Archives de Tag: je suis étourdie

Question des lecteurs: comment ne plus perdre ses clefs

Le thème de l’article d’aujourd’hui revient à Axelle.

Ce n’est pas pour elle qu’elle pose la question « comment ne plus perdre ses clefs? », c’est pour sa soeur, un peu étourdie, qui s’est retrouvée l’autre jour enfermée à l’extérieur de chez elle, les clefs sur la serrure, à l’intérieur de la maison.

Depuis, Axelle cherche des solutions pour que sa soeur, qui change de sac à main très souvent, n’oublie plus ses clefs.

Spontanément, j’aurais envie de proposer une solution à base de ruban et mousqueton. Idéalement, si le ruban pouvait être élastique… ce serait mieux. Un truc comme ça:

31J305KYVuLIls font les mêmes, pour femmes?

Sinon, il y a ça:

key-bak-porte-cles-a-enrouleur-retractable-key-bak-mid6-a-mousqueton

Pas tellement plus joli, hélas.

Chers lecteurs, un truc? Une astuce pour la soeur d’Axelle?

Pour les têtes en l’air et étourdis de tout poil, quelques astuces ici.

 

 

 

35 Commentaires

Classé dans Astuces pour s'organiser, Bordélique?, S'organiser à la maison

Question des lecteurs « Je suis tête en l’air, ça se soigne? »

Marta me dit:

Bonjour Laurence,

Je suis anarchique ascendant tête en l’air, des choses comme ceci m’arrivent constamment, pourtant, je crois je crois très fort à l’ordre qui rend la vie plus légère. Mais il arrive que:

on avait acheté le cahier et organisé des sections, on a, trois mois plus tard, trois-quatre cahiers avec les infos éparpillées: comment est-on arrivé là?

Oubli d’un cahier – pas bien préparé le départ la veille, genre, ou bien préparé, sorti le cahier pour noter ou consulter, laissé sur la table- on achète un à la volée en se disant qu’on reportera tout dans le premier, puis…

Agenda bien complété, perdu, on ne sait pas comment, deux semaines sans agenda dans l’espoir de le trouver, donc notes sur le téléphone et les cahiers mentionnés-ci dessus…

Bref, avez-vous des méthodes de rattrapage des dérapages? »

L’étourderie est souvent le résultat d’une trop grande concentration… sur autre chose que sur les gestes que l’on est en train de faire!

Voici les pistes que je peux vous proposer:

1- Lorsque vous posez quelque chose chez vous, arrêtez-vous une fraction de seconde pour « flasher » de l’oeil ce que vous êtes en train de faire. Stoppez votre dialogue intérieur et enregistrez dans votre mémoire l’emplacement de l’objet et les éléments les plus proches: « là, je suis en train de poser mon cahier sur le meuble de l’entrée, à côté du vide poche ». Effet de bord: cet exercice est excellent pour la mémoire.

2- Créez des rituels pour tout ce qui est récurrent. Le rituel suprême, pour vous Marta, étant la consultation de l’agenda et du cahier. A faire tous les jours, à moment fixe. Il est impossible de perdre gravement quelque chose dont vous vous servez quotidiennement. Votre brosse à dents, par exemple, vous la perdez?

3- Faites des cheks-lists  à tête reposée et écrivez-les sur votre smartphone ou punaisez-les au mur. Exemples: « Ce que je dois prendre pour aller chez Chéri », « Ce qu’il me faut pour un rendez-vous professionnel » etc.

4- Purgez, ma chère. Si votre intérieur et/ou votre sac à main sont très encombrés, plus rien ne ressort visuellement: vous avez du mal à repérer les objets que vous cherchez.

Si, en plus, vous avez N exemplaires du même objet, celui qu’il vous faut se retrouve noyé au milieu des autres qui lui ressemblent.

Si vous n’aviez qu’un seul cahier, coloré, robuste, vous le trouveriez plus facilement. Appelons cela  la technique de »l’aiguille minimaliste dans la botte de foin« .

Dans vos sacs, placez les « permanents » (voir cet article) toujours dans les mêmes poches.

5- Fabriquez des déserts. Chez vous, délimitez des petites zones de vide (cf cet article, pour la façon de procéder), qui sont comme des repos visuels. Sur ces déserts, un élément important pour vous (comme un cahier ou un agenda) ressortirait bien plus facilement.

Mais, bien sûr, si vous collez des tas de choses sur la zone désertique… ça ne marche plus.

6- Usez et abusez des alarmes pour vos rendez-vous, en tenant compte de votre inertie. 45 minutes avant, ça peut suffire, mais ça dépend pour quoi.

Si  l’organisation personnelle est quelque chose que vous êtes en train d’acquérir, dites-vous que c’est comme un nouveau sport. Impossible d’atteindre un niveau convenable sans faire d’erreurs.  Remontez donc à cheval, Marta!

10 Commentaires

Classé dans Apprendre à s'organiser, Comment s'organiser au travail, S'organiser à la maison