Chut… je fantasme en cuisine

Parfois, les organisatrices professionnelles fantasment. Mais sur des trucs, comment dire, spéciaux. Comme ça, par exemple:

les ustensiles sont livrés avec le bloc tiroir, évidemment

Les ustensiles sont livrés avec le bloc tiroir, évidemment. Et bien sûr, c’est sur mesure. Lubina Kitchen

Hélas, ce n’est pas la première fois que j’expose publiquement mes fantasmes. En revanche, cette façon de ranger les chaussures me laisse froide. Allez comprendre…

10 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Comment ranger, Home organiser ou home organizer, Mon avis, S'organiser à la maison

Prochain atelier gratuit: le 25 mars à 15h00 – « L’efficacité au travail, sans le stress »

Mouton2TonteDu 13 au 26 mars, c’est la semaine d’information sur la santé mentale.

A cette occasion, j’interviens le samedi 25 mars à la médiathèque des Ulis, sur le thème:   « L’EFFICACITÉ AU TRAVAIL, SANS LE STRESS »

  • Endroit: médiathèque François Mitterrand, Esplanade de la République, Les Ulis
  • Quand: samedi 25 mars 2017
  • Horaires: de 15h00 à 16h30
  • Pour qui: adultes
  • Prix: gratuit, aucune réservation n’est nécessaire

On se voit le 25?

5 Commentaires

Classé dans Apprendre à s'organiser, Astuces pour s'organiser, Bordélique?, Coach en organisation, Comment mieux s'organiser, Comment s'organiser au travail, Conseil en organisation personnelle

Toutes les possibilités des petits espaces

Peu de place chez vous? Voici une façon d’utiliser un tout petit espace auquel on n’aurait peut-être pas pensé (sur la droite de la photo, entre la porte et la fenêtre).

via Apartment Therapy

via Apartment Therapy

Et, dès que l’on peut, on monte jusqu’au plafond, comme ceci:

via Apartment Therapy

via Apartment Therapy

On peut aussi équiper le côté d’une armoire:

via Apartment Therapy

via Apartment Therapy

On a toujours plus d’espace de rangement que ce que l’on croit. Et vous, qu’avez-vous mis en place pour optimiser vos petits espaces? Envoyez-moi vos photos à laurence.einfalt@agence-jara.com.

4 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Astuces pour s'organiser, Comment ranger

Pourquoi je suis « bordélique »?

Un article de Clémence Levasseur paru dans Marie France de mars.2017-03-marie-france

9 Commentaires

Classé dans Bordélique?, Dans les media, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

Coup de coeur du jeudi: le mariage (et son organisation) comme vous ne l’avez jamais imaginé

Moutons2_AmoureuxIl se trouve que nous allons bientôt assister à un mariage, dans ma famille.

Or, j’ai réalisé que je n’avais jamais planché sur le sujet de l’organisation du mariage (hormis mon cas personnel, je veux dire).

Heureusement, quelqu’un l’a fait pour nous. Et très bien, encore.

Je vous présente  le blog: la mariée en colère. Elle est peut-être en colère, mais on rit beaucoup. Et on en apprend, des choses!

7 Commentaires

Classé dans Astuces pour s'organiser, Blogs que j'aime, Budget, Comment mieux s'organiser, Conseil en organisation personnelle, Mon avis

Ce que je fais des vieux tee-shirts

En récupérant les vieux tee-shirts de Fille AÎnée, j’ai fabriqué des sacs en tissu qui me sont bien utiles pour faire mes courses à l’épicerie bio où je vais toutes les semaines. Moins de déchets, une récup’ à la portée de tout le monde, super facile à faire.

Par pure flemme, j’utilise l’ourlet du bas des tee-shirts pour y glisser de vieux lacets provenant de baskets usagées. Cela me permet de fermer les sacs.

Auparavant, j’ai coupé droit, au niveau des aisselles des tee-shirts et me suis contentée de faire une couture solide (fond du sac).  Voici mes trois premiers sacs:img_1232

Le résultat a fait rire Ecureuil 1er: il paraît que mes bricolages lui évoquent les culottes de sa grand-mère…

 

13 Commentaires

Classé dans Astuces pour s'organiser, Budget, Désencombrer, Ecologie, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

Dans la tête d’un jeune Ecureuil Sentimental

Moutons2_bebesNe reculant devant aucune expérience de psychologie comportementale, j’utilise souvent parfois mes enfants comme sujets. Après tout, l’illustre Piaget en faisait autant et on ne le lui a jamais reproché.

