Archives de Tag: booster sa mémoire

Faire des listes risque-t-il d’affaiblir ma mémoire?

 

C’est Nat qui pose cette question. En effet, retenir une liste de courses ou des choses à faire semble un exercice salutaire à qui se soucie de la vivacité de ses neurones.

C’est exact, jusqu’à un certain point.

D’abord, notre mémoire à court terme n’est capable de retenir, en moyenne que 5 à 9 items. En sachant qu’il faut être attentif au moment où on « fait entrer » la liste à apprendre. La moindre interruption, et hop, ça s’envole (mère de famille nombreuse et travailleurs en open space, vous savez de quoi je parle).

Puis, il faut créer un sens à ce qu’on veut mémoriser (à l’aide d’images mentales, de rimes, d’associations…).

Ensuite, pour que ces mots (ou chiffres, ou objets), restent en mémoire jusqu’à ce qu’on en ait besoin, il faut répéter et réviser.

Autrement dit, pour mémoriser une liste de course composée de quelques éléments, il y aura un peu d’effort à déployer, mais pas vraiment de problème. Mais les quelques 120 items qui composent le caddie hebdomadaire d’une famille de cinq personnes… c’est une autre affaire.

Et quant à se souvenir au bon moment de toutes nos tâches, ce n’est guère mieux. Vous avez remarqué comme on se rappelle des choses à faire quand ce n’est pas le moment?

De plus, si vous tentez de garder en permanence à l’esprit toutes vos tâches + vos courses + ce qu’on vous a dit + les infos du jour, la seule chose qu’il va vous arriver, c’est la surchauffe: les informations tournent dans votre tête. Concentré(e) sur « faut pas que j’oublie », vous percevez moins bien ce qui vous entoure.

C’est ici que la liste entre en jeu. Parce qu’elle vous permet de matérialiser ce qui papillonne en désordre dans votre tête, elle vous rend plus disponible pour capter ce qui arrive autour de vous. Et, paradoxalement, rend votre mémoire plus efficace parce qu’elle limite les auto- interruptions mentales du type « ah oui, il y a ça aussi… ».

memory

Les enfants nous battent au jeu du mémory: ils sont plus attentifs

Pour finir,  si vous souhaitez entretenir votre mémoire, voici quelques attitudes à adopter (ou conserver):

jouer. Aux cartes, par exemple. Idéalement avec des amis (mieux qu’avec un écran)

apprendre chansons et poésies

rester curieux et attentif avec tous vos sens

soigner votre corps (le cerveau en fait partie, vous vous souvenez?): activité physique et nourriture variée

 

 

21 Commentaires

Classé dans Apprendre à s'organiser, Astuces pour s'organiser, Coach en organisation, Comment mieux s'organiser, Comment s'organiser au travail, Conseil en organisation personnelle, S'organiser à la maison, Se former à l'organisation personnelle

Se former… c’est pour tout le monde

Votre charge de travail augmente? Vos responsabilités changent? Vous bougez? Pourquoi ne pas vous former en 2011?

Là, vous voyez quelques uns des participants à mes formations: ils s’exercent… non, je plaisante, bien entendu!

Venez vous entraîner (je fournis les treillis) sur ces quatre thèmes en 2011

  • S’organiser pour être (encore) plus efficace
  • Booster sa mémoire
  • Développer son esprit de synthèse
  • Organiser ses idées pour réussir ses projets

la programmation est ICI.

Plus d’infos sur  le DIF sur le site http://www.travail-solidarite.gouv.fr.

Poster un commentaire

Classé dans Apprendre à s'organiser, Comment s'organiser au travail