Archives de Catégorie: Conseil en organisation personnelle

Les lecteurs de ce blog optimisent leurs petits espaces

Après l’article  « Toutes les possibilités des petits espaces« , des lectrices ont réagi et m’ont envoyé des photos de leurs petits espaces bien optimisés. Les voici. Inspirez-vous…

Elisabeth et ses 15 cm

« Bonjour Laurence,
Gag, bien que très mal placée pour ça, je vous envoie la photo d’une idée gain de place ou utilisation de petits espaces.
Dans un des dressings, j’ai utilisé l’espace d’une quinzaine de centimètres entre les caissons et le mur pour installer une étagère à chaussures.
Mes caissons viennent de chez Leroy Merlin. Ils existent en plusieurs profondeurs, dont 15 cm. Je me suis dit qu’en l’utilisant perpendiculairement, en le montant sur roulette et en l’assurant/ guidant par une coulisse en haut, je pourrais y ranger quelques paires de chaussures.
Voilà une photo rapide… Mais j’ai rencontré de la résistance ! Chez l’Enchanteur, c’était tout bonnement impossible. Mon petit artisan a, quant à lui, accédé à ma demande et bien réussi.
Il y rentre 12 paires de chaussures et j’ai posé au-dessus des bottes dans leur boîte. »

Blandine et les Lego

… »Je vous envoie une photo du rangement Lego que j’ai demandé car j’ai mon plus petit passionné de ces horribles petits trucs  😉 et la corvée « range tes legos » commençait à peser ! Là j’ai demandé  (à la société SONUIT) à convertir un lit gigogne en mettant une planche sur le sommier et à la place du matelas… on a rangé toutes les boites de tri ! on veut jouer, on ouvre le lit gigogne… maman dit « on range » et hop on ferme le lit gigogne ! Sérieux, ça change la vie 😉 »

Rosalie et l’étagère sous la fenêtre

« Dans la pièce bibliothèque / salon tv, nous avons fait installer une longue étagère sous la fenêtre (qui malheureusement accueille régulièrement le bazar de Monsieur), au – dessus du radiateur et de chaque côté deux étagères pour les cassettes et dvd. »
Et pour finir, un rappel: l’atelier « L’ efficacité au travail sans le stress » aura lieu samedi 25 mars à 15h00. Un parking souterrain gratuit est accessible place de la Liberté.

 

5 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Astuces pour s'organiser, Coach en organisation, Comment ranger, Conseil en organisation personnelle, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

Où ranger son casque audio?

Pourquoi faire compliqué? Finalement, la meilleure place, quand on se sert de son casque à chaque fois qu’on sort (comme de nombreux banlieusards qui prennent les transports en commun, par exemple) , c’est encore là, dans l’entrée:

via Stadthem

via Stadshem

Et en prime, une petite incitation au ménage. Ma foi, ça ne peut pas nuire…

3 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Arrêter de procrastiner, Bordélique?, Comment ranger, Conseil en organisation personnelle, Les autres et moi

Prochain atelier gratuit: le 25 mars à 15h00 – « L’efficacité au travail, sans le stress »

Mouton2TonteDu 13 au 26 mars, c’est la semaine d’information sur la santé mentale.

A cette occasion, j’interviens le samedi 25 mars à la médiathèque des Ulis, sur le thème:   « L’EFFICACITÉ AU TRAVAIL, SANS LE STRESS »

  • Endroit: médiathèque François Mitterrand, Esplanade de la République, Les Ulis
  • Quand: samedi 25 mars 2017
  • Horaires: de 15h00 à 16h30
  • Pour qui: adultes
  • Prix: gratuit, aucune réservation n’est nécessaire

On se voit le 25?

5 Commentaires

Classé dans Apprendre à s'organiser, Astuces pour s'organiser, Bordélique?, Coach en organisation, Comment mieux s'organiser, Comment s'organiser au travail, Conseil en organisation personnelle

Coup de coeur du jeudi: le mariage (et son organisation) comme vous ne l’avez jamais imaginé

Moutons2_AmoureuxIl se trouve que nous allons bientôt assister à un mariage, dans ma famille.

Or, j’ai réalisé que je n’avais jamais planché sur le sujet de l’organisation du mariage (hormis mon cas personnel, je veux dire).

Heureusement, quelqu’un l’a fait pour nous. Et très bien, encore.

