Archives de Tag: chaussures

Les FBI de l’organisation : les chaussures

On nous vendrait bien tout plein d’accessoires pour équiper notre armoire, notre penderie, notre dressing. Et je ne parle pas que des Suédois-distributeurs-de-meubles-en-mélaminés-auxquels-on-ne-peut-avoir-accès-que-si-on-habite-en-grande-banlieue-et-qu’on-a-un-monospace.

Oui, mais voilà : à l’usage, il y a des équipements qui fonctionnent et d’autres non.

Aussi, pour vous éviter des erreurs de shopping – lesdites erreurs n’étant pas réservées qu’aux soldes de chez H&M (tiens, encore des Suédois,vous avez remarqué ? Ca fait sens, ces choses-là, comme dirait Michel Onfray)- bref, pour que vous ne fassiez pas les mêmes erreurs que les autres, voici les FBI de l’organisation dans votre dressing.

Ce premier article est dédié au rangement des chaussures.

FBI N°1 : les popoches à la verticale

En théorie, ça a l’air drôlement bien : pas de trous à percer, un aspect compartimenté qui excite notre côté « ça rangera à ma place ». En vrai, ça donne :

Mouais. En tout cas, pas pour les chaussures à talon. Dommage si vous êtes une femme. Notez que si vous êtes un homme, ce n’est pas mieux : vos lourds croquenots taille 45 feront écrouler la merveille.

Moi j’aime mieux ca :

Je vous accorde que ce n’est pas original. Mais en la matière, pensons pratique d’abord.
Personne n’a envie de fourrager des heures le matin en tentant de dégager la paire d’escarpins coincée dans le machin en plastique, si vous voyez ce que je veux dire …

Note : Toutes les photos de cet article proviennent du blog de l’adorable Sally de Already pretty

Poster un commentaire

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Comment ranger, FBI (Fausses Bonnes Idées), Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

Comment ranger astucieusement chez moi ? Partie 2: les 2 premières règles

 

Note : la première partie de cet article est ici

Les règles à respecter
Un rangement qui fonctionne prend en compte plusieurs paramètres. Quatre règles toutes simples pour vous aider.

Première règle : ce dont j’ai besoin souvent est placé près de moi. Par conséquent, ce dont j’ai besoin moins souvent sera placé plus loin.
On voit ici que se dessine, par exemple :

  • une alternance vêtements  et chaussures d’hiver/d’été
  • un emplacement différent pour mes « archives » et pour les dossiers que je manipule fréquemment
  • un endroit pour les jouets d’extérieur, un autre pour les jouets d’intérieur
  • un pot à crayon pour ce qui me sert tous les jours, un tiroir pour les fournitures à usage plus rare
  • etc

Deuxième règle : plus je me sers souvent d’un objet, moins je dois faire de gestes pour le prendre et le remettre à sa place.

Qui irait stocker la télécommande de la télévision dans une boîte à couvercle, placée dans un tiroir situé dans le bas d’un placard ? Personne, n’est-ce pas ?
Parfois, pourtant on manque de cette logique de base.
Auriez-vous lu, par hasard, que les femmes organisées rangent leurs chaussures dans des boîtes ? Tous les jours ?! Vous y croyez, vous ?

Si vous voulez que tous vos proches rangent leurs manteaux sur des cintres dans le placard dès qu’ils rentrent … oubliez.
Il faut une discipline de fer que presque personne n’a. Posez plutôt des patères au mur dans l’entrée.
Ils ne jetteront plus leurs manteaux sur la chaise de l’entrée.

Ce serait bien que vous partagiez en commentaire quels sont les rangements qui fonctionnent chez vous … et ce qui ne marche pas.

La suite de cet article est ici

10 Commentaires

Classé dans Comment ranger, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison