Archives de Catégorie: Comment faire des économies

Comment dimensionner les placards dans ma nouvelle maison?

Emilie me dit:

« Comment dimensionner les placards/rangements d’une nouvelle maison avant d’y emménager? On part du principe qu’on emménage dans une nouvelle maison/appart qui a déjà des rangements mais pas suffisants, donc qu’il faut anticiper l’emménagement en prévoyant des rangements.

Faut-il prendre notre joyeux bazar actuel, ajouter 30% et prévoir l’espace de rangement total correspondant? Faut-il prévoir strictement le même espace et faire un tri avant/pendant le déménagement?« 

Pourquoi il faut commencer par trier

Quand on envisage de déménager, il vaut mieux commencer par trier au maximum nos possessions.

Pour plusieurs raisons:

Raison N°1: tant qu’on y est…

Comme chacun sait, un déménagement est l’occasion par excellence de faire du tri puisqu’on se trouve amené à prendre les objets un par un, même ceux qui sont cachés, même ceux qui sont moches, même ceux qui ne servent à rien… alors, autant en profiter tant qu’on les a en main pour les évaluer.

Raison N°2: on change, c’est la vie…

Entre le moment où on a emménagé dans notre résidence actuelle et maintenant, il y a fort à parier que nos goûts et nos besoins ont évolué. Est-ce que j’aurai encore envie de voir ce vase dans ma nouvelle maison? Est-ce que ce jeté de lit jaune ira avec la décoration que j’envisage dans la chambre? Les housses de couette des enfants conviendront-elles pour leur futurs lits? A ce sujet, voir cet article sur l’aménagement d’une chambre d’enfant.

Raison N°3: pourquoi gaspiller du temps et de l’argent?

Il serait dommage de passer du temps à remplir des cartons de déménagement que nous ne déferons peut-être pas à l’arrivée, parce qu’on sait très bien qu’ils contiennent des objets finalement inutiles. Il serait aussi dommage de payer des déménageurs (ou de se casser le dos) à transporter ces mêmes cartons.

Lister les activités pièce par pièce

Il s’agit de pouvoir équiper les différentes pièces de la maison de rangements appropriés.

Pour ce faire, il faut lister les activités qui se dérouleront dans chaque pièce. Parce qu’on va prévoir les rangements au plus près du lieu où vont se dérouler lesdites activités.

Ainsi, on ne crée pas les mêmes rangements dans le salon d’une famille où l’on aime les jeux de société (il faudra des tiroirs ou des étagères) ou celui d’une famille qui aime recevoir à dîner plusieurs fois par semaine (il faudra un « bar » et de quoi ranger de la vaisselle). Et si on aime les jeux de société ET recevoir des amis, il faut prévoir tous ces types de rangement dans le salon.

Faites-vous du sport? Avec quels matériels? Certains de ces matériels peuvent représenter des défis de rangement: les raquettes/battes, le tapis de sol voire le ballon de gymnastique… Où vont être rangés ces objets?

Travaillez-vous à la maison (trouvons de la place pour l’imprimante et son papier)? Avez-vous des activités créatives (comment ranger mosaïques, peinture et toiles, objets récupérés, tissus…)? Dans quelle pièce ferez-vous de la musique?

Regrouper les objets relatifs à une activité

A présent, regroupons les objets relatifs à chaque activité pour évaluer le volume qu’ils représentent. Cela permet d’évaluer la taille des futurs contenants/rangements.

C’est là qu’il faut prévoir 30% de volume en plus que ce que vous possédez si votre famille s’agrandit. Voir cet article pour comprendre d’où vient cette règle des 30% dont parle Emilie.

En revanche, si vous êtes en train de mettre en place votre propre version du minimalisme, il n’est pas nécessaire de prévoir davantage de volume que ce que vous avez déjà.

Note N °3: en regroupant vos possessions par activité, vous allez logiquement les emballer par activité. Ce qui facilitera, à l’arrivée, le vidage des cartons et l’attribution d’une place exacte du premier coup à tous les objets (vous sentez le gain de temps?).

Les indispensables

Dans une maison, il y a des rangements vraiment souhaitables (si la place le permet):

1 Les placards

Un placard utile monte jusqu’au plafond et mesure 60 cm de profondeur. Voici ceux qu’il vous faut, à mon avis:

  • Un placard dans l’entrée: manteaux, chaussures, sacs, équipements saisonniers (parapluies, coussins de chaise extérieurs…). L’article Comment aménager un placard dans l’entrée vous montre en image comment procéder pour l’équiper
  • Un « garde-manger » ou grand placard pour la nourriture de type « épicerie »
  • Un placard pour les produits et appareils destinés à l’entretien de maison (aspirateur, seau, nettoyants divers…)
  • Un placard ou armoire par chambre: penser penderie (= tringle) + tiroirs
  • Un placard pour le linge de maison: draps, serviettes, nappes,…
  • Un placard pour les activités extérieures/ bricolage/jardinage…

Note N°1: Penser à équiper vos placards de « coulissants » pour pouvoir accéder facilement à tout leur contenu et ne rien oublier dans le fond.

