Archives de Tag: créer habitudes

Le blurring, ça vous parle?

Vous constatez que la frontière entre votre vie privée et votre vie professionnelle devient de plus en plus floue? C’est ce que signifie ce terme de blurring. On peut trouver cette tendance bien inoffensive (après tout, on reçoit bien des notifications de notre groupe d’amis pendant les heures de travail) ou tenter de résister (non merci, Chef, je ne tiens pas à me prendre la tête un vendredi soir).

Cet article de Santé Magazine, pour lequel j’ai été interviewée, vous fournit quelques pistes « anti-blurring » (au cas où…).

Rappel: vous savez que vous pouvez encore vous inscrire au webinaire « Créer et maintenir des habitudes productives« , le 27 janvier de 13h00 à 14h00?

Photo Annie Spratt via Unsplash

5 Commentaires

Classé dans Apprendre à s'organiser, Astuces pour s'organiser, Comment mieux s'organiser, Comment s'organiser au travail, Dans les media

La Dodue et la procrastination

Nous avons tous des habitudes qui nous font  procrastiner parce qu’elles nous font perdre la notion du temps*. Moi, ce serait le surf sur internet ou la lecture, vous ce serait plutôt les séries télévisées ou le chat avec vos copines, par exemple.

Comment faire pour

1- s’en rendre compte, d’abord

2- s’en débarrasser ensuite?

Nous allons utiliser la légende dite « de la Dodue » (copyright moi-même).

C’est l’histoire d’une dame très TRES dodue. Cela se passe aux Etats-Unis, pays des Dodus et de la crème glacée au litre. Pas à l’esquimau, au litre, vous dis-je. Il n’y a pas plus petit. Dans ce pays d’abondance, chaque émission de télévision est entrecoupée de pauses publicitaires longuettes. Au point qu’on se demande s’il n’y a pas plus de pubs que de programmes. Bref.

ice cream1

Chaque soir, ma Dodue, assise sur son canapé, s’ennuie pendant les publicités.

Chaque soir, à la première pause publicitaire, elle se lève et va farfouiller dans son congélateur à la recherche de ces délicieuses crèmes glacées, qui, je le rappelle, sont vendues au litre.

Elle emporte donc le pot entier et revient s’installer sur son canapé pour 1) finir l’émission et 2) finir le pot dans la foulée. Et ça tous les soirs, machinalement, sans y penser, par habitude.

Pour être Dodue, elle n’en est pas idiote pour autant. Elle a assez vite compris qu’il y avait un rapport entre son tour de taille considérable et cette habitude compulsive, irréfléchie, de descendre un pot de crème glacée par jour. Mais comment faire pour se débarrasser de cette habitude, si agréable, si bien ancrée?

Aux grands maux les grands remèdes. Dame Dodue se fit prendre en photo en maillot de bain, de profil, s’il vous plaît, de façon à ce que chaque bourrelet soit bien visible. Cette opération lui demanda beaucoup de courage. Puis, elle colla cette photo sur le devant de son congélateur.

maillot de bain

Que se passa-t-il le lendemain lorsque, machinalement, elle se dirigea une fois de plus vers sa chère crème glacée? Bien entendu, elle tomba nez à nez avec sa photo.

Ce choc de se voir si grassouillette lui donna une fraction de seconde pour se demander si oui ou non, elle allait vraiment continuer à se gaver ainsi tous les soirs. Elle décida que non.

Pour tout vous dire, la légende ne précise pas si ma Dodue est passée par le placard à gâteaux avant de retourner s’asseoir devant le show… mais l’objectif était atteint: elle avait cassé une habitude néfaste pour elle en affichant un signal visuel sans ambiguïté à l’endroit maudit.

warning

Que nous apprend la légende de la Dodue?

Si vous avez une habitude néfaste pour vous, au sens où elle vous fait perdre la notion du temps et vous fait procrastiner, créez un signal visuel fort (post-it, alarme, objet incongru, photo inspirante…). Placez-le juste là où vous vaquez à cette occupation.

S’il le faut, collez un post-it marqué « NON » avec un smiley sur le bouton marche/arrêt de votre télévision ou de votre ordinateur. Ceci vous permettra d’en prendre conscience et de démarrer une autre tâche avant de vous lancer à corps perdu dans l’activité qui ne vous bénéficie pas.

A la clef: une grande satisfaction de vous-même (suivie d’une récompense bien méritée, n’oubliez pas).

* Ces habitudes, il ne faut pas les confondre avec le flow.

14 Commentaires

Classé dans Comment s'organiser au travail, S'organiser à la maison

Question des lecteurs: comment s’organiser quand on reste à la maison?

