Archives de Catégorie: Astuces pour s’organiser

Ranger son bureau à la japonaise: ça marche?

Marie Kondo a encore frappé. Il s’agit maintenant, dans son dernier livre, d’appliquer sa méthode au bureau.

Bureau rangé à la japonaise
Bureau rangé à la japonaise

Tous ses conseils sont-ils bons à prendre? C’est le thème de l’article de Fabienne Rosset pour Femina dans lequel je donne mon point de vue sur la question.

Lire l’article : https://fr.calameo.com/read/0002341519800ab30ce06

Lire la deuxième page: https://fr.calameo.com/read/000234151b1af31afc08f

4 Commentaires

Classé dans Astuces pour s'organiser, Bordélique?, Dans les media, Désencombrer

Le petit truc qui fait toute la différence

Parfois, en matière d’organisation, une petite chose suffit à nous simplifier tellement la vie qu’on a du mal à comprendre comment on a fait pour s’en passer!

Lire la suite

7 Commentaires

Classé dans Astuces pour s'organiser, Comment mieux s'organiser

5 conseils d’organisation pour une rentrée réussie

Nous avons certes tous envie de profiter des derniers jours du mois d’août. Mais comme mon métier est de vous aider à vous organiser sans stress inutile,  j’anticipe la rentrée pour vous et je vous « mâche » le travail.

Lecteur.trice  de ce blog préparé(e)

=

lecteur.trice bien organisé (e)

=

lecteur.trice zen

(ça ne rime pas mais bon, je fais déjà l’effort de l’écriture inclusive, … vous apprécierez)

Ce qui nous donne une « listounette » de 5 conseils pour rentrer du bon pied.

Conseil N° 1: soigner notre sommeil

Tout s’aggrave et se complique quand on manque de sommeil. Nos enfants sont grognons au réveil, on oublie des affaires (mince, les maasques!), on bouscule tout le monde, on râle, c’est pénible.

Par conséquent, utilisons cette dernière semaine pour « remettre les pendules à l’heure ». Entraînons tout le monde à se lever une demi-heure plus tôt chaque jour.

Oui, je sais bien, on adore le rythme des vacances, passer un temps fou au petit déjeuner, ne pas devoir habiller les petits… mais le choc de la rentrée risque d’être trop brutal pour toute la famille si on n’anticipe pas tranquillement le changement de rythme inévitable.

Conseil N° 1 bis: préparer notre sommeil

On le sait: l’enchaînement entre le confinement et les vacances nous a presque tous conduits à décaler notre horaire de coucher. Le réveil n’en est que plus tardif, évidemment. Ce qui peut rendre  mon premier conseil ci-dessus compliqué à appliquer.

Pour se coucher plus tôt (ou en tout cas, respecter notre rythme biologique et se recaler pour septembre), pas de recette miracle: activité physique dans la journée et extinction des écrans 2 heures avant d’aller se coucher.

Pour tout le monde: jeux de société, câlins et lecture. Faites comme si il y avait une panne d’électricité, pourquoi pas?

Bonus: se remettre au sport dès la rentrée.

Conseil N° 2: anticiper les repas

En vacances, on aime faire ses courses au marché du coin, avec des produits frais qu’on a le temps de cuisiner. Les salades composées font le bonheur de toute la famille. Et puis, on mange à n’importe quelle heure, entre l’apéro qui s’étire en longueur et la glace sur le port en fin de soirée. Ca nous ferait presque une bouffée de nostalgie en évoquant ces plaisirs tout simples…

Oui mais, en septembre, tout change. Plus autant de temps pour cuisiner, un peu marre des concombres/tomates, les enfants doivent manger à des heures raisonnables parce que « y’a école demain ». Bref.

Cette dernière semaine d’août pourrait bien être l’occasion de réfléchir à votre organisation des repas si elle n’est pas tout à fait au point.

Pour mémoire, on mange tous les soirs. Découvrir chaque jour à 18h30 qu’adultes et enfants  ont faim, … comment dire? Ce n’est pas une vraie surprise.

Donc on anticipe.

