Archives de Catégorie: Bordélique?

Renoncer aux objets liés aux grandes étapes de ma vie?

J’ai reçu plusieurs questions sur ce sujet: je vous propose quelques pistes de réflexion.

De quelle nostalgie parle-t’on?

Dans l’un de ses livres, celui où elle retourne au Japon, il me semble, Amélie Nothomb parle de « nostalgie heureuse« .

La nostalgie que nous font éprouver certains objets peut être qualifiée d’heureuse. Un sourire en plus d ‘une petite larme, vous voyez. Une rêverie agréable, même si le thème est « ça ne reviendra plus ».

J’affirme que les objets que l’on a conservé qui provoquent cette émotion de nostalgie heureuse méritent d’être conservés. Dans de bonnes conditions de surcroît. Voire exposés, pourquoi pas?

Les exemples qui me viennent en tête: des courriers d’anciens amoureux (chut, j’en ai gardé quelques uns…), des photos d’amis dont je me souviens encore du nom, quelques vêtements de chacun de mes enfants, leur première paire de chaussures (on parlait dans cet article du sort des objets appartenant à nos enfants quand ils quittent la maison)…

Le poids de certains souvenirs

En revanche, il y a des objets qui, selon moi, ne nous font pas du bien.

Par exemple, le jean qui a marqué notre entrée en couple (avec 10 kilos de moins) alors qu’on a divorcé depuis: double peine.

Ou bien je pense à ce meuble encombrant, qui n’est pas à notre goût d’aujourd’hui, mais que l’on se sent obligé de conserver parce qu’il représente à la fois le décor de notre enfance et les personnes qui nous entouraient à cette époque mais peut-être décédés depuis.

Du reste, ce meuble crie son inadéquation à notre vie actuelle mais nous y restons sourds. Parce qu’on n’a pas eu le coeur de s’en débarrasser sur le coup (ou pire, parce que les frères et soeurs ont refusé de le « prendre en charge »), nous voilà dépositaire à vie d’un meuble issu d’une décision qui n’est pas vraiment la nôtre et qu’on impose à notre famille à nous.

Enfin, évoquons tous les objets qui ont partagé notre route et qu’on trimballe de maison en appartement, toujours dans les cartons. Quel sens ont-ils maintenant? A qui font-ils plaisir? En profitons-nous? Vous trouverez matière à réflexion dans cet article sur les Souvenirs, justement.

Retrouver les moments passés, oui, mais volontairement

Cela vous arrive-t’il d’être pris(e) par surprise en entendant à la radio une certaine chanson du passé? Et de vous retrouver instantanément quelques années en arrière, avec le plaisir ou le chagrin éprouvés à ce moment-là? Ainsi, certains d’entre nous se font des sessions complètes de chansons d’amour à fendre l’âme ou de hard rock à se décrocher la tête, exprès. Et c’est finalement très bon.

Aussi, comme Marcel Proust, que dire de cette bouffée de bonheur que vous retrouvez en goûtant votre propre madeleine à vous* ? Ce n’est pas pour rien que les chefs cuisiniers ré -inventent régulièrement la cuisine de leur grand-mère.

De la même façon, mon mari m’emmène dans ses propres souvenirs en introduisant dans notre nourriture les goûts et épices de son pays d’enfance. Ces plats spéciaux, que je cuisine pour lui faire plaisir, et pour lesquels il a récupéré des livres de recettes qu’il me traduit, il les appelle des « Maman-me-faisait… ».

En conclusion, pour terminer sur les objets, s’ils vous apportent de la nostalgie heureuse, gardez-les. Ou bien, prenez-vous en photo avec eux avant de les faire partir de chez vous.

Si en revanche, s’ils vous font souffrir ou que vous avez oublié que vous les possédiez, vous connaissez ma conviction: laissez-les partir.

*cela dit, trempée dans du tilleul, comme je crois me souvenir que c’était le cas de Marcel, la madeleine doit devenir bien fade, mais les goûts et les couleurs, n’est-ce pas…

Photos Alena Shekhovtcova et elly-fairytale

15 Commentaires

Classé dans Bordélique?, Coach en organisation, Conseil en organisation personnelle, Désencombrer, Home organiser ou home organizer, Mon avis

Maison toujours rangée: est-ce un mythe?

Petite, j’adorais la collection de livres Contes et Légendes. Il y était question de personnages modestes (et souvent roublards) qui triomphaient des esprits mauvais, de couples dans lesquels l’un montrait un comportement illogique, mais finissait par avoir raison, d’épreuves insurmontables vaillamment remportées par des héros ou héroïnes…

Lire la suite

9 Commentaires

Classé dans Astuces pour s'organiser, Bordélique?, Coach en organisation, Home organiser ou home organizer, Les autres et moi, S'organiser à la maison

Ranger son bureau à la japonaise: ça marche?

Marie Kondo a encore frappé. Il s’agit maintenant, dans son dernier livre, d’appliquer sa méthode au bureau.

Bureau rangé à la japonaise
Bureau rangé à la japonaise

Tous ses conseils sont-ils bons à prendre? C’est le thème de l’article de Fabienne Rosset pour Femina dans lequel je donne mon point de vue sur la question.

Lire l’article : https://fr.calameo.com/read/0002341519800ab30ce06

Lire la deuxième page: https://fr.calameo.com/read/000234151b1af31afc08f

4 Commentaires

Classé dans Astuces pour s'organiser, Bordélique?, Dans les media, Désencombrer

Aménager une chambre d’enfant: pensons à l’avenir

Quand on aménage une chambre d’enfant, disons dès le CP, on a envie de lui  procurer un « bureau de grand » et des rangements, le tout à sa taille.

On oublie souvent que notre petit chéri, qui mesure aujourd’hui 1,10 m va grandir terriblement dans les années à venir et que ses besoins vont évoluer: les activités scolaires, créatives, le matériel à ranger…

C’est pourquoi j’aimerais vous proposer d’équiper la chambre de vos enfants de la solution Elfa (ou équivalent) que l’on voit sur cette photo.

On remarque une toute petite chaise (bien adaptée pour le moment, mais qu’il faudra bientôt échanger contre une chaise de « gamer » quand il passera plus de temps quotidien sur internet que vous au travail…).

Et on remarque surtout que tout le reste est modifiable: le nombre, la largeur et la hauteur des étagères. Vous n’aurez donc à acheter que le minimum (soit quelques étagères supplémentaires si besoin, et sans doute quelques boîtes) et décaler le « bureau » vers le haut pour suivre l’évolution de votre enfant.

Enfin, je n’ai aucune opinion d’organisatrice professionnelle concernant la tente au premier plan (si ce n’est que j’aurais adoré en avoir une étant petite, pas vous?).

Revenons à notre rangement: si on le souhaite, ce système pourra même servir plus tard à ranger les vêtements, les livres, les jeux, le linge de lit… et sera toujours là quand notre petit chéri quittera la maison et qu’on récupèrera sa chambre pour en faire notre atelier

Photo via my scandinavian home

4 Commentaires

Classé dans Aider mon enfant à s'organiser, Aménager les pièces de la maison, Bordélique?, Comment faire des économies, Comment ranger

Comment trouver l’énergie de désencombrer régulièrement?

Tiroir en désordre, ranger mon tiroirJe poursuis ma réponse à Claire (la première partie de ma réponse était: Comment éviter de se ré-encombrer.)

Quand le désencombrement a été un effort, comment trouver l’énergie de recommencer régulièrement? me demande-t-elle.

Prenons les choses avec méthode (aucune chance que je les prenne au pif, n’importe comment, hein. Sinon, ce n’est pas la peine de s’appeler organisatrice professionnelle. Poursuivons).

Le désencombrement représente-t-il un effort?

Désencombrer quand on débute.

Un peu comme lorsqu’on débute la course à pied, qu’on apprend à faire des pompes, à jouer du violon, se maquiller… désencombrer, c’est difficile.

Au départ, surtout si on a une certaine ressemblance avec les écureuils (on peut ressembler à un écureuil et ne pas être roux), désencombrer n’a rien d’évident.

Mais, comme toutes les activités qui vont finir par nous faire du bien au moral, plus on pratique, plus on acquiert de l’aisance, plus c’est plaisant.

Désencombrer quand on ne sait pas comment s’y prendre.

Là, c’est simple: on lit ce blog et ses articles classés dans la catégorie « se désencombrer ». Ou on se sert des livres dont c’est le sujet, de Marie K. à l’auteure de ce blog (Se simplifier la vie). Bref, des méthodes, il y en a. A vous de les essayer pour trouver celles qui vous correspondent le mieux.

