Archives de Tag: organiser rangement

Question des lecteurs: comment débarrasser un débarras?

Flo me demande « Ne serait-il pas temps de débarrasser… le débarras? Et si oui, comment s’y prendre? Comme les autres pièces très encombrées?
Merci. »

Flo fait allusion à cet article, lorsqu’elle parle des autres pièces.

Comment procéder pour organiser un débarras, grenier, cagibi, cave, garage?

  • On sort tout?
    Certes, mais si on n’a pas la place pour disposer les machins à l’extérieur de la pièce? Et si on n’a pas le temps de tout trier en une fois?
  • On commence par acheter d’autres étagères et boîtes?
    Certes, mais si on ne sait pas ce qu’on va mettre dedans/dessus, on risque d’en acheter trop, ce qui ajouterait au bazar. Ou pas assez, ce qui nous obligerait à retourner en acheter.
  • On fait des tas à l’intérieur de la pièce pour avoir une idée de ce que ça donne avant d’aller plus loin?
    Certes, mais combien de tas? Et pendant combien de temps? Et si on ne se souvient plus quelques jours après des catégories? De plus, si on doit garder des cartons pleins de machins en attendant le prochain vide-grenier + des cartons de machins à donner + des cartons de trucs à rendre + des cartons de trucs à garder pour le futur troisième enfant + … en fait, c’est comme si on n’avait rien fait, non?

Bon, assez ri. Voici ce que je vous recommande.

  1. Chaussez vos lunettes. Comme ceci
  2. Relisez cet article
  3. Attrapez un sac poubelle de 50 litres robuste
  4. Parcourez la pièce avec une seule intention: jeter
  5. Jetez, donc. Oubliez pour le moment les autres options
  6. Répétez les étapes 2 à 5 jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien à jeter
  7. Constatez que vous avez maintenant de la place pour organiser ce qui reste
  8. Relisez cet article et le suivant pour bien ranger.

 Puis vous pouvez revenir dire à Flo, dans les commentaires, comment ça s’est passé pour vous. Ca lui fera plaisir, j’en suis sûre.

10 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Apprendre à s'organiser, Arrêter de procrastiner, Astuces pour s'organiser, Bordélique?, Comment ranger, Désencombrer, Home organiser ou home organizer, Oser jeter, S'organiser à la maison

Oh ben non, pas celle-là!

Extrait de dialogue entre l’auteure du présent blog et l’un de ces clients. Appelons-le Jacques. Jacques est un Ecureuil de haut niveau. Et nous nous exerçons à trier/jeter.

Laurence: Eh bien dites donc, vous en avez des cartes de restaurant! Vous y allez souvent?

Jacques (les passant en revue rapidement): Non, pas très souvent, en fait. Je prends toujours une petite carte du restaurant en partant, si ça m’a plu. Au cas où j’aurais envie d’y retourner… mais j’y retourne rarement.
(Plein de bonne volonté) Tiens, celle-là, par exemple, je pourrais la jeter.

Laurence (geste encourageant vers la poubelle): je vous en prie…

Jacques (souriant, mais se cramponnant à la carte tout en en attrapant une autre): oui, oui, je pourrais en jeter certaines…

Laurence (sourire engageant et re-geste en direction de la poubelle): comme vous n’y retournerez certainement pas, n’est-ce pas…

Jacques: vous avez raison. Je pensais peut-être la garder pour la donner à … mais je sais que je ne le ferai pas.

Il jette deux cartes, courageusement. C’est un Ecureuil, après tout. Puis continue à  passer les autres en revue rapidement.

Laurence (espiègle, désignant une carte restante, au hasard): et celle-ci?

Jacques: oh, ben non, pas celle-là! Ca ne fait pas longtemps que je l’ai!

7 Commentaires

Classé dans Astuces pour s'organiser, Bordélique?, Coach en organisation, Comment s'organiser au travail, Désencombrer, Mon avis, Oser jeter, S'organiser à la maison, Se former à l'organisation personnelle

Idée originale: les crochets sous l’étagère

Si l’envie vous prend de réaménager l’un de vos placards, pensez à cette idée: les crochets sous une étagère.  C’est toujours mieux que d’entasser sur le sol, en vrac… J’aime aussi l’idée de la très grande corbeille pour les jeux d’extérieur.

crochets sous étagère

5 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Comment mieux s'organiser, Comment ranger, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

Comment organiser ma cuisine (2/3)

Après avoir lu la première partie, vous allez pouvoir réfléchir à la disposition de vos possessions dans la pièce et aux moyens les plus simples de les ranger et de les utiliser.