Je vous présente  le blog: la mariée en colère. Elle est peut-être en colère, mais on rit beaucoup. Et on en apprend, des choses!

7 Commentaires

Classé dans Astuces pour s'organiser, Blogs que j'aime, Budget, Comment mieux s'organiser, Conseil en organisation personnelle, Mon avis

Budget: une question de motivation

moutons2_reveLe début d’année est propice au changement. Si vous avez du mal à maîtriser vos finances, je vous propose d’essayer l’astuce ci-dessous.

Et le plaisir dans tout ça?

Vous savez que je suis une fervente  défenseuse de la to-do list  mixte. J’entends par là qu’une to-do list composée uniquement de corvées est un vrai repoussoir et risque de vous démotiver plus qu’autre chose.

Pour contrer cet effet néfaste, j’insiste souvent sur le fait qu’une to-do list doit aussi contenir des tâches amusantes, récréatives, sympathiques. Ne serait-ce que pour vous rappeler de créer régulièrement un peu de détente et de plaisir dans votre journée. Et pour que vous ayez un peu plus envie d’aller la voir, cette liste, bon sang.

Eh bien, c’est la même chose pour votre budget.

Comment créer la motivation à économiser?

Economiser, oui, on sait bien qu’on devrait le faire. Mais l’argent file si vite quand on n’est pas très à l’aise avec les chiffres! Le 12 du mois, on a déjà oublié qu’on avait dépensé 95% du budget « restau » par exemple, celui pour lequel on s’était pourtant dit « il faut que je fasse plus attention et je vais le fixer drastiquement à XX euros/mois ».

Ce qui nous manque, là aussi, c’est la motivation.

De quoi j’ai envie?

Alors, je vous suggère de prendre une page de cahier, par exemple, et de noter joliment, pour chaque mois de l’année à venir, les activités (mariage d’un ami, week-end de 3 jours en Europe, anniversaire festif…) ou les objets (nouveau sac à main un peu cher, vélo,  nouveau téléphone portable…) qui vous font vraiment plaisir.

De l’envie à la réalité

Puis, pour chaque item, calculez son prix au mieux de vos informations. Divisez-le par le nombre de mois entre maintenant et le jour J. Cela vous donnera le montant par mois à mettre de côté pour être sûr(e) de pouvoir réaliser vos envies.

Il faudra sans doute ajuster ici ou là, repousser probablement quelques unes de ces envies.

Mais là, au moins, avec ce document sous les yeux, vous saurez pourquoi vous économisez.Vous pourrez y retourner pour vous rafraîchir la mémoire, ajouter ou supprimer des souhaits et en tout cas fortifier vos résolutions.

Si votre conjoint est dépensier, c’est peut-être qu’il manque aussi de motivation.Montrez-lui votre cahier, expliquez-lui en l’intérêt et partagez vos envies.

Evidemment, pour rester réaliste, de même qu’ on est bien obligé de l’être pour la to-do list, vous n’oublierez pas de tenir compte des dépenses fixes mensuelles ou régulières que vous devez impérativement payer.

Entre motivation interne et contraintes, voici des pistes pour progresser:

 

4 Commentaires

Classé dans Arrêter de procrastiner, Budget, Coach en organisation, Comment faire des économies, Conseil en organisation personnelle

Appel à contribution: minimalisme certes, mais en cas de baisse de revenus?

moutons2_vieuxPascale me dit:

« Bonjour Laurence

je vous lis avec fidélité et plaisir depuis fort longtemps et j’apprécie votre bon sens pratique.

Je suis néanmoins tracassée par ceci :
j’ai pris conscience que mon intérieur était encombré, j’ai fait du tri avec plaisir mais voilà, je m’approche de l’âge de la retraite et j’ai parfaitement conscience qu’une fois en retraite, mon niveau de vie va fortement chuter – (800€ de moins par mois) donc ma gêne est là : quand j’ai envie de jeter ou de donner quelque chose, en particulier un vêtement (je précise que j’achète d’occasion et que je privilégie la qualité et la solidité) je me projette dans quelques années et je pense que je n’aurai plus les moyens de dépenser le même budget.
Donc est-ce que la sagesse ne serait pas de garder quand même pour les temps difficiles à venir?
Je vis depuis peu suite à un divorce modestement dans un 2 pièces de 66 m2 à la campagne, est ce un « manque de foi » de penser ainsi à l’avenir ?
J’ai un énorme intérêt pour la philosophie du minimalisme, je suis épatée par le mouvement « zéro déchet » et pourtant j’ai cette inquiétude sur fond de contradiction au fond de moi.