Avec le sacro-saint plan de menu . Essayez ça: on se pose quelques instants avec un planning sous les yeux. On compose des menus super simples avec la diététique qui nous convient. Idéalement, chaque repas devrait pouvoir être « fabriqué » par n’importe quelle personne du foyer qui a plus de 12 ans. Ces menus sont affichés dans la cuisine. La liste de courses en découle. Et on s’y tient.

Simple, économique, et allégeant la charge mentale: tout ce qu’on veut.

Un bonus économique? L’optimisation du contenu des placards de cuisine de retour de vacances.

Conseil N° 3: repérer les lieux

Peut-être que vos enfants font leur rentrée dans un nouvel établissement.

Il peut être intéressant cette semaine de:

  1. leur parler sécurité (en dehors de ce qui touche au COVID-19, parce que ça, ils sont au courant)
  2. faire le trajet jusqu’à l’école avec eux, d’abord ensemble puis en les suivant à quelques mètres pour vérifier que les réflexes de sécurité sont bien appris (regarder avant de traverser, descendre de la trottinette, monter et descendre du bus…)
  3. chronométrer ensemble le temps réel de déplacement.

Bonus: voici comment créer une organisation efficace pour les futurs collégiens.

Conseil N° 4: répartir les « corvées »

Politiquement correct ou pas, la répartition des corvées domestiques repose toujours en majorité sur les femmes dès qu’il y a des enfants. Je caressai l’espoir que le confinement créerait une opportunité de revoir ces stéréotypes mais ça n’a pas forcément été le cas partout.

Ce n’est pas pour autant qu’il faut laisser tomber. La rentrée est tout de même l’occasion de répartir les corvées domestiques en fonction des emplois du temps de chacun.

Il n’y a aucune raison que pour les membres de la famille ne ramassent pas leur chaussettes sales et ne passent pas l’éponge derrière eux.

De même, personne n’aime descendre la poubelle mais on ne peut pas  indéfiniment prétendre que des elfes à l’odorat peu développé s’en chargeront un jour.

Ici, pour obtenir la participation de vos proches et  faire respecter vos demandes, l’humour est votre meilleur allié.

Souvenez-vous: ce n’est pas quand tout le monde aura la « tête dans le guidon » que vous pourrez créer de bonnes habitudes.

Conseils N° 5: moins d’info

J’ai gardé ce conseil pour la fin parce que je le trouve crucial: prendre connaissances des informations deux fois par jour suffit largement. N’ayez crainte: vos collègues vous tiendront au courant dans la journée s’il se passe quelque chose dans le monde susceptible d’avoir un impact sur votre journée.

Les informations en continu, surtout quand elles sont contradictoires, nous dépriment et créent du stress. Peut-on consulter moins souvent  TrucFM, Fessebouc et Instakilo? Allez, c’est pour votre bien.

Vous aimerez peut-être lire aussi:

15 Commentaires

Classé dans Aider mon enfant à s'organiser, Apprendre à s'organiser, Astuces pour s'organiser, Coach en organisation, Comment faire des économies, Comment mieux s'organiser, Conseil en organisation personnelle, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

Appel à contribution: enseignant + Ecureuil, équation compliquée?

Photo de Julia M Cameron

Klm79 me dit : « J’aimerais un article très spécifique concernant mon métier d’enseignant où travaillant beaucoup à la maison, mes archives, cours livres débordent sur le reste de mon espace vital…et depuis le temps il y a matière…
Comment faire pour dépasser ce coté « j’ai peur que ce doc me manque » ?, « et si j’en ai besoin? » ou « il y a des choses bien la dedans…, j’y ai travaillé, …. ce serait dommage de le jeter,….. ça pourrait encore me servir? » et tout s’empile, s’accumule depuis des années…
Merci pour vos messages qui me font avancer dans ma réflexion … »

Vous comprenez pourquoi je fais appel à vous, si vous êtes enseignant(es), chers lecteurs.*

Il y a quelque temps, Pistouche avait gentiment partagé avec nous son organisation de professeur (merci beaucoup). Elle y parlait entre autres de son rapport aux documents. Sans doute avez-vous vos propres astuces pour compléter celles de Pistouche afin de répondre à Klm79?

*Aparte grammatical: zut pour l’écriture inclusive. Je devrais écrire: lecteur.trice(s), mais je lis vite et les points plus les parenthèses au milieu des mots perturbent ma compréhension. Je suis la seule?

Aparte sémantique: comment ça, écureuil? Qu’est-ce qu’elle veut dire la dame du blog? se demandent les nouveaux venus…

15 Commentaires

Classé dans Apprendre à s'organiser, Astuces pour s'organiser, Comment mieux s'organiser, Comment s'organiser au travail

Attention: changement de date ! Je participe à l’émission « En quête de sens » mercredi prochain à 9h00 + votre avis?

sur Radio Notre Dame. Le thème:

« Le confinement nuit-il à la répartition des tâches ménagères?« 

Il y a un changement de date à l’instant. Mon intervention était prévue mardi, mais ce sera mercredi 22, finalement.

Justement, comment ça se passe pour vous, à la maison? Vous voulez nous en parler dans les commentaires?

11 Commentaires

Classé dans Apprendre à s'organiser, Astuces pour s'organiser, Comment mieux s'organiser, Comment ranger, Dans les media

La lessive en 1926 (à la machine, je veux dire)

Pour ceux et celles qui ont pensé que ma fameuse sorbetière était une lessiveuse ou une essoreuse, voici de quoi comparer.

Lire la suite

9 Commentaires

Classé dans Astuces pour s'organiser, Dans les media, Ecologie, Mon avis

A quoi le confinement peut nous servir (ranger n’en fait pas partie)

Photo par Toa Heftiba

Ce confinement dû au coronavirus donne lieu à de nombreuses inquiétudes et tensions (un exemple? Vos ados scotchés à la maison non-stop. Ou belle-maman hypocondriaque 12 fois par jour au téléphone).

Mais j’y vois aussi quelques belles opportunités… sauf une.

Lire la suite

19 Commentaires

Classé dans Aider mon enfant à s'organiser, Apprendre à s'organiser, Astuces pour s'organiser, Conseil en organisation personnelle, Désencombrer, FBI (Fausses Bonnes Idées), Mon avis, S'organiser à la maison

Astuce pour créer un « cintre anti-glisse »

J’en ai assez de voir certains de mes tee-shirts glisser des cintres. Pour autant, je ne tiens pas à acquérir de gros cintres recouverts entièrement de mousse, (qui se désagrège vite, d’après mon expérience). En somme, je voudrais que mes cintres habituels (de chez notre Mondial Suédois) puissent accueillir mes tee-shirts décolletés.

Or, l’autre jour, je changeais les petits feutres adhésifs que l’on pose sous les pieds des chaises pour qu’elles glissent mieux sur le sol.

Il m’a semblé que je pourrai facilement bricoler l’un de ces cintres que je convoite en y collant deux de ces adhésifs (les carrés tiennent mieux que les ronds: j’ai essayé)

Ca fonctionne: validé.

 

 

8 Commentaires

Classé dans Astuces pour s'organiser, Budget, Comment faire des économies, Comment ranger, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

Comment trouver l’énergie de désencombrer régulièrement?

Tiroir en désordre, ranger mon tiroirJe poursuis ma réponse à Claire (la première partie de ma réponse était: Comment éviter de se ré-encombrer.)

Quand le désencombrement a été un effort, comment trouver l’énergie de recommencer régulièrement? me demande-t-elle.

Prenons les choses avec méthode (aucune chance que je les prenne au pif, n’importe comment, hein. Sinon, ce n’est pas la peine de s’appeler organisatrice professionnelle. Poursuivons).

Le désencombrement représente-t-il un effort?

Désencombrer quand on débute.

Un peu comme lorsqu’on débute la course à pied, qu’on apprend à faire des pompes, à jouer du violon, se maquiller… désencombrer, c’est difficile.

Au départ, surtout si on a une certaine ressemblance avec les écureuils (on peut ressembler à un écureuil et ne pas être roux), désencombrer n’a rien d’évident.

Mais, comme toutes les activités qui vont finir par nous faire du bien au moral, plus on pratique, plus on acquiert de l’aisance, plus c’est plaisant.