Oubliez les cuisines de magazine. Votre cuisine à vous va refléter votre réalité.

Gardez en tête ceci: une cuisine où s’exposent ustensiles, épices, bocaux est très accueillante, c’est vrai. Mais si vous n’y entrez que pour réchauffer des plats surgelés, votre belle exposition tournera vite en nature morte poussièreuse. Pensez “pratique” d’abord, l’esthétique en découlera.

1- De l’espace avant tout

Si, comme moi, vous êtes convaincus que cuisine = hygiène, vous approuverez l’idée d’un nettoyage quotidien de l’évier et des plans de travail.

Or, nettoyer un plan de travail va nettement plus vite si la surface est dégagée et qu’on n’est pas obligé de tout déplacer pour passer l’éponge.
Donc, si vous n’avez pas trop de temps à consacrer aux tâches ménagères, l’idée c’est de dégager l’espace au maximum. D’une manière générale, ne gardez sur les plans de travail que ce qui est d’un usage quotidien ou pluri-quotidien.

2- A garder sur les plans de travail/la table

Ainsi, selon vos habitudes (et non selon ce que votre maman ou votre meilleure amie font chez elles), vous garderez sur les plans de travail ou la table :

– bouilloire
– cafetière électrique
– grille-pain
– presse-agrume …


2 bis- A garder sur les plans de travail/la table … si vous voulez

Les fruits et légumes. Ils peuvent empêcher le grignotage de sucreries en étant toujours à portée de main. Mais mon propos n’étant pas la diététique, c’est comme vous voulez….

3- A ne pas garder sur les plans de travail/la table

Oui, je sais bien, c’est embêtant de sortir le mixer/blender du placard à chaque usage … et le ranger, donc ! Mais pensez que si vous le laissez sorti, alors qu’il ne vous sert que rarement, il prend inévitablement poussière et gras ; vous devrez le laver plus souvent. De plus, la place pour travailler dans une cuisine est trop précieuse pour la gaspiller avec un objet encombrant qui ne sert que de temps en temps.

3 bis- A ne pas garder, non plus, sur les plans de travail/la table

Le pot à ustensiles, vous voyez ? Sortez-en donc la pince à spaghetti (sauf si vous êtes italienne …), le thermomètre à viande, le presse-ail, bref les ustensiles à usage non quotidien. Ils s’emmêlent avec les autres et vous empêchent d’attraper votre spatule préférée.

Les épices … ah oui, les épices! (légèrement obsédée, vous pensez?) Faites comme vous voulez, mais les flacons Ducros n’ont, à ma connaissance, jamais gagné un prix de design.
Très probablement, aussi, les moins utilisés de ces bocaux vont doucement se couvrir de poussière et de gras. Avez-vous envie de les nettoyer en plus du reste ? Vous aurez compris que je suis plutôt pour le rangement des épices et condiments dans le placard tout près des plaques de cuisson et non sur le plan de travail.

Vous avez des enfants en bas âge? Il vous faut un endroit en hauteur pour les médicaments, si ceux-ci sont pris dans la cuisine.
4- Maîtriser la situation

Il n’est pas question de transformer votre cuisine en laboratoire sans âme, mais de limiter au maximum vos efforts de rangement et de nettoyage. Et puis, un plan de travail dégagé donne instantanément l’impression de maîtriser la situation.

Vous vous souvenez?Plus une chose est difficile à ranger, moins il y a de chances qu’elle soit à sa place”. Autrement dit : vous devrez tenir compte de votre “paresse” et de celle de vos proches.

Pour chaque objet à ranger, posez-vous toujours la question: “est-ce que ça va être facile à attraper et à remettre en place ?”. Concrètement : rangez toujours les objets près de l’endroit où ils vous servent vraiment.

Moins ils vous servent, plus ils peuvent être placés loin de vous.

Ce que vous utilisez rarement (vaisselle d’apparat, appareil à raclette, moule à gaufres) sera placé soit dans une autre pièce soit dans le haut des placards,voire au-dessus de ceux-ci.
Ce que vous utilisez régulièrement devra idéalement être situé à une hauteur comprise entre les épaules et la taille.
Les objets lourds (marmites, plats en fonte, grands plats en verre ou porcelaine) trouveront place dans le bas des placards. Evitez d’empiler les objets sur trop de niveaux dans vos placards. Personne n’aura le courage d’aller chercher les assiettes du dessous ni de déplacer les saladiers pour prendre les ramequins.
Préférez deux tablettes assez rapprochées en hauteur plutôt que les deux étagères traditionnelles.
Essayez d’utiliser les corbeilles en fil plastifié à fixer sous les étagères ou des glissières qui permettent d’attraper facilement les objets du fond.
Ou encore les demi-étagères qui servent en principe à ranger les livres.
Fixez les placards hauts à 45 cm du plan de travail. Ainsi, il reste assez de place au mur pour y fixer appareils ou étagères étroites.
5- Les tiroirs et leurs compartiments
Plus vous parviendrez à regrouper les ustensiles par usage et donc à subdiviser le contenu de vos tiroirs, plus vous en maîtriserez le bazar.