On peut aussi apprendre à se poser des questions de façon différente: comme dans cet article sur les 25 bonnes raisons de laisser partir un objet.

Désencombrer quand on a du mal à prendre des décisions.

Ce qui fatigue le plus, quand on désencombre, c’est la prise de décisions. C’est pourquoi je vous propose deux astuces qui ont fait leur preuve:

« La technique 3 cartons/1 sac » et « Aller jusqu’au bout de votre tri« .

Désencombrer quand on fait des grands « blitz » de tri/rangement/ménage

Tenez, prenons pour exemple la video de l’autre jour. Cette jeune femme, à l’énergie débordante, regroupe dans une même session le rangement ET le ménage. Dans toute la maison. Mais quelle fatigue à la fin! Pour le tri, à proprement parler, c’est la même chose. Si vous en faites trop en une fois, vous allez vous fatiguer et vous écoeurer.

Ce qui nous amène à la régularité.

Doit-on désencombrer régulièrement?

Plusieurs approches possibles:

L’approche: « je désencombre quand ça me prend »

Là, on désencombre au moment où on est gêné par le désordre à un certain endroit. Mon tiroir de cuisine se coince parce que les ustensiles s’emmêlent? Hop, je le vide, j’enlève les doublons/triplons en ne conservant que ce que j’aime et qui fonctionne. Je patouille sans fin dans le tiroir à chaussettes parce que je ne trouve jamais la bonne paire? Même combat (sans enlever les doublons, dans ce cas, mais celles trouées, décolorées, qui serrent trop… ou pas assez).

L’approche: « je désencombre en suivant les 4 saisons »

Là, c’est parti pour la saisonnalité. Par exemple, à chaque changement de saison, je vérifie que mes vêtements de la saison passée sont en état d’être stockés dans de bonnes conditions (sans taches ni trous) et que je les aime toujours. Ceux qui ne passent pas le test sortent de chez moi. Autre exemple: je vérifie tous les trimestres l’état de mon armoire à pharmacie; tous les ans, je purge ma paperasse et mon matériel de bricolage qui a séché . Tous les 3 ans, les clichés radio. Etc.

L’approche: « je désencombre parce que je n’ai pas le choix »

Ce n’est pas ma préférée mais c’est la plus courante: on déménage, ou on se sépare, bref, on n’a pas le choix. Eh bien, cela en motive plus d’un à désencombrer, figurez-vous. L’inconvénient majeur, c’est que ça risque de ne pas être vraiment régulier (je vous le souhaite , en tout cas). Et quant à l’effort que ça demande, si on ne s’y prend pas trop au dernier moment, cela devrait rester gérable.

Et vous, quelle approche adoptez-vous, chers lecteurs, quand vous désencombrez? Cela vous demande-t-il beaucoup d’énergie?

 

 

 

4 Commentaires

Classé dans Astuces pour s'organiser, Bordélique?, Désencombrer, Home organiser ou home organizer, Oser jeter

Opération commando à la maison: votre avis?

Je serais curieuse d’entendre votre avis au sujet du contenu de cette vidéo (ça se passe aux USA mais il n’est pas nécessaire de comprendre l’anglais). Outils? Méthode? Rangement? Ménage? Produits? Comment vous y prenez-vous? Comme cette jeune femme? Différemment?  A vos commentaires.

16 Commentaires

Classé dans Bordélique?, Comment ranger, Désencombrer, Ecologie

Comment empêcher le ré-encombrement? Un exercice pour s’entraîner

Claire me dit: « Bonjour Laurence et merci pour votre blog! Voici un sujet qui me concerne : J’ai mis en place quelques conseils notamment pour désencombrer. Ce qui me pose problème c’est l’entretien….. les sacs plastiques (tous très pratiques et utiles) qui se re-multiplient, la pile de tshirts qui re-grimpe dans l’armoire. Quand le désencombrement a été un effort, comment trouver l’énergie de recommencer régulièrement?
Merci de votre aide et bonne continuation ».
Claire, je vous propose d’envisager une première piste de réponse: repérer comment se passe l’arrivée des objets chez nous et donner du sens au terme « assez ». Lire la suite

7 Commentaires

Classé dans Bordélique?, Coach en organisation, Comment faire des économies, Comment ranger, Désencombrer, Oser jeter

Faut-il tout garder du passé?

