Archives de Catégorie: Aider mon enfant à s’organiser

D’abord, commencer par déposer les enfants à l’école

(check) puis revenir écouter Radio Notre Dame, ce lundi 3 septembre, de 9h à 10h, l’émission « En quête de sens », animée par Sophie Nouaille. J’y suis invitée (check).

Sinon, on peut aussi jeter un oeil sur les articles ci-dessous. A vous les bonnes résolutions d’organisation!

Bonne rentrée à tous.

Poster un commentaire

Classé dans Aider mon enfant à s'organiser, Apprendre à s'organiser, Astuces pour s'organiser, Comment mieux s'organiser, Comment s'organiser au travail, Conseil en organisation personnelle, Dans les media, S'organiser à la maison

Mon après-midi sur Europe 1

Merci Elisabeth et Marjorie, pour cette heure passée avec vous: ça passe trop vite! Réécoutez l’émission ici:

La vie devant soi le 24 août.

1 commentaire

Classé dans Aider mon enfant à s'organiser, Budget, Coach en organisation, Comment s'organiser au travail, Dans les media

La rentrée se prépare à la radio

J’ai le plaisir d’être invitée

  • d’abord sur Europe 1,  vendredi 24 août, de 15h à 16h, dans l’émission « La vie devant soi » présentée par Elisabeth Assayag.
  • Puis sur Radio Notre Dame, lundi 3 septembre, de 9h à 10h, dans l’émission « En quête de sens », animée par Sophie Nouaille.

Si vous ratez ces émissions, pas de problème, je vous mettrait le lien rapidement sur le blog.

Mais bon, ne vous pressez pas trop de rentrer, d’accord?

 

 

1 commentaire

Classé dans Aider mon enfant à s'organiser, Astuces pour s'organiser, Dans les media, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

Organiser le matériel des loisirs créatifs

C’est l’été. Enfin plus de temps pour vous et pour des activités en famille.

Vu de ma planète d’organisatrice professionnelle, ça veut dire que c’est aussi le bon moment pour mettre de l’ordre dans tout le matériel de travaux manuels*, de petit bricolage, de loisirs créatifs en général. Au printemps, j’avais écrit un article pour le blog de Curver à ce sujet. Peut-être aimerez-vous aller y piocher des idées?

 

* Je ne voudrais pas gâcher votre enthousiasme, mais, s’il vous plaît, restez raisonnables sur le nombre de rouleaux de papier toilette ou d’essuie-tout dont vous pensez avoir réellement besoin… OK, je retourne sur ma terrasse et je ne dis plus rien… Bonnes vacances à tous.

 

3 Commentaires

Classé dans Aider mon enfant à s'organiser, Blogs que j'aime, Comment ranger, Conseil en organisation personnelle, Home organiser ou home organizer, Oser jeter, S'organiser à la maison

Mon meilleur conseil pour les révisions du bac

Depuis quelques jours, on me sollicite pour recueillir mes conseils pour les révisions du baccalauréat qui approche à grands pas. En somme, les vacances de printemps sont la dernière ligne droite pour réviser, n’est-ce pas? Alors, en plus de ce que pourraient préconiser les enseignants, voici ma meilleure recommandation, dite aussi « LA chose qui fâche ».

Lire la suite

6 Commentaires

Classé dans Aider mon enfant à s'organiser, Astuces pour s'organiser, Comment mieux s'organiser

Organiser les vêtements d’enfants récupérés

via the Organized Home

Voix N°1 (amie): tiens, Céline, je te donne les vêtements taille 1 an dans lesquels ma grande ne rentre plus. Merci qui?

Voix N°2 (mamie): regarde, Céline ce que j’ai trouvé. C’est mignon, non? J’ai pris plus grand, comme ça elle le portera longtemps…

Voix de Céline: Oui, merci beaucoup, c’est très gentil d’avoir pensé à mon bébé à naître. Mais, je n’ose pas vous dire: comment vais-je faire pour m’y retrouver dans toutes ces tailles en attendant que ma descendante ait l’âge adéquat?

Lire la suite

9 Commentaires

Classé dans Aider mon enfant à s'organiser, Bordélique?, Budget, Coach en organisation, Comment faire des économies, Comment ranger, Conseil en organisation personnelle, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

Nouvelle page Facebook pour « S’organiser, c’est facile »

Quelques soucis techniques  sur Facebook (dont certains ont été témoins, ce me semble) + l’envie de mieux communiquer avec vous, chers lecteurs = une nouvelle page Facebook pour « S’organiser, c’est facile ».

  • Si vous êtes déjà abonnés à la page « historique », il vous faudra vous abonner à la nouvelle (ce qui serait très sympa, merci beaucoup). Pour cela, vous avez juste à cliquer sur le lien FB dans la colonne de gauche de ce blog.
  • Si vous avez un doute « suis-je sur la vieille ou la nouvelle page? », une astuce: la nouvelle page s’appelle « S’organiser (virgule) c’est facile. L’ancienne n’avait pas cette virgule.
  • Et puis, si nous sommes déjà amis, vous recevrez évidemment une invitation. Vous connaissez le principe.

A bientôt.

 

1 commentaire

Classé dans Aider mon enfant à s'organiser, Aménager les pièces de la maison, Apprendre à s'organiser, Arrêter de procrastiner, Astuces pour s'organiser, Blogs que j'aime, Bordélique?, Budget, Coach en organisation, Comment classer des documents, Comment faire des économies, Comment mieux s'organiser, Comment ranger, Comment s'organiser au travail, Conseil en organisation personnelle, Dans les media, Désencombrer, Ecologie, FBI (Fausses Bonnes Idées), Home organiser ou home organizer, Les autres et moi, Mon avis, Oser jeter, S'organiser à la maison, Se former à l'organisation personnelle

2018: vers la sérénité?

Je voudrais vous souhaiter une année 2018 sereine, à ma façon.

La sérénité, je la conçois ainsi*, en plusieurs étapes:

Réfléchir seul ou à plusieurs à nos objectifs dans les 3 à 6 mois à venir

Sans objectif, on risque d’être perpétuellement déçu des événements ou de nos (absences d’) actions. Tendance à papillonner et procrastination nous guettent d’autant plus qu’on ne sait pas où on veut aller.

Choisir ses priorités, ça veut aussi dire « non » aux autres sollicitations: mais si, c’est possible. C’est même indispensable.

Repérer ce qui pourrait freiner l’atteinte de ces objectifs et tenter d’en venir à bout

Des papiers en désordre, des emails qu’on ne retrouve plus, des occasions ratées, un peu trop de Fausses Bonnes Idées dans votre environnement, une difficulté à passer à l’action, des croyances bizarres… en voilà des freins!

Repérer ce qui pourrait faciliter l’atteinte de ces objectifs et trouver les actions qui vont dans le bon sens

Couper l’herbe sous le pied de sa procrastination, mettre en place un système de classement qui nous permet de tout retrouver,  acheter l’un de ces excellents guides écrits tout exprès, comprendre que tout repose sur des petites actions quotidiennes, s’organiser enfin, voire s’inscrire à une formation

Fédérer les personnes qui pourraient nous aider à atteindre ces objectifs

Vos proches, bien sûr. Commençons par eux. Un écureuil se cache (façon de parler) parmi eux? C’est tout de même jouable.

Rester souple pour pouvoir tenir compte des inévitables imprévus

Ce n’est pas en décrétant « je me bloque trois heures pour m’occuper du dossier X » ou « il faut absolument … » que tout se passera comme prévu.  Alors, il vaut mieux se tourner vers la to-do list continue.

… Et se faire confiance

Vous avez remarqué qu’une année sereine ne veut pas dire une année mollassonne, à ne rien faire. En tout cas, de mon point de vue. Et justement, chers lecteurs, ce serait quoi, pour vous, une année sereine?

* bien entendu, rien ne vous empêche de vous mettre à la méditation, au yoga , aux quatre accords toltèques de Miguel Ruiz et à la communication non violente: ça aussi, ça aide à la sérénité.

6 Commentaires

Classé dans Aider mon enfant à s'organiser, Apprendre à s'organiser, Arrêter de procrastiner, Bordélique?, Coach en organisation, Comment classer des documents, Comment mieux s'organiser, Comment s'organiser au travail, Conseil en organisation personnelle, Mon avis, S'organiser à la maison

Avec ces nouveautés, on se sent enfin compris

Le lien entre le papier et le numérique: enfin!

Quand Oxford (vous savez, les cahiers, les agendas?) m’a parlé de son appli gratuite Scribzee, j’ai tout de suite été séduite.

Ca faisait longtemps que les organisonautes de ce pays (et sans doute d’ailleurs) cherchaient à réconcilier l’aspect spontané de l’écriture sur papier et l’ubiquité de l’accès aux informations numériques. Conserver ses écrits, les lire de n’importe où, les trier, les partager? Avec mon téléphone portable? Eh oui.

Je vous laisse découvrir ce dont il s’agit en vous dirigeant sur le blog de Scribzee (sur lequel j’interviens, vous l’aurez remarqué).

Les organisations pro et perso dans un même outil: enfin!

On en a toutes assez  de jongler entre vie privée et vie professionnelle. Des deux côtés, on a besoin d’une organisation en béton. Sixtine l’a bien compris et m’a envoyé sa dernière création: « Mon petit organisateur de vie« .  Elle a gentiment accepté de me laisser l’évaluer et de lui donner mon avis. Alors, c’est parti.

Ca ressemble à un agenda, à première vue. Joli, l’agenda. Ni « fifille-j’aime-les-licornes », ni « je suis une Maman-et-seule-ma-famille-compte », ni « je suis une killeuse-en-open-space ». Montrable en toutes circonstances, donc.

Couverture souple et plastifiée, avé l’élastique qui va bien. Mais ce n’est pas un agenda tout bête.