Exemple:

  • regroupez les outils qui servent à ouvrir : ouvre-boîte, tire-bouchon, casse-noix,…. Considérez la place que ça prend : voici un premier compartiment.
  • Puis, regroupez les couverts par type, puis les ustensiles longs, puis encore une autre catégorie, etc…
  • et pour finir, les “machins” (selon les familles, c’est très variable, les machins) et mesurez l’espace que chaque catégorie occupe.

Maintenant, vous comprenez pourquoi vos tiroirs étaient en désordre. Vous tentiez tout simplement de ranger des dizaines d’objets de taille et de forme différentes ensemble.
Les mesures que vous avez prises en faisant ce tri vont vous servir à trouver les compartiments vraiment adaptés à la taille de vos possessions.

Important: mesurez aussi l’intérieur de vos tiroirs avant d’aller chercher vos compartiments, même la hauteur. Vous pouvez utiliser des contenants :

  • En plastique (lavable, donc) : rayon papeterie (pour ranger le matériel de bureau), rayon boîtes en plastiques des hyper marchés, boîtes à lingettes …
  • En bois : IKEA, Habitat, fabrication maison, …
  • Autres matières : boîtes à chaussures, à cigare, ….

6- Des achats futés

Chaque fois que possible, pensez fonctionnalité et rangement.
Exemples : achetez un four équipé d’un tiroir (l’air de rien, il y en a des ustensiles livrés avec un four !), pensez à choisir un réfrigérateur à clayettes amovibles (très utile au moment des fêtes où les saladiers énormes doivent être stockés au frais).

Sur le même thème:

6 Commentaires

Classé dans S'organiser à la maison

Penderie : de l’air!

L’heure est venue d’attaquer le tri dans votre penderie. On y va?

Etape 1 – Sortez tout et faites trois tas

Tas N° 1 : je ne garde pas (donner ou vendre si c’est d’une marque de créateur connue)

Tas N°2 : mettable mais à faire réparer (couturier, cordonnier, pressing, copine sachant coudre …)

Tas N° 3 : je garde parce que ça me va et que je l’aime

Pas sûre de vous? Appelez une copine en qui vous avez confiance ou faites appel à un coach en style. Votre compagnon n’est pas le meilleur juge.

Etape 2 -S’occuper des tas

Faites effectuer les réparations du tas N° 2, faites sortir de chez vous le tas N° 1 et remettez le tas N° 3 dans votre penderie.

Notre penderie devrait contenir seulement des vêtements propres, portables en l’état.

L’idéal: pouvoir choisir sa tenue le matin, ou mieux, la veille au soir, aussi facilement que sur les portants et les étagères d’un magasin.N’y stockez plus de vêtements tachés, en attente de repassage ou décousus. Ils prennent de la place, attirent les mites (qui adorent la nourriture incrustée) et retiennent la poussière, vous empêchant de trouver ce que vous cherchez.

Après ce grand tri, vous la trouvez drôlement vide, cette armoire? Voilà pourquoi vous n’aviez rien à vous mettre!

10 Commentaires

Classé dans Astuces pour s'organiser, Bordélique?, Comment mieux s'organiser, Comment ranger, Désencombrer, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

Astuce rapide pour ranger le bazar

Comment transformer le bazar énorme du garage (de la cave, ou du grenier, ou …) en un espace organisé sans y passer un temps fou?

Un rangement complet avec tri, piles, choix des emplacements etc. peut prendre beaucoup de temps. Alors que, parfois, la seule chose qu’on veut, c’est dégager de la place.

Si c’est votre cas, voici ce que je vous propose:

  • Prenez un dictaphone (celui de votre portable pourrait bien faire l’affaire)
  • Prenez des cartons et un marqueur permanent
  • Numérotez les cartons de 1 à 10 (ou plus, si besoin), sur la partie qui sera visible si vous devez les empiler, ainsi que sur le dessus
  • Entassez les objets dans les cartons, sans ordre particulier
  • A chaque fois que vous déposez un objet dans un carton, dictez le nom de l’objet et le numéro du carton dans votre dictaphone Exemple: après-ski taille 38, carton N° 2
  • Mettez tout ce qui composait votre fouillis dans les cartons
  • Puis transcrivez ce que vous avez enregistré dans un document au traitement de texte.