J’ai donc interviewé Fille Aînée au sujet de son grand tri de vêtements, l’autre jour.

Objectif: comprendre et partager sur le blog le point de vue d’un jeune Ecureuil Sentimental de 24 ans. Volontaire, je le précise.

Extraits du dialogue, façon pièce de théâtre

La mère: Qu’est-ce qui t’a donné envie de faire le tri?

La fille: Je commence une nouvelle vie: j’avais besoin de préparer une nouvelle garde robe « d’adulte ». Travail oblige! On a tout de même retrouvé des vêtements qui dataient du début du lycée.

La mère: Quel effet ça fait de retrouver et trier ces vêtements-là?

La fille: Ca m’a fait me rendre compte que j’avais grandi, et que leur heure était arrivée. Mais je les ai remerciés pour leur loyaux services (commentaire de la mère: tiens donc, ma fille est shintoîste?).

La mère: Comment se fait-il que tu gardes des vêtements aussi longtemps?

La fille: Ca me rassure de posséder beaucoup de vêtements car j’aime bien avoir le choix et pouvoir les mélanger. Je sais que jeter est nécessaire mais je n’aime pas ça. J’ai peur qu’ils ne soient pas remplacés. Il y a des vêtements qui sont plus difficiles à jeter que d’autres: ceux qu’on a beaucoup portés et qu’on aime. Parfois on n’est pas prêt à jeter mais il faut se faire violence. Je ne me souviens pas d’avoir jamais fait un tri de vêtements comme ça!

La mère: Est-ce que tu as ressenti quelques pincements au coeur?

La fille: Oui et non. Oui parce que ça faisait longtemps que je les avais et non parce que je sais qu’ils vont être remplacés par d’autres qui me correspondront mieux. Je vais essayer de faire dans la qualité et plus dans la quantité comme avant. Mais il faut dire qu’ il y avait dans l’armoire autant de vêtements qu’on m’avait donnés que de vêtements achetés!

La mère: Qu’éprouves-tu en voyant partir ces vêtements?

La fille: Voir un gros sac poubelle rempli m’a fait du bien parce que ça signifie que je démarre une nouvelle vie et que ce que je vais racheter sera plus en accord avec mon âge.

La mère: Aurais-tu fait cette démarche toute seule?

La fille: Je n’aurais pas fait ce tri toute seule, pas à ce point, en tout cas. Je me serais dit « celui-là peut encore me servir… ». D’avoir quelqu’un qui te montre les raisons pourquoi tu ne les portes plus (trou, tâche, forme qui ne met pas en valeur…), ça aide. Ca prouve que les vêtements ne sont pas uniques et irremplaçables.

Chers Ecureuils lecteurs de ce blog, que vous inspire cet échange?

 

 

7 Commentaires

Classé dans Aider mon enfant à s'organiser, Apprendre à s'organiser, Bordélique?, Comment ranger, Désencombrer, Home organiser ou home organizer, Les autres et moi, Oser jeter, S'organiser à la maison

Budget: une question de motivation

moutons2_reveLe début d’année est propice au changement. Si vous avez du mal à maîtriser vos finances, je vous propose d’essayer l’astuce ci-dessous.

Et le plaisir dans tout ça?

Vous savez que je suis une fervente  défenseuse de la to-do list  mixte. J’entends par là qu’une to-do list composée uniquement de corvées est un vrai repoussoir et risque de vous démotiver plus qu’autre chose.

Pour contrer cet effet néfaste, j’insiste souvent sur le fait qu’une to-do list doit aussi contenir des tâches amusantes, récréatives, sympathiques. Ne serait-ce que pour vous rappeler de créer régulièrement un peu de détente et de plaisir dans votre journée. Et pour que vous ayez un peu plus envie d’aller la voir, cette liste, bon sang.

Eh bien, c’est la même chose pour votre budget.

Comment créer la motivation à économiser?