J’aimerais vraiment avoir votre point de vue !
D’avance merci
Cordialement
Pascale »

Je trouve que la question de Pascale mérite davantage que mon simple avis. C’est pourquoi elle et moi attendons vos opinions et expériences avec impatience. A vos commentaires.

31 Commentaires

Classé dans Comment faire des économies, Conseil en organisation personnelle, Désencombrer, Ecologie, Les autres et moi

Mes conseils pour votre fin d’année

Il y a des semaines clefs dans l’année*. Je veux dire clefs du point de vue du rangement.

La semaine 52, dite aussi « entre Noël et le jour de l’An » est l’une d’elles.

Ah oui, c’est sûr, cette semaine là, on va voir ce qu’on va voir. Ca va dépoter, à nous le tri et le rangement! Pas question de débuter 2017 dans ce fourbi. Quel courage, quelle détermination, bravo.

Parlons astuces, à présent, pour vous éviter dispersion et épuisement comme la dernière fois que vous avez attaqué le bazar, vous vous souvenez?

Astuce N°1: on ne s’occupe pas des fantômes

Pardon, Laurence? C’est quoi encore, cette histoire de fantômes?

fantomes

Je m’explique: un fantôme, on sent que c’est là alors même que c’est invisible et ça nous met mal à l’aise. Ainsi, vous pourriez croire qu’il faut d’abord s’occuper des parties invisibles de votre logement (placards, cagibis, fonds d’armoire…) avant de vous attaquer au reste. Pour faire de la place, pardi.

Funeste erreur, cher Ghost Buster.

Pour deux raisons:

– si c’est invisible, les résultats ne se verront pas non plus: frustrant et décourageant. Vous qui étiez si déterminé(e)!

– ce qui est à la vue est généralement plus utile à votre vie de tous les jours que ce qui est enfoui depuis des lustres: ce sera beaucoup plus agréable de constater les différences sur ces objets du quotidien.

Les fantômes, on s’en occupera plus tard, si on a le temps et l’envie.

Astuce N°2: on ne confond pas tri et rattrapage

Votre objectif prioritaire:  éliminer le plus d’objets inutiles et/ou moches possible.

Votre objectif secondaire: regrouper les « survivants » par catégorie d’occasion (voir cet article).

Il n’y a pas d’objectif tertiaire qui serait « tant que j’y suis, je vais recoller les pattes du petit lion en plastique, nettoyer le dessus des plinthes, me lancer dans la fabrication d’étiquettes maison trop jolies, rappeler Justine dont je viens de retrouver le message, relire tous les magazines avant de m’autoriser à les jeter…. ».

Halte. Ce n’est pas le moment de rattraper vos retards. En revanche, notez tous ces petits « il faut que » sur votre cahier pour pouvoir y revenir quand ça vous arrangera.

DSC_0408

Photo Michel Seguret

Quelques idées d’objets à éliminer en semaine 52?

– le service à foie gras qui n’a pas servi à Noël (c’est bien une preuve, non?) et la carafe de luxe, et le chauffe-machins et… à vous de voir

– guirlandes et décorations de Noël qui ne sont pas sorties des cartons ou qui sont cassées

cadeaux tombés à côté de la plaque (Ebay, Le bon coin, Emmaus?)

magazines et journaux non lus pendant l’année (pourquoi auriez-vous plus de temps en 2017?)

pile livres

– un petit tour dans la penderie (les soldes approchent, mais je ne vous ai rien dit, OK?)

– matériels et jouets d’enfants devenus trop petits ou cassés (il faut de la place pour les cadeaux)

papiers et catalogues périmés, de type « aucazou ».

Et vous, allez-vous utiliser cette semaine 52 pour retrouver un peu d’ordre et de paix?

*Cet article est repris d’un ancien article de 2012, notamment parce que je pense qu’il sera utile à Mathilde, qui se reconnaîtra.

 

14 Commentaires

Classé dans Apprendre à s'organiser, Astuces pour s'organiser, Bordélique?, Coach en organisation, Comment ranger, Conseil en organisation personnelle, Désencombrer, Home organiser ou home organizer, Oser jeter, S'organiser à la maison

Mère au foyer, comment dégager du temps pour moi?

