Archives de Catégorie: Comment ranger

Comment organiser son garage ou sa cave

Famille nombreuse et sportive, bricoleur, amateur d’antiquités, jardinage… mais où mettre tout le matériel nécessaire à ces activités ? A la cave ou dans le garage, bien sûr. Mais comment faire pour retrouver rapidement les objets dont on a besoin et tirer le meilleur parti de l’espace disponible ? Un peu de méthode s’impose… Lire la suite

4 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Comment ranger, Home organiser ou home organizer, Les autres et moi, S'organiser à la maison

Organiser les vêtements d’enfants récupérés

via the Organized Home

Voix N°1 (amie): tiens, Céline, je te donne les vêtements taille 1 an dans lesquels ma grande ne rentre plus. Merci qui?

Voix N°2 (mamie): regarde, Céline ce que j’ai trouvé. C’est mignon, non? J’ai pris plus grand, comme ça elle le portera longtemps…

Voix de Céline: Oui, merci beaucoup, c’est très gentil d’avoir pensé à mon bébé à naître. Mais, je n’ose pas vous dire: comment vais-je faire pour m’y retrouver dans toutes ces tailles en attendant que ma descendante ait l’âge adéquat?

Lire la suite

9 Commentaires

Classé dans Aider mon enfant à s'organiser, Bordélique?, Budget, Coach en organisation, Comment faire des économies, Comment ranger, Conseil en organisation personnelle, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

Nouvelle page Facebook pour « S’organiser, c’est facile »

Quelques soucis techniques  sur Facebook (dont certains ont été témoins, ce me semble) + l’envie de mieux communiquer avec vous, chers lecteurs = une nouvelle page Facebook pour « S’organiser, c’est facile ».

  • Si vous êtes déjà abonnés à la page « historique », il vous faudra vous abonner à la nouvelle (ce qui serait très sympa, merci beaucoup). Pour cela, vous avez juste à cliquer sur le lien FB dans la colonne de gauche de ce blog.
  • Si vous avez un doute « suis-je sur la vieille ou la nouvelle page? », une astuce: la nouvelle page s’appelle « S’organiser (virgule) c’est facile. L’ancienne n’avait pas cette virgule.
  • Et puis, si nous sommes déjà amis, vous recevrez évidemment une invitation. Vous connaissez le principe.

A bientôt.

 

1 commentaire

Classé dans Aider mon enfant à s'organiser, Aménager les pièces de la maison, Apprendre à s'organiser, Arrêter de procrastiner, Astuces pour s'organiser, Blogs que j'aime, Bordélique?, Budget, Coach en organisation, Comment classer des documents, Comment faire des économies, Comment mieux s'organiser, Comment ranger, Comment s'organiser au travail, Conseil en organisation personnelle, Dans les media, Désencombrer, Ecologie, FBI (Fausses Bonnes Idées), Home organiser ou home organizer, Les autres et moi, Mon avis, Oser jeter, S'organiser à la maison, Se former à l'organisation personnelle

Triez, respirez…

Un article bien printanier paru dans le Pélerin.

5 Commentaires

Classé dans Astuces pour s'organiser, Comment ranger, Conseil en organisation personnelle, Dans les media, Désencombrer

Désencombrement express: la guerre des boutons

Voyons ce que cette photo vous inspire:

1/ mais quelle maniaque, cette Laurence!

2/ ah bon? Il y a des gens qui classent les boutons?

3/ je veux faire ça avec mes boutons, moi aussi.

Lire la suite

24 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Astuces pour s'organiser, Bordélique?, Comment ranger, Désencombrer, Home organiser ou home organizer, Oser jeter, S'organiser à la maison

Quand les objets se rangent tout seuls

Enfin… pas tous les objets. Et puis, c’est juste une démonstration.  A visée commerciale. N’empêche: à regarder, c’est magique.

 

 

6 Commentaires

Classé dans Bordélique?, Comment ranger, FBI (Fausses Bonnes Idées), Mon avis

C’est comment chez vous? Ce qui arrive quand je fais de la place pour les travaux

Je m’étais toujours dit que, quand mes filles quitteraient la maison, je pourrai remettre les lieux au goût du jour et raviver un peu ma maison. Rien de grande envergure: juste les plafonds, les murs et le sol de certaines pièces. Le genre de choses qu’on ne peut faire que quand les enfants ont fini de coller, oui, de coller-à-la-vraie-colle des posters sur les murs et de moucheter la moquette avec de la peinture acrylique parce que certaines sont en école d’art, n’est-ce pas, ou que d’autres se font des « make ups » de folie pour leurs fans sur Facebook avec des produits de maquillage de professionnelle des effets spéciaux *. Bref.

Le projet

Dégager de la place pour les travaux. OK, facile. Vider les meubles, vider la bibliothèque, tout déplacer. Ca ne devrait pas être trop dur; ce n’est pas comme si j’étais conservatrice et que je n’évaluais pas régulièrement mes possessions.