Note N° 2: on n’a jamais assez de placards dans une cuisine. Et ceux du haut ne font pas 60 cm de profondeur, évidemment.

2 les rangements « mobiles »

Il s’agit des commodes, étagères ouvertes ou semi-fermées. Je recommande de ne pas se précipiter pour acheter les contenants qui vont les équiper: parfois, en réorganisant un placard avec quelques boîtes à chaussures ou en pliant les vêtements différemment (comme au Japon, par exemple), on gagne de la place et l’achat d’une nouvelle commode s’avère inutile.

Mes autres astuces de déménagement

Photos Anastasia Shuraeva, EVG Culture et Tatiana Syrikova chez Pexels

11 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Astuces pour s'organiser, Comment faire des économies, Comment ranger, Oser jeter

Astuces des lecteurs: panier pour les clés des enfants, rangements sous le lit et organiseurs pour rangement à la verticale

Le panier « spécial clés » des enfants

« Bonjour Laurence,
Je sais que vous aimez bien recevoir les trucs et astuces de vos lecteurs avec photos, j’ai pensé à vous !
Après quelques drames de pertes de clés de vélo – maison car les enfants deviennent plus indépendant (à 10 ans, ma fille rentre seule de l’école à vélo, vive les Pays-Bas !), on a discuté ensemble de la nécessité d’avoir une place où ranger tout ça dès qu’on rentre, pour ne plus perdre de temps à chercher.

Je voulais quelque chose à leur hauteur, ouvert, où je puisse vérifier en un clin d’oeil quand ils rentrent que tout est dedans, pas cher car cela va devoir évoluer avec eux. J’ai pris l’option « petit panier », acheté deux crochets et hop, sur le rebord d’une petite table basse.

Les enfants adorent car c’est facile et pratique et ils ont bien vu l’avantage pour eux: plus de temps pour jouer au lieu de chercher!

Le lit « sur mesure » avec rangements


Ensuite, mon lit. Nous avons un logement plus petit qu’avant et sans placard…. Où ranger l’aspirateur, les futons de voyage qui me servent à coucher les visiteurs et amis des enfants, le linge de maison ? L’idée est partie d’un coffre à jouets I**a (le bloc à gauche) qui ne servait plus aux enfants et que je voulais recycler.

J’ai trouvé des plans sur internet, adapté à mes mesures et demandé à un menuisier un devis.

Pour 175 euros, mon lit sur mesure a été fait et monté dans ma chambre! Ça devrait être moins cher en France car le bois est très cher ici.
Je vous souhaite une très bonne journée,
Cécile »

Le rangement à la verticale pour les sous-vêtements

Dénichés par Christine, avec laquelle je suis tombée d’accord: ces séparateurs de tiroir pour rangement à la verticale ont l’air très bien.

5 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Astuces pour s'organiser, Budget, Comment faire des économies, Comment ranger, S'organiser à la maison

5 conseils d’organisation pour une rentrée réussie

Nous avons certes tous envie de profiter des derniers jours du mois d’août. Mais comme mon métier est de vous aider à vous organiser sans stress inutile,  j’anticipe la rentrée pour vous et je vous « mâche » le travail.

Lecteur.trice  de ce blog préparé(e)

=

lecteur.trice bien organisé (e)

=

lecteur.trice zen

(ça ne rime pas mais bon, je fais déjà l’effort de l’écriture inclusive, … vous apprécierez)

Ce qui nous donne une « listounette » de 5 conseils pour rentrer du bon pied.

Conseil N° 1: soigner notre sommeil

Tout s’aggrave et se complique quand on manque de sommeil. Nos enfants sont grognons au réveil, on oublie des affaires (mince, les maasques!), on bouscule tout le monde, on râle, c’est pénible.

Par conséquent, utilisons cette dernière semaine pour « remettre les pendules à l’heure ». Entraînons tout le monde à se lever une demi-heure plus tôt chaque jour.

Oui, je sais bien, on adore le rythme des vacances, passer un temps fou au petit déjeuner, ne pas devoir habiller les petits… mais le choc de la rentrée risque d’être trop brutal pour toute la famille si on n’anticipe pas tranquillement le changement de rythme inévitable.