Vous voilà avec une liste des objets et où les trouver!

4 Commentaires

Classé dans Arrêter de procrastiner, Astuces pour s'organiser, Bordélique?, Coach en organisation, Comment mieux s'organiser, Comment ranger, Désencombrer, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

Ranger pièce par pièce, c’est facile

Ranger ma cuisine, le salon, la chambre des parents, la penderie, la chambre des enfants, la salle de bains … ouf ! Comment faire ? Par quoi commencer, concrètement ?

L’interview le plus complet sur le rangement pièce par pièce est ici, chez Côté Maison.

2 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Comment ranger, Conseil en organisation personnelle, Dans les media, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison

Comment ranger astucieusement chez moi ? Partie 1 : mythes et vérité


Ce sujet est composé de plusieurs articles. Celui-ci est le premier.

Le tri
D’abord, rappelons qu’avant toute tentative de rangement, il y a le tri.
Pourquoi s’échiner à trouver une place parfaite pour des objets qui ont perdu de leur sens pour vous ? Lorsque que j’aide un client à faire du tri chez lui, j’entends souvent « Mais pourquoi est-ce que je garde cet objet ? » ou « Ah bon ? J’avais ça, moi ? ».
Il est alors clair que cet objet, même s’il leur a plu ou s’ils se sont sentis obligés de le conserver à un moment donné, n’a plus de valeur pour eux.
Je ne parle pas de valeur marchande  mais bien du SENS que cet objet possède aujourd’hui.
Les minimalistes assurent qu’un objet doit être beau ou utile pour mériter de rester auprès de nous. Ma foi, je suis d’accord. Et je confirme qu’un objet beau et utile comble secrètement son utilisateur à chaque fois que celui-ci s’en sert.

Je reviendrai sur les techniques de tri.

Les mythes
Mythe N°1 : Il faut un appartement de 200 m2 et des étagères Billy du Suédois du sol au plafond, partout, partout.
Mythe N° 2 : Pour bien ranger, il faut d’abord acheter des contenants (boîtes, commode, pochettes, …).
Mythe N° 3 : Il existe un rangement idéal, le même pour tous.

La vérité
D’abord, l’espace disponible n’a pas d’influence sur l’encombrement. Et puis, à quoi bon des mètres linéaires d’étagère si vous ne savez plus ce que vous y avez mis ? Rappelons également qu’ un bon rangement est un rangement qui évolue. Aujourd’hui, il vous convient. Mais dans deux ans, il faudra peut-être le revoir, car les enfants auront grandi ou vous aurez changé de hobby.

La vérité, c’est qu’il nous faut d’abord choisir ce que nous voulons garder.
Puis, regrouper les élus d’une façon logique.
Et à la fin, seulement à la fin, aller acheter le contenant qui convient aux objets regroupés, à notre goût, à notre logement et à notre budget.

Regrouper logiquement, c’est-à-dire ?

Pensez-vous que ma logique soit la vôtre ? Que nenni.
Un regroupement logique n’est pas forcément celui qu’on nous a appris à la maternelle. Vous vous souvenez ? Les objets rouges ensemble, les carrés ensemble … Certes, cela a le mérite de la simplicité – apparente.
Moi, je préfère le rangement dit « par occasion ». C’est-à-dire que pour trouver qui va avec qui, il faut juste se poser la question « à quelle occasion en aurai-je besoin ?« .
Ceci s’appuie sur votre propre vie. Pas celle de vos parents ni sur les photos des magazines de déco.

Exemple : où ranger le papier cadeau ?

A côté des bougies (contexte : anniversaire) ?
Avec les décorations de Noël (vous ne faites des cadeaux emballés qu’à cette époque de l’année ) ?
Grouperez vous ainsi : papier cadeau + bougies + décorations de Noël, de Pâques etc … parce que, pour vous, c’est le contexte « fêtes en famille » ?

Vous voyez, ce n’est pas parce qu’il se présente en rouleau que je vais forcément placer le papier cadeau avec le plastique qui sert à protéger les livres d’école des enfants…

La suite de cet article est ici

6 Commentaires

Classé dans Aménager les pièces de la maison, Apprendre à s'organiser, Comment ranger, Home organiser ou home organizer, S'organiser à la maison