Aujourd’hui, mon salon ressemble à ça

Faux, madame l’organisatrice professionnelle!

La dure réalité

C’est en déplaçant tout ça que je me suis rendue compte que je vivais malgré tout dans l’illusion.

Mais qu’est-ce que c’est que tous ces objets dont je ne me sers jamais? Une fois sortis de leur contexte (comprendre: sortis de leur rangement bien douillet), ils semblent bien moins attractifs, vieillots, redondants. Ils sont maintenant exposés à la vue, encombrant pesamment le dessus des placards de la cuisine, les plans de travail,etc.

Mais de combien de grands plats « d’apparat » ai-je vraiment besoin?

 

Et, quelle horreur! Ils me font penser à ce que j’ai éprouvé en contemplant avec mes frère et soeur le contenu des placards de mes parents quand ils sont partis en maison de retraite: « Ah? Ils avaient tout ça? On ne l’aurait jamais cru, ils ne s’en servaient jamais… »

Des verrines moches, des bougeoirs…

 

Dans les cartons, en bas, des MILLIERS de verres (en tout cas, c’est l’impression que j’ai eu quand j’ai dû tous les emballer)

 

Ah et j’ai trop de plantes aussi. Mais ça, pas touche! On n’en a jamais trop (comme dirait Ecureuil 1er en parlant de ses livres).

Chers lecteurs, que vous évoque cet article? A quelle occasion revoyez-vous d’un oeil neuf vos objets, même s’ils sont pieusement rangés dans des placards qui ne débordent même pas?

*Mais non, Petite Dernière, je ne parle pas de toi, voyons. Mais enfin, si tu me lis, j’aimerais bien que tu me dises quel est ce truc noirâtre que tu as vraisemblablement projeté au mur. Pas du faux sang, j’espère?

 

18 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Coach en organisation, Comment ranger, Désencombrer, Home organiser ou home organizer, Oser jeter, S'organiser à la maison

7 astuces pour faire le tri dans ses placards et choisir sa méthode pour ranger sa penderie

Sur le web, ce lundi:

Un article de Gaël Le Bellego sur le site de Biba. Une petite révision ne nuit pas en cette fin janvier, pas vrai?

Un article drôlement bien fait qui compare les différentes méthodes possibles pour ranger sa penderie, et ce de façon très détaillée et complète.

 

Pour aller plus loin, si vous débutez dans la lecture de ce blog et que le rangement vous interpelle:

 

2 Commentaires

Classé dans Astuces pour s'organiser, Bordélique?, Comment ranger, Conseil en organisation personnelle, Dans les media, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

Allez, c’est ta dernière chance avant la sortie

Je manifeste parfois mon indulgence d’une façon étrange. J’ai tendance à vouloir donner une dernière chance aux choses avant de cesser notre relation, si je peux dire.

Dans ma penderie

Ainsi, comme beaucoup de femmes, j’ai plus de vêtements qu’il n’est absolument nécessaire (parce que ça compte, la variété, non?). Mais, à côté de ça, je déteste posséder des habits que je ne porte pas.

En effet, quel serait l’intérêt à garder des tenues non utilisées?

  • Occuper de la place sur une tringle?
  • Me flageller parce que cette robe m’a coûté cher?
  • M’entraîner au pliage à la japonaise?
  • Me donner une (illusoire) sensation d’abondance?
  • Représenter (sans pour autant me permettre de la vivre) ma vie rêvée?

Par conséquent, j’ai un coin de ma penderie qui est réservé aux « Dernière chance avant la sortie ». J’y dépose les vêtements que je n’ai pas portés depuis longtemps et m’oblige à trouver une façon de les utiliser.

Si, au bout de quelque temps (c’est variable, je ne suis pas pour les contraintes excessives, tout de même), je n’ai pas réussi à les combiner, les retoucher moi-même, bref, ils n’ont pas saisi cette dernière chance, tant pis. Ils sortent de chez moi (Ebay ou Relais, dans mon cas). Bien entendu, je suis de bonne foi: si je parviens à trouver un usage à ces vêtements, je me réjouis de les faire revenir avec leurs congénères portés.

Sur ma table de nuit

J’agis de même pour les livres. Les accumuler, comme ça, sans même y toucher, me semble du gâchis (et, en tout cas, de l’encombrement poussiéreux).

J’ai donc un tas des « A lire, sinon… ». Sinon, je vous rassure, rien de grave.

Simplement, je me rappelle qu’il s’agit là de leur dernière chance d’être lus et que si je la laisse passer, ça peut signifier qu’ils n’étaient peut-être pas si importants que ça, finalement. Alors, je les aiderai à partir (délicat euphémisme pour désigner un recyclage).

Ce tas me sert aussi à me discipliner: pas de nouveau livre tant que je n’ai pas donné d’abord leur chance à ceux qui sont empilés.

