Archives de Tag: nettoyer cuisine

Comment organiser ma cuisine (1/3)

A mon avis, la cuisine est la pièce la plus facile à organiser : assez peu de souvenirs, des objets utilitaires, des épices qui se périment tout seuls… Vous devriez donc en venir facilement à bout.

Mais

comme c’est l’endroit le plus fréquenté de la maison, tout s’y accumule:
ce qui sert théoriquement à la conservation et transformation des aliments et …. le reste (jouets, piles usagées, boîtes, animal de compagnie et son matériel, courrier …).

Ce qui va sans dire (mais va mieux en le disant) :

Ici, l’hygiène est indispensable: la nourriture y transite et il n’est pas question d’empoisonner toute la famille. Donc, une bonne organisation de la cuisine, c’est dégager la place au maximum, pour permettre, notamment, un nettoyage facile partout.

Dernière chose avant de se lancer dans l’action :

Le rangement et le nettoyage, ça ressemble un peu au chocolat. Allez-y étape par étape, pas en une seule fois, sous peine d’écoeurement.

1- Affronter la réalité

Commencez par dégager un peu de place sur un plan de travail ou la table.

Ouvrez le premier placard (n’importe lequel) et sortez tout, vraiment tout. Déjà, là, c’est amusant. Souriez, vous êtes bien parti(e) !

2- Jeter et trier
Mettez de côté tout ce qui ressemble à :

– une nourriture à date de péremption dépassée (oui, même les épices). Je ne veux même pas savoir depuis combien de temps vous gardez cette cannelle ou ce sirop de rose !

– une nourriture dont vous ne vous souvenez pas quand vous vous en êtes servi la dernière fois.
Si c’est si vieux, c’est périmé, c’est sûr.

– toute boîte de type Tup* qui ne possède pas son couvercle (quel est l’intérêt, vraiment, sans couvercle ?)

– un nième sac plastique. Ca ne fera jamais des collectors, n’insistez pas!

– un produit toxique trop vieux ou trop toxique (visitez les sites Web écologiques pour vous faire une idée des dégats causés par ces produits et pour trouver des substituts naturels et biodégradables).

– une vaisselle très ébréchée ou cassée. Si vous n’oseriez pas vous en servir devant un visiteur inconnu, ce peut être un bon critère: jetez-la.

– un couvert tordu et désargenté dont vous ne voulez jamais vous servir: dans ce cas, pourquoi le garder ?

– un objet offert (certainement avec amitié) mais que vous n’aimez pas. Adieu, tasses ornées de personnages de BD, cendriers ridicules, salière typique, cuiller en bois sculpté ….! C’est l’intention qui a compté, n’est-ce pas ? Cela ne vous oblige pas à le conserver jusqu’à votre mort.

3- Que garder ?

Vous ne devrez conserver que ce que vous aimez vraiment ET qui vous est utile ET non dangereux pour la santé.

Parlons donc du n-ième service à thé, à foie gras, bref, de ce que vous possédez en double ou triple exemplaire. Les exemplaires supplémentaires iront dans une boite marquée “ustensiles en double”. Vous les offrirez à vos enfants quand ils quitteront le foyer, pourquoi pas ?

4- Un peu d’hygiène

Préparez et approchez de votre placard une cuvette remplie d’eau chaude et de votre détergent favori, plus une éponge et un torchon.

Lavez rapidement et essuyez ce que vous avez l’intention de garder.

Montez sur un tabouret si votre placard est en hauteur et nettoyez intérieur et extérieur du placard (même le dessus, si le coeur vous en dit), mais ce n’est vraiment pas obligatoire!).

5- Le “replacement créatif “

Replacez dans votre placard tout propre ce que vous avez choisi de conserver. Il s’agit, pour mémoire, d’objets aimés et/ou utiles: seulement ceux-là !

Placez les objets par catégorie. Il faut que ça ait du sens pour vous. Pour certains, les tasses vont, bien sûr, avec les verres. Pour d’autres, cela n’a rien à voir car les tasses ne servent qu’au petit déjeuner.

Si besoin, modifier les hauteurs des étagères pour qu’elles correspondent bien à ce que vous voulez y ranger.

6- Que faire des objets sortis du placard ?

Vous avez des sacs poubelle de taille supérieure à 30 litres, ou des cartons ? Parfait. Il en faut au moins 4.

– Un pour les objets que vous garderez dans la cuisine, mais que vous voulez ranger ailleurs que dans ce placard-là. On peut penser, par exemple, que le sel est mieux placé près de la cuisinière qu’à côté de la litière pour le chat.

– Un pour les objets que vous garderez mais rangerez ailleurs que dans la cuisine. Exemple : la machine à pâtes dont on se sert deux fois par an mais qu’on veut garder. Les bougies de Noël qui ne servent … qu’à Noël. On peut mettre tout ça dans un autre lieu de stockage.

– Un pour les objets que vous allez donner ou vendre. A vous de voir, selon votre philosophie, si vous préférez organiser une vente à la maison, vendre sur internet ou donner à une association caritative, à votre belle-soeur ou votre voisine. Ceux-là, il faudra les laver avant.

– Un sac poubelle pour les objets que vous allez jeter. Oui, pourquoi pas? Si c’est en mauvais état, abîmé ou trop vieux, qui en voudra, de toute façon ?

7- Et maintenant ?

Jetez le sac/carton des objets dont vous ne voulez plus.

Mettez le sac/carton des “à vendre/à donner” dans un autre endroit de votre logement (collez une étiquette dessus pour savoir de quoi il s’agit quand vous le rencontrerez de nouveau, dans votre cave, dans 6 mois …).

Rangez les “ailleurs dans la cuisine” là où vous pensez qu’ils seront mieux (en tassant un peu, pour l’instant).

Portez le sac/carton “pour autres pièces” dans les autres pièces et videz-le.

Réparez de suite ce que vous pouvez réparer vous-même (colle) et notez dans votre agenda d’apporter ce qui nécessite une réparation plus professionnelle au service après-vente ou réparateur concerné.

8- Vos impressions ?

C’était comment ? Plutôt amusant et pas trop fatigant ? Enchaînez sur le placard suivant: vous ne retrouverez peut-être pas de sitôt un tel courage. En tout cas, bravo !

C’était long et pénible ? Arrêtez-vous là. Pour le moment, en tout cas.Vous avez déjà eu bien du courage de commencer. La prochaine fois, pourquoi ne pas attaquer le deuxième placard en équipe ou en écoutant un de vos disques préférés ?

18 Commentaires

Classé dans S'organiser à la maison