AM me dit: 

« Bonjour Laurence,
Je ne suis pas bien organisée mais je me soigne grâce à vos conseils! J’ai mis en place le petit carnet avec toutes les choses à faire et oublie ainsi beaucoup moins de choses. Je fais souvent de gros coups de nettoyage ou rangement mais ai du mal à m’organiser au quotidien. Je ne travaille pas mais aide dans différentes associations (secrétariat entre autre), cours de piano… et suis toujours en train de courir! Par contre, certains jours, je peux trainer en pyjama jusqu’à midi passé. Puis-je vous demander de faire un petit billet pour les mamans qui restent à la maison, qui ont peu de contraintes horaires mais quand même pas mal de tâches à effectuer?
Merci beaucoup! »

mere au foyer

En dehors de quelques contraintes horaires (réunions pour les associations, travaux à rendre, enfants à récupérer…), AM fait absolument ce qu’elle veut de son temps.

Quand on est salarié, ça nous semble drôlement enviable. En réalité, c’est vertigineux. On peut rester en pyjama, surfer sur internet, téléphoner à des copines et procrastiner à plein tube sur tout et n’importe quoi puisqu’il n’y a pas d’urgence. Ni de contrainte, d’une manière générale. Et bizarrement, on se retrouve à faire les choses au dernier moment (puisqu’on a tout le temps).

Au bout d’un moment, toutes les journées se ressemblent, passent à toute vitesse, on a l’impression qu’on ne fait pas grand chose de constructif… on pourrait même assez vite déprimer.

Il nous faut alors trois ingrédients pour conserver une bonne estime de nous, un foyer agréable et la sensation d’avancer dans la vie.

1- DES PROJETS

Anne Madeleine en a (cf les associations dont elle fait partie). Ils sont liés aux autres. Ce qui est super. Cependant, si j’étais elle, j’en ajouterais régulièrement pour moi, moi toute seule. Sans contrainte extérieure, justement.

Un projet, c’est un objectif qui serait un peu un défi, mais pas compliqué au point d’être décourageant. Une fois qu’il est défini, il faudra évidemment des tas de petites actions pour arriver là: apprendre, essayer, progresser puis réussir.

 

Ces projets peuvent être

  • manuels (loisirs créatifs, bricolage),
  • intellectuels (apprendre de nouvelles techniques, progresser sur un logiciel),
  • physiques (reprendre le sport, marcher 1/2 heure par jour),
  • esthétiques (décorer la chambre de Petit Dernier), selon nos goûts et envies.

2- DES ROUTINES

Une routine, c’est une habitude que l’on fait sans y penser, quoiqu’il arrive. Exemple: se brosser les dents.  En plus de cet article, vous trouverez dans « S’organiser, c’est facile« , toutes les astuces pour créer et conserver une routine.

Il en faut le matin, parce qu’elles lancent la journée et il en faut le soir parce qu’elles préparent le lendemain et évitent la cavalcade échevelée du matin.

Dans la journée, ce serait bien d’instaurer des mini-routines pour avancer sur nos projets. Pour éviter le « syndrome des chaussettes« .

Les routines, c’est pour nous d’abord, mais aussi pour les membres de la famille. Exemple: Je rentre de l’école/je goûte/je fais mes devoirs est un exemple de routine qui a largement fait ses preuves. Notez la subtile différence avec: Je rentre de l’école/je me mets aux jeux video/j’attends que Maman me râle dessus pour passer à autre chose… subtile, la différence, pas vrai? Mais ça change tout.

3- SORTIR

S’arranger pour sortir tous les jours: aller à la poste récupérer un colis, aller faire les courses, passer à la banque, sortir le chien. De préférence le matin.

Pour deux raisons:

1- on voit la lumière du jour et lorsque l’on rentre à la maison, on a plus d’énergie

2- sortir nous oblige – quelle surprise! – à nous habiller, voire nous maquiller. Et donc, nous sommes prêts pour tout le reste de votre journée.

 

Je sais, on aurait plutôt envie de regrouper les déplacements, parce que c’est plus logique et plus économique. Cependant, si vous regroupez tout sur une après-midi dans la semaine, vous allez vous retrouver avec ce temps libre les autres jours

Faites attention à ce que ces sorties n’entraînent pas de  dépenses supplémentaires: aller plusieurs fois faire les courses, c’est tout de même multiplier les sources de tentation.

Lecteurs, lectrices, avez-vous des suggestions à faire à AM?

28 Commentaires

Classé dans Astuces pour s'organiser, S'organiser à la maison