Ailleurs aussi?

Il me semble qu’on peut faire de même avec les livres de recette par exemple, les équipements de cuisine, le matériel de travaux manuels…

Qu’en pensez-vous, chers lecteurs? Utilisez-vous aussi une technique de ce genre pour maximiser vos possessions ou freiner vos acquisitions?

 

27 Commentaires

Classé dans Astuces pour s'organiser, Bordélique?, Budget, Coach en organisation, Comment faire des économies, Comment ranger, Conseil en organisation personnelle, Désencombrer, Home organiser ou home organizer, Oser jeter, S'organiser à la maison

Question des lecteurs: comment m’organiser dans mon travail?

Valérie me dit: « Comme beaucoup, je découvre votre blog et le trouve hyper intéressant (merci, comme c’est gentil!). Je l’ai découvert en recherchant des méthodes d’organisation au travail.
Pourriez-vous m’aider ? Je travaille en bibliothèque et je gère plusieurs dossiers en même temps : les animations actuelles, les animations futures, les dossiers de ddes de subventions… en outre, je dois prévenir la hiérarchie, les collègues (TP, 80%, 50% sans compter les absences en arrêt maladie) in situ et celles dans les annexes. Bref, beaucoup d’infos à transmettre, à demander l’avis de… Et me souvenir de l’avoir fait !
Jusqu’à présent je fonctionne avec des papiers volants mais ça vole… et ça se disperse. J’ai essayé le classeur avec onglets, pas pratique à transporter…
Quel type d’organisation vous inspire mon travail ?
Bien cordialement,
Valérie »

Pour schématiser, Valérie, vous avez trois types de choses à « gérer »: les informations relatives à vos projets, vos actions et les informations « transversales ».

Les informations liées à vos projets

Exemple de projet: l’animation du 22 janvier prochain.

Exemple d’informations liées à ce projet: les échanges par mail que vous avez eu avec deux intervenants potentiels pour cette date-là.

Votre organisation: dès qu’un projet se dessine (suite à une réunion, à une idée que vous avez eue, etc.), créez immédiatement

  1. Une chemise cartonnée avec le nom du projet écrit en gros
  2. Un dossier dans vos mails, portant le même nom
  3. Eventuellement un dossier sur votre disque dur, portant le même nom (si vous savez que vous créerez ou enregistrerez différents documents Word, Excel, Powerpoint ou autre)

Ainsi, vous  avez maintenant vos emplacements tout prêts à recevoir les différentes informations sous forme papier ou numérique.

Vos actions

A chaque étape de vos projets, vous avez des actions à faire.

Exemple: informer Brigitte que vous avez choisi tel intervenant et lui transmettre son devis.

Pour ne rien oublier, je vous recommande de posséder deux outils, au format papier ou numérique, à votre guise. Ces deux outils sont

  1. un agenda
  2. une liste d’actions. Elles ne sont pas liées à une date-limite impérative mais il faut quand même les faire dès que possible.

Vous avez raison de noter un maximum de choses. Encore faut-il les noter sur l’un ou l’autre de ces outils, si ce sont bien des actions. Et cocher, une fois que c’est fait: c’est tellement jouissif!

Je vous recommande de vous déplacer avec votre agenda et votre cahier lorsque vous allez voir un(e) collègue.

Les informations « transversales » ou « de référence »

Une information transversale n’est pas liée à un seul projet mais, au contraire,  elle sert  à plusieurs d’entre eux.

Exemple d’information transversale: l’emploi du temps de Carole, qui est en temps partiel. Or Carole est impliquée dans quelques uns de vos projets. Ou encore le planning des animations du 1er trimestre, tel qu’on l’a décidé en réunion.

Ce type d’informations doit être placé dans un endroit spécifique, facile d’accès: une chemise, un affichage sur votre mur, un porte-vue, un dossier sur votre disque dur… où vous voulez, mais pas mélangé avec le reste.

Si j’étais vous, je placerais au même endroit toutes les informations transversales, avec mes contacts, mes codes d’accès, bref tout ce dont quelqu’un qui prendrait mon poste aurait besoin pour s’y retrouver.

Feuilles volantes et autres Post-it

Je n’ai rien contre les notes adhésives et les feuilles volantes. A condition de les identifier comme appartenant à l’une des trois catégories ci-dessus. Et donc, plusieurs fois par jour, il s’agit de les placer (ou de les transcrire si ce sont des actions) au bon endroit.

Ce qui nous amène au…

Rangement du bureau

Cet article à base de métaphore ovine est toujours d’actualités. A vos moutons, Valérie!

Et pour finir, ceci, pour qu’on ne médise plus jamais des moutons.

 

 

 

4 Commentaires

Classé dans Apprendre à s'organiser, Astuces pour s'organiser, Coach en organisation, Comment classer des documents, Comment mieux s'organiser, Comment ranger, Comment s'organiser au travail, Conseil en organisation personnelle