Désencombrer quand on ne sait pas comment s’y prendre.

Là, c’est simple: on lit ce blog et ses articles classés dans la catégorie « se désencombrer ». Ou on se sert des livres dont c’est le sujet, de Marie K. à l’auteure de ce blog (Se simplifier la vie). Bref, des méthodes, il y en a. A vous de les essayer pour trouver celles qui vous correspondent le mieux.

On peut aussi apprendre à se poser des questions de façon différente: comme dans cet article sur les 25 bonnes raisons de laisser partir un objet.

Désencombrer quand on a du mal à prendre des décisions.

Ce qui fatigue le plus, quand on désencombre, c’est la prise de décisions. C’est pourquoi je vous propose deux astuces qui ont fait leur preuve:

« La technique 3 cartons/1 sac » et « Aller jusqu’au bout de votre tri« .

Désencombrer quand on fait des grands « blitz » de tri/rangement/ménage

Tenez, prenons pour exemple la video de l’autre jour. Cette jeune femme, à l’énergie débordante, regroupe dans une même session le rangement ET le ménage. Dans toute la maison. Mais quelle fatigue à la fin! Pour le tri, à proprement parler, c’est la même chose. Si vous en faites trop en une fois, vous allez vous fatiguer et vous écoeurer.

Ce qui nous amène à la régularité.

Doit-on désencombrer régulièrement?

Plusieurs approches possibles:

L’approche: « je désencombre quand ça me prend »

Là, on désencombre au moment où on est gêné par le désordre à un certain endroit. Mon tiroir de cuisine se coince parce que les ustensiles s’emmêlent? Hop, je le vide, j’enlève les doublons/triplons en ne conservant que ce que j’aime et qui fonctionne. Je patouille sans fin dans le tiroir à chaussettes parce que je ne trouve jamais la bonne paire? Même combat (sans enlever les doublons, dans ce cas, mais celles trouées, décolorées, qui serrent trop… ou pas assez).

L’approche: « je désencombre en suivant les 4 saisons »

Là, c’est parti pour la saisonnalité. Par exemple, à chaque changement de saison, je vérifie que mes vêtements de la saison passée sont en état d’être stockés dans de bonnes conditions (sans taches ni trous) et que je les aime toujours. Ceux qui ne passent pas le test sortent de chez moi. Autre exemple: je vérifie tous les trimestres l’état de mon armoire à pharmacie; tous les ans, je purge ma paperasse et mon matériel de bricolage qui a séché . Tous les 3 ans, les clichés radio. Etc.

L’approche: « je désencombre parce que je n’ai pas le choix »

Ce n’est pas ma préférée mais c’est la plus courante: on déménage, ou on se sépare, bref, on n’a pas le choix. Eh bien, cela en motive plus d’un à désencombrer, figurez-vous. L’inconvénient majeur, c’est que ça risque de ne pas être vraiment régulier (je vous le souhaite , en tout cas). Et quant à l’effort que ça demande, si on ne s’y prend pas trop au dernier moment, cela devrait rester gérable.

Et vous, quelle approche adoptez-vous, chers lecteurs, quand vous désencombrez? Cela vous demande-t-il beaucoup d’énergie?

 

 

 

4 Commentaires

Classé dans Astuces pour s'organiser, Bordélique?, Désencombrer, Home organiser ou home organizer, Oser jeter

Coups de coeur de la semaine: organisation et écologie

On se pose parfois des tas de question pour réussir à optimiser notre temps sans  pour autant blesser trop la planète.

Par exemple, il nous arrive souvent d’acheter des produits  suremballés parce que c’est plus pratique à emporter au goûter. Ou d’acheter plus de choses que nécessaire parce qu’on n’a pas eu le temps de jeter un oeil dans nos placards pour voir s’il reste des pâtes ou du riz… voire des produits d’entretien.

A ce propos, mes coups de coeur cette semaine sont pétris de bon sens. Encore fallait-il y penser et faire passer le message aux personnes comme vous et moi.

 

1 commentaire

Classé dans Astuces pour s'organiser, Budget, Comment faire des économies, Comment mieux s'organiser, Conseil en organisation personnelle, S'organiser à la maison