On y trouve, dans l’ordre:

Un agenda par trimestre (hello les commerciales), avec numéro de semaine (hello les industrielles), puis un planning au mois, puis (attention: génie), agenda à la semaine dont chaque jour est coupé en deux verticalement: à gauche le perso, à droite le pro. Plus un espace dans le bas pour les tâches du jour, sans heure.

A la fin du mois, on trouve une rubrique Dépenses/recettes, là encore pro/perso. Puis une page de notes et un suivi d’objectifs très visuel.

A la fin de l’organisateur, on découvre un récapitulatif mensuel des dépenses et recettes, des emplacements tout prêts pour des listes à remplir et (non, elle y a pensé?), des listes de tâches ménagères hebdomadaires, un emplacement pour les routines, des listes pour les menus et juste en face,  des listes de courses à détacher (différents commerces), listes de départ en vacances, des emplois du temps (famille nombreuse? Mais oui).

Puis toute une section pro (y compris un emplacement pour vos statistiques si vous animez un blog, pour des sites web à retenir).

Enfin, la pochette plastique qui vous permettra de regrouper justificatifs et tickets en tout genre et une planche d’autocollants.

Elle a même pensé à nos sacs à main et propose donc son organisateur de vie au semestre, pour que ce ce ne soit pas trop lourd.

Mon bémol: la partie pro est très orientée blogueuse mais je pense qu’on peut l’utiliser en « slasheuse‘, tout court.

Si je devais résumer mon opinion sur ce joli objet, ce serait: le meilleur du kakebo + bullet journal +astuces d’organisation éprouvées. Combo gagnant.

 

3 Commentaires

Classé dans Aider mon enfant à s'organiser, Apprendre à s'organiser, Blogs que j'aime, Comment classer des documents, Comment mieux s'organiser, Comment s'organiser au travail, Conseil en organisation personnelle, S'organiser à la maison, Se former à l'organisation personnelle

Dans la tête d’un jeune Ecureuil Sentimental

Moutons2_bebesNe reculant devant aucune expérience de psychologie comportementale, j’utilise souvent parfois mes enfants comme sujets. Après tout, l’illustre Piaget en faisait autant et on ne le lui a jamais reproché.

J’ai donc interviewé Fille Aînée au sujet de son grand tri de vêtements, l’autre jour.

Objectif: comprendre et partager sur le blog le point de vue d’un jeune Ecureuil Sentimental de 24 ans. Volontaire, je le précise.

Extraits du dialogue, façon pièce de théâtre

La mère: Qu’est-ce qui t’a donné envie de faire le tri?

La fille: Je commence une nouvelle vie: j’avais besoin de préparer une nouvelle garde robe « d’adulte ». Travail oblige! On a tout de même retrouvé des vêtements qui dataient du début du lycée.

La mère: Quel effet ça fait de retrouver et trier ces vêtements-là?

La fille: Ca m’a fait me rendre compte que j’avais grandi, et que leur heure était arrivée. Mais je les ai remerciés pour leur loyaux services (commentaire de la mère: tiens donc, ma fille est shintoîste?).

La mère: Comment se fait-il que tu gardes des vêtements aussi longtemps?

La fille: Ca me rassure de posséder beaucoup de vêtements car j’aime bien avoir le choix et pouvoir les mélanger. Je sais que jeter est nécessaire mais je n’aime pas ça. J’ai peur qu’ils ne soient pas remplacés. Il y a des vêtements qui sont plus difficiles à jeter que d’autres: ceux qu’on a beaucoup portés et qu’on aime. Parfois on n’est pas prêt à jeter mais il faut se faire violence. Je ne me souviens pas d’avoir jamais fait un tri de vêtements comme ça!

La mère: Est-ce que tu as ressenti quelques pincements au coeur?

La fille: Oui et non. Oui parce que ça faisait longtemps que je les avais et non parce que je sais qu’ils vont être remplacés par d’autres qui me correspondront mieux. Je vais essayer de faire dans la qualité et plus dans la quantité comme avant. Mais il faut dire qu’ il y avait dans l’armoire autant de vêtements qu’on m’avait donnés que de vêtements achetés!

La mère: Qu’éprouves-tu en voyant partir ces vêtements?

La fille: Voir un gros sac poubelle rempli m’a fait du bien parce que ça signifie que je démarre une nouvelle vie et que ce que je vais racheter sera plus en accord avec mon âge.

La mère: Aurais-tu fait cette démarche toute seule?

La fille: Je n’aurais pas fait ce tri toute seule, pas à ce point, en tout cas. Je me serais dit « celui-là peut encore me servir… ». D’avoir quelqu’un qui te montre les raisons pourquoi tu ne les portes plus (trou, tâche, forme qui ne met pas en valeur…), ça aide. Ca prouve que les vêtements ne sont pas uniques et irremplaçables.

Chers Ecureuils lecteurs de ce blog, que vous inspire cet échange?

 

 

7 Commentaires

Classé dans Aider mon enfant à s'organiser, Apprendre à s'organiser, Bordélique?, Comment ranger, Désencombrer, Home organiser ou home organizer, Les autres et moi, Oser jeter, S'organiser à la maison