Mouton2GrimpeJe me souviendrai longtemps de mon intervention de jeudi dernier. C’est la première fois que j’ai dû prendre la parole devant un groupe de mères (et grand-mères) au foyer, tout en évitant les bébés qui rampaient sur le sol entre mes jambes. J’ai trouvé ça follement amusant bien qu’un peu déstabilisant, au sens propre!

Parmi les questions que l’on m’a posées:

« Comment dégager du temps pour moi alors que

je dois gérer une famille nombreuse, des activités individuelles et familiales multiples

et « faire tourner » la maison? »

 

Savoir ce qui vous ferait plaisir

Trivial, non? Pas tant que ça: quand on a la « tête dans le guidon », c’est-à-dire bien submergée dans le quotidien, on avance de « il faut que… » (j’aille chercher les enfants/ je réponde à Béatrice/ je n’oublie pas de passer à la banque…) en « il faut que… » (je rappelle à Bastien de donner les sous à son institutrice/je prenne rendez-vous chez l’orthodontiste/j’appelle Belle maman…).

La fatigue aidant, on peut se retrouver à repousser à plus tard une hypothétique activité personnelle à laquelle on n’a même pas l’énergie de réfléchir.

Etre bien persuadée que ce temps pour soi, personne ne va nous l’offrir. Personne… sauf nous-même.

Oh, ce serait peut-être un poil exagéré de traiter notre famille de tribu de vampires, mais parfois, on se demande jusqu’où ils sont capables de sucer notre énergie, nos émotions et notre temps. Réponse: il n’y a pas de limites. Tant vous leur en accordez, tant ils en prennent. Sans aucune malveillance, évidemment. Il faut dire que nous sommes infaillibles. Presque. Alors pourquoi ne pas laisser Maman en faire un maximum?

Pour se reposer sur nous, ils se reposent. Et qui se réveille la nuit pour voler au secours/faire des listes dans sa tête/ repasser (si, si)? En même temps, si l’on considère que c’est notre rôle d’être au service de tout le monde, tout le temps…à qui voulez-vous qu’on se plaigne?  C’est tant pis pour nous.

En revanche, si nous éprouvons l’envie de faire autre chose qu’enchaîner les lessives/le repassage/les trajets/la cuisine/les courses, ce temps, il nous faudra le prendre. Eh oui. Ils survivront. Il se pourrait même qu’ils apprécient de ne plus avoir, allez disons 1h30 par semaine, Maman dans les parages. A vous de ne pas faire votre mater dolorosa et trouver toute sorte de prétexte pour ne pas aller à la zumba/la broderie/l’assoc’.

Créer puis entretenir l’autonomie

C’est là qu’intervient l’organisation familiale.

Si nous voulons prendre du temps pour nous, cela signifie que nous allons faire en sorte qu’ils se débrouillent sans nous. Attention: sans que cela génère plus de travail pour Maman à son retour. Sinon, c’est pas sympa (le grand classique de la cuisine à récurer de fond en comble parce qu’on s’est lancé dans un plat en sauce en notre absence).

Nous allons devenir dispensables (l’inverse d’indispensable. Ca existe certainement).

A partir de maintenant, tout ce que vous pensiez être la seule à savoir faire à la maison, vous allez devoir l’enseigner aux membres de votre famille, selon leurs âges et compétences. Vous leur expliquez qu‘ils en auront besoin plus tard (on ne sait pas encore quand, mais ce n’est pas grave).

Exemples

  • Faire les différentes lessives: de la lecture d’étiquettes au vidage des poches en passant par les températures adéquates. Faites un tableau et affichez-le au-dessus de la machine, après avoir vérifié que tous les concernés peuvent le mettre en application
  • Planifier les menus. Contrairement à ce que croient vos enfants, vous ne faites pas les courses au « feeling », en butinant dans les rayons physiques ou virtuels (ou alors, vous dépassez souvent votre budget et hébergez probablement des salades toutes noires au fond du frigo, or ce n’est pas ce qu’on veut leur enseigner, n’est-ce pas?)
  • Faire les courses en suivant la liste (suite logique du point ci-dessus)
  • Faire des repas équilibrés. De quoi cela se compose, au juste? Pourquoi?
  • Prendre soin de son environnement: ranger, nettoyer; quels outils, quelles méthodes, quelle fréquence?
  • Découvrir les avantages de tenir soi-même son agenda (pour les ados): utile pour planifier, anticiper, prévoir contraintes et obstacles à l’avance
  • Un rangement simplissime, logique. On ne devrait jamais vous demander « Maman, où sont les…? » pour les objets du quotidien.  Sinon, non seulement vous fournissez les objets que l’on vous demande, mais, bien sûr, ce sera à vous de ranger derrière. Mon amour des étiquettes vient de là.