Conseil N° 1 bis: préparer notre sommeil

On le sait: l’enchaînement entre le confinement et les vacances nous a presque tous conduits à décaler notre horaire de coucher. Le réveil n’en est que plus tardif, évidemment. Ce qui peut rendre  mon premier conseil ci-dessus compliqué à appliquer.

Pour se coucher plus tôt (ou en tout cas, respecter notre rythme biologique et se recaler pour septembre), pas de recette miracle: activité physique dans la journée et extinction des écrans 2 heures avant d’aller se coucher.

Pour tout le monde: jeux de société, câlins et lecture. Faites comme si il y avait une panne d’électricité, pourquoi pas?

Bonus: se remettre au sport dès la rentrée.

Conseil N° 2: anticiper les repas

En vacances, on aime faire ses courses au marché du coin, avec des produits frais qu’on a le temps de cuisiner. Les salades composées font le bonheur de toute la famille. Et puis, on mange à n’importe quelle heure, entre l’apéro qui s’étire en longueur et la glace sur le port en fin de soirée. Ca nous ferait presque une bouffée de nostalgie en évoquant ces plaisirs tout simples…

Oui mais, en septembre, tout change. Plus autant de temps pour cuisiner, un peu marre des concombres/tomates, les enfants doivent manger à des heures raisonnables parce que « y’a école demain ». Bref.

Cette dernière semaine d’août pourrait bien être l’occasion de réfléchir à votre organisation des repas si elle n’est pas tout à fait au point.

Pour mémoire, on mange tous les soirs. Découvrir chaque jour à 18h30 qu’adultes et enfants  ont faim, … comment dire? Ce n’est pas une vraie surprise.

Donc on anticipe.

Avec le sacro-saint plan de menu . Essayez ça: on se pose quelques instants avec un planning sous les yeux. On compose des menus super simples avec la diététique qui nous convient. Idéalement, chaque repas devrait pouvoir être « fabriqué » par n’importe quelle personne du foyer qui a plus de 12 ans. Ces menus sont affichés dans la cuisine. La liste de courses en découle. Et on s’y tient.

Simple, économique, et allégeant la charge mentale: tout ce qu’on veut.

Un bonus économique? L’optimisation du contenu des placards de cuisine de retour de vacances.

Conseil N° 3: repérer les lieux

Peut-être que vos enfants font leur rentrée dans un nouvel établissement.

Il peut être intéressant cette semaine de:

  1. leur parler sécurité (en dehors de ce qui touche au COVID-19, parce que ça, ils sont au courant)
  2. faire le trajet jusqu’à l’école avec eux, d’abord ensemble puis en les suivant à quelques mètres pour vérifier que les réflexes de sécurité sont bien appris (regarder avant de traverser, descendre de la trottinette, monter et descendre du bus…)
  3. chronométrer ensemble le temps réel de déplacement.

Bonus: voici comment créer une organisation efficace pour les futurs collégiens.

Conseil N° 4: répartir les « corvées »

Politiquement correct ou pas, la répartition des corvées domestiques repose toujours en majorité sur les femmes dès qu’il y a des enfants. Je caressai l’espoir que le confinement créerait une opportunité de revoir ces stéréotypes mais ça n’a pas forcément été le cas partout.

Ce n’est pas pour autant qu’il faut laisser tomber. La rentrée est tout de même l’occasion de répartir les corvées domestiques en fonction des emplois du temps de chacun.

Il n’y a aucune raison que pour les membres de la famille ne ramassent pas leur chaussettes sales et ne passent pas l’éponge derrière eux.

De même, personne n’aime descendre la poubelle mais on ne peut pas  indéfiniment prétendre que des elfes à l’odorat peu développé s’en chargeront un jour.

Ici, pour obtenir la participation de vos proches et  faire respecter vos demandes, l’humour est votre meilleur allié.

Souvenez-vous: ce n’est pas quand tout le monde aura la « tête dans le guidon » que vous pourrez créer de bonnes habitudes.

Conseils N° 5: moins d’info

J’ai gardé ce conseil pour la fin parce que je le trouve crucial: prendre connaissances des informations deux fois par jour suffit largement. N’ayez crainte: vos collègues vous tiendront au courant dans la journée s’il se passe quelque chose dans le monde susceptible d’avoir un impact sur votre journée.

Les informations en continu, surtout quand elles sont contradictoires, nous dépriment et créent du stress. Peut-on consulter moins souvent  TrucFM, Fessebouc et Instakilo? Allez, c’est pour votre bien.