Photo Wendelin Jacober

Pour tenter de résoudre cette épineuse question, voici un article de Guillaume Lachenal paru dans Libération : faut-il ranger façon Marie Kondo ou Michel Foucault? (merci Christophe: sans toi, on n’aurait jamais pensé à faire ce  rapprochement improbable).

Une émission de France Culture qui donne la parole à deux accumulateurs (écureuils Diogène), que j’ai trouvé fort émouvants.

Un texte de Marguerite Duras, vraisemblablement lu par Jeanne Balibar, sur la maison et la relation entre son occupant(e) et ce qu’elle contient (merci Louise. Comment saviez-vous que Duras est l’une de mes auteures préférées?).

Vos réactions et témoignages sur ce sujet nous intéressent tous. Les commentaires sont là pour ça: utilisez-les…

5 Commentaires

Classé dans Bordélique?, Dans les media, Oser jeter

Vos questions: ranger de petits espaces, les instruments de musique, le matériel créatif…

Photo Daria Shevtsova

Cool me dit  qu’elle aimerait des astuces pour « familles nombreuses dans petits espaces, instruments de musique, matériel de dessin / peinture, …« .

Comment tout ranger quand l’espace est compté?

Penser en 3D

Quand on a peu de place, il faut qu’on pense en 3D.

Autrement dit, exploiter au maximum:

Faire un tri régulier dans les affaires de chacun

Personne ne pense à faire le tri, dans les familles que je côtoie. Ou plutôt, tout le monde imagine que l’Entité Suprême du Foyer opère une de ces magies dont elle a le secret, à des moments hors de l’espace-temps, bref… tout le monde se moque éperdument du désordre (sauf ladite Entité) et entasse à qui mieux mieux.

Par conséquent, voici quelques astuces concernant le tri des objets en famille:

Aménager les placards

Aurore nous avait fourni un cas pratique d’aménagement de placard de l’entrée, endroit crucial pour les familles nombreuses: peut-être voudrez- vous vous en inspirer?

Je vous propose également de jeter un oeil sur cet article dédié à  l’organisation des placards dans la cuisine.

Et si c’est la profondeur disponible qui pose problème, ça peut se résoudre.

Ne pas se laisser piéger par les FBI

Méfiez-vous des Fausses Bonnes Idées :  d’abord celle que j’ai baptisé « la nature a horreur du vide« .

Et puis comment éviter les erreurs qu’on fait tous quand il s’agit de trouver les bons meubles à la bonne dimension.

Je pense aussi aux pièges des coffres et certains porte-manteaux, qu’il vaut mieux éviter sous peine d’augmenter le bazar à la maison.

Ranger les instruments de musique

Ma chère Cool, il y a 22 commentaires pour cet article concernant le rangement des instruments de musique: vous devriez y trouver votre bonheur.

Ranger le matériel créatif, les fournitures de dessin et de peinture

C’est un sujet sur lequel j’ai écrit pour le blog de Curver. Vous le trouverez ici.

3 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Apprendre à s'organiser, Bordélique?, Comment ranger, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

La méthode pour classer ses papiers sans se décourager

En manque d’inspi me dit:

« Pour ma part, le rangement des papiers se fait ainsi :
Boîtes d’archives étiquetés et par thème par année pour certains (banque 2012-2015 par exemple, etc).Mon problème est que je classe dans des pochettes assez régulièrement, mais « pas dans l’ordre ».
Les papiers les plus importants ont leur propre pochette (bulletin de paie de monsieur, bulletin de paie de madame, etc) et une pochette « factures diverses à classer » reprenant par exemple la facture reçue avec la livraison des capsules de café d’il y a 3 mois.
Bref, ces pochettes se remplissent, mais je ne trouve pas (plus ?) la force de les ranger par date (oui oui, par date : le bulletin de paie de janvier doit être sous le bulletin de paie de février)… Mes boîtes d’archives sont limite au bord de l’explosion et je n’ai malheureusement pas de place où les stocker (la minuscule cave est remplie aux 3/4 par les 2 malles « ma vie-mon œuvre » de nos 2 enfants)
J’admets être un peu désemparée ! »

Lire la suite

6 Commentaires

Classé dans Apprendre à s'organiser, Astuces pour s'organiser, Bordélique?, Comment classer des documents, Comment ranger, Conseil en organisation personnelle, Désencombrer, Home organiser ou home organizer, Oser jeter, S'organiser à la maison