Donc, vous voilà à la tête d’une formidable équipe en cours d’autonomisation qui peut maintenant se passer de vous pour:

  • l’entretien de 80% du linge (le premier qui touche à mon pull en cachemire…)
  • faire les courses, puisqu’il y a une liste qui n’est plus dans votre tête mais en libre accès
  • faire les repas si vous n’êtes pas là, en se basant sur le très beau plan de menu, évidemment
  • l’entretien de 80% de la maison (vous saviez qu’ils sont persuadés que les fours à micro ondes se nettoient tout seuls? Un peu comme les toilettes. Soupir)
  • prendre ses rendez-vous après vous avoir consultée (si transport nécessaire)
  • ranger!

Maintenir le cap

Est-ce que vous commencez à percevoir comment votre organisation va vous permettre de déléguer les corvées du quotidien de façon à ce que vous puissiez prendre plus de temps pour vous?

J’ajoute,  qu’à mon avis, une famille n’est pas une démocratie. Je suis même sûre d’avoir déjà énoncé cette opinion plusieurs fois sur ce blog.

Famille nombreuse = famille heureuse et non famille râleuse. Je vous dis ça parce que si ce concept de délégation est nouveau pour vous, cela ne va pas arriver en deux jours. Ils vont sans doute renâcler, rouspéter, tenter de se défiler, oublier… c’est bien normal. On sourit, on reste ferme et hop, à la piscine!

Si vous êtes mère de famille nombreuse au foyer, vous voulez bien partager les astuces qui vous font gagner du temps, avec nous, en commentaires?

 

 

 

 

 

 

 

 

12 Commentaires

Classé dans Aider mon enfant à s'organiser, Apprendre à s'organiser, Budget, Comment faire des économies, Comment mieux s'organiser, Conseil en organisation personnelle, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

2017 s’annonce chargée? Boostez votre efficacité dès maintenant!

La dernière session de formation inter-entreprise « S’organiser pour booster son efficacité » de l’année est planifiée pour les 8 et 9 décembre prochains chez CCM Benchmark à Paris St Lazare.

Nous avons encore de la place.

En quelque sorte, c’est votre dernière chance (pour 2016) de reprendre la main sur votre charge de travail et d’aborder 2017 avec sérénité. Sinon, ce n’est pas grave, on se verra en février…

Pour s’inscrire, c’est ici.

2 Commentaires

Classé dans Apprendre à s'organiser, Bordélique?, Coach en organisation, Comment classer des documents, Comment mieux s'organiser, Comment s'organiser au travail, Conseil en organisation personnelle, Se former à l'organisation personnelle

La Réserve Naturelle

moutons2_poussiereJe ne parle pas de ma légendaire retenue envers les personnes que je ne connais pas encore. Non, je voudrais vous vanter les mérites de la Réserve Naturelle dans votre intérieur.

De la même façon qu’on conserve une zone géographique particulière, pour y protéger les espèces animales et végétales en voie de disparition ou possédant des caractéristiques particulières, je propose que vous fassiez la même chose avec votre désordre.

Pourquoi ne pas désigner une zone (une seule hein, et bien délimitée, de surcroît), qui sera destinée à conserver tendrement cochonneries, vieux papiers, bouts de plastiques inconnus et autres élastiques à cheveux?

Bien entendu, on s’efforcera de conserver le reste de l’appartement aussi rangé que possible mais on se réjouira l’oeil à intervalle régulier, en rendant visite au zoo du bordel.

Je me permets d’insister, si vous le voulez bien: on parle d’un petit endroit, choisi délibérément, à la surface bien bornée. Inutile de frimer partout que votre sweet home rempli de fourbi est désormais tout entier baptisé « Réserve Naturelle » et que cela vous dispense de faire le tri. D’ailleurs, à moins de mettre assidûment en application les articles de ce blog,  votre bazar n’est pas en voie d’extinction, je suppose?

Allez, bonne visite.

 

 

20 Commentaires

Classé dans Astuces pour s'organiser, Bordélique?, Coach en organisation, Comment mieux s'organiser, Comment ranger, Conseil en organisation personnelle, Ecologie, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison