si vous avez noté « en dur » sur votre agenda « Appeler Jean-Pierre du contrôle de gestion », ce n’est pas pour rien: c’est bien parce que c’est le BON jour pour appeler ce cher JP.  Faites un maximum de ces tâches-là avant d’aller regarder vos mails entrants (un article inspirant pour vous convaincre).

A présent, suivez le code couleur: en rose, pour ceux qui sont « du matin ». En bleu, pour ceux qui sont de l’après-midi ou du soir.

Après avoir travaillé le plus possible sur VOS priorités, comme indiqué ci-dessus, foncez sur cette messagerie que vous adorez et craignez en même temps. Démarrez maintenant les tâches à forte concentration/faciles.

Faites une courte/longue pause quand votre ventre commence à gargouiller.

Retournez travailler sur les tâches compliquées/faciles.

Déjeuner: personne ne zappe, même si on déjeune en solo.

Continuez le plus possible sur les tâches que vous vous êtes vous-même planifiées, si vous n’avez pas tout coché ce matin. De préférence, placez maintenant les tâches faciles/tâches à forte concentration.

Retournez sur votre messagerie.

Faites une longue pause si vous sentez que votre concentration commence à s’effilocher. Si nécessaire, faites une courte pause.

Continuez à travailler comme vous le sentez jusqu’à la fin de votre journée de travail.

Puis, quittez votre travail et maintenant, zumba, et en rythme, s’il vous plaît!

 

 

 

 

 

7 Commentaires

Classé dans Apprendre à s'organiser, Arrêter de procrastiner, Astuces pour s'organiser, Coach en organisation, Comment mieux s'organiser, Comment s'organiser au travail, Conseil en organisation personnelle, Se former à l'organisation personnelle

Quand les objets se rangent tout seuls

Enfin… pas tous les objets. Et puis, c’est juste une démonstration.  A visée commerciale. N’empêche: à regarder, c’est magique.

 

 

6 Commentaires

Classé dans Bordélique?, Comment ranger, FBI (Fausses Bonnes Idées), Mon avis

S’affirmer en tant que femme au travail (dans un environnement majoritairement masculin)

C’est le titre de la conférence/atelier que j’anime le samedi 10 mars, de 11h00 à 12h30 à la médiathèque François Mitterrand des Ulis (91).

En ce qui me concerne, c’est évidemment du vécu: de l’aéronautique à l’édition de logiciels, en passant par la radioprotection, j’ai toujours évolué dans un environnement professionnel majoritairement masculin. J’ai appris (par essais et erreurs, on peut bien le dire) à m’affirmer.

Mais je ne suis pas la seule. C’est pourquoi j’aurai le plaisir de co-animer cette conférence avec Karine Bocchialini, Directrice adjointe de l’Institut d’Astrophysique Spatiale et enseignante-chercheuse.

Je crois que nous aurons beaucoup de choses à nous dire, ce samedi-là… nous vous attendons nombreux et nombreuses.

L’entrée est libre et gratuite.

Si vous venez en voiture, je vous suggère de vous garer au parking souterrain gratuit de la Place de la Liberté.

 

6 Commentaires

Classé dans Coach en organisation, Les autres et moi, Se former à l'organisation personnelle

Votre boîte de réception n’est pas une bonne to-do list

Votre boîte de réception n’est pas une bonne to-do list parce que:

  • vos actions à faire sont mélangées avec d’autres informations, ce qui rend difficile leur identification,
  • malheureusement, les objets des mails reflètent rarement leur contenu: il vous faut alors vous souvenir de ce que vous deviez faire au juste pour chacun d’entre eux, ce qui vous oblige à fournir un effort de mémoire supplémentaire,
  • vous êtes distraits par les nouveaux mails qui arrivent pendant que vous vous débattez avec les anciens.

Mais alors, que faire?

Lire ou relire

10 Commentaires

Classé dans Apprendre à s'organiser, Coach en organisation, Comment mieux s'organiser, Comment s'organiser au travail, Conseil en organisation personnelle