Archives de Tag: prendre soin de soi

Tout ce qu’une alarme peut faire pour votre cerveau

En tant qu’experte en organisation personnelle, je rencontre fréquemment des personnes qui se plaignent de leur manque de concentration ou d’énergie. Elles évoquent même parfois l’hypothèse de souffrir d’un déficit de l’attention. En réalité, c’est très rare.

On découvre plutôt, en discutant, une méconnaissance complète de ce dont leur corps (et leur cerveau, du même coup) a besoin pour fonctionner convenablement.

Nous avons tous besoin de repos, d’eau, de nourriture saine et de mouvement.

Le nier et notre corps (dont notre cerveau fait partie, je le rappelle) nous le fait payer.

Voyons si les situations ci-dessous vous sont familières:

  • Vous êtes devant votre ordinateur ou votre télévision le soir et vous perdez la notion du temps.
  • Vous êtes en famille, répondant à l’un, déshabillant l’autre pour son bain, et vous perdez la notion du temps.
  • Vous êtes au travail  à l’heure du déjeuner ou après 18h  (enfin au calme!), et vous perdez la notion du temps.

Ce sont des moments à risque, parce que vous oubliez que vous avez un corps: vous attrapez le premier paquet de biscuits venu, grignotez du fromage à la cuisine avec les petits, descendez la tablette de chocolat devant la télévision, gobez votre sandwich devant votre écran, ne dormez pas assez… et vous procédez ainsi pendant des mois, voire des années.

Inutile de préciser qu’aucune activité sportive n’a de place dans cette vie.

On n’est pas surpris qu’une décennie plus tard, outre maux de dos et poignées d’amour indélogeables,  votre cerveau présente aussi des problèmes: il lui devient difficile de se concentrer.

Tout n’est pas perdu. Voici ce que vous pouvez faire, par ordre d’importance.

Planifiez une alarme pour:

  • aller vous coucher. Vous le faites bien pour vous lever le matin.
  • penser à boire de l’eau si vous ne carburez qu’au café/soda
  • vous rappeler que le cours de zumba ou de tir à l’arc démarre à 19 h (prévoyez le « temps de vestiaire »)
  • penser à quitter le travail, même si vous n’avez pas rendez-vous le soir
  • vous rappeler de démarrer la fabrication du dîner (disons une demi-heure avant l’heure souhaitée du repas?)

Il ne s’agit pas de vous faire sursauter toutes les dix minutes.Mais de permettre à votre cerveau de se rappeler de quoi il a besoin.

Au bout de quelque temps, cette béquille sera devenue inutile.
Et votre concentration s’en trouvera grandement améliorée.
J’entends Chéri(e) grommeler dans le fond: « et son humeur aussi ».

Mais méfiance cependant: les alarmes ne sont pas la panacée. Voici pourquoi.

Mes poignées d’amour, Laurence? Ne m’en parlez pas! Euh si, justement. .

Et si je reprenais le sport? Comment m’y tenir? Comme ça.

10 Commentaires

Classé dans Comment s'organiser au travail, S'organiser à la maison