Economiser, oui, on sait bien qu’on devrait le faire. Mais l’argent file si vite quand on n’est pas très à l’aise avec les chiffres! Le 12 du mois, on a déjà oublié qu’on avait dépensé 95% du budget « restau » par exemple, celui pour lequel on s’était pourtant dit « il faut que je fasse plus attention et je vais le fixer drastiquement à XX euros/mois ».

Ce qui nous manque, là aussi, c’est la motivation.

De quoi j’ai envie?

Alors, je vous suggère de prendre une page de cahier, par exemple, et de noter joliment, pour chaque mois de l’année à venir, les activités (mariage d’un ami, week-end de 3 jours en Europe, anniversaire festif…) ou les objets (nouveau sac à main un peu cher, vélo,  nouveau téléphone portable…) qui vous font vraiment plaisir.

De l’envie à la réalité

Puis, pour chaque item, calculez son prix au mieux de vos informations. Divisez-le par le nombre de mois entre maintenant et le jour J. Cela vous donnera le montant par mois à mettre de côté pour être sûr(e) de pouvoir réaliser vos envies.

Il faudra sans doute ajuster ici ou là, repousser probablement quelques unes de ces envies.

Mais là, au moins, avec ce document sous les yeux, vous saurez pourquoi vous économisez.Vous pourrez y retourner pour vous rafraîchir la mémoire, ajouter ou supprimer des souhaits et en tout cas fortifier vos résolutions.

Si votre conjoint est dépensier, c’est peut-être qu’il manque aussi de motivation.Montrez-lui votre cahier, expliquez-lui en l’intérêt et partagez vos envies.

Evidemment, pour rester réaliste, de même qu’ on est bien obligé de l’être pour la to-do list, vous n’oublierez pas de tenir compte des dépenses fixes mensuelles ou régulières que vous devez impérativement payer.

Entre motivation interne et contraintes, voici des pistes pour progresser:

 

4 Commentaires

Classé dans Arrêter de procrastiner, Budget, Coach en organisation, Comment faire des économies, Conseil en organisation personnelle

L’armoire de Fille Aînée: photo « après »

Vous vous souvenez du tri spectaculaire réalisé dans l’armoire de Fille Aînée?

Evidemment, elle a tenu à ce que je complète l’exercice par une photo montrant le résultat dont elle est légitimement fière.

img_1235

Il y a tout de même un tas de vêtements… disons semi-portés qui sont en ce moment à cheval au pied de son lit. Il est vrai que l’armoire n’est guère spacieuse…

10 Commentaires

Classé dans Aider mon enfant à s'organiser, Aménager les pièces de la maison, Bordélique?, Comment ranger, Désencombrer, Les autres et moi, Oser jeter

Appel à contribution: minimalisme certes, mais en cas de baisse de revenus?

moutons2_vieuxPascale me dit:

« Bonjour Laurence

je vous lis avec fidélité et plaisir depuis fort longtemps et j’apprécie votre bon sens pratique.

Je suis néanmoins tracassée par ceci :
j’ai pris conscience que mon intérieur était encombré, j’ai fait du tri avec plaisir mais voilà, je m’approche de l’âge de la retraite et j’ai parfaitement conscience qu’une fois en retraite, mon niveau de vie va fortement chuter – (800€ de moins par mois) donc ma gêne est là : quand j’ai envie de jeter ou de donner quelque chose, en particulier un vêtement (je précise que j’achète d’occasion et que je privilégie la qualité et la solidité) je me projette dans quelques années et je pense que je n’aurai plus les moyens de dépenser le même budget.
Donc est-ce que la sagesse ne serait pas de garder quand même pour les temps difficiles à venir?
Je vis depuis peu suite à un divorce modestement dans un 2 pièces de 66 m2 à la campagne, est ce un « manque de foi » de penser ainsi à l’avenir ?
J’ai un énorme intérêt pour la philosophie du minimalisme, je suis épatée par le mouvement « zéro déchet » et pourtant j’ai cette inquiétude sur fond de contradiction au fond de moi.

J’aimerais vraiment avoir votre point de vue !
D’avance merci
Cordialement
Pascale »

Je trouve que la question de Pascale mérite davantage que mon simple avis. C’est pourquoi elle et moi attendons vos opinions et expériences avec impatience. A vos commentaires.

31 Commentaires

Classé dans Comment faire des économies, Conseil en organisation personnelle, Désencombrer, Ecologie, Les autres et moi