Vous aimerez peut-être lire aussi:

15 Commentaires

Classé dans Aider mon enfant à s'organiser, Apprendre à s'organiser, Astuces pour s'organiser, Coach en organisation, Comment faire des économies, Comment mieux s'organiser, Conseil en organisation personnelle, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

Aménager une chambre d’enfant: pensons à l’avenir

Quand on aménage une chambre d’enfant, disons dès le CP, on a envie de lui  procurer un « bureau de grand » et des rangements, le tout à sa taille.

On oublie souvent que notre petit chéri, qui mesure aujourd’hui 1,10 m va grandir terriblement dans les années à venir et que ses besoins vont évoluer: les activités scolaires, créatives, le matériel à ranger…

C’est pourquoi j’aimerais vous proposer d’équiper la chambre de vos enfants de la solution Elfa (ou équivalent) que l’on voit sur cette photo.

On remarque une toute petite chaise (bien adaptée pour le moment, mais qu’il faudra bientôt échanger contre une chaise de « gamer » quand il passera plus de temps quotidien sur internet que vous au travail…).

Et on remarque surtout que tout le reste est modifiable: le nombre, la largeur et la hauteur des étagères. Vous n’aurez donc à acheter que le minimum (soit quelques étagères supplémentaires si besoin, et sans doute quelques boîtes) et décaler le « bureau » vers le haut pour suivre l’évolution de votre enfant.

Enfin, je n’ai aucune opinion d’organisatrice professionnelle concernant la tente au premier plan (si ce n’est que j’aurais adoré en avoir une étant petite, pas vous?).

Revenons à notre rangement: si on le souhaite, ce système pourra même servir plus tard à ranger les vêtements, les livres, les jeux, le linge de lit… et sera toujours là quand notre petit chéri quittera la maison et qu’on récupèrera sa chambre pour en faire notre atelier

Photo via my scandinavian home

4 Commentaires

Classé dans Aider mon enfant à s'organiser, Aménager les pièces de la maison, Bordélique?, Comment faire des économies, Comment ranger

Astuce pour créer un « cintre anti-glisse »

J’en ai assez de voir certains de mes tee-shirts glisser des cintres. Pour autant, je ne tiens pas à acquérir de gros cintres recouverts entièrement de mousse, (qui se désagrège vite, d’après mon expérience). En somme, je voudrais que mes cintres habituels (de chez notre Mondial Suédois) puissent accueillir mes tee-shirts décolletés.

Or, l’autre jour, je changeais les petits feutres adhésifs que l’on pose sous les pieds des chaises pour qu’elles glissent mieux sur le sol.

Il m’a semblé que je pourrai facilement bricoler l’un de ces cintres que je convoite en y collant deux de ces adhésifs (les carrés tiennent mieux que les ronds: j’ai essayé)

Ca fonctionne: validé.

 

 

8 Commentaires

Classé dans Astuces pour s'organiser, Budget, Comment faire des économies, Comment ranger, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

Comment empêcher le ré-encombrement? Un exercice pour s’entraîner

Claire me dit: « Bonjour Laurence et merci pour votre blog! Voici un sujet qui me concerne : J’ai mis en place quelques conseils notamment pour désencombrer. Ce qui me pose problème c’est l’entretien….. les sacs plastiques (tous très pratiques et utiles) qui se re-multiplient, la pile de tshirts qui re-grimpe dans l’armoire. Quand le désencombrement a été un effort, comment trouver l’énergie de recommencer régulièrement?
Merci de votre aide et bonne continuation ».
Claire, je vous propose d’envisager une première piste de réponse: repérer comment se passe l’arrivée des objets chez nous et donner du sens au terme « assez ». Lire la suite

7 Commentaires

Classé dans Bordélique?, Coach en organisation, Comment faire des économies, Comment ranger, Désencombrer, Oser jeter

Coups de coeur de la semaine: organisation et écologie

On se pose parfois des tas de question pour réussir à optimiser notre temps sans  pour autant blesser trop la planète.

Par exemple, il nous arrive souvent d’acheter des produits  suremballés parce que c’est plus pratique à emporter au goûter. Ou d’acheter plus de choses que nécessaire parce qu’on n’a pas eu le temps de jeter un oeil dans nos placards pour voir s’il reste des pâtes ou du riz… voire des produits d’entretien.

A ce propos, mes coups de coeur cette semaine sont pétris de bon sens. Encore fallait-il y penser et faire passer le message aux personnes comme vous et moi.

 

1 commentaire

Classé dans Astuces pour s'organiser, Budget, Comment faire des économies, Comment mieux s'organiser, Conseil en organisation personnelle, S'organiser à la maison

Vos questions: s’organiser pour faire ses comptes, ranger les papiers, simplifier la vie de famille

Merci d’avoir répondu si nombreux sur les sujets d’organisation que vous souhaitez voir traités sur le blog. J’en ai déjà couvert certains, ici même. Aussi, je vous propose de commencer par ces thèmes-là:

Corinne me dit: « Bonjour, moi ce sont les comptes ! j’ai beau essayer je n’arrive pas à m’y mettre sérieusement et le rangement des papiers. Ce qui est paradoxal c’est que je suis super organisée pour tout le reste !« .

Notons qu’au travail, les dates limites à respecter et notre engagement envers les autres créent des obligations: on les respecte (nous n’avons pas trop le choix, disons). Tandis qu’un tas de papier ou des comptes un peu flous ne sont pas à deux jours près, n’est-ce pas?

Pour Corinne, je propose la lecture de « Le budget pour les nuls, par quoi commencer?« . C’est une série, il n’y a qu’à suivre les liens.

J’ajouterais bien également « Comment se motiver pour économiser« , tant il est vrai que pour tenir dans le temps, il vaut mieux avoir un but.

Pour les papiers, il y a  un article qui fait partie des « favoris » du blog (j’en déduis qu’il remplit bien son rôle d’information), c’est « Classer ses papiers en 6 principes et 5 questions« .

Laure me dit: « Bonjour Laurence,
Moi j’aimerai des conseils pour organiser la vie de famille avec 3 enfants . Je cumule les bonus: écureuil, bordélique, rêveuse, artiste et haut potentiel. Alors je cherche des choses pratico-pratique pour faire les routines, les tableaux de service, les listes de courses, la gestion des devoirs, etc… Merci pour tous vos conseils épicés d’humour. »

Julesetmoa ajoute: « Gérer une famille nombreuse (3 enfants seulement), tout en travaillant et sans s’oublier !! merci. »

Laure et Julesetmoa, je prends le risque de vous frustrer un petit peu en vous répondant que le premier guide que Stéphanie et moi avons écrit « Savoir s’organiser » correspond exactement à votre situation, y compris vos propres caractéristiques que nous cumulons à nous deux. Plutôt que d’en reproduire des extraits (car je mets un point d’honneur à créer du contenu original sur ce blog), je vous invite à vous le procurer; il est disponible dans toutes les bonnes librairies et même en plusieurs langues, si le défi linguistique vous tente. Vous y retrouverez ce même ton léger que vous appréciez sur le blog.

La suite? Ce seront certainement les questions de Cool, Claire et Vally…

 

3 Commentaires

Classé dans Apprendre à s'organiser, Astuces pour s'organiser, Bordélique?, Budget, Coach en organisation, Comment classer des documents, Comment faire des économies, Comment mieux s'organiser, Comment ranger, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

J’aimerais savoir mieux organiser…

people coffee meeting team

Photo de Startup Stock Photos sur Pexels.com

Chers lecteurs, ce blog existe depuis 9 ans et contient 825 articles sur l’organisation.

Vous y avez trouvé astuces, méthodes et inspiration pour mieux vous organiser (je le sais parce que vous me l’avez dit. Un grand merci pour vos retours, d’ailleurs).

Aujourd’hui, je voudrais vous mettre à contribution pour le rendre encore plus intéressant pour vous.

Voulez-vous me dire, dans les commentaires, quels sujets d’organisation vous aimeriez qu’on y aborde?

Je suis pressée de lire vos avis.

 

 

 

34 Commentaires

Classé dans Aider mon enfant à s'organiser, Aménager les pièces de la maison, Apprendre à s'organiser, Arrêter de procrastiner, Astuces pour s'organiser, Bordélique?, Budget, Coach en organisation, Comment classer des documents, Comment faire des économies, Comment mieux s'organiser, Comment ranger, Comment s'organiser au travail, Conseil en organisation personnelle, Désencombrer, Ecologie, FBI (Fausses Bonnes Idées), Home organiser ou home organizer, Les autres et moi, Mon avis, Oser jeter, S'organiser à la maison, Se former à l'organisation personnelle

Astuce futée quand on manque de place dans la salle de bains

Quand on a peu d’espace, soit on fait sécher son rideau de douche (en l’étalant complètement le long de la tringle, sinon il se couvre de moisissure). Soit on fait sécher son linge sur la tringle. Et du coup, le rideau est replié. C’est bête.

Lire la suite

7 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Budget, Comment faire des économies, Comment ranger